Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J11 : Panorama / Bordeaux survole la L1, l’OM nouveau dauphin, Lyon gagne mais perd son public
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/12/2009 à 21h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La 11e journée de Ligue 1 aura été marquée par la victoire de Bordeaux à Montpellier (0-1). La défaite des Héraultais profite à l'OM, vainqueur à Lorient (1-2), et nouveau dauphin des Girondins ce soir. De son côté, Lyon est parvenu à se défaire de Boulogne-sur-Mer (2-0), mais a quitté Gerland sous les sifflets nourris du public. Tour d'horizon des résultats de la soirée.

J11 : Panorama / Bordeaux survole la L1, l’OM nouveau dauphin, Lyon gagne mais perd son public

La 11e journée de Ligue 1 aura été marquée par la courte mais précieuse victoire de Bordeaux à Montpellier (0-1). Dans le même temps, Marseille s'est lui aussi imposé à Lorient (1-2). Face à Rennes, Monaco a enfin renoué avec le succès (1-0). Bonne opération en bas de classement pour Nancy, vainqueur de Nice 2-0. Même chose pour Le Mans qui s'est défait de Grenoble 1-0. Enfin, Lyon a battu Boulogne-sur-Mer 2-0 mais a quitté Gerland sous les sifflets du public. Jeudi dernier, Lille avait écrasé Saint-Etienne (4-0), et Toulouse était venu à bout de Sochaux (2-0). Hier mardi, Valenciennes et Auxerre n'ont pu faire mieux que 0-0.

Bordeaux noie son dauphin (Montpellier 0-1 Bordeaux)

Bordeaux est bien le patron de la Ligue 1. Sur la pelouse de son dauphin au classement, Montpellier, les Girondins l'ont emporté 1-0 ce mercredi soir. Dès la 5e minute, Montano, bien servi par Costa, croyait ouvrir le score de la tête mais l'attaquant montpelliérain était signalé hors-jeu. A juste titre. A la 30e minute, les Bordelais bénéficiaient d'un penalty pour une main de Montano, pas évidente poutant, dans sa surface. Gourcuff s'élançait pour le tirer mais Jourdren n'avait aucun mal à repousser la tentative de l'international tricolore. C'était là le 4e penalty manqué par les Marine et Blanc cette saison ! Mais après la pause, les Marine et Blanc trouvaient enfin le chemin des filets. Après une bonne frappe de Costa repoussée d'une parade réflexe par Carrasso, les Girondins ouvraient le score à la 58e minute. Jussiê profitait d'un mauvais renvoi de la défense montpelliéraine pour déborder Yanga-Mbiwa et tromper Jourdren d'une frappe de l'extérieur du droit. A la 70e minute, Montano reprenait de la tête un centre de Costa mais Carrasso s'interposait à nouveau. Une dernière parade qui assurait définitivement la victoire aux Girondins. Avec ce succès, Bordeaux reste largement en tête du classement avec 6 points d'avance sur l'OM, nouveau dauphin. Montpellier, avec 30 points, redescend à la 3e place.

A retenir : Laurent Blanc avait décidé de faire tourner quelque peu son effectif lors de ce déplacement à la Mosson. Titulaires à Lyon dimanche, Plasil et Wendel étaient remplacés ce soir par Jussiê et Gouffran. En revanche, le jeune Sané était lui de nouveau titulaire au sein de la défense centrale, Ciani n'étant pas suffisamment remis de sa blessure au dos. Des choix payants de la part de Blanc.

L'OM à bon port (Lorient 1-2 Marseille)

L'OM a aligné une troisième victoire consécutive en championnat en s'imposant 2-1 à Lorient ce mercredi soir (1-2). A la 12e minute, les Merlus manquaient d'un rien l'ouverture du score. Sur un corner tiré par Vahirua, Sosa, seul au point de penalty, plaçait une bonne tête mais Bonnart sauvait sur sa ligne. Après cette occasion, les Lorientais continuaient de dominer les débats mais sans parvenir à mettre de nouveau en danger les Phocéens. Au retour des vestiaires, les Bretons reprenaient leur domination et étaient rapidement récompensés. A la 53e minute, à la suite d'une faute d'Heinze sur Amalfitano, Vahirua trompait Mandanda et transformait le penalty accordé au FCL. Les hommes de Didier Deschamps égalisaient à la 68e minute. Bien servi par Koné, Jordan Ayew, entré en jeu cinq minutes auparavant seulement, trompait Audard de près du pied droit. En fin de rencontre, Diawara offrait la victoire à l'OM. Dans le temps additionnel, sur un centre de Lucho, le défenseur olympien trompait Audard de la tête et offrait les trois points à son équipe. Grâce à ce succès, Marseille, qui compte toujours un match de retard, s'empare de la 2e place du classement avec 31 points. Lorient, avec 26 unités au compteur, pointe à la 8e place.

A retenir : pour ce déplacement à Lorient, Didier Deschamps avait décidé d'accorder sa confiance à Fernando Morientes. L'attaquant espagnol était titulaire à la pointe de l'attaque marseillaise. La première fois qu'il l'avait été cette saison, à Valenciennes le 26 septembre dernier, l'ancien Madrilène avait inscrit jusqu'ici son seul but de la saison. Un capital qu'il n'a pas su doubler ce soir.

Trois points c'est tout pour l'OL (Lyon 2-0 Boulogne-sur-Mer)

Dans un stade de Gerland qui sonnait creux et avec de nombreux sifflets qui descendaient régulièrement des tribunes, Lyon s'est imposé 2-0 face à Boulogne-sur-Mer. Les Nordistes se procuraient pourtant la première occasion de la partie. A la 16e minute, Blayac éliminait Boumsong dans la surface, mais Lloris, capitaine ce soir, se montrait vigilant et empêchait l'attaquant boulonnais d'aller au bout de ses intentions. Les Lyonnais ne tardaient pas à réagir. A la 24e minute, sur un corner tiré par Pjanic, Bastos déviait de la tête au premier poteau. La tentative du Brésilien échouait sur le sommet de la barre transversale de Bédénik. Juste après la pause, Bédénik réalisait une superbe parade sur une tête de Boumsong. A la 53e minute, le portier boulonnais était cette fois suppléé sur sa ligne par Ducatel sur une frappe de Källström. A l'heure de jeu, l'OL frôlait la correctionnelle. Blayac remportait son face à face avec Lloris mais le Boulonnais était signalé à tort hors-jeu. A la 72e minute, les Gones trouvaient enfin la faille. Bastos tentait sa chance, le Brésilien était contré mais Pjanic suivait bien et trompait la vigilance de Bédénik. En fin de rencontre, Delgado scellait la victoire lyonnaise. Bien servi par Tafer, l'Argentin n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. Malgré cette victoire, les Lyonnais quittaient la pelouse sous les sifflets de Gerland ! Grâce à ce succès, l'OL, avec 29 points, remonte à la 4e place. Boulogne, avec 12 points, reste 19e.

A retenir : pour la réception de Boulogne-sur-Mer, Claude Puel avait dû composer sans son attaquant vedette Lisandro. Touché à la hanche dimanche face à Bordeaux, l'Argentin a été contraint de déclarer forfait. L'ancien joueur du FC Porto n'a pas été jugé suffisamment apte pour participer à cette rencontre.

Monaco remonte sur son Rocher (Monaco 1-0 Rennes)

Monaco a enfin renoué avec la victoire en s'imposant 1-0 face à Rennes sur sa pelouse. Les Bretons étaient pourtant les premiers à se montrer dangereux. A la 4e minute, une lourde frappe de Leroy des 30 mètres passait juste au-dessus de la cage de Ruffier. Mais à la 20e minute, sur leur première occasion, les Monégasques ouvraient la marque. Sur un coup franc tiré par Nenê, Puygrenier déviait pour Park au second poteau qui trompait Douchez à bout portant. Juste avant la pause, Kembo-Ekoko s'essayait de loin mais l'attaquant rennais trouvait Ruffier sur sa route. A la 57e minute, Nenê armait une bonne frappe du gauche mais sa tentative passait de peu à côté de la cage de Douchez. A la 70e minute, les Rennais se présentaient à nouveau devant les buts monégasques. Briand coupait de la tête un centre de Bangoura mais il ne parvenait pas à trouver le cadre. Les Asémistes, bien que dominés, résistaient finalement jusqu'au bout aux assauts bretons. Après ce succès, l'ASM, avec 25 points, est 11e. Rennes, avec un point de plus, est 9e.

A retenir : de retour de blessure à Nancy ce week-end, on s'attendait à ce que Jimmy Briand soit titulaire ce mercredi soir au stade Louis II. Mais Frédéric Antonetti avait une nouvelle fois décidé de laisser son attaquant sur le banc. L'international tricolore devra donc encore attendre un peu avant de connaître les joies d'une nouvelle titularisation.

Nancy plombe les Aiglons (Nancy 2-0 Nice)

Nancy s'est donné de l'air en bas de classement en dominant des Niçois qui eux n'en finissent plus de dégringoler (2-0). Les Lorrains se procuraient la première occasion de la partie à la 21e minute. Bien servi en retrait par Féret, Marange plaçait une lourde frappe mais sa tentative passait au-dessus de la cage azuréenne. A la demi-heure de jeu, sur un centre de Chrétien, Traoré plaçait une bonne tête mais Ospina s'interposait sur la tentative du milieu de terrain nancéien. En début de deuxième mi-temps, les Lorrains étaient enfin récompensés de leur domination. A la 50e minute, servi par Hadji, Féret contrôlait avant de placer de volée le ballon dans la lucarne d'Ospina. Dans la foulée, l'ASNL doublait la mise. A la 53e minute, Hadji voyait sa reprise repoussée par le poteau mais Malonga suivait bien et glissait le ballon au fond des filets. A la 68e minute, bien servi par Dia, Alo'o Efoulou était à deux doigts d'ajouter un troisième but mais sa frappe passait au-dessus. Mais la victoire était déjà acquise pour les hommes de Pablo Correa. Grâce à ce succès, l'ASNL, avec 23 points, est 13e. Nice, qui compte toujours 20 unités au compteur, pointe à la 16e place.

A retenir : pour la venue de l'OGC Nice à Marcel-Picot ce mercredi, Pablo Correa pouvait compter sur le retour de Michaël Chrétien. Entré en cours de jeu contre Rennes samedi, le Marocain, longtemps écarté des terrains en raison d'une blessure au talon d'Achille, était titulaire ce soir pour la première fois depuis la 8e journée et le déplacement à Paris le 3 octobre dernier.

Le Mans passe la deuxième (Le Mans 1-0 Grenoble)

Quatre jours après sa victoire 2-1 face à Valenciennes, Le Mans a récidivé en s'imposant 1-0 contre Grenoble ce mercredi soir. Les Sarthois entraient très vite dans cette rencontre. A la 7e minute, lancé par Dossevi, Helstad éliminait Paillot avant de tromper Le Crom d'une frappe croisée du droit. A la 21e minute, le Norvégien n'était pas loin de doubler la mise mais le portier isérois parvenait cette fois à capter la frappe à ras de terre de l'attaquant manceau. A la 53e minute, Le Tallec, après un une-deux avec Helstad, tentait sa chance mais sa frappe frôlait la barre transversale du but gardé par Le Crom. A la 68e minute, le duo Le Tallec-Helstad se mettait une nouvelle fois en évidence mais l'ancien gardien lensois s'interposait encore sur la tentative du Norvégien. A la 75e minute, le GF 38 manquait d'un rien l'égalisation lorsqu'Ovono réalisait une superbe parade sur sa ligne pour empêcher la tête de Dieuze de finir au fond de ses filets. Les Isérois laissaient là passer leur chance. Grâce à ce succès, Le Mans, 17e avec 15 points, n'est plus relégable ce soir. Grenoble, avec toujours 6 points, reste bon dernier.

A retenir : l'électrochoc a visiblement eu lieu du côté du Mans. Depuis l'éviction de Paulo Duarte, le club sarthois vient en effet d'enregistrer deux victoires en autant de rencontres. Carton plein donc pour le jeune technicien Arnaud Cormier.

La belle affaire de la 11e journée de Ligue 1 est à mettre à l'actif des Bordelais. Vainqueur 1-0 à Montpellier, les Girondins ont fait le trou en tête. Bonne opération aussi pour l'OM, qui, grâce à sa victoire à Lorient (1-2), revient à la 2e place.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB