Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon traîne encore en route
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 29/11/2009 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré un Lisandro une nouvelle fois étincelant, Lyon n'a pu faire mieux que match nul face à Rennes ce dimanche (1-1). Gênés par une formation bretonne dangereuse en contre et qui a bien failli l'emporter en fin de match, les hommes de Claude Puel laissent une nouvelle fois traîner des points en route.

Lyon traîne encore en route

Dans ce match de clôture de la 15e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a été accroché sur sa pelouse de Gerland par une belle formation rennaise (1-1). Après l'ouverture du score de Gyan à la 14e minute, les Gones égalisaient par l'intermédiaire de Lisandro, intenable ce soir, sur coup franc juste avant le repos (42e). En fin de rencontre, les Bretons auraient pu arracher la victoire sur deux grosses occasions. Gomis trouvait lui la barre transversale de la cage rennaise.

Les buts

- A la 14e minute, idéalement servi par Bangoura, Gyan profite de la mauvaise intervention de Boumsong pour échapper à la défense lyonnaise et se présenter seul face à Lloris. Légèrement excentré sur la droite, le Ghanéen vient battre le portier rhodanien d'une belle frappe croisée du droit à ras de terre dans le petit filet opposé (0-1).

- A la 42e minute, l'OL obtient un bon coup franc aux 20 mètres, légèrement décalé sur le côté gauche. Lisandro se charge de le frapper et loge le ballon au fond des filets de Diallo (1-1).

Les autres temps forts

- A la 28e minute, après une faute d'Hansson sur Lisandro, l'OL obtient un bon coup franc aux 20 mètres, plein axe. Pjanic contourne le mur rennais mais sa tentative vient lécher le poteau droit de Diallo, qui n'avait pas esquissé le moindre geste.

- A la 37e minute, bien servi par Delgado, Pjanic se présente seul face à Diallo mais le Bosniaque bute sur le portier rennais. Dans la foulée, le remplaçant de Douchez capte en deux temps la frappe de Bastos.

- A la 82e minute, Sow déborde côté gauche et sert Cheyrou en retrait dans la surface. A bout portant, le milieu rennais vient buter sur Lloris, auteur d'un arrêt réflexe du pied.

- A la 87e minute, dans la surface lyonnaise, Lemoine place une grosse frappe du droit qui passe à quelques centimètres de la cage de Lloris.

- A la 88e minute, sur le coin droit de la surface de réparation rennaise, Gomis arme une lourde frappe que Diallo détourne sur sa barre transversale.

La prestation des Lyonnais

Peu sollicité, Lloris a dû s'incliner sur la frappe de Gyan en première période, sur laquelle il ne peut rien faire. Décisif face à Cheyrou en fin de match. Devant lui, Cris a fourni une grosse prestation, sonnant notamment la révolte après l'ouverture du score rennaise. A ses côtés, Boumsong a souffert face à la vivacité de Gyan et Bangoura. A gauche, Cissokho a bien fait son travail défensif mais le latéral lyonnais a, une fois n'est pas coutume, très peu pris son couloir. A droite, Réveillère s'en est plutôt bien sorti face à Marveaux. Au milieu de terrain, Makoun n'a pas ménagé ses efforts à la récupération. Pjanic et Källström ont été peu en vue, connaissant notamment un déchet technique beaucoup trop important. Positionné sur le flanc gauche, Delgado a une nouvelle fois prouvé qu'il était en forme actuellement. De l'autre côté, Bastos s'est montré très discret, apportant rarement le danger devant les cages rennaises. Tout l'inverse de Lisandro, intenable sur le front de l'attaque. L'Argentin fut un véritable poison pour les défenseurs bretons.

La prestation des Rennais

Titulaire dans les cages rennaises à la place de Douchez, blessé, Diallo a connu une entame de match délicate avant de bien se reprendre et de réaliser quelques parades décisives. Devant lui, Hansson et Fanni ont souffert face à Lisandro et ont commis de trop nombreuses fautes. Beaucoup plus appliqués après le repos. A droite, Danzé a eu du mal à contenir Delgado et a été peu en vue offensivement. Bocanegra a lui réussi à museler Bastos. Au milieu de terrain, Lemoine a récupéré de nombreux ballons, Tout comme son coéquipier M'Vila. Tettey a en revanche été moins en vue. En progrès tout de même par rapport à ses dernières sorties. En attaque, Gyan a parfaitement exploité sa première occasion en première période. Le Ghanéen fut le Rennais le plus dangereux. A ses côtés, ni Marveaux, à gauche, ni Bangoura, à droite, n'ont su véritablement inquiéter l'arrière-garde rennaise. Marveaux est tout de même apparu bien plus tranchant au retour des vestiaires.

L'homme du match : Lisandro (Lyon)

On a beau connaître maintenant tout son talent, Lisandro parvient tout de même toujours à nous impressionner. Très motivé, l'Argentin a causé énormément de dégâts au sein de la défense rennaise. L'ancien joueur du FC Porto n'hésite pas non plus à prendre ses responsabilités. Son somptueux coup franc peut en témoigner.

La note du match : 13/20

Entre ces deux équipes joueuses et au potentiel offensif intéressant, on a pu assister à une rencontre de bonne facture à Gerland. Dommage qu'il y ait souvent manqué un petit quelque chose de part et d'autre dans le dernier geste.

A l'issue de cette rencontre, Lyon grimpe à la 2e place du classement avec 26 unités au compteur, mais pointe désormais à deux longueurs du leader bordelais. Rennes, 10e avec 20 points, continue de végéter dans le ventre mou du classement.


Ligue 1 / 15e journée
Lyon 1-1 Rennes (1-1)
Stade de Gerland (Lyon)
Arbitre : M. Philippe Malige
Buts : Lisandro (42e) pour Lyon ; Gyan (14e) pour Rennes
Avertissements : Delgado (35e) pour Lyon ; Hansson (27e), Bocanegra (42e), Lemoine (90e) pour Rennes

Lyon : Lloris – Réveillère, Cris (cap.), Boumsong, Cissokho – Pjanic (Ederson, 76e), Makoun, Källström – Delgado (Gomis, 61e), Lisandro, Bastos (Govou, 60e). Entraîneur : Claude Puel.

Rennes : Diallo – Danzé, Fanni, Hansson (cap.), Bocanegra – Lemoine, M’Vila, Tettey (Cheyrou, 74e) – Bangoura (Sow, 61e), Gyan (Kembo-Ekoko, 76e), Marveaux. Entraîneur : Frédéric Antonetti.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB