Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille punit Lyon malgré Lisandro
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/12/2009 à 23h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le triplé de Lisandro n'aura pas suffi à sauver Lyon de la défaite (4-3), dimanche soir en clôture de la 16e journée de Ligue 1. Menés de deux buts à la mi-temps, les Dogues ont su renverser la montagne et laissé éclater au grand jour les carences énormes de l'OL en défense.

Lille punit Lyon malgré Lisandro

Incroyabe rebondissement ! Lisandro n'a pas pu sauver Lyon de la défaite, dimanche soir au Stadium de Villeneuve d'Ascq en clôture de la 16e journée de Ligue 1. L'Argentin avait pourtant mis du coeur à l'ouvrage avec un triplé inspiré en première période. Mais l'arbre qui cachait la forêt n'a pas pu compenser à lui tout seul le niveau général moyen de son équipe. Cette performance permet à l'Argentin de remonter à la deuxième place du classement des buteurs avec 8 unités. Mais elle n'a pas suffi pour permettre aux hommes de Claude Puel d'empocher les trois points face à des Lillois rageurs et logiquement récompensés de leurs efforts offensifs (4-3). Que dire de la défense lyonnaise, véritablement dépassée par les évènements, pour la plus grande joie des spectateus et téléspectateurs ? Avec 26 points, l'OL tombe à la quatrième place avec cinq longueurs de retard sur les Girondins. Le LOSC bascule dans la première moitié de tableau, 10e avec 22 points.

Les buts

- Sur une touche jouée vers l'avant, Gomis sert Källström à l'entrée de la surface côté gauche. Le Lyonnais résiste à deux défenseurs et sert Lisandro plein axe qui contrôle du droit avant de piquer son ballon du gauche devant Landreau (2e, 0-1).

- Lyon souffre mais obtient un bon coup franc à vingt-cinq mètres légèrement côté gauche. La frappe de Pjanic est stoppée par les deux mains d'Obraniak à hauteur de sa tête et oblige l'arbitre à siffler penalty. Lisandro trompe Landreau en plaçant son tir sous la barre plein axe (22e, 0-2).

- Lille relance aussitôt le suspense sur corner. Au second poteau, Cabaye remise de la tête devant le but. Lloris dévie la trajectoire vers la tête de Frau, puis Lloris tente une nouvelle parade désespérée mais ne peut que freiner la reprise du Lillois (23e, 1-2).

- Quel but de l'Argentin ! Ce diable de Lisandro recreuse l'écart alors que son équipe est mise en difficulté. Servi par Källström côté gauche, l'Argentin fixe Rami avant de le déborder d'un crochet tranchant de l'extérieur du droit qui lui permet de se recentrer pour battre Landreau au premier poteau d'une frappe rasante (35e, 1-3).

- Lille n'a pas abdiqué, presse bien dans l'entrejeu et récupère le cuir. Lancé en première intention dans la profondeur, Gervinho résiste à Boumsong à la course avant de piquer le ballon devant Lloris (53e, 2-3).

- Le match devient fou et Lille sent l'exploit à portée de crampons. Debuchy déborde à l'entrée de la surface côté gauche. A la lutte, Gassama tente le tacle mais ne trouve que la jambe du Lillois. Penalty logique. Cabaye respire un bon coup et prend Lloris à contre-pied (70e, 3-3).

- Lille pousse pour empocher la victoire. Entré en jeu peu de temps avant, Clerc perd un ballon dans sa surface face au pressing de Hazard. Le Lillois lève la tête et sert Gervinho sur un plateau seul face à Lloris impuissant. Quel dénoument (90e, 4-3).

Les temps forts

- Lloris sort de son but pour capter un centre lillois mais laisse échapper le ballon. A la retombée, Frau place sa tête en direction du but vide mais Gassama revient en hâte pour repousser de la tête sur sa ligne (15e).

- Gervinho s'engouffre côté droit et vient buter sur Lloris après avoir crocheté Réveillère. Cabaye reprend dans une position excentrée côté droit. Lloris ne peut que repousser péniblement mais Gervinho en embuscade ne parvient pas à reprendre (17e).

- Lille manque l'égalisation dans la foulée du but de Gervinho. Cabaye adresse un centre parfait devant le but. A la lutte, Boumsong dévie contre son camp de la tête et pousse Lloris à se détendre en hâte pour repousser le danger (57e).

- Lille manque le K.O. Gervinho prend encore Boumsong de vitesse côté droit et centre pour la reprise en pleine course de Hazard au coeur de la surface. Lloris ne se laisse pas surprendre et se détend bien pour écarter la frappe puissante (74e).

La prestation des Lillois

Landreau a vécu un calvaire face à Lisandro. Debuchy est longtemps resté prudent avant de monter avec succès pour provoquer le penalty. Rami s'est fait surprendre d'entrée comme ses compères défensifs, dépassé par Lisandro. Chedjou est impliqué sur le premier but, il a ensuite été à la limite de la rupture avec en particulier une faute qui aurait mérité le carton rouge. Vandam n'a pas assez serré le marquage. Mavuba s'est donné corps et âme aux quatre coins du terrain. Balmont et Cabaye ont bien relayé dans l'entrejeu, le second a été récompensé de ses tentatives par une passe décisive et un but. Gervinho a surgi de temps en temps, il a été à chaque fois dangereux à l'image de ses deux buts ! Obraniak a eu le mauvais réflexe de mettre les deux mains dans sa surface et n'a pas été assez précis offensivement. Frau a posé problème à la charnière, toujours à l'affut comme sur sa réduction du score. Hazard a fait une rentrée punchy qui a permis de forcer le destin.

La prestation des Lyonnais

Lloris n'a pas été bon dans ses sorties aériennes, mettant son équipe en danger à plusieurs reprises dans la première demi-heure. Il a su réagir par la suite avec plusieurs interventions décisives en seconde période qui ont évité la déroute complète de l'OL. Repositionné latéral gauche, Réveillère a souvent lâché Gervinho. Cris et Boumsong ont été à la ramasse, trop lents à la course et souvent mal placés. Aligné à droite en l'absence de Cissokho à gauche, Gassama a démarré en trombe avant de tomber dans le panneau. Makoun a touché beaucoup de ballons devant sa défense, du déchet dans ses passes. Pjanic a été invisible. Sur son premier ballon, Källström a résisté au duel et délivré un caviar pour Lisandro. Le Suédois a su trouver des passes justes. Govou a travaillé défensivement pour aider Gassama. Gomis a été moins brillant que Lisandro techniquement.

L'homme du match : Lisandro Lopez

Malgré la défaite, Lisandro Lopez a été le meilleur joueur du match. De retour en forme après un passage à vide au début de l'automne, l'attaquant lyonnais n'a pas pu éviter la défaite lyonnaise malgré un triplé. Un but de vrai buteur pour commencer, un penalty maitrisé ensuite, un numéro balle au pied pour finir. L'attaquant des Gones peut tout faire, il a tout fait pour compenser le niveau moyen de ses coéquipiers.

La note du match : 16/20

Un match un peu fou-fou marqué par des erreurs défensives grossières, mais aussi par le talent de Lisandro et Lloris. La rencontre a été très animée et à rebondissements entre deux équipes jouant l'offensive. Avec plusieurs situations ambigües mais bien interprétées par l'arbitre en première période, l'intensité est rapidement montée d'un cran sur le terrain comme en tribunes. Le match a été engagé d'un bout à l'autre et plaisant à suivre.

Mauvaise opération pour Lyon très inquiétant défensivement, dans le creux de la vague depuis plusieurs semaines et qui se rapproche de la crise. Le LOSC bascule enfin dans la première moitié du tableau.


Ligue 1 / 16e journée
Lille OSC – Olympique Lyonnais : 4-3 (1-3)
Stadium Lille-Métropole (Villeneuve d’Ascq)
Arbitre : Fredy Fautrel
Buts : Frau (23e), Gervinho (53e), Cabaye (70e sp), Gervinho (90e) - Lisandro (2e, 22e sp, 35e)
Avertissements : Gervinho (11e), Rami (44e), Chedjou (45e) – Makoun (27e), Gomis (40e), Govou (48e), Réveillère (89e), Cris (90e+1)

Lille : Landreau – Debuchy, Rami, Chedjou, Vandam – Mavuba, Balmont (Hazard, 64e), Cabaye – Gervinho, Obraniak (Touré, 87e), Frau (De Melo, 64e). Entraîneur : Rudi Garcia

Lyon : Lloris – Réveillère, Cris, Boumsong, Gassama (Clerc, 78e) – Makoun, Pjanic (Delgado, 73e), Källström – Govou, Lisandro, Gomis (Ederson, 60e). Entraîneur : Claude Puel



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB