Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 36e journée
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 06/05/2010 à 01h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Brillant face au Mans, le Nancéien Julien Féret est élu «joueur de la journée». Le Lyonnais Lloris, le Montpelliérain Costa, le Marseillais Valbuena, le Lillois Hazard et le Lorientais Gameiro se sont aussi distingués à l'occasion de cette 36e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 36e journée
Julien Féret (Nancy), deux buts et une passe décisive face au Mans.

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée». Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 36e journée :

Remplaçants :

12. Laurent Koscielny (Lorient)
13. Yohan Cabaye (Lille)
14. Geraldo Wendel (Bordeaux)
15. Jérôme Leroy (Rennes)
16. Hamdi Kasraoui (Lens)
17. Dimitri Payet (Saint-Etienne)
18. Lisandro Lopez (Lyon)

En détails :

Le joueur de la journée : Julien Féret (Nancy)

Face au Mans mercredi soir, Julien Féret a démontré tout ses talents. Le milieu de terrain nancéien est le grand artisan de la victoire de son équipe. Auteur de deux buts et d'une passe décisive, l'ancien joueur du Stade de Reims pouvait difficilement se montrer plus décisif pour la formation lorraine.

Hugo Lloris (Lyon)

Abandonné par sa défense sur le but d'Ireneusz Jelen, Hugo Lloris a ensuite sorti le grand jeu face aux Auxerrois. Le gardien lyonnais a multiplié les parades décisives lors de la victoire de l'Olympique Lyonnais aux dépens de l'AJ Auxerre.

Garry Bocaly (Montpellier)

Titularisé sur le flanc droit de la défense montpelliéraine à Sochaux mercredi soir, Garry Bocaly a été l'auteur d'une très bonne prestation. Impeccable défensivement, le défenseur héraultais a aussi fait valoir ses qualités offensives en étant à l'origine du but d'Alberto Costa.

Emir Spahic (Montpellier)

Pour décrocher l'Europe en cette fin de saison, Montpellier peut compter sur Emir Spahic. Le défenseur central du MHSC n'a pas ménagé sa peine à Sochaux pour permettre à sa formation de l'emporter. L'international bosniaque s'est montré impérial dans les duels.

Adama Coulibaly (Auxerre)

Si la défense auxerroise a cédé deux fois à Lyon mercredi soir, Adama Coulibaly n'a rien à se reprocher. L'international malien a livré un sacré duel à Bafetimbi Gomis, dont il est largement sorti vainqueur. L'ancien Lensois est un véritable roc.

Jonathan Brison (Nancy)

Aligné sur le côté gauche de la défense nancéienne face au Mans, Jonathan Brison a une nouvelle fois prouvé qu'il pouvait très bien tenir son rang à ce poste. Impeccable défensivement, le Lorrain a fait beaucoup de mal à la formation mancelle par ses nombreux débordements dans son couloir.

Jérémy Toulalan (Lyon)

Au plus fort de la tempête auxerroise, il n'a jamais tangué et a sonné la révolte auprès de ses coéquipiers. En cette fin de saison, Jérémy Toulalan s'affirme de plus en plus comme un leader à Lyon. L'international tricolore a fait preuve d'une grosse activité au sein du milieu de terrain rhodanien face à l'AJA.

Alberto Costa (Montpellier)

L'Argentin a fourni une grosse prestation à Sochaux. De tous les bons coups, Alberto Costa a multiplié les gestes de classe et les passes millimétrées pour ses partenaires. Le milieu de terrain montpelliérain offre en prime la victoire à son équipe d'un but de la tête.

Mathieu Valbuena (Marseille)

Laissé de côté en début de saison, Didier Deschamps a su en faire un de ses hommes de base dans le sprint final. Face à Rennes, Mathieu Valbuena a fait preuve d'une grosse activité dans son couloir droit, apportant très souvent le danger devant les cages rennaises.

Eden Hazard (Lille)

Positionné en meneur de jeu à Toulouse, Eden Hazard a montré qu'il était aussi à l'aise à ce poste que sur un côté. Le milieu de terrain lillois a été l'auteur d'une grosse performance au Stadium, jouant vite et quasiment toujours vers l'avant.

Kevin Gameiro (Lorient)

Auteur d'une passe décisive et d'un but face à Monaco, Kevin Gameiro a encore une fois réussi un match plein. Toujours accroché par le Marseillais Mamadou Niang, l'attaquant lorientais parviendra-t-il à occuper seul la tête du classement des buteurs d'ici la 38e journée ?

Classement : Costa revient fort

- A noter, le classement ne tient pas compte de la 34e journée de Ligue 1 en raison du match reporté entre Lyon et Monaco. Le classement porte donc sur les 35 journées entièrement disputées -

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gervinho (Lille) – 32 points
2. Costa (Montpellier) – 30 points
3. Lisandro (Lyon) – 29 points
4. Cabaye (Lille) – 26 points
5. Diawara (Marseille) – 24 points
6. Nenê (Monaco) – 23 points
7. Niang (Marseille), Koscielny (Lorient), Marveaux (Rennes) – 22 points
10. Ruffier (Monaco), Trémoulinas (Bordeaux) – 21 points
12. Chamakh (Bordeaux) – 20 points
13. Gameiro (Lorient) – 18 points
15. Hazard (Lille), Spahic (Montpellier), Féret (Nancy), Rémy (Nice), Coulibaly, Pedretti (Auxerre) – 17 points
21. Lloris (Lyon), Jelen (Auxerre) – 16 points
23. Heinze (Marseille), Debuchy (Lille), Sissoko (Toulouse) – 15 points
26. Bastos (Lyon), Armand (Paris SG), Janot (Saint-Etienne) – 14 points
29. Gourcuff, Diarra (Bordeaux) – 13 points
31. Ciani (Bordeaux), Danzé (Rennes) – 12 points
33. Lucho, Bonnart (Marseille), Rami (Lille), Audard (Lorient), Audel (Valenciennes) – 11 points
38. Erding (PSG), Planus (Bordeaux), Mandanda, Valbuena (Marseille), Briand, Fanni (Rennes), Gignac (Toulouse), Cissokho, Toulalan (Lyon), Dia (Nancy), Puygrenier (Monaco) – 10 points
49. Cheyrou (Marseille), Hadji (Nancy), Diakhaté (Saint-Etienne), Leroy, Bocanegra (Rennes), Demont (Lens), Clément (Paris SG) – 9 points
56. Vahirua (Lorient), Brandao (Marseille), Montano (Montpellier), Oliech (Auxerre), Bréchet (Sochaux) – 8 points
61. Abriel (Marseille), Fernando, Gouffran (Bordeaux), Marveaux, Aït-Fana (Montpellier), Mignot (Auxerre), Giuly (Paris SG), Park (Monaco), Gyan (Rennes), Payet (Saint-Etienne), Le Tallec (Le Mans), Ndy Assembe (Valenciennes), Pjanic (Lyon) – 7 points
74. Chalmé, Wendel (Bordeaux), Gomis, Källström (Lyon), Maoulida (Lens), Jeunechamp, Dzodic (Montpellier), Sakho, Coupet (Paris SG), Chedjou, Landreau, Obraniak (Lille), Corchia (Le Mans), Chrétien (Nancy), Penneteau, Mater (Valenciennes), Hansson, Douchez (Rennes), Perquis, Richert (Sochaux), Sosa (Lorient) – 6 points
95. Ben Arfa (Marseille), Yahia (Lens), Frau (Lille), Alonso (Monaco), Ben Saada (Nice), Ben Khalfallah, Sanchez (Valenciennes), Monterrubio (Lorient), Luyindula (PSG) – 5 points
104. Taiwo (Marseille), Mavuba (Lille), Amalfitano (Lorient), Sorin (Auxerre), Boumsong, Govou (Lyon), Makelele, Edel, Sessègnon (Paris SG), Pitau, Yanga-Mbiwa (Montpellier), Rivière, Perrin (Saint-Etienne), Tiéné (Valenciennes), Contout, Ndinga (Auxerre), Dalmat (Sochaux), Tabanou (Toulouse), Haruna (Monaco), Ljuboja, Matsui (Grenoble), M'Vila (Rennes) – 4 points
126. Kaboré, Koné (Marseille), Jallet, Ceara (Paris SG), M'Bengué, Ebondo, Nounkeu, Berson, Cetto, Didot (Toulouse), Camara, El Kaoutari, Bocaly, Jourdren (Montpellier), Bérenguer, Alo'o Efoulou, Malonga, Bracigliano, Lemaître, Andre Luiz, Brison (Nancy), Nogueira, Mikari, Davies, Faty, Duplus, Boudebouz (Sochaux), Bangoura, Mangane (Rennes), Réveillère, Vercoutre (Lyon), Mongongu, Costa, Modesto, Muratori (Monaco), Baal, Goulon, Lamah, Thomas (Le Mans), Balmont, De Melo (Lille), Birsa, Capoue, Hengbart (Auxerre), Sanogo, Fernandez, Sako, N'Daw, Varrault, Benalouane (Saint-Etienne), Roudet, Akalé, Chelle, Sartre (Lens), Ospina, Letizi, Gace, Hellebuyck (Nice), Bellion (Bordeaux), Sauget, Ravet (Grenoble), Ducourtioux (Valenciennes), Bédénik (Boulogne) – 3 points
189. Mbia (Marseille), Pelé, Blondel (Toulouse), Niculae (Auxerre), Matuidi (Saint-Etienne), Cuvillier, Marcq (Boulogne), Plasil, Carrasso (Bordeaux), Apam (Nice), Cohade, Pujol, Samassa (Valenciennes), Diarra (Lorient), Dieuze (Grenoble) – 2 points
204. Ederson (Lyon), Hoarau, Sankharé (Paris SG), Dupuis, Capoue (Toulouse), Morientes (Marseille), Jussiê, Ramé (Bordeaux), Balmont, Butelle (Lille), Mvuemba (Lorient), Pino, Coutadeur (Monaco), Helstad, Dossevi (Le Mans), Lachor, Thil (Boulogne), Belhanda (Montpellier), Ilan (Saint-Etienne), Bong, Baldé (Valenciennes), Akrour, Le Crom, Batlles (Grenoble), Grichting (Auxerre), Bakar (Nancy), Kasraoui, Runje, Jemaâ (Lens), Mounier (Nice), Maurice-Belay, Dreyer (Sochaux) – 1 point

Classement par club : Lille s'accroche à l'OM

1. Marseille – 145 points
2. Lille – 136 points
3. Lyon – 126 points
4. Bordeaux – 124 points
5. Montpellier – 104 points
6. Rennes – 101 points
7. Auxerre – 89 points
8. Monaco – 84 points
9. Lorient – 77 points
10. Paris SG – 75 points
11. Nancy – 64 points
12. Saint-Etienne – 59 points
13. Valenciennes – 55 points
14. Toulouse – 53 points
15. Sochaux – 44 points
16. Nice – 37 points
17. Lens – 35 points
18. Le Mans – 27 points
19. Grenoble – 19 points
20. Boulogne-sur-Mer – 9 points

C'était l'équipe type de la 36e journée de Ligue 1. Rendez-vous dès dimanche pour découvrir les meilleurs joueurs de la 37e journée.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB