Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'équipe type de L1 - 14e journée (après OL-OM)

Par Damien Da Silva - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 01/02/2022 à 23h58
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Grâce à sa superbe performance face à Clermont, le Niçois Amine Gouiri est le joueur de la journée. Les Brestois Romain Faivre et Brendan Chardonnet, puis les Lyonnais Malo Gusto et Maxence Caqueret notamment, se sont aussi distingués et figurent au sein de la 14e édition de l'équipe type définitive de Maxifoot.

L'équipe type de L1 - 14e journée (après OL-OM)
Amine Gouiri a brillé à Clermont.

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Les titulaires récoltent trois points, les remplaçants reçoivent un point.

Rappel des résultats de cette 14e journée (19/11/2021 au 21/11/2021) : Monaco 2-2 Lille, Paris Saint-Germain 3-1 Nantes, Rennes 2-0 Montpellier, Brest 4-0 Lens, Troyes 0-1 Saint-Etienne, Strasbourg 1-1 Reims, Metz 3-3 Bordeaux, Angers 1-0 Lorient, Clermont 1-2 Nice + le match en retard du 01/02/2022 : Lyon 2-1 Marseille.

Par rapport à l'équipe type publiée le 21 novembre 2021, les joueurs de l'Olympique Lyonnais, Malo Gusto et Maxence Caqueret, intègrent l'équipe type au détriment des Rennais Hamari Traoré et Lovro Majer. Les deux hommes prennent les places d'Adrien Truffert et de Lionel Messi sur le banc.

Remplaçants :

12. Alfred Gomis (Rennes)
13. Christophe Hérelle (Brest)
14. Hamari Traoré (Rennes)
15. Lovro Majer (Rennes)
16. Sofiane Diop (AS Monaco)
17. Martin Terrier (Rennes)
18. Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)

En détails :

Le joueur de la journée : Amine Gouiri (OGC Nice)

Encore une fois, l'attaquant niçois a tout changé ! Alors que son équipe se dirigeait vers la défaite et qu'il venait tout juste d'être replacé dans l'axe suite à la sortie de Dolberg, l'attaquant lyonnais a permis au Gym de s'imposer en inscrivant un doublé plein de classe, fruit de deux exploits individuels. Une performance qui fera oublier 75 minutes plus compliquées avec une influence sur le jeu moins importante qu'à son habitude.

Alban Lafont (FC Nantes)

C'est simple, sans les parades exceptionnelles de son gardien, Nantes aurait été mené par plusieurs buts d'écart et le match aurait été plié avant même la mi-temps. Le capitaine des Canaris a écoeuré la MNM avec deux duels remportés contre Messi, un face à Mbappé et un autre face à Neymar. Excusez du peu ! Pris à contrepied sur l'ouverture du score, lobé par Appiah puis victime d'une frappe de Messi, le portier ne peut rien sur les buts encaissés.

Malo Gusto (Lyon)

Dans un rôle de piston à droite, le jeune latéral de l'Olympique Lyonnais a été excellent ! Immédiatement très actif, le Gone a été précieux par son volume de jeu avec plusieurs retours sur Henrique, mais aussi des projections tranchantes. Dans le dos de Peres, il s'est procuré une belle occasion, mais a été en échec face à Lopez. Pas toujours parfait dans ses transmissions, le Lyonnais a au moins tenté des choses, avec bien évidemment ce centre décisif pour l'égalisation de Shaqiri.

Tiago Djalo (Lille)

Le défenseur central portugais a été énorme en première période. Passeur décisif sur le but du break de David, il a été impressionnant dans les duels en repoussant tous les ballons dans sa zone. Après la pause, c'est lui qui sauve Grbic de l'égalisation en écartant un ballon sur sa ligne suite à une frappe astucieuse de Volland. Il n'a rien à se reprocher.

Brendan Chardonnet (Brest)

Pour son retour de blessure, le capitaine de Brest a été tout simplement excellent. Bien attentif dans les duels avec Ganago ou encore Jean, le défenseur central a récupéré de nombreux ballons et a rarement été en difficulté. Pour ne rien gâcher, il a sublimé sa copie avec ce but, un peu chanceux, avec une déviation du dos sur un corner de Faivre. Un come-back réussi !

Miguel Trauco (AS Saint-Etienne)

Un véritable boulet de canon ! Sur la pelouse de Troyes, le latéral gauche de l'AS Saint-Etienne a libéré son équipe avec une superbe frappe puissante pour ouvrir le score. Un but déterminant pour permettre la victoire des Verts. Sérieux défensivement, le Péruvien a été particulièrement intéressant dans ses montées avec plusieurs ballons de but donnés à ses partenaires, notamment sur un tir de Nordin sur le poteau.

Romain Faivre (Brest)

Un match canon ! Auteur d'une récupération très haute sur Frankowski, l'ancien Monégasque a permis à Le Douaron de servir Mounié sur l'ouverture du score. Actif et juste par la suite, il a été récompensé avec cette passe décisive, sur un corner, pour le but de Chardonnet. Malgré une période moins faste après un coup reçu de la part de Medina, le Brestois a retrouvé des couleurs assez rapidement avec ce joli but, d'une frappe placée et enroulée à l'entrée de la surface. Un vrai talent.

Maxence Caqueret (Lyon)

Orphelin de Guimaraes, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais a été un vrai patron dans l'entrejeu. Pas aidé par un Mendes en difficulté avec le ballon, le Gone a tenté d'orienter le jeu de son équipe, avec plusieurs transmissions vers l'avant. Dangereux avec un duel perdu face à Lopez, il a été à l'origine de très bons mouvements.

Ryad Boudebouz (AS Saint-Etienne)

En raison des absences au sein de son effectif, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne a décidé d'aligner son milieu offensif dans un rôle plus reculé. Quelle bonne idée ! Dans l'entrejeu, l'international algérien a rayonné avec un impact énorme sur la construction du jeu. Omniprésent, il a parfaitement orienté le jeu des siens avec une belle qualité technique pour jouer vers l'avant. Passeur décisif sur le but de Trauco, il a même été proche de marquer, mais Gallon a détourné son coup-franc sur la barre.

Rémi Oudin (Bordeaux)

Une superbe copie pour l'ailier de Bordeaux. Aligné sur le côté droit, l'ancien Rémois a posé de gros soucis aux Messins. Passeur décisif sur l'ouverture du score d'Elis, il a ensuite signé un doublé en se montrant particulièrement efficace dans la zone de vérité. Dangereux, le Bordelais a proposé de nombreuses solutions à ses partenaires et a été le meilleur joueur de cette rencontre.

Jérémy Le Douaron (Brest)

Associé à Mounié en attaque, l'attaquant de Brest s'est surtout signalé par sa générosité XXL. Très actif, il a multiplié les efforts, que ce soit dans son pressing mais aussi dans ses courses. Mis en confiance par sa passe décisive en début de partie sur l'ouverture du score de Mounié, il a été juste dans ses passes, à l'image d'un ballon de but donné à Honorat, qui a perdu son duel. Dans la foulée, il a été récompensé avec ce joli but d'une frappe dans la lucarne.

Classement : Savanier toujours leader

1. Savanier (Montpellier) : 22 points
2. Marquinhos (Paris-SG) : 19 points
3. Guendouzi (Marseille) : 18 points
4. Clauss (Lens) - Gouiri (Nice) - Mbappe (Paris-SG) : 16 points
7. Lopes (Lyon) : 15 points
8. Laborde (Montpellier 1 pts, puis Rennes) : 14 points
9. Lafont (Nantes) - Hakimi (Paris-SG) : 13 points
11. Boufal (Angers) - Caio Henrique (Monaco) : 12 points
13. Gueye (Paris-SG) : 11 points
14. Frankowski , Fofana (Lens) - Dante , Todibo (Nice) - Sulemana (Rennes) : 10 points
19. David (Lille) - Bruno Guimarães (Lyon) - Luan Peres , Payet (Marseille) - Benítez (Nice) - Konan (Reims) - Aguerd , Martin (Rennes) - Thomasson , Ajorque (Strasbourg) : 9 points
29. Sakho (Montpellier) - Girotto (Nantes) - Herrera (Paris-SG) - Nyamsi (Strasbourg) : 8 points
33. Le Douaron (Brest) - Caqueret , Lucas Paquetá (Lyon) - Blas (Nantes) - Dolberg (Nice) - Faes (Reims) - Majer (Rennes) - Diallo (Strasbourg) : 7 points
41. Cabot (Angers) - Faivre , Pierre-Gabriel (Brest) - Doucoure (Lens) - Ünder , Dieng , Saliba (Marseille) - Kouyate , Centonze (Metz) - Tchouaméni (Monaco) - Ferri (Montpellier) - Kolo Muani (Nantes) - Atal , Thuram-Ulien (Nice) - Verratti (Paris-SG) - Abdelhamid (Reims) - Bourigeaud , Tait , Traoré , Terrier (Rennes) : 6 points
61. Bernardoni (Angers) - Oudin (Bordeaux) - Botman (Lille) - Diop (Monaco) - Rajkovic (Reims) - Green (St-Etienne) : 5 points
67. Traoré (Angers) - Hwang , A. Elis , Pembele (Bordeaux) - Bizot (Brest) - Bayo (Clermont-F.) - Kalimuendo , Saïd (Lens) - Emerson (Lyon) - Rongier (Marseille) - Traore (Metz) - Ben Yedder , Volland (Monaco) - Souquet , Mavididi (Montpellier) - Delort (Montpellier 3 pts, puis Nice) - Kluivert (Nice) - Neymar , Messi (Paris-SG) - Ekitike (Reims) - Gomis (Rennes) - Boudebouz , Khazri , Sow (St-Etienne) - Sels (Strasbourg) : 4 points
92. Fulgini , Petkovic (Angers) - Briand , Costil , Mexer (Bordeaux) - Chardonnet , Honorat (Brest) - Rashani , Berthomier , Seidu , N'Simba (Clermont-F.) - Danso , Sotoca , Gradit (Lens) - Tiago Djaló (Lille) - Le Goff , Moffi (Lorient) - Gusto , Lukeba , Boateng (Lyon) - De La Fuente , Gerson (Marseille) - Boulaya , Sarr (Metz) - Esteve , Germain , Omlin , Ristic (Montpellier) - Chirivella , Castelletto (Nantes) - Rosario , Bard (Nice) - Kehrer , Di María , Diallo , Navas , Donnarumma , Ramos (Paris-SG) - Moreto Cassamã (Reims) - Omari , Truffert (Rennes) - Trauco , Nordin (St-Etienne) - Guilbert , Liénard , Sissoko , Djiku (Strasbourg) - Dingome , N'Guessan , Chavalerin , Rami (Troyes) : 3 points
143. Leca (Lens) - A. Onana , André (Lille) - Lauriente (Lorient) - Aouar (Lyon) - Pau López (Marseille) - Pallois (Nantes) - Gallon (Troyes) : 2 points
151. Mangani , Mendy , Cho (Angers) - J. Onana , S. Gregersen , Adli (Bordeaux) - Cardona , Hérelle (Brest) - Djoco , Dossou , Gastien (Clermont-F.) - Haïdara (Lens) - Weah , Grbic , Yilmaz , Renato Sanches (Lille) - Monconduit (Lorient) - Denayer , Shaqiri , Toko Ekambi (Lyon) - Pol Lirola , Caleta-Car (Marseille) - Oukidja , de Préville (Metz) - Golovin , Gelson Martins (Monaco) - Mollet (Montpellier) - Simon (Nantes) - Lotomba , Boudaoui , Lemina (Nice) - Meling , Assignon (Rennes) - Gameiro , Perrin (Strasbourg) - Biancone (Troyes) : 1 point

Classement par club : le PSG solide leader

1. Paris-SG - 99 points
2. Rennes - 84 points
3. Nice - 78 points
4. Marseille - 68 points
5. Lens - 62 points
6. Montpellier - 61 points
7. Lyon - 56 points
8. Strasbourg - 51 points
9. Nantes - 43 points
10. Angers - 36 points
11. Reims - 34 points
12. Monaco - 33 points
13. Brest - 31 points
14. Bordeaux - 29 points
15. Lille - 25 points
16. Metz - 24 points
17. St-Etienne - 23 points
18. Clermont-F. - 19 points
19. Troyes - 15 points
20. Lorient - 9 points

C'était l'équipe type définitive de la 14e journée de Ligue 1. Rendez-vous le dimanche prochain pour découvrir l'équipe type de la 23e journée !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB