Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK


Allemagne
  Mesut OZIL   (29 ans, Arsenal)
 
Milieu 89 sélections, 22 buts
Mesut Özil, c'est souvent tout ou rien. Fort heureusement pour Joachim Löw, son maestro déçoit rarement avec la Nationalmannschaft. Car s'il peine souvent à être le leader technique avec Arsenal, l'ancien joueur du Real Madrid a prouvé par le passé qu'il était le véritable métronome de sa sélection. Après un Mondial réussi en Afrique du Sud en 2010 avec une troisième place à la clé, une victoire finale au Brésil en 2014, le natif de Gelsenkirchen espère bien permettre à l'Allemagne de conserver son titre.
 
Angleterre
  Harry KANE   (24 ans, Tottenham)
 
Attaquant 23 sélections, 12 buts
Si l'Angleterre veut enfin casser le plafond de verre qui l'empêche de briller dans les compétitions internationales, cela ne passera que par un Harry Kane dans une forme olympique. Considéré comme un des meilleurs attaquants du monde, le goleador de Tottenham, meilleur buteur de l'année 2017 (56 buts), a bouclé une quatrième saison consécutive en Premier League avec plus de 20 buts, la première à 30 réalisations. Une preuve que les Three Lions disposent d'une arme redoutable pour faire trembler n'importe quelle équipe. Captain Kane est prêt à tout casser !
 
Arabie Saoudite
  Mohammad AL SAHLAWI   (31 ans, )
 
Attaquant 33 sélections, 26 buts
A 31 ans, Mohamed Al Sahlawi va enfin disputer sa première, et probablement sa dernière Coupe du monde. L'avant-centre phare de l'équipe d'Arabie Saoudite, méconnu en Europe, est une véritable star dans son pays, où il cartonne depuis une décennie. Rapide, redoutable finisseur, capable de marquer dans toutes les positions, le goleador d'Al Nasr a terminé co-meilleur buteur des éliminatoires de la zone Asie avec 16 réalisations. Le digne successeur du légendaire Sami Al Jaber, c'est bien lui !
 
Argentine
  Lionel MESSI   (30 ans, FC Barcelone)
 
Attaquant 114 sélections, 61 buts
Quatre ans après la défaite de l'Argentine en finale contre l'Allemagne, Lionel Messi compte toujours remporter le plus prestigieux des trophées. En quête d'un premier titre avec sa sélection, La Pulga a vu le Chili le priver de la Copa America à deux reprises, en 2015 et 2016. Pour enfin réaliser son rêve et rentrer définitivement dans le c.ur des Argentins, à la manière d'un Diego Maradona, le génie du FC Barcelone devra s'appuyer sur sa superbe saison, durant laquelle il a marqué 44 buts et délivré 18 offrandes. C'est maintenant ou jamais pour Messi...
 
Australie
  Timothy CAHILL   (38 ans, )
 
Attaquant 105 sélections, 50 buts
A 38 ans, Tim Cahill joue sa dernière grande compétition internationale. Le vainqueur de la Coupe d'Asie 2015 a l'occasion en Russie de devenir le quatrième joueur de l'histoire à inscrire au moins un but lors de quatre Coupes du monde différentes après Pelé, Uwe Seeler et Miroslav Klose. Leader charismatique des Socceroos, l'attaquant passé par Everton, réputé pour son excellent jeu de tête, sera, avec le capitaine Mile Jedinak, le principal atout de la formation dirigée par Bert van Marwijk.
 
Belgique
  Kevin DE BRUYNE   (26 ans, Manchester City)
 
Milieu 59 sélections, 14 buts
Auteur d'une saison exceptionnelle avec Manchester City, couronnée par un titre de champion d'Angleterre, Kevin De Bruyne sera le leader de la Belgique en Russie. L'homme aux 12 buts et 20 passes décisives en club est arrivé à maturation pour prendre le relais d'un Eden Hazard beaucoup trop irrégulier avec les Diables Rouges et inconsistant en club. Sa faculté à pouvoir jouer à tous les postes du milieu de terrain est un atout majeur pour Roberto Martinez, qui pourra s'appuyer sur l'ancien Blue pour espérer créer la surprise. Avec un De Bruyne étincelant, l'exploit est possible !
 
Brésil
  NEYMAR   (26 ans, Paris SG)
 
Attaquant 83 sélections, 53 buts
Quatre ans après la terrible désillusion à la maison, Neymar a soif de revanche. Devenu capitaine de la Seleçao, l'ancien joueur du FC Barcelone a emmagasiné une grosse expérience depuis le Mondial au Brésil. Une Ligue des Champions, un titre olympique et un transfert historique pour 222 M. au Paris Saint-Germain, l'Auriverde est devenu un crack. Leader naturel de l'équipe dirigée par Tite, l'homme aux 53 buts en 83 sélections, privé de compétition depuis fin février en raison d'une blessure au pied droit, aura à c.ur d'offrir une sixième étoile à son pays.
 
Colombie
  FALCAO   (32 ans, Monaco)
 
Attaquant 64 sélections, 29 buts
La compétition d'une vie pour Radamel Falcao ! Le Colombien, meilleure gâchette de l'histoire de sa sélection, a mis énormément de temps à digérer son absence de la dernière Coupe du monde, la faute à une grave blessure à un genou. Désormais remis, le Monégasque, buteur à 54 reprises en 79 matchs ces deux dernières saisons, a retrouvé son meilleur niveau et s'est parfaitement préparé pour ce rendez-vous. L'ancien joueur de Porto sera le leader des Cafeteros en compagnie de James Rodriguez, meilleur réalisateur de l'édition 2014. Un duo de choc qui promet !
 
Corée du Sud
  Heung-Min SON   (25 ans, Tottenham)
 
Attaquant 65 sélections, 20 buts
Cha Bum-geun, illustre attaquant sud-coréen des années 80, n'a qu'à bien se tenir ! Car Son Heung-min a tout pour devenir le meilleur joueur de l'histoire de son pays. Vif, rapide, technique, ambidextre, l'ailier polyvalent de Tottenham a les atouts nécessaires pour faire trembler n'importe quelle défense. Auteur de 17 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues avec le club londonien, Son, véritable idole dans son pays, aura à c.ur de se racheter après son Mondial 2014 raté.
 
Costa Rica
  Keilor NAVAS   (31 ans, Real Madrid)
 
Gardien 76 sélections
Le gardien du Real Madrid s'est imposé ces dernières années comme un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Une nouvelle fois exceptionnel en Ligue des Champions, qu'il a remporté pour la troisième fois de rang, le Costaricien sera un des principaux atouts du Costa Rica en Russie. Tout le monde se rappelle de ses formidables performances au Brésil, il y a quatre ans, où il s'était révélé comme un très grand gardien. Son objectif ? Faire mieux qu'un quart de finale et de nouveau créer la surprise avec les Ticos !
 
Croatie
  Luka MODRIC   (32 ans, Real Madrid)
 
Milieu 104 sélections, 12 buts
Luka Modric et la Coupe du monde, ça n'a jamais vraiment été une folle histoire d'amour. Éliminé à deux reprises lors du premier tour, en 2006 et 2014, le génial milieu du Real Madrid espère soigner sa sortie avant sa possible retraite internationale. Le cerveau de la Maison Blanche, moins impressionnant cette saison mais toujours essentiel pour Zinedine Zidane, qui pourra s'appuyer sur Ivan Rakitic, Mateo Kovacic ou encore Ivan Perisic, est attendu au tournant. Avec l'espoir de faire mieux que la 3e place en 1998...
 
Danemark
  Christian ERIKSEN   (26 ans, Tottenham)
 
Milieu 77 sélections, 21 buts
Christian Eriksen est probablement un des joueurs les plus sous-cotés du monde. Véritable métronome de Tottenham, avec qui il a marqué 14 buts et délivré 13 passes décisives cette saison, le milieu offensif danois sera un des hommes à surveiller en Russie. Tout le monde se souvient de son triplé monumental en Irlande (1-5), lors du barrage aller, qui a propulsé la formation nordique au Mondial. Un talent exceptionnel, une frappe de mule, un pied droit génial. L'équipe de France, qui croisera sa route au premier tour, est prévenue !
 
Egypte
  Mohamed SALAH   (25 ans, Liverpool)
 
Attaquant 31 sélections, 28 buts
A 25 ans, Mohamed Salah est déjà au sommet de sa carrière. Auteur d'une saison monumentale avec Liverpool, qu'il a emmené en finale de la Ligue des Champions, l'ailier égyptien est devenu une véritable icone dans son pays et dans le monde arabe. Buteur à 44 reprises en 51 matchs avec les Reds, le Pharaon impressionne avec sa sélection, finaliste malheureuse de la dernière CAN, puisqu'il compte 33 buts en 57 capes. Pour son retour dans la compétition, 28 ans après, le septuple champion d'Afrique peut compter sur son génie, candidat crédible au Ballon d'Or.
 
Espagne
  ISCO   (26 ans, Real Madrid)
 
Milieu 27 sélections, 10 buts
Sergio Ramos, David Silva ou encore Andrés Iniesta étant au crépuscule de leur carrière internationale, Isco sera l'homme à suivre pour l'équipe d'Espagne en Russie. S'il peine à obtenir une place de titulaire au Real Madrid, le milieu offensif est intouchable avec la Roja. Ses récentes performances, avec notamment une copie exceptionnelle contre l'Italie (3-0), lors des éliminatoires, ou encore son triplé face à l'Argentine (6-1), en amical, en mars, attestent de l'importance prise par l'Andalou. Attention à Isco...
 
France
  Antoine GRIEZMANN   (27 ans, Atl. Madrid)
 
Attaquant 51 sélections, 19 buts
Leader de l'équipe de France depuis la mise à l'écart de Karim Benzema, Antoine Griezmann a les cartes en main pour emmener les Bleus très loin en Russie. Meilleur buteur de l'Euro 2016 avec 6 réalisations, l'attaquant de l'Atletico Madrid a pris une autre dimension et fait clairement partie des références à son poste. Son doublé en finale de la Ligue Europa contre l'OM (3-0) prouve qu'il se retrouve dans une forme optimale avant un Mondial qu'il compte bien marquer de son empreinte. Un deuxième sacre tricolore passe forcément par un grand Griezmann !
 
Iran
  Alireza JAHANBAKHSH   (24 ans, AZ Alkmaar)
 
Attaquant 36 sélections, 4 buts
On attend bien évidemment Sardar Azmoun. Mais l'Iran pourrait finalement s'en remettre à Alireza Jahanbakhsh en Russie. Peu efficace en sélection jusqu'ici, puisqu'il n'a inscrit que 4 buts en 37 sélections, l'attaquant de l'AZ Alkmaar vient de boucler la meilleure saison de sa carrière. Avec 21 réalisations en 33 matchs, le vif ailier iranien a terminé en tête du classement des meilleures gâchettes d'Eredivisie, inscrivant notamment deux triplés lors des trois dernières journées. Une forme olympique qui tombe à pic pour son équipe.
 
Islande
  Gylfi SIGURÐSSON   (28 ans, Everton)
 
Milieu 55 sélections, 18 buts
Après un quart de finale à l'Euro 2016, l'Islande disputera son premier Mondial cet été. Pour faire aussi bien qu'en France, les Nordiques devront compter sur leur homme à tout faire, Gylfi Sigurdsson. Le milieu offensif, qui a coûté 50 millions d'euros à Everton, sort d'une saison compliquée avec une grave blessure au genou dont il vient de se remettre. Tout frais, l'ancien Swan, dont la patte droite est réputée pour faire de sacrés dégâts, sera le facteur X de son équipe. Si Sigurdsson est en forme, il faudra compter sur les Islandais en Russie...
 
Japon
  Shinji KAGAWA   (29 ans, Borussia Dortmund)
 
Milieu 90 sélections, 29 buts
Tout le monde se souvient de Shinji Kagawa lors de son premier passage au Borussia Dortmund. Joueur de talent, le meneur de jeu de l'équipe du Japon est clairement rentré dans le rang après un passage raté à Manchester United et son retour en Allemagne. Mais avec sa sélection, le Nippon reste un joueur de grande qualité capable de se sublimer. Du haut de ses 29 buts en 89 capes, le natif de Kobe, idolâtré dans son pays, compte bien emmener le champion d'Asie 2011 le plus loin possible en Russie.
 
Maroc
  Medhi BENATIA   (31 ans, Juventus Turin)
 
Défenseur 30 sélections, 2 buts
Mehdi Benatia a pris une autre dimension du côté de la Juventus depuis le départ de Leonardo Bonucci. Devenu un cadre de la formation piémontaise, le défenseur central, double buteur en finale de la Coupe d'Italie contre le Milan AC (4-0), sera le fer de lance de l'équipe nationale du Maroc en Russie. Capitaine des Lions de l'Atlas, le Francilien a une aura incroyable auprès de ses partenaires, tous unis derrière lui. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'équipe dirigée par Hervé Renard n'a encaissé aucun but lors des éliminatoires...
 
Mexique
  Hirving LOZANO   (22 ans, PSV Eindhoven)
 
Attaquant 26 sélections, 7 buts
Speedy Gonzalez, tout simplement. Hirving Lozano est une fusée supersonique qui a conquis les Pays-Bas cette saison. Pour sa première expérience en Europe, l'ailier mexicain a inscrit 17 buts en 29 matchs d'Eredivisie. Un bilan très intéressant pour celui qui est devenu le fer de lance de l'attaque du Tri. Vif, technique, bagarreur et très adroit devant le but, le vainqueur de la Ligue des Champions de la CONCACAF 2017 tentera d'emmener son pays au-delà des 8es de finale, où il a buté lors des 6 dernières éditions du Mondial. Une possible révélation en Russie !
 
Nigeria
  Ahmed MUSA   (25 ans, CSKA Moscou)
 
Attaquant 43 sélections, 15 buts
S'il y a bien un joueur revanchard, c'est Ahmed Musa. Quatre années après son Mondial au Brésil réussi, avec notamment son doublé contre l'Argentine, l'attaquant espère emmener le Nigéria au-delà des 8es de finale pour la première fois de son histoire. Pour cela, le buteur du CSKA Moscou compte bien évidemment utiliser sa vitesse foudroyante et son sens du but pour porter les Super Eagles. Avec Kelechi Iheanacho, Victor Moses ou encore Alex Iwobi, le natif de Jos peut s'appuyer sur un groupe solide pour créer la surprise.
 
Panama
  L. TEJADA   (36 ans, )
 
Attaquant 83 sélections, 34 buts
Légende du football panaméen, Luis Tejada est, avec son acolyte Blas Pérez, le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection avec 43 réalisations en 105 capes. Véritable globetrotter, puisqu'il a changé de club à 20 reprises en 18 ans, le puissant avant-centre des Canaleros sera bien évidemment la principale arme offensive de son équipe en Russie. Pour cela, il devra s'appuyer sur son bon début d'année 2018 avec ses 7 buts inscrits en 10 matchs avec le club péruvien de Sport Boys. La compétition d'une vie pour Tejada.
 
Pérou
  Jefferson FARFÁN   (33 ans, Lokomotiv Moscou)
 
Milieu 50 sélections, 13 buts
En attendant de connaître la décision définitive de la FIFA pour Paolo Guerrero, suspendu pour dopage, le Pérou pourra compter sur son autre star, Jefferson Farfan. Les mordus de football se rappellent du jeune attaquant passé par le PSV Eindhoven, intenable aux Pays-Bas. Dix ans après, le Sud-Américain a remporté le championnat de Russie avec le Lokomotiv cette saison, la plus accomplie depuis (10 buts). Véritable star dans son pays, le puissant buteur aux 81 sélections sera à surveiller par l'équipe de France, qui le croisera au premier tour.
 
Pologne
  Robert LEWANDOWSKI   (29 ans, Bayern Munich)
 
Attaquant 93 sélections, 51 buts
Considéré comme un des meilleurs attaquants du monde, Robert Lewandowski joue gros en Russie. Malgré sa nouvelle belle saison avec le Bayern Munich (41 buts en 48 matchs), l'attaquant a exaspéré du monde dans son club et compte bien emmener sa sélection le plus loin possible pour montrer au Real Madrid, où il veut jouer, qu'il reste une référence à son poste. Après la défaite cruelle lors des quarts de l'Euro en France, aux tirs au but face au Portugal, le Bavarois, qui dispute sa première Coupe du monde, sait que c'est le moment ou jamais de briller.
 
Portugal
  CRISTIANO RONALDO   (33 ans, Real Madrid)
 
Attaquant 149 sélections, 81 buts
Deux ans après le sacre du Portugal lors de l'Euro en France, Cristiano Ronaldo espère bien réaliser le doublé. Pour sa dernière Coupe du monde, le quintuple Ballon d'Or sera bien évidemment une des têtes d'affiche, d'autant que son efficacité en sélection n'a jamais été aussi impressionnante. Avec ses 84 buts en 149 capes, la superstar du Real Madrid, qui pourrait évoluer à la pointe de l'attaque lusitanienne, a toujours les jambes pour atteindre son but ultime. Libéré de la pression du résultat désormais, l'ancien Red Devil n'en sera que plus dangereux...
 
Russie
  Fyodor SMOLOV   (28 ans, FC Krasnodar)
 
Attaquant 30 sélections, 12 buts
Fyodor Smolov sera la principale arme offensive de la Russie lors de son Mondial. Deuxième meilleur buteur du championnat local, après avoir terminé en tête de ce classement lors des deux dernières saisons, l'attaquant de Krasnodar est un véritable poison pour toutes les défenses. En l'absence d'Aleksandr Kokorin, forfait pour cette compétition, le goleador qui a inscrit 63 buts en 97 matchs avec son club actuel, aura la lourde tâche de permettre à la Sbornaja de franchir le premier tour pour la première fois de son histoire.
 
Sénégal
  Sadio MANÉ   (26 ans, Liverpool)
 
Attaquant 26 sélections, 11 buts
Si Mohamed Salah lui a volé la vedette à Liverpool, Sadio Mané n'en reste pas moins un joueur redoutable. L'ailier supersonique, auteur de 19 buts, dont 9 en Ligue des Champions, cette saison, sera le principal atout du Sénégal en Russie. Seize années après le magnifique parcours des Lions de la Téranga lors de leur seule participation à une Coupe du monde, conclue par un quart de finale, le Red, qui pourra s'appuyer sur des partenaires aussi talentueux que lui, aura à c.ur de se racheter après la désillusion de la dernière CAN.
 
Serbie
  Sergej MILINKOVIC-SAVIC   (23 ans, Lazio Rome)
 
Milieu 2 sélections
Pour son retour dans la compétition, la Serbie, qui a brillé lors des éliminatoires, pourra compter sur Sergej Milinkovic-Savic. Un joueur encore méconnu en France mais qui a fait des ravages avec la Lazio Rome. Le milieu de terrain ultra-polyvalent, qui a inscrit 12 buts en 35 matchs de Serie A cette saison, est inexpérimenté en sélection (2 capes) mais a le talent et les qualités physique et technique pour emmener sa nation très loin. Ce sera l'occasion pour le "Pogba blanc" de se montrer aux plus grands clubs européens, prêts à des folies pour le recruter.
 
Suède
  Emil FORSBERG   (26 ans, RB Leipzig)
 
Milieu 34 sélections, 6 buts
Depuis la retraite internationale de Zlatan Ibrahimovic, la Suède ne jure que par Emil Forsberg. Moins impressionnant sur le plan physique que son illustre aîné, le milieu offensif du RB Leipzig n'en reste pas moins un joueur très doué techniquement. Sa science de la passe et sa qualité de percussion seront un plus pour les Blagult. Meilleur passeur des 5 grands championnats en 2016-2017 (19 offrandes), le Suédois a été moins en vue cette saison (2 passes) mais compte bien profiter du Mondial pour relever la tête.
 
Suisse
  Xherdan SHAQIRI   (26 ans, Stoke City)
 
Milieu 67 sélections, 20 buts
Tout le monde se souvient de son retourné acrobatique monumental contre la Pologne lors de l'Euro 2016. Depuis, Xherdan Shaqiri a connu de grosses désillusions, avec notamment une relégation en Championship du côté de Stoke. Revanchard et désireux de se montrer pour mieux rebondir, l'ailier passé par le Bayern Munich, connu pour sa puissance et sa frappe de mule, tentera de briller comme ce fut le cas il y a quatre ans au Brésil, lorsqu'il a inscrit un triplé face au Honduras. La Nati compte sur lui !
 
Tunisie
  Wahbi KHAZRI   (27 ans, Rennes)
 
Attaquant 22 sélections, 10 buts
Malheureusement pour la Tunisie, sa superstar, Youssef Msakni, ne disputera pas un premier Mondial en raison d'une blessure à un genou. Pour prendre son relais, c'est naturellement Wahbi Khazri qui dispose des qualités nécessaires afin d'emmener les Aigles de Carthage au-delà du premier tour pour la première fois de leur histoire. Avec ses 11 buts en 27 matchs à Rennes, le maestro corse a l'occasion de confirmer sa dernière belle CAN mais surtout, de faire le nécessaire pour se trouver un club à la hauteur de ses ambitions la saison prochaine.
 
Uruguay
  Luis SUÁREZ   (31 ans, FC Barcelone)
 
Attaquant 90 sélections, 46 buts
Si l'Uruguay souhaite remporter un troisième sacre mondial, il faudra un Luis Suarez à son meilleur niveau. Après une quatrième place en 2010, une élimination en 8e en 2014 avec une épreuve marquée par sa morsure sur Giorgio Chiellini, le goleador du FC Barcelone sait que c'est sa dernière opportunité de grimper sur le toit du monde. L'avant-centre le plus efficace de la planète depuis 4 ans (152 buts en 197 matchs en club) devra s'appuyer sur Edinson Cavani et une défense d'acier pour se frayer un chemin vers les sommets. Il faudra compter sur El Pistolero en Russie !
 
 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB