Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 32e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 11/04/2010 à 23h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur d'un triplé dans le derby du Pas-de-Calais, le Lensois Toifilou Maoulida est logiquement élu «joueur de la journée» . Le Marseillais Lucho, le Parisien Edel, le Toulousain Gignac et l'Auxerrois Pedretti notamment se sont aussi distingués à l'occasion de cette 32e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 32e journée
T. Maoulida n'avait pas autant de bandelettes à offrir que de buts

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 32e journée :

Remplaçants :

12. Sylvain Armand (PSG)
13. Claude Makelele (PSG)
14. Lukman Haruna (Monaco)
15. Marama Vahirua (Lorient)
16. Vedran Runje (Lens)
17. Mevlut Erding (PSG)
18. Franck Tabanou (Toulouse)

En détails :

Le joueur de la journée : Toifilou Maoulida (Lens)

Pas souvent titulaire cette saison, Toifilou Maoulida a su saisir sa chance en inscrivant un triplé lors du derby face à Boulogne. Entreprenant et musclé dans les duels, l'attaquant lensois a bien senti les coups et fait plaisir aux supporters avec une efficacité redoutable. Il est sorti à cinq minutes de la fin du match sous une ovation méritée.

Edel Apoula (Paris SG)

Le gardien de but du Paris SG a certes encaissé un but, mais il a surtout rendu une copie très propre avec de nombreuses interventions appropriées à la situation. Sur sa ligne, dans les airs ou loin de sa ligne, Edel a soulagé ses défenseurs d'un poids face aux attaquants bordelais.

Laurent Bonnart (Marseille)

Capitaine d'un soir face à Nice, Laurent Bonnart a fait honneur à son brassard. Jamais fatigué, toujours bien placé, sûr en défense, le latéral droit marseillais a aussi déboulé sur l'aile pour dédoubler et proposer des centres dangereux jusqu'à la dernière minute du match.

Cris (Lyon)

S'il a été ballotté en début de match, Cris aura finalement été le maillon le plus stable de la défense lyonnaise. Il est monté en régime au fil du match pour finalement décocher une tête rageuse à l'autre bout du terrain, qui permet à Lyon de prendre un point très important face à Lille dans la course au podium.

Souleymane Diawara (Marseille)

Souleymane Diawara serait-il un porte-bonheur ? Après son doublé avec Bordeaux, le défenseur central est parti pour rééditer la performance avec l'OM. Face à Nice, le robuste Sénégalais a cadenassé l'accès dans l'axe et profité de sa puissance pour marquer le quatrième but marseillais. Insatiable.

Romain Danzé (Rennes)

Christian Gourcuff doit maudire Romain Danzé, lui qui n'a jamais remporté le derby breton. Face à Lorient, le latéral gauche rennais n'a pas toujours été à la fête défensivement mais il s'est retrouvé à point nommé pour offrir l'égalisation à son équipe et sauver ainsi l'honneur rennais.

Benoît Pedretti (Auxerre)

Benoît Pédretti est indispensable à Auxerre. Plaque tournante de son équipe, le capitaine a encore touché un nombre incalculable de ballons. L'un des derniers lui a permis de trouver la passe décisive pour le seul but du match à Nancy. Un but qui vaut de l'or dans la course aux places européennes.

Lucho Gonzalez (Marseille)

Dans le rythme d'entrée et toujours disponible, Lucho souvent libre de tout marquage en a profité pour aiguiller parfaitement le jeu face à Nice en l'absence de Cheyrou. Impliqué sur les quatre buts marseillais, l'Argentin est sorti du match avec trois passes décisives à son crédit.

Roland Lamah (Le Mans)

Buteur dès la 17 secondes face à Montpellier (le but le plus rapide de la saison), Roland Lamah avait mis son équipe sur les rails du succès. Libéré et mis en confiance par ce but précoce, l'international belge du Mans a ensuite pris des initiatives offensives intéressantes.

Dimitri Payet (St-Etienne)

L'ailier gauche des Verts n'a pas été très étincelant dans le jeu, mais il a été décisif sur coups de pied arrêtés. Un corner et un coup franc exécutés par ses soins ont permis aux Stéphanois de remporter une victoire à Sochaux qui les assurent quasiment du maintien.

André-Pierre Gignac (Toulouse)

De retour en forme après un hiver douloureux, André-Pierre Gignac a été omniprésent face à Grenoble. Impliqué sur l'ouverture du score, l'attaquant toulousain a clôturé le score d'une belle frappe du droit au ras du poteau. Entre les deux, l'international français s'est mis au service du collectif, toujours volontaire et disponible.

Classement : Diawara intègre le Top 10

- A noter, le classement ne tient pas compte des 26e et 30e journées de Ligue 1 en raison des matchs reportés. Le classement porte donc sur les 30 journées entièrement disputées -

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gervinho (Lille) – 26 points
2. Lisandro (Lyon) – 25 points
3. Nenê (Monaco) – 23 points
4. Niang (Marseille), Marveaux (Rennes) – 22 points
6. Ruffier (Monaco), Costa (Montpellier), Trémoulinas (Bordeaux) – 21 points
9. Diawara (Marseille) – 18 points
10. Chamakh (Bordeaux), Koscielny (Lorient) – 17 points
12. Pedretti (Auxerre), Cabaye (Lille) – 16 points
14. Jelen (Auxerre), Debuchy (Lille), Sissoko (Toulouse) – 15 points
17. Armand (Paris SG), Spahic (Montpellier), Rémy (Nice), Janot (Saint-Etienne) – 14 points
21. Gourcuff, Diarra (Bordeaux), Lloris (Lyon) – 13 points
24. Danzé (Rennes), Féret (Nancy) – 12 points
26. Lucho, Bonnart (Marseille), Bastos (Lyon), Ciani (Bordeaux), Hazard, Rami (Lille), Audel (Valenciennes) – 11 points
33. Erding (PSG), Planus (Bordeaux), Gignac (Toulouse), Cissokho (Lyon), Puygrenier (Monaco), Gameiro (Lorient), Coulibaly (Auxerre) – 10 points
40. Heinze (Marseille), Hadji (Nancy), Audard (Lorient), Diakhaté (Saint-Etienne), Demont (Lens), Clément (Paris SG) – 9 points
46. Vahirua (Lorient), Brandao (Marseille), Montano (Montpellier), Leroy (Rennes) – 8 points
50. Abriel (Marseille), Fernando, Gouffran (Bordeaux), Aït-Fana (Montpellier), Mignot (Auxerre), Giuly (Paris SG), Park (Monaco), Briand, Gyan, Fanni (Rennes), Dia (Nancy), Ndy Assembe (Valenciennes), Pjanic (Lyon) – 7 points
63. Chalmé (Bordeaux), Gomis, Källström (Lyon), Jeunechamp, Dzodic (Montpellier), Cheyrou (Marseille), Sakho, Coupet (Paris SG), Payet (St-Etienne), Landreau, Obraniak (Lille), Chrétien (Nancy), Mater (Valenciennes), Hansson, Bocanegra, Douchez (Rennes), Perquis, Richert, Bréchet (Sochaux), Sosa (Lorient), Le Tallec (Le Mans) – 6 points
84. Yahia, Maoulida (Lens), Frau (Lille), Alonso (Monaco), Ben Saada (Nice), Oliech (Auxerre), Wendel (Bordeaux), Ben Khalfallah, Sanchez (Valenciennes), Monterrubio (Lorient), Luyindula (PSG) – 5 points
95. Ben Arfa, Mandanda, Valbuena (Marseille), Mavuba (Lille), Amalfitano (Lorient), Sorin (Auxerre), Cris, Toulalan, Boumsong, Govou (Lyon), Makelele, Edel, Sessègnon (Paris SG), Pitau, Yanga-Mbiwa (Montpellier), Rivière, Perrin (Saint-Etienne), Tiéné (Valenciennes), Ndinga (Auxerre), Dalmat (Sochaux), Tabanou (Toulouse), Haruna (Monaco), M'Vila (Rennes) – 4 points
118. Kaboré, Koné (Marseille), Ceara (Paris SG), M'Bengué, Ebondo, Nounkeu, Berson, Cetto, Didot (Toulouse), Camara, El Kaoutari, Jourdren (Montpellier), Bérenguer, Alo'o Efoulou, Malonga, Lemaître, Andre Luiz (Nancy), Nogueira, Mikari, Davies, Faty, Boudebouz (Sochaux), Bangoura, Mangane (Rennes), Vercoutre (Lyon), Mongongu, Costa, Modesto, Muratori (Monaco), Goulon, Corchia, Lamah, Thomas (Le Mans), De Melo, Chedjou (Lille), Capoue, Jelen, Hengbart (Auxerre), Sanogo, Fernandez, Sako, N'Daw, Varrault, Benalouane (Saint-Etienne), Roudet, Akalé, Chelle, Sartre (Lens), Ospina, Letizi, Gace, Hellebuyck (Nice), Bellion (Bordeaux), Matsui (Grenoble), Ducourtioux (Valenciennes), Bédénik (Boulogne) – 3 points
174. Niculae (Auxerre), Marveaux (Montpellier), Matuidi (Saint-Etienne), Marcq (Boulogne), Carrasso (Bordeaux), Jallet (Paris SG), Apam (Nice), Samassa (Valenciennes), Dieuze (Grenoble) – 2 points
183. Hoarau, Sankharé (Paris SG), Capoue, Blondel, Pelé (Toulouse), Taiwo, Morientes (Marseille), Plasil, Jussiê, Ramé (Bordeaux), Balmont, Butelle (Lille), Mvuemba, Diarra (Lorient), Coutadeur (Monaco), Helstad, Dossevi (Le Mans), Lachor, Thil, Cuvillier (Boulogne), Belhanda (Montpellier), Ilan (Saint-Etienne), Cohade, Pujol, Bong, Penneteau, Baldé (Valenciennes), Akrour, Ljuboja, Le Crom, Batlles (Grenoble), Grichting, Contout (Auxerre), Bakar (Nancy), Runje, Jemaâ (Lens), Dreyer (Sochaux) – 1 point

Classement par club : L'OM passe en tête

1. Marseille – 119 points
2. Bordeaux – 118 points
3. Lille – 108 points
4. Lyon – 97 points
5. Rennes – 91 points
6. Montpellier – 84 points
7. Monaco – 83 points
8. Paris SG – 74 points
9. Auxerre – 71 points
10. Lorient – 61 points
11. Saint-Etienne – 58 points
12. Toulouse, Nancy – 50 points
14. Valenciennes – 48 points
15. Sochaux – 38 points
16. Lens, Nice – 33 points
18. Le Mans – 20 points
19. Grenoble – 9 points
20. Boulogne-sur-Mer – 8 points

C'était l'équipe type de la 32e journée de Ligue 1. Rendez-vous mercredi pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 26e journée, et dimanche prochain pour la 33e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB