Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

AVERTISSEMENT: cette page a été rédigée pour la version 1 de maxifoot.fr
Cette partie du site n'est plus maintenue depuis novembre 2003.
Cette page peut donc contenir des informations ou des liens obsolètes
mystere  
Accueil > News+

Montpellier : qu'attendre de la cuvée 2001/2 ?
De retour parmi l'élite, Montpellier apprend de nouveau les ficelles du métier. Son début de saison fournit déjà quelques indications sur ce que le MHSC peut produire. Même si c'est dans la durée que les résultats du travail entrepris seront à mesurer.

Après deux matches nuls prometteurs contre les soi-disant prétendants au titre que sont Marseille et Monaco, le phénix montpelliérain, de retour parmi l'élite, a véritablement débuté sa saison à domicile en s'imposant largement contre le FC Metz dans son antre de la Mosson (3-0). Un résultat cependant à prendre avec des pincettes tant il ne refléta que peu une rencontre plus équilibrée que ne le suggère le score, et qui vit une défense héraultaise peu précise dans sa relance et un entrejeu moins performant que contre l'OM, notamment. 

Puis vint la défaite au stade Grimonprez-Jooris contre des Lillois décidémment dopés au courage et à l'enthousiasme. Après une entame de match à l'avantage des locaux, le MHSC put s'estimer heureux de retrouver les vestiaires avec un score nul et vierge, grâce notamment à trois bonnes parades d'un Rémy Vercoutre au sommet de son art. Appliqué, Montpellier sembla réussir la bonne opération du jour à un quart d'heure de la fin en prenant l’avantage de bien belle manière par sa flèche noire Toifilou Maoulida. Mais non ! Le fantôme de la saison manquée d'il y a deux ans refit surface et une défaite dans les arrêts de jeu était à la clef. 

Que dire donc de ce Montpellier cuvée 2001/2 ? Tout d’abord qu'en l'espace de quatre rencontres, on décèle que sa grande caractéristique est la solidarité évidente qui soude ses membres, conjuguée à une abnégation de tout les instants ; enfin que cette formation n'a pas encore eu l'occasion d'évoluer avec son effectif complet et donc que ce jugement est probablement hâtif et sujet à de nombreux remaniements.

Prochaine étape : Sochaux

Ce week-end, Montpellier va se frotter à son grand rival de la saison passée, à savoir le champion de D2 en titre sochalien. Un match test qui s'annonce extrêmement ouvert entre deux formations s'appuyant fortement sur la jeunesse formée en leur sein. L'an dernier, les hommes en jaune était venus s'imposer (0-2) en terre sudiste et ne s'étaient plus retournés jusqu'au titre. Une déconvenue qui a probablement laissé pas mal d'amertume parmi ceux qui ont goûté à la D2. Ces retrouvailles devrait promettre du spectacle !

Mézy fait ses réglages

Un portier peut en cacher un autre

Sur sa lancée de la fin de saison 2000/1, Rémy Vercoutre a continué à suppléer de belle manière Rudy Riou dans les cages du MHSC. De belle manière... mais seulement jusqu'à la 93' de la défaite concédée contre les Lillois samedi dernier, où sa bévue de débutant a permis à Bakari de ravir aux Héraultais le dernier point qu'ils auraient pu ramener de leur voyage. Cette semaine, Rudy Riou devrait retrouver le poste qu'il a si longtemps abandonné sur blessure, mais il devra se montrer convaincant s'il ne souhaite pas régulièrement avoir à partager son rôle avec le grand blond. Les dirigeants du club peuvent se targuer d'avoir convenablement doublé ce poste avec du personnel du cru : peu de clubs en France peuvant se permettre ce genre de luxe "gratuit" de nos jours.

Côté défense

Michel Mézy est probablement assez déçu de n'avoir pas encore pu aligner son emblématique capitaine Franck Silvestre. Impérial et crucial dans la remontée de son équipe en D1, le second meilleur buteur du club l'an dernier pourrait cependant retrouver la D1 ce samedi contre son club formateur de Sochaux. Alleluiah ! Serge Blanc par contre est encore confiné à l'infirmerie, et l'absence de ses deux hommes a donné sa chance à des seconds couteaux du type de Cyril Ramond, du jeune international français des 17 ans, de Mansour Assoumani et surtout du camerounais Bill Tchato, qui jusqu'à présent s'est superbement acquitté de sa tâche. Francis Llacer, omniprésent sur le flan gauche depuis le début de saison, a préféré retourner à ses premières amours et réintègre le PSG. Le capitaine de la sélection sénégalaise, Aliou Cissé, a du coup effectué le chemin inverse - difficile de savoir pour l'instant dans quelle mesure il figurera dans les plans de Mézy. Enfin, des confirmations : Nenad Dzodic tient bien son poste et a même forcé ses dirigeants à envoyer Michel Rodriguez en prêt vers Amiens car ce dernier risquait de ne pas avoir la moindre opportunité de jeu ; et surtout Bruno Carotti, reconverti en défenseur central, fait pour l'instant très forte impression - jamais il n'avait montré autant de sang-froid et de sérénité pendant ses expériences parisienne et toulousaine; et le voilà de nouveau au sommet de l'affiche, indispensable.

Alors quelle défense pour accueillir les Sochaliens ?

Riou

Dzodic - F. Silvestre (c.) - Carotti - Tchato

est la combinaison la plus probable. A. Cissé ou Ramond pourraient respectivement suppléer F. Silvestre et Tchato seils ne sont pas à 100% de leurs capacités.

L'entrejeu

Là encore, Mézy recense un absent de marque en la personne de son Brésilien Roberto Assis. La combinaison d'une blessure contractée en fin de période de préparation et de ses problèmes à obtenir un bon de sortie de son ancien club font de lui un non-partant pour le match de ce week-end. Qu'à cela ne tienne, Mézy possède un large grenier de milieux de terrains et devrait reconduire les suivants dans leurs fonctions contre Sochaux :

Rouvière - Fugier - Doumeng - Sorlin

Une rumeur du côté de la Paillade annonce que Pascal Fugier pourrait être ménagé pour cette rencontre, Omar Belbey ou Cédric Barbosa seront probablement les plus pressants prétendants au poste laissé libre. 

Autant dire que Michel Mézy laisse quoi qu'il en soit la part belle au suspense, puisque cette saison, il a déjà utilisé trois schémas tactiques différents en l'espace de quatre rencontres : un 4-3-1-2 contre Marseille avec Doumeng en véritable meneur de jeu (schéma le plus probable à domicile et qu'il avait reconduit contre Metz), un 3-5-1-1 contre Monaco et un 5-3-1-1 face au LOSC.

L'attaque

Pas de surprise aux avant-postes : Toifilou Maoulida est indéboulonable dans son rôle d'homme en pointe, et Fodé Mansaré devrait être reconduit à ses côtés puisqu'il semble avoir pris le meilleur sur les Portugais Paulo Sergio et Rui Pataca aux yeux de son entraîneur. A quand son premier but en D1 ?

L'attaque pour affronter Sochaux : Maoulida - Mansare

Devant l'indisponibilité d'Assis et le cruel manque de profondeur de son secteur offensif, Mézy semble toujours être aux aguets et le nom de Cédric Mouret, abandonné dans la disgrâce par l'Olympique de Marseille cet été, a circulé dans la presse locale cette semaine. Non pas que le départ de Nicolas Ouédec pour la Louvière ait extirpé la moindre larme au club, mais le jeune Mansaré est encore un peu tendre pour être titularisé toute la saison durant. S'il est un secteur que Mezy se doit d'étoffer, il s'agit à coup sûr de son attaque !

Il est bien entendu trop tôt pour tirer des conclusions sur ce que sera le véritable visage de Montpellier cette saison. Le tandem Nicollin/Mézy  n'en a pas fini de ses expérimentations. La formule secrète du succès, que recherchent aussi bien d'autres clubs aux moyens financiers comparativements gargantuesques, n'est peut-être plus très loin... ?!

Réagir à cet article - Par Sam Couratin


Editions précédentes

24/08 - Sedan : du retard à l'allumage !
Par Frédéric Coudrais - News+
Ce week-end, les hommes d'Alex Dupont veulent obtenir leur premier succès de la saison en recevant Metz pour le compte de la cinquième journée. Après un démarrage poussif, il est maintenant temps d'engranger des points pour recoller vers le haut du classement. Même si le fonds de jeu est toujours présent, il manque pour l'instant à Sedan le petit brin de réussite qui fait basculer une rencontre du bon côté. Les joueurs ont besoin d'une victoire référence pour lancer la machine. Pourquoi pas dès samedi ?
23/08 - LdC : le décor est planté
23/08 - D1 : Lorient apprend vite
22/08 - Intertoto : Troyes et le PSG vont au bout !
22/08 - EdF : on prend les mêmes et on renforce
21/08 - OM : Tapie veut du changement

Retrouvez toutes les archives des "News Plus"
exclusives Maxifoot !
 
Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Recommandez Maxifoot avec
google
Sondage Maxifoot
Voyez-vous Henry rester jusqu'à la fin de la saison à Monaco ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment