Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J17 : Panorama (suite) / Le PSG enfonce les Verts, Lille et Montpellier irrésistibles
Par Patrick Juillard - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/12/2009 à 19h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Exceptionnellement, ce sont quatre rencontres de la 17e journée de Ligue 1 qui se disputaient ce dimanche. Le PSG a déroulé au Parc face à des Stéphanois déliquescents (3-0). Lille a poursuivi sa série fabuleuse à Monaco (0-4). Sochaux a battu Grenoble (1-0) et Toulouse a subi la loi de Montpellier (0-1).

J17 : Panorama (suite) / Le PSG enfonce les Verts, Lille et Montpellier irrésistibles

Beaucoup de buts ce dimanche après-midi en Ligue 1 pour la suite de la 17e journée. Face à Saint-Etienne, le PSG n'a pas laissé passer l'occasion de dérouler devant son public (3-0). Dérouler, c'est aussi ce que Lille, décidément irrésistible, a fait à Monaco (0-4). Sochaux a pris trois points précieux face à Grenoble (1-0) et Montpellier confirme son rang de dauphin en gagnant à Toulouse (0-1). Suite et fin de cette journée ce soir (21h) avec le choc des champions entre Lyon et Bordeaux.

Le PSG enfonce les Verts dans la crise (PSG 3-0 ASSE)

Opposé à un Saint-Etienne déliquescent, le Paris Saint-Germain s'est imposé (3-0), ne manquant pas l'occasion de gâter son public, dimanche au Parc des Princes pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. D'emblée, les Parisiens s'installaient dans le camp stéphanois. Jusqu'alors bien dans son match, Janot commettait ensuite une grosse faute de main sur une frappe d'Armand. A l'affût, Luyindula ne laissait pas passer l'occasion (11e, 1-0). Le PSG n'allait pas tarder à enfoncer le clou. Sur un long ballon en cloche axe droit, Sessègnon s'infiltrait sans mal entre Varrault et Dos Reis et trompait Janot d'un tir bien croisé (12e, 2-0). Face à des Stéphanois amorphes, les Parisiens ne se contentaient pas de cet avantage. Un coup franc magnifique de Jallet trouvait la tête d'Erding. L'international turc, absolument esseulé face au but crucifiait Janot (38e, 3-0). Après la pause, la réaction stéphanoise se faisait attendre. Certes un peu plus concentrés dans le marquage et les duels, les Verts restaient inoffensifs, avec un Bergessio souvent obligé de décrocher très bas pour toucher le ballon. Sur un nouveau coup franc joliment distillé par Jallet, Giuly, étonnamment seul encore, n'était pas très loin de tromper Janot (84e). Le score en restait là : on connaissait la crise de novembre du PSG, voici maintenant la crise de décembre de Saint-Etienne !

A retenir : le Paris Saint-Germain n'avait plus marqué davantage qu'un but au Parc des Princes depuis leur victoire sur Lille le 30 août (3-0). Avec 11 buts inscrits, Saint-Etienne a la 19e attaque de Ligue 1. Seule la lanterne rouge grenobloise (9 buts) a fait pire

Lille applique le tarif à Monaco (Monaco 0-4 Lille)

Cela devient une bonne habitude : les Lillois marquent 4 buts par match. Ils ont appliqué le tarif ce dimanche à Monaco (0-4). Si les Monégasques étaient les premiers à se montrer dangereux, les Lillois desserraient l'étreinte et laissaient parler leur réalisme. Gervinho profitait du mauvais placement d'Adriano pour filer au but et servir Dumont. Malgré le retour de Puygrenier, la balle échouait à De Melo, qui ajustait une imparable frappe à ras de terre (39e, 0-1). En dépit d'un bon coup franc de Nenê (43e), les Monégasques ne pouvaient refaire leur retard avant la pause. Ce sont au contraire les Nordistes qui, sur une frappe terrible de Debuchy, étaient proches de faire le break (44e). Au retour des vestiaires, la défense monégasque continuait de flotter, et Hazard (49e), puis Dumont (53e) menaçaient Ruffier. L'arrière-garde monégasque brillait encore par sa faiblesse sur un corner de Cabaye, et De Melo n'avait pas de mal à tromper Ruffier de la tête (55e, 0-2). Lille enfonçait définitivement le clou ensuite : Adriano retenait Gervinho dans la surface. Déjà averti précédemment, le Brésilien était expulsé et Cabaye transformait la sentence (72e, 0-3). Ce n'était pas fini : bien lancé en profondeur, le rentrant Aubameyang, parachevait le triomphe lillois (84e, 0-4). Lille est décidément inarrêtable !

A retenir : 16 buts marqués contre 3 encaissés. Tel est le fabuleux bilan des Lillois sur les quatre dernières rencontres de Ligue 1. L'accouchement fut un peu long, mais Rudi Garcia a trouvé la carburation parfaite. Double bonne nouvelle ce dimanche : le doublé de De Melo et le but d'Aubameyang. Quant aux Monégasques, ils s'enfoncent un peu plus dans le ventre mou. Les soufflantes de Guy Lacombe n'ont visiblement pas produit l'effet escompté…

Sochaux replonge Grenoble dans ses doutes (Sochaux 1-0 Grenoble)

Sochaux a remporté une courte mais précieuse victoire devant Grenoble (1-0). Après un round d'observation d'une dizaine de minutes, ce sont les Grenoblois qui se créaient la première grosse occasion. Un coup franc magnifiquement tiré par Ljuboja s'écrasait sur l'équerre de la barre transversale de Richert, archi-battu (23e). Mais les hôtes allaient ouvrir la marque, également suite un coup franc : Dalmat interceptait et remisait au second poteau. Mikari jaillissait et trompait Le Crom à bout portant (28e, 1-0). Grenoble laissait passer l'occasion d'égaliser sur un penalty très sévère, Ljuboja échouant dans sa tentative (42e). Après la pause, les Isérois tentaient de refaire leur retard mais peinaient à s'approcher du but de Richert. Les Lionceaux se reprenaient et manquaient de peu le break, trouvant à deux reprises le poteau de Le Crom : d'abord sur un coup franc de Martin (65e), puis sur une tête de Perquis, consécutive à un corner de... Martin (72e). C'est ensuite Mikari qui manquait de peu le doublé, sur une terrible frappe lointaine, de peu à côté (82e). Malgré une ultime poussée grenobloise, Sochaux parvenait à préserver son avantage.

A retenir : Grenoble n'avait plus perdu depuis le 31 octobre. En s'inclinant sans vraiment démériter à Sochaux, les hommes de Mehmet Bazdarevic voient Le Mans reprendre six points d'avance sur eux. Déjà vainqueurs de Nice (1-0) grâce à un but de Mikari, les Sochaliens ont récidivé ce dimanche.

Toulouse subit la loi de Montpellier (Toulouse 0-1 Montpellier)

Le Toulouse FC a subi la loi du Montpellier HSC dimanche au Stadium pour le compte de la 17e journée de Ligue 1 (0-1). D'emblée, les visiteurs qui prenaient l'ascendant : sur une longue ouverture de Costa, Camara s'excentrait côté gauche et réussissait une somptueuse frappe croisée qui trompait Valverde (10e, 0-1). Les Toulousains répliquaient par Gignac, mais la frappe enroulée de l'international tricolore n'était pas cadrée (14e). Malgré une assez nette domination territoriale, les Violets ne pouvaient refaire leur retard avant la mi-temps. La menace sur le but de Jourdren se faisait plus pressante au retour du vestiaire. Malgré de bonnes intentions, la précision faisait toujours défaut aux hommes d'Alain Casanova. Les Héraultais tenaient le choc. Souvent en bonne position, Gignac et Machado multipliaient les mauvais choix, alors que des sifflets commençaient à monter des tribunes. Toulouse s'ajoutait à la liste des victimes de Montpellier, diabolique promu.

A retenir : recruté en urgence cette semaine en raison de la pénurie de gardiens valides au Téfécé, Mathieu Valverde a bien mal commencé, avec une défaite et un but encaissé, sur une frappe venue d'ailleurs de Souleymane Camara. Montpellier a déjà pris 30 des 41 points nécessaires à son maintien en Ligue 1. Quand les Héraultais commenceront-ils à parler d'Europe ? L'Europe, justement, les Toulousains vont pouvoir y penser, mais ils ont bien mal préparé leur rendez-vous de mercredi sur le terrain du FC Bruges…

Le PSG a confirmé son regain de forme des dernières semaines devant Saint-Etienne (3-0), alors que Lille a poursuivi son festival à Monaco (0-4). Grosse affiche à 21 heures à Gerland avec Lyon - Bordeaux.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB