Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2016

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 24/12/2016 à 19h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des meilleurs transferts de l'été 2016.

Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2016
Ça plane pour Belhanda à Nice.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un premier bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des meilleures recrues de l'été 2016. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des meilleures opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A l'issue de la saison, d'autres joueurs en disparaîtront peut-être et d'autres mériteront très certainement d'y figurer. Découvrez le top des transferts de l'été 2016.

Pour voir ou revoir le top 10 des pires transferts du dernier mercato estival, cliquez ici.

1. Younes Belhanda (26 ans, du Dynamo Kiev à Nice, prêt)

L'OGC Nice a réussi plus d'un bon coup l'été dernier. Le meilleur d'entre eux a sans doute été de se faire prêter Younes Belhanda par le Dynamo Kiev. Monté doucement mais sûrement en puissance, le Marocain a retrouvé le niveau qui était le sien à Montpellier lorsque le MHSC était devenu champion de France, en 2012. Au sein d'une équipe au jeu collectif bien huilé, Belhanda s'éclate et exploite au mieux toutes ses qualités. Avec 3 buts et 3 passes décisives en 16 matchs de Ligue 1, le milieu de terrain est l'un des grands artisans de la place de leader du championnat des Aiglons à la trêve. Dans le jeu, et dans l'état d'esprit aussi. Contre Dijon, lors de la 18e journée, alors que son équipe souffrait, Belhanda a montré l'exemple en abattant un travail défensif colossal. Le tout avec un orteil fracturé. Respect.

2. Kamil Glik (28 ans, du Torino à Monaco, 8 M€)

Certes, il est cher, mais l'AS Monaco ne s'y est pas trompée en déboursant l'été dernier 8 millions d'euros pour arracher Kamil Glik au Torino. Très vite devenu le taulier de la défense monégasque, le Polonais est un véritable roc sur lequel les attaquants adverses viennent se casser les dents les uns après les autres. En plus, Glik sait aussi être efficace offensivement avec déjà 4 buts inscrits. Dans une équipe ultra offensive possédant la meilleure attaque d'Europe, celui qui est aussi passé par Palerme et Bari fait mieux que tenir la baraque en charnière centrale.

3. Djibril Sidibé (24 ans, de Lille à Monaco, 15 M€)

C'est l'autre bonne pioche du mercato estival monégasque. Révélé à Lille, Djibril Sidibé a rejoint l'ASM l'été dernier pour 15 millions d'euros tout de même. Mais là non plus, le club de la Principauté ne s'y est pas trompé. Brillant sur le Rocher, le latéral droit s'est très vite imposé au sein de la défense monégasque avant de gagner sa place en équipe de France où Didier Deschamps le voit s'installer durablement. De son côté, l'ASM peut déjà envisager de revendre son joueur au moins le double du montant versé à Lille dans quelques mois seulement.

4. Wylan Cyprien (21 ans, de Lens à Nice, 5 M€)

Après avoir démontré une partie de ses qualités à Lens, Wylan Cyprien, recruté pour 5 millions d'euros l'été dernier (bonus compris), est en train d'éclater à Nice. Très présent au sein du milieu de terrain niçois, l'international Espoirs, qui a relégué le prometteur Vincent Koziello sur le banc, en est déjà à 5 buts et 2 passes décisives en 19 matchs de Ligue 1. En plus de bénéficier des qualités sportives évidentes de sa recrue, le club azuréen peut aussi espérer réaliser une grosse plus-value avec ce joueur dans un futur proche. D'autant qu'on dit l'Atletico Madrid et Southampton déjà sur les rangs.

5. Karl-Johan Johnsson (26 ans, du FC Randers à Guingamp, 0,5 M€)

C'est l'une des révélations de la saison. Recruté après le départ de Jonas Lössl à Mayence, Karl-Johan Johnsson brille dans les buts de Guingamp. Très régulier, performant sur sa ligne comme dans les airs, l'international suédois, qui n'a même pas coûté un million d'euros à l'En Avant, est l'un des principaux artisans de l'excellent parcours du club breton jusqu'ici. Les dirigeants guingampais ont eu le nez creux en allant le chercher au Danemark, du côté du FC Randers.

6. Bafetimbi Gomis (31 ans, de Swansea à Marseille, prêt)

Même s'il est en bisbille avec une partie des supporters marseillais en raison de son attachement aux Verts affiché un peu trop publiquement, Bafetimbi Gomis est tout de même une réussite à l'Olympique de Marseille où il est prêté par Swansea. Auteur de 11 buts en 20 rencontres, promu capitaine, l'ancien Lyonnais est au niveau auquel on l'attendait dans la cité phocéenne. Au plus fort de la tempête avant l'arrivée de Frank McCourt aux commandes, Gomis était l'un des rares à surnager.

7. Mario Balotelli (26 ans, de Liverpool à Nice, libre)

Contre toute attente, l'OGC Nice accueillait l'été dernier Mario Balotelli, laissé libre par Liverpool où Jürgen Klopp ne voulait plus en entendre parler. Sur la Côte d'Azur, l'Italien, qui perçoit 450.000 euros brut mensuels tout de même, est sage (pour le moment), même s'il a été exclu à Bordeaux, et marque des buts en prime : 10 en 14 sorties toutes compétitions confondues. Et nul doute que sa présence chez les Aiglons a décomplexé ses partenaires. D'entrée, son agent, le fantasque Mino Raiola, déclarait que Super Mario avait signé à Nice pour jouer le titre. Pour l'instant, l'Italo-Néerlandais est dans le vrai.

8. Dante (33 ans, de Wolfsburg à Nice, 2,5 M€)

Lucien Favre, nouvel entraîneur de Nice, souhaitait s'appuyer sur un élément expérimenté qu'il connaissait bien à son arrivée chez les Aiglons. Résutat : le Gym déboursait 2,5 millions d'euros pour recruter Dante à Wolfsburg. Connaissant très bien le technicien suisse et s'appuyant sur un français impeccable, le Brésilien s'est immédiatement imposé chez les Aiglons où son expérience fait beaucoup de bien à la défense azuréenne. Il n'est pas étranger non plus à l'éclosion du jeune Malang Sarr à ses côtés.

9. Fernando Marçal (27 ans, du Benfica Lisbonne à Guingamp, prêt)

C'est l'une des révélations de la saison en Ligue 1. Prêté par le Benfica Lisbonne, Fernando Marçal n'est pas étranger au très bon parcours de l'En Avant Guingamp jusqu'ici. Solide défensivement, le Brésilien s'illustre aussi en phase offensive avec déjà 5 passes décisives à son actif en championnat. Ses bonnes performances ne manqueront pas d'être remarquées et le club breton aura sans doute du mal à le conserver à l'issue de la saison. Mais les Costarmoricains auront profité de ses qualités pendant un an, c'est déjà ça.

10. Christopher Jullien (23 ans, de Fribourg à Toulouse, 3 M€)

Toulouse ne s'y est pas trompé en misant 3 millions d'euros l'été dernier pour faire de Christopher Jullien le pilier de sa défense. En plus d'être solide en charnière centrale, le jeune défenseur français s'illustre aussi offensivement grâce à sa grande taille (1m96) qui lui a permis d'inscrire déjà 4 buts à mi-saison. Elu dans l'équipe type de Ligue 2 la saison dernière lorsqu'il était prêté à Dijon, champion du monde des moins de 20 ans en 2013, Jullien est en train de s'affirmer au plus haut niveau.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste :

Bastia a eu le nez creux en se faisant prêter Enzo Crivelli par Bordeaux l'été dernier. Auteur de 6 buts en 14 matchs de championnat jusqu'ici, le jeune attaquant fait du bien au Sporting. Tout comme Mevlut Erding, prêté par Hanovre, faisait du bien au promu messin (6 buts en 13 matchs) avant sa blessure. Encore prêté par le PSG, Youssouf Sabaly fait cette fois le bonheur de Bordeaux, qui va tenter de convaincre Paris de céder son latéral droit définitivement. Auteur de 8 buts en 15 matchs, le Croate Ivan Santini est aussi une réussite à Caen. Même s'il n'est pas toujours régulier, le Polonais Maciej Rybus, arrivé libre à Lyon, tient aussi plutôt de la bonne pioche. D'autant que sa polyvalence est un atout précieux pour Bruno Genesio, pas épargné par les blessures.

+ Le TOP 10 des pires transferts de l'été 2016 (diffusé le 22.12.2016)

Que pensez-vous de ce classement ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous. Retrouvez le top 10 des pires transferts de l'été 2016 en cliquant ici.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur choix pour succéder à Thiago Motta devant la défense au PSG la saison prochaine ?

N'Golo Kanté (Chelsea)
Fabinho (Monaco)
Danilo Pereira (FC Porto)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB