Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Domenech n’aura même pas tremblé
Par Romain Boselli - Equipe De France, Mise en ligne: le 19/12/2009 à 01h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Comme prévu, le Conseil fédéral de la Fédération française de football a maintenu vendredi Raymond Domenech dans ses fonctions de sélectionneur de l'équipe de France. La requête de Guy Chambily, qui réclamait un vote au sujet du maintien du coach tricolore, n'a pas été validée. Le sélectionneur tricolore peut donc continuer à voir l'avenir en Bleus.

Domenech n’aura même pas tremblé

La nouvelle avait fait l'effet d'une bombe cette semaine au sein du Conseil fédéral de la FFF. Le doyen de l'organisation chargée des intérêts supérieurs du football français avait réclamé mardi le départ de Raymond Domenech afin de redorer l'image désastreuse de l'équipe de France. Une discussion a bien eu lieu ce vendredi parmi les 21 membres du conseil mais Jean-Pierre Escalettes a clairement précisé qu'à aucun moment l'avenir de Raymond Domenech n'avait été remis en question. «Cela a duré une heure et demie. Tout le monde s'est exprimé (dont Gervais Martel, Frédéric Thiriez et Lilian Thuram). Mais sur l'ensemble des membres du Conseil fédéral, aucun, à l'exception de Guy Chambily, n'a demandé que le débat soit ouvert» , a expliqué le président de la Fédération française de football.

Escalettes plaide l'union sacrée

Pour justifier cette décision importante, Jean-Pierre Escalettes a rappelé que l'intérêt des Bleus restait la priorité du Conseil fédéral. «Cela aurait été totalement contre-productif alors que notre objectif doit être de préparer l'équipe de France pour le Mondial et cela aurait été peu conforme à notre ligne de conduite qui avait confirmé à deux reprises Raymond Domenech. Il devait nous qualifier pour la Coupe du monde, ce qui a été fait. C'était la seule clause sportive qui figurait dans le contrat» , a-t-il précisé devant les médias.

Une chose est sûre, rarement un sélectionneur tricolore n'aura suscité autant de débats au sein même des instances du football français. Malgré tout, le président de la Fédération française de football a préféré se tourner vers l'avenir en évoquant les prochaines échéances. «C'était inopportun de bouleverser l'ensemble des choses alors que l'on a une bonne candidature pour l'Euro 2016. Tout le monde a constaté que l'image de l'équipe de France a été écornée. L'heure est désormais à l'union sacrée» , a-t-il conclu. Reste à savoir si l'histoire retiendra le coup de génie ou entêtement incompréhensif de la Fédération française de football. Éléments de réponse à partir du 11 juin prochain du côté de l'Afrique du Sud.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB