Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les dessous de l’affaire Edel
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/12/2009 à 11h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dimanche, en marge de la rencontre opposant le PSG à l'ASSE, Apoula Edel faisait l'objet d'une réclamation de la part des Verts, qui s'interrogeaient sur l'âge et l'identité du gardien arménien d'origine camerounaise. En réalité, le portier parisien aurait été victime d'un chantage. Les dessous de cette affaire dans laquelle est impliqué Michel Hidalgo.

Les dessous de l’affaire Edel

Comme nous vous l'indiquions hier lundi, Apoula Edel était au centre de toutes les attentions dimanche dernier, lors de la rencontre opposant le Paris Saint-Germain à l'AS Saint-Etienne (3-0). Le gardien arménien d'origine camerounaise faisait en effet l'objet d'une réclamation de la part des Verts, qui s'interrogeaient sur l'âge et l'identité du gardien parisien. Si l'affaire a peu de chances d'aller plus loin, bien que la réserve stéphanoise sera jugée par la LFP en commission, les dirigeants de l'ASSE s'étant excusés après la rencontre, expliquant qu'une rumeur infondée était à l'origine de leur initiative, le cas Edel pourrait faire des vagues. On en connaît à présent un peu plus sur cette «rumeur infondée» évoquée par les Stéphanois.

Le quotidien Le Parisien révèle en effet ce mardi que le gardien parisien aurait tout simplement été victime d'un chantage. Les dirigeants stéphanois auraient été alertés sur une possible falsification de l'âge et de l'identité d'Edel par Nicolas Philibert, un entraîneur exerçant en Afrique et à l'origine du transfert du gardien parisien en Arménie en 2002. La relation entre les deux hommes s'étant sérieusement dégradée il y a quelques années maintenant, Philibert aurait tenté de se venger. Michel Hidalgo en personne aurait appelé le responsable de la cellule recrutement du PSG, Alain Roche, pour le prévenir des manigances de Philibert, un de ses proches, lequel exigeait 30.000 euros de la part d'Edel en échange de son silence. Une somme que Philibert réclamerait au gardien arménien d'origine camerounaise depuis la fin de leur collaboration.

Hidalgo donne sa version des faits

En cas de refus, Philibert contacterait alors les dirigeants stéphanois pour leur faire des «révélations» . Ce qu'il a fait. Les Verts sont tombés dans le panneau mais se sont rapidement rendus compte de la supercherie, d'où leurs excuses après la rencontre. Interrogé par RMC, Hidalgo donne sa version des faits. «Le mieux, c'est quand même de contacter les gens concernés, explique l'ancien sélectionneur de l'équipe de France au sujet de son rôle dans cette histoire. J'ai simplement essayé d'arranger les choses vis-à-vis du PSG. Je ne suis pas concerné par les histoires d'argent et les histoires de Nicolas Philibert. J'ai voulu arranger les choses et comme ça n'a pas marché, je ne vois pas ce que je peux faire d'autre. Nicolas Philibert réclame 30.000 euros au titre de leur ancienne collaboration. Je crois, même si j'en suis sûr, que Nicolas Philibert a prêté 30.000 ou 35.000 euros au gardien de but. Ca n'a rien à voir avec une commission d'agent. D'ailleurs, Philibert n'est pas agent.»

«Ce n'est pas à moi de le dire si l'identité et l'âge du gardien son faux, poursuit Hidalgo. Si quelqu'un le dit, c'est Nicolas Philibert. Il doit avoir des preuves de cela. Je ne suis pas inspecteur. Moi, j'ai simplement appelé Alain Roche pour lui dire d'arranger cela. Il ne m'a pas répondu assez vite donc Nicolas Philibert a tout de suite été au coeur du problème. (…) Je ne suis pas là pour savoir si ce sont de vraies preuves ou pas. J'ai simplement essayé que les deux parties se parlent. (…) Devoir 30.000 euros à quelqu'un et ne pas les payer, n'est-ce pas non plus quelque chose de mal ? Nicolas Philibert vous expliquera comment il a été reçu par le gardien de but. Quand quelqu'un vous doit de l'argent et qu'il vous menace au lieu d'essayer de vous le rendre, c'est différent. Si Nicolas Philibert réclame cette somme maintenant, c'est peut-être parce qu'il (Edel) joue maintenant dans un club professionnel et qu'il a donc les moyens.» Difficile de savoir pour le moment qui dit vrai et qui dit faux dans cette histoire. Quoi qu'il en soit, l'affaire ne devrait pas en rester là. Edel envisage à présent de porter plainte contre Philibert.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB