Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 8 infos à savoir sur la soirée de Ligue 1 : c'était fou à Montpellier, chaud à Bastia et électrique à Reims !

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/12/2014 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

C'était fou à Montpellier, chaud à Bastia et électrique à Reims, une ovation pour Barrios, le coup de gueule de Barbosa, Sagnol doit faire la police, les Merlus ont la pêche... Découvrez les faits marquants des matchs de samedi comptant pour la 18e journée de Ligue 1.

Les 8 infos à savoir sur la soirée de Ligue 1 : c'était fou à Montpellier, chaud à Bastia et électrique à Reims !
Diego Rigonato a fait le spectacle avec Reims.

Les résultats (cliquez sur le score pour lire la brève ou l'article sur le match) : Lyon 3-0 Caen (vendredi), Nantes 2-1 Bordeaux, Montpellier 3-3 Lens, Bastia 2-0 Rennes, Lorient 3-1 Metz, Reims 3-2 Evian TG.

1. Un match complètement fou entre Montpellier et Lens. Une semaine après son nul arraché dans le derby contre Lille (1-1), Lens a encore montré de grosses ressources mentales pour ramener un point de Montpellier (3-3). Menés 1-0 dès la 1ère minute puis 2-0 à la 16e, les Sang et Or auraient pu sombrer. Mais ils ont au contraire su revenir à 2-2 avant même le repos, grâce à Valdivia et Guillaume. Puis encore menés 3-2 après un but de Mounier, les hommes d'Antoine Kombouaré ont égalisé une nouvelle fois par Touzghar (79e). S'il reste relégable (19e avec 16 points), le Racing affiche tout de même une vraie volonté de s'en sortir. De bon augure pour la suite.

2. Une ovation pour Barrios. Décevant depuis son arrivée dans l'Hérault, annoncé même partant dès janvier, Lucas Barrios se réveille à l'approche de la trêve. Déjà buteur à Rennes la semaine dernière, le Paraguayen a remis ça ce samedi en inscrivant le deuxième but de Montpellier contre Lens, d'une belle volée. Plus incroyable encore, l'ancien joueur du Borussia Dortmund a même été ovationné par les supporters montpelliérains à sa sortie du terrain à la 66e minute. De quoi l'inciter à rester un peu plus longtemps que prévu au MHSC ?

3. C'était chaud à Furiani... En bas de tableau, Bastia respire un peu mieux après son succès 2-0 contre Rennes. On ne s'est pas ennuyé à Furiani. Mais pas toujours pour de bonnes raisons... Les Bretons se retrouvaient à dix avant même la demi-heure de jeu quand Diagne écopait d'un carton rouge pour une semelle, plus involontaire que méchante, sur Gillet. Une décision très sévère de M. Thual, qui provoquait la colère de Philippe Montanier. Derrière, le duo Cahuzac-Squillaci prenait un malin plaisir à essayer d'envenimer encore un peu plus la situation pour faire dégoupiller les Bretons. Le capitaine bastiais - très intelligemment... - pressait même Ntep d'aller tirer un corner alors que les projectiles volaient au-dessus de sa tête... C'est finalement Brüls qui s'en chargeait pour ramener le calme. Les supporters corses ont donc le pouvoir de décider qui tire les coups de pied arrêtés chez l'adversaire. Incroyable. Heureusement, les esprits se sont calmés après le repos et le Sporting a fini par prendre trois précieux points dans sa course au maintien.

4. ... et électrique à Reims ! Si c'était chaud à Bastia, c'était électrique à Reims. Mené 2-1 jusqu'à la 77e minute, le Stade de Reims a su retourner la situation en trois minutes pour finalement s'imposer 3-2, Mandi égalisant tout d'abord (78e) avant le but de la victoire inscrit par Diego Rigonato (80e), auteur d'un doublé dans ce match. Les Evianais étaient très remontrés après l'arbitrage, Cambon étant d'ailleurs exclu entre les deux buts rémois pour protestation. Au coup de sifflet final, M. Millot a d'ailleurs vu les membres, joueurs et staff compris, de l'ETG venir leur faire part de leur colère.

5. L'énorme coup de gueule de Barbosa. Et si les Evianais étaient en colère après M. Millot au coup de sifflet final, l'un l'était encore plus que les autres : Cédric Barbosa. Le vétéran de l'ETG a même vidé son sac au micro de beIN Sports après la rencontre. «Le même arbitre à Toulouse (1-0 pour le TFC le 30 août dernier), il nous vole ! Et là, il nous vole encore ! A chaque fois, c'est pareil. C'est tout ce que j'avais à dire. Pour les autres équipes, c'est facile de faire les malins quand on gagne dans ces conditions. S'il (l'arbitre) a des c..., il faut qu'il vienne parler aussi maintenant» , a ainsi lâché Barbosa, lequel sera très bientôt invité à aller saluer les membres du Conseil de l'éthique...

6. Bordeaux très malheureux. Il y a des matchs comme ça où ça ne veut pas... Bordeaux s'est incliné 2-1 à Nantes ce samedi. Les Girondins auraient mérité un meilleur sort mais c'est la dure loi du football. Un poteau, trois sauvetages de Canaris sur leur ligne, une erreur de leur jeune gardien, puis un but contre son camp... Rien n'a tourné dans le bon sens pour les hommes de Willy Sagnol. Pour lire l'analyse complète de la rencontre, cliquez ici.

7. Sagnol doit faire la police. Un Willy Sagnol qui devra faire la police dans ses rangs dans les jours qui viennent. Car après avoir été remplacé par Henri Saivet à la 72e minute, on a pu voir Nicolas Maurice-Belay fou de rage sur le banc et vouloir en venir aux mains avec son partenaire Diego Rolan, lui aussi sur le banc à ce moment-là. Il a fallu l'intervention de plusieurs Bordelais pour calmer l'ancien Sochalien. L'un des deux protagonistes de cet incident sera bientôt sanctionné. «L'histoire n'est pas réglée, a fait savoir l'entraîneur girondin devant la presse après la rencontre. Vous le saurez dans les prochaines heures. Des sanctions ? Oui, pour un joueur. On dit toujours qu'on a le droit à une deuxième chance dans la vie. Mais pour le joueur concerné, c'était déjà la deuxième.» Alors, qui de Rolan ou de Maurice-Belay sera sanctionné ? Faites vos jeux...

8. Les Merlus ont la pêche. Mal en point il n'y a pas si longtemps encore, Lorient va mieux. Bien mieux même. Après avoir facilement pris le meilleur sur Metz (3-1), grâce à des buts d'Ayew, Guerreiro et Jeannot, le club breton s'est provisoirement installé à la 13e place du classement, avec 3 points d'avance sur le premier relégable, Bastia. Pas mal quand on sait que les Merlus étaient derniers au soir de la 13e journée. En revanche, Metz n'en finit plus de glisser vers le bas. Les Grenats, surprenants 5es à l'issue de la 8e journée, sont désormais 15es avec une très mauvaise série de 5 défaites en 6 rencontres.

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, le classement et le calendrier de Ligue 1 en cliquant ici.

Que pensez-vous de cette 18e journée de Ligue 1 ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

La joie du Rémois Diego Rigonato, double buteur contre Evian

M. Millot exclut Cambon, Barbosa n'en croit pas ses yeux

C'était chaud entre Dupraz et Vasseur sur la touche en fin de match

C'était tendu aussi entre Montanier et les Bastiais à Furiani

Jeannot a été très actif avec Lorient contre Metz

M. Lannoy a été excellent, notamment en fin de match, lors de Nantes-Bordeaux







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB