Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ces Bleus délaissés par la formation française
Par Mael Moizant - Equipe De France, Mise en ligne: le 14/06/2010 à 13h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Reconnue comme l'une des meilleures au monde, la formation française a aussi connu, par le passé, quelques ratés avec ses internationaux. Ribéry, Diarra, Evra ou ecore Valbuena en ont fait les frais. Dernier cas recensé, celui de Diaby, que le PSG a laissé filer pour une histoire administrative...

Ces Bleus délaissés par la formation française
Diaby a su se relever de son échec avec le PSG

Quel est le point commun entre Patrice Evra, Abou Diaby, Mathieu Valbuena, Lassana Diarra et Franck Ribéry ? Ils sont tous joueurs de l'équipe de France. Oui, mais encore ? Ces cinq Bleus ont tous connu des débuts chaotiques au moment de leur formation ou de leur début de carrière. Ils font partie du cercle très fermé des éléments recalés ou blacklistés par le football professionnel français ces dernières années. Et si chacun possède sa propre trajectoire, on pourrait ranger ces Bleus dans trois catégories : les rendez-vous manqués, la formation en plusieurs actes et les erreurs administratives.

Parmi les joueurs qui ne se sont pas vu offrir de débouchées professionnelles, on trouve Patrice Evra et Mathieu Valbuena. Si le néo capitaine tricolore est désormais l'indéboulonnable latéral gauche de Manchester United, il n'a pas connu l'ascension rêvée. Ejecté du centre de formation du PSG, Evra va errer dans des championnats de seconde zone en Italie (Marsala, Monza), avant que Nice ne le rapatrie dans l'Hexagone à l'âge de 19 ans. La suite, on la connaît. Monaco, les Reds Devils et une intégration progressive en équipe de France. Pour Mathieu Valbuena, la chute a été plus rude. Du centre de formation des Girondins, le «Petit» atterrit à Langon-Castets, en CFA 2, à 19 ans. Viendront ensuite le National à Libourne/Saint-Seurin et l'OM deux ans plus tard. Jugé trop petit par Bordeaux, Valbuena va rapidement prouver qu'il a tout d'un grand en Provence, intégrant même, sur le fil, la sélection des 23 pour le Mondial.

La palme du plus illustre raté dans ces rendez-vous manqués revient à Lille et Guingamp avec Franck Ribéry. Non conservé à la fin de sa formation nordiste pour raisons scolaires, le futur Bavarois va s'installer en National (Boulogne-sur-Mer et Alès). En 2002, le Boulonnais de naissance tente sa chance plus à l'Ouest, pour un essai à Guingamp alors en Ligue 1. Non concluant ! «Quand il est venu faire un essai d'une dizaine de jours, il avait séduit tout le monde au sein de l'effectif pro. Le fait qu'il n'ait pas signé à Guingamp est encore un grand mystère pour moi» , se remémorait, il y a quelques années dans Ouest-France, Florent Malouda qui formait à cette époque la paire magique de l'En Avant avec Didier Drogba. Ribéry explosera finalement à Brest (National) pour ne plus jamais cesser de grimper (Metz, Galatasaray, Marseille et le Bayern Munich).

Des échecs, mais de belles réussites aussi

Lassana Diarra a, de son côté, bien éclos dans un club professionnel mais suite à un scénario en plusieurs actes. Nantes et Le Mans auront laissé filer la future perle au Havre après un court intermède au Red Star. «Lass'» n'effectuera qu'une seule véritable saison en Normandie (2004-2005), avant de poser ses valises à Chelsea, Arsenal, Portsmouth et aujourd'hui le Real Madrid. «Ce gamin n'avait pas été conservé par le FC Nantes, se souvient Alain Pascalou dans Ouest-France, le directeur sportif du club manceau à l'époque où Diarra n'avait que 14 ans. Il nous avait contactés. Il est venu faire des essais. Et il est resté alors qu'on ne lui avait pas proposé de contrat parce qu'on n'avait pas d'argent. À la fin des années quatre-vingt-dix, le MUC 72 n'avait pas les moyens d'aujourd'hui. On voulait le garder mais il nous a fait faux bond au dernier moment et il est parti au Red-Star.» Dernier cas : celui d'Abou Diaby. L'une des rares satisfactions face à l'Uruguay vendredi (0-0) aurait pu vivre ses premiers pas de footballeur pro au PSG. Au centre de formation du club de la capitale, Diaby est en passe de prolonger son séjour, mais le service des ressources humaines du club tardera trop à envoyer à ses parents une lettre d'engagement. A l'affût, Auxerre attire le joueur dans ses filets et lui servira de tremplin vers la Premier League à Arsenal.

Face à tant de ratés, peut-on s'interroger sur la compétence de la formation à la française ? N'exagérons rien ! Reconnue comme l'une des toutes meilleures au monde, elle n'est pas sans faille. Tout simplement. On a tendance à dire que l'on met souvent en avant les trains qui arrivent en retard plutôt que ceux qui sont à l'heure. Alors n'oublions pas aussi les réussites de nos clubs pros. Jérémy Toulalan (Nantes), Marc Planus (Bordeaux), Bacary Sagna (Auxerre) Yoann Gourcuff et Anthony Reveillère (Rennes), William Gallas (Caen), Steve Mandanda (Le Havre) ou encore Hugo Lloris (Nice), pour ne citer qu'eux, sont des internationaux tout droit sortis de nos centres. A défaut d'être parfaite, la formation à la française a donc aussi de beaux porte-drapeaux.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB