Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Cette fois-ci, le PSG fait sa loi à la Meinau - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-4 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 13/12/2017 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sans forcer, le Paris Saint-Germain a logiquement battu Strasbourg (4-2), ce mercredi, en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Privé de Neymar, le club de la capitale n'a pas eu à forcer son talent pour enchaîner avec un 33e succès de rang dans une coupe nationale.

Cette fois-ci, le PSG fait sa loi à la Meinau - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 2-4 PSG)
Di Maria a marqué le deuxième but du PSG à la Meinau.

Strasbourg rêvait de réitérer l'exploit réalisé en Ligue 1, onze jours auparavant. Malheureusement pour le club promu, le Paris Saint-Germain a haussé le ton ce mercredi pour s'imposer (4-2) en 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Un résultat logique pour la formation de la capitale, privée de Neymar, qui enchaîne avec un 33e succès de rang dans une coupe nationale.

Paris démarre fort

Contrairement au match de Ligue 1 perdu au début du mois, les Parisiens démarraient pied au plancher. Une entame de match autoritaire qui faisait terriblement mal aux Alsaciens. A tel point que Salmier, sur un centre de Di Maria, trompait son propre gardien en voulant se dégager (0-1, 12e). L'Argentin, en forme ce soir, doublait même la mise après une faute de main fatale d'Oukidja (0-2, 25e). Le RCSA vivait un véritable cauchemar…

Malgré le soutien indéfectible de leurs supporters, les Strasbourgeois étaient à la rue. Cavani, pourtant seul, aurait même pu enfoncer le clou avant la demi-heure mais El Matador manquait la cible. Une domination sans partage pour les Parisiens… qui se faisaient toutefois surprendre. Sur une reprise ratée de Gonçalves, Grimm récupérait le ballon et crucifiait Trapp d'une frappe croisée gagnante (1-2, 36e). Inespéré tant le PSG dominait sans partage.

Meunier sort le grand jeu

Au retour des vestiaires, les hommes de la capitale se ressaisissaient. Sur une action parfaitement construite, Meunier servait Alves, oublié au second poteau, qui alourdissait la marque (1-3, 62e). Un coup derrière de la tête des protégés de Thierry Laurey, incapables de se rapprocher du but de Trapp. En face, les Franciliens ne baissaient pas le pied et prenaient un peu plus le large suite à une réalisation de Draxler, sur une nouvelle offrande de Meunier (1-4, 78e).

Si sur le terrain, les Alsaciens n'y étaient plus, les supporters présents à la Meinau ne lâchaient rien et continuaient de pousser admirablement leurs préférés, proches d'en prendre un cinquième sur une frappe de Mbappé qui touchait la barre. Mieux encore, Blayac y allait de son but (2-4, 88e) et permettait aux siens de sortir de cette rencontre avec les honneurs face à un adversaire beaucoup trop fort.

La note du match : 6/10

La partie était clairement moins intense qu'il y a onze jours. Cela n'a pas empêché les deux équipes de nous offrir un bon match. Les Parisiens, bien plus tueurs devant le but, ont réalisé une prestation de haute volée qui va donner de la confiance aux nombreux remplaçants présents au coup d'envoi. Il faut par ailleurs souligner la belle ambiance à la Meinau malgré le score lourd en défaveur des Alsaciens.

Les buts :

- Dans l'axe, Lo Celso réalise une talonnade qui déstabilise le bloc défensif alsacien. Draxler, à la réception, transmet pour Di Maria sur le côté gauche. Le centre vicieux du Parisien met en difficulté Salmier qui trompe involontairement Oukidja en voulant se dégager (0-1, 12e).

- Côté gauche, Di Maria sollicite le une-deux avec Pastore. El Fideo va jusqu'au bout de son effort et profite de la sortie catastrophique d'Oukidja, qui oublie le ballon. A l'affût, l'ancien joueur du Real Madrid ne manque pas l'opportunité de pousser le ballon au fond des filets du pied droit (0-2, 25e).

- Après une intervention de Marquinhos, le ballon revient dans les pieds alsaciens. Servi à droite, Gonçalves manque complètement sa reprise de volée mais le bout de cuir parvient jusqu'à Grimm. Le capitale strasbourgeois contrôle le ballon de la poitrine et enchaîne avec une frappe croisée gagnante contrée par Kimpembe qui ne laisse aucune chance à Trapp (1-2, 36e).

- A l'entrée de la surface, Verratti lance parfaitement Meunier. Altruiste, le Belge lève la tête et sert Alves, seul au second poteau. Le Brésilien, lucide, n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-3, 62e).

- Côté droit, Meunier réalise un nouveau débordement de qualité. Encore une fois, le Diable Rouge a l'intelligence de lever la tête pour servir Draxler au point de penalty. Sans trembler, l'Allemand trompe Bonnefoi d'un plat du pied droit puissant à ras de terre (1-4, 78e).

- Lancé en profondeur par Lala, Blayac se présente seul devant Trapp. L'attaquant strasbourgeois ne tremble pas et trompe l'Allemand d'une frappe puissante plein axe (2-4, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thomas Meunier (7,5/10)

Le Belge effectuait enfin son retour sur les terrains. Assez moyen en première période, il passe la deuxième au retour des vestiaires en offrant deux belles passes décisives à Alves puis Draxler. Il a été solide en prenant le dessus physiquement sur ses adversaires directs. Impressionnant pour un joueur qui n'avait que 90 minutes dans les jambes en un mois.

STRASBOURG :

Alexandre Oukidja (3) : entré en cours de jeu et auteur de très belles interventions il y a onze jours, le gardien a complètement manqué son match. Il commet une faute de main incroyable sur le deuxième but parisien et sort sur blessure. Un cauchemar du début à la fin. Remplacé par Landry Bonnefoi (non noté).

Kenny Lala (4,5) : match difficile pour l'ancien Lensois. Pourtant bon contre Neymar au début du mois, il a eu bien plus de mal à contenir un Di Maria virevoltant. Sa passe décisive en fin de match sauve sa prestation très moyenne.

Yoann Salmier (3,5) : le malheureux défenseur central a mal commencé son match en trompant malencontreusement son gardien, souhaitant dégager le ballon. Il n'a jamais réussi à s'en remettre.

Bakary Koné (3) : un match pauvre. Le Burkinabè a affiché un visage peu reluisant par rapport à la victoire d'il y a onze jours.

Ernest Seka (4,5) : le moins mauvais des défenseurs alsaciens ce soir. Il a essayé, tant bien que mal, de débouler dans son couloir. En vain.

Jeremy Grimm (6) : le meilleur joueur de son équipe ce soir. Combatif, il n'a jamais lâché, réduisant l'écart au score avant la pause. Anecdotique, certes, mais important pour la confiance.

Anthony Gonçalves (5) : le milieu strasbourgeois a réalisé quelques ouvertures intéressantes en début de match. Il est impliqué sur le but de Grimm suite à sa reprise de volée ratée qui se transforme en passe décisive.

Vincent Nogueira (4) : une copie neutre. Jamais dans le bon tempo, il a subi toute la rencontre. Remplacé à la 64e minute par Dimitri Liénard (non noté).

Jean-Eudes Aholou (4) : match compliqué pour le milieu alsacien. Il n'a pas réussi à résoudre le problème Verratti, qui lui a fait des misères toute la soirée. Difficile pour lui de contenir les rafales continues du PSG.

Stéphane Bahoken (3,5) : moins de réussite pour l'attaquant alsacien ce soir. Bien contenu par la défense parisienne, il n'a pas réussi à se procurer la moindre occasion. Remplacé à la 73e minute par Jérémy Blayac (non noté), qui marque en fin de rencontre sur sa seule occasion.

Idriss Saadi (4,5) : titulaire pour la première fois depuis le 30 septembre, l'Algérien a chauffé les gants de Trapp en tout début de match. Sa seule opportunité du match.

PARIS SG :

Kevin Trapp (4,5) : deuxième titularisation de la saison pour l'Allemand. Il se met rapidement en évidence en sortant un bel arrêt devant Saadi. En revanche, il ne peut rien sur la frappe de Grimm, légèrement déviée par Kimpembe et ne se montre pas décisif sur le tir pourtant axial de Blayac en fin de match. Dommage pour lui, car il avait moyen de mettre la pression sur Areola.

Thomas Meunier (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Marquinhos (6) : un match tranquille pour le capitaine parisien. Sur le premier but du RCSA, il écarte le danger au préalable mais n'est pas couvert sur la suite de l'action. En revanche, il n'est pas impérial sur le second but même si les Parisiens avaient largement baissé le pied à ce moment du match.

Presnel Kimpembe (6,5) : cela se sent, le jeune défenseur central est en confiance. Des passes verticales vers l'avant toujours très intéressantes et un impact physique impressionnant. Au niveau.

Dani Alves (7) : le Brésilien a été aligné à un poste inhabituel de latéral gauche. Cela ne l'a pas empêché d'apporter le soutien à Di Maria toute la partie. Il s'est même permis de creuser l'écart en inscrivant le troisième but. Alves à gauche, c'est à revoir, surtout quand on voit le match de Meunier à droite...

Marco Verratti (6,5) : un match intéressant de l'Italien. Il a souvent réussi à faire remonter le bloc en réalisant des percées ballon dans les pieds qui ont fait mal aux Alsaciens. Le Transalpin va toutefois devoir calmer ses ardeurs et cesser de discuter les décisions de l'arbitre. Remplacé à la 82e minute par Lucas (non noté).

Giovani Lo Celso (6,5) : titulaire à un poste reculé, l'Argentin a fait bonne impression. Il faut dire que le manque de pression des Alsaciens lui a laissé tout le temps pour distiller des passes verticales souvent très déstabilisantes. a la récupération, il a été plus que bon. A revoir !

Ángel Di María (7) : El Fideo enchaîne les titularisations. Hasard ou coïncidence, il monte en puissance au fil des matchs. Impliqué sur le premier but, il double la mise en profitant d'une erreur d'Oukidja. Il a été bon et n'a jamais rechigné à la tâche.

Javier Pastore (6,5) : comme Di Maria, El Flaco enchaîne. Il a été plutôt bon. Impliqué sur le deuxième but, le Sud-Américain a souvent fait la passe juste dans les intervalles pour faire mal aux défenseurs strasbourgeois. Un match qui va lui donner de la confiance.

Julian Draxler (6,5) : match très correct de l'Allemand. Il est impliqué sur l'ouverture du score puisque c'est lui qui décale le ballon pour Di Maria. Avant de céder sa place, il enfonce un quatrième but d'une frappe puissante à ras de terre. Remplacé à la 78e minute par Christopher Nkunku (non noté).

Edinson Cavani (4,5) : le moins bon des Parisiens ce soir. Pour la quatrième rencontre de rang, l'Uruguayen n'a pas trouvé le chemin des filets. Il a pourtant eu une énorme opportunité avant la demi-heure de jeu pour mettre le troisième but, mais il a raté le cadre, seul devant Oukidja. Il est à l'origine du quatrième but, ce qui sauve un tout petit peu sa prestation. Remplacé à la 78e minute par Kylian Mbappé (non noté), qui a touché la barre sur sa seule tentative.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 2-4 PARIS SG (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 8e
Stade : Stade de la Meinau - 25.349 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : J. Grimm (36e) J. Blayac (88e) pour STRASBOURG - Y. Salmier (12e, csc) Á. Di María (25e) Dani Alves (62e) J. Draxler (78e) pour PARIS SG
Avertissements : A. Gonçalves (49e), pour STRASBOURG

STRASBOURG : A. Oukidja (L. Bonnefoi, 68e) - K. Lala, Y. Salmier, Bakary Koné, E. Seka - J. Grimm - A. Gonçalves, V. Nogueira (D. Liénard, 64e), J. Aholou, S. Bahoken (J. Blayac, 74e) - I. Saadi

PARIS SG : K. Trapp - Dani Alves, Marquinhos, P. Kimpembe, T. Meunier - M. Verratti (Lucas, 82e), G. Lo Celso - Á. Di María, J. Pastore, J. Draxler (C. Nkunku, 79e) - E. Cavani (K. Mbappé, 79e)

La joie des Parisiens après le but de Di Maria (25e)

Cavani a manqué une grosse occasion en première période

Verratti a souvent tendance à discuter les décisions arbitrales...

Kimpembe a parfaitement bloqué Saadi ce soir

Alves, buteur, félicite Meunier, passeur décisif (62e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Voyez-vous Henry rester jusqu'à la fin de la saison à Monaco ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Bonnefoi, 68e3Oukidja
4,5Lala
but contre son camp (csc), 12e3,5Salmier
4,5Seka
but, 36e6Grimm
carton jaune, 49e5Gonçalves
>remplacé par Liénard, 64e4Nogueira
>remplacé par Blayac, 74e3,5Bahoken
but, 62e7Dani Alves
>remplacé par Lucas, 82e6,5Verratti
but, 25e7Di María
but, 78e >remplacé par Nkunku, 79e6,5Draxler
>remplacé par Mbappe, 79e4,5Cavani


MASQUER LA PUB