Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 36e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 17/05/2009 à 23h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Encore décisive face au Mans, la pierre angulaire des Girondins, Yoann Gourcuff est élu «joueur de la journée» . Le gardien toulousain Carrasso, le défenseur lyonnais Cris, les attaquant auxerrois Jelen et bordelais Chamakh notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 36e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 36e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 36e journée :

Remplaçants :

12. Moustapha Bayal (St-Etienne)
13. Benoît Pédretti (Auxerre)
14. Eden Hazard (Lille)
15. Karim Benzema (Lyon)
16. Hugo Lloris (Lyon)
17. Anthony Le Tallec (Le Mans)
18. Steve Savidan (Caen)

En détails :

Le joueur de la journée : Yoann Gourcuff (Bordeaux)

Impliqué sur les trois buts bordelais face au Mans avec un but et une passe décisive à la sortie, Yoann Gourcuff est l'homme fort de cette fin de saison en Ligue 1. De passeur inspiré, la pierre angulaire des Girondins s'est muée en buteur décisif avec cinq buts engrangés lors des quatre derniers matchs ! Irrésistible, l'international français n'a pas volé sa nomination pour le trophée du meilleur joueur de la saison et sa nouvelle distinction comme meilleur joueur de la journée.

Cédric Carrasso (Toulouse)

Le gardien toulousain enchaine les prestations de haute volée. S'il a dû s'incliner à deux reprises à St-Etienne dont une fois sur penalty, Cédric Carrasso a par ailleurs fait étalage de tous ses talents, avec des parades réflexes spectaculaires et des interventions salvatrices sans lesquelles le TFC serait reparti bredouille du Chaudron.

Cris (Lyon)

Le défenseur central de Lyon a été intraitable dans les duels, aériens ou au sol. Face à Marseille et Brandao en particulier, Cris a repoussé le danger à maint reprises et parfaitement coupé les trajectoires de passes.

Rémi Gomis (Caen)

Le défenseur central de Caen a rendu une copie propre malgré la présence d'Erding et Sverkos dans sa zone. Face à Sochaux, Rémi Gomis a été bon dans les duels et s'est fendu d'une ouverture décisive pour le premier but de Savidan. Le néo international sénégalais a pris une part prépondérante dans la victoire, tellement précieuse, de son équipe.

Jérémy Berthod (Auxerre)

Sobre et efficace à Paris, le latéral gauche d'Auxerre avait pourtant du travail face à Stéphane Sessègnon mais s'en est globalement bien sorti. L'ancien lyonnais a aussi été décisif en repoussant sur sa ligne et de la tête une frappe de Sakho à l'heure de jeu.

Albin Ebondo (Toulouse)

Sur le côté droit, Albin Ebondo n'avait pas beaucoup de concurrence ce week-end à son poste. Le Toulousain intègre l'équipe type grâce à sa partie sérieuses et ses montées intéressantes dans le couloir pour soutenir les offensives.

Jérémy Toulalan (Lyon)

Travailleur de l'ombre, l'infatigable Jérémy Toulalan est entré dans la lumière peu avant la pause pour servir Benzema sur un plateau. Lucide dans ses transmissions malgré une grosse débauche d'énergie, le milieu de terrain lyonnais n'a eu de cesse de presser le porteur marseillais.

Camel Meriem (Monaco)

Peu en vue cette saison, Camel Meriem s'est illustré face à Valenciennes, en lançant notamment parfaitement Park pour l'ouverture du score. Passeur décisif et bien en jambe, le milieu offensif de Monaco a animé le jeu du Rocher pour ce qui sera sans doute l'un de ses derniers matchs en France.

Gervinho (Le Mans)

L'international ivoirien du Mans a été un poison pour Bordeaux avec une grande activité sur l'aile. Gervinho a bousculé la défense girondine et réalisé le gros du travail sur le deuxième but des Sarthois. Il aurait même pu marquer peu avant la mi-temps d'un lob astucieux.

Marouane Chamakh (Bordeaux)

L'international marocain marque quasiment à chaque sortie à domicile depuis le début de l'année, il a récidivé face au Mans en égalisant d'une tête rageuse après une impulsion «jordanesque» . Avec Gourcuff, Marouane Chamakh n'est pas étranger aux bonnes prestations girondines, à la lutte pour le titre. Combattant numéro un et de plus en plus décisif, l'attaquant bordelais a encore été très précieux par son jeu de tête, ses remises et sa capacité à ne pas perdre le ballon.

Ireneusz Jelen (Auxerre)

L'attaquant d'Auxerre enfile les buts comme des perles depuis le début de l'année : dix en quatorze matchs de championnat très exactement. Ireneusz Jelen a fait bien du mal au PSG en poussant d'abord Camara à la faute, en trompant Mickaël Landreau ensuite en trouvant l'ouverture depuis la ligne de fond après s'être arraché pour sauver le ballon. Le prince du Parc était polonais samedi soir.

Classement : Gourcuff joue le titre

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gignac (Toulouse) – 36 points
2. Bastos (Lille) – 35 points
3. Gourcuff (Bordeaux), Sessègnon (Paris SG) – 33 points
5. Hoarau (Paris SG) – 30 points
6. Benzema (Lyon) – 26 points
7. Lloris (Lyon) – 24 points
8. Chamakh (Bordeaux) – 21 points
9. Mandanda (Marseille) – 20 points
10. Toulalan (Lyon) – 19 points
11. Taiwo (Marseille), Makoun (Lyon) – 18 points
13. Carrasso (Toulouse), Diawara (Bordeaux), Fanni (Rennes), Savidan (Caen), Gameiro (Lorient) – 17 points
18. Landreau (Paris SG), Jelen (Auxerre), Cris (Lyon), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
22. Chalmé (Bordeaux), Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG), Rami (Lille) – 14 points
26. Niang (Marseille), Camara (Paris SG), Wendel (Bordeaux), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse), Coulibaly (Auxerre) – 13 points
32. Fernando (Bordeaux), Ciani (Lorient), Leroy (Rennes), Schmitz (Valenciennes) – 12 points
36. Civelli, Zenden (Marseille), Erding (Sochaux) – 11 points
39. Diarra (Bordeaux), Cerdan (Le Mans), Mathieu (Toulouse), Park (Monaco), Mangane (Rennes), Ziani, Cheyrou, Valbuena (Marseille) – 10 points
47. Douchez, Hansson (Rennes), Didot (Toulouse), Ederson (Lyon), Simic (Monaco), Rothen, Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble) – 9 points
59. Abriel (Lorient), Gervinho (Le Mans), Planté (Caen), Rémy (Nice) – 8 points
63. Audel (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Meriem, Mollo, Ruffier (Monaco), Béria (Lille), Dia (Nancy), Boumsong (Lyon), Audard (Lorient), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga (Le Mans) – 7 points
75. Juninho (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré, Modesto (Monaco), Coutadeur, Stromstad (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Hazard, Debuchy (Lille), Apam, Rool (Nice), Mater, Penneteau (Valenciennes), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Maréval, Alonzo, Bagayoko (Nantes), Pedretti, Sorin (Auxerre), Gomis, Ben Khalfallah (Caen), Bracigliano, Alassane (Le Havre), Congré (Toulouse), Mikari (Sochaux) – 6 points
102. Hilton (Marseille), Hadji (Nancy), Helstad (Le Mans), Pino (Monaco), Lesage (Le Havre), Dudka (Auxerre), Braaten (Toulouse) – 5 points
109. Delgado (Lyon), Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Morel (Lorient), Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami, Brandao (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Lamah (Le Mans), Chafni (Auxerre), Boudebouz (Sochaux), Seube (Caen), Kahlenberg (Auxerre), Courtois (Grenoble) – 4 points
131. Zubar, Kaboré (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Balmont, Chedjou, Tafforeau (Lille), Ramé, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata, Lolo (Monaco), Amalfitano, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Berthod, Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Regragui, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Macaluso, Chrétien (Nancy), Perquis (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Ebondo, Sirieix, Sissoko (Toulouse), Lemaître (Caen), Revault, Gillet, Sambou, Marange (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Bangoura, Lacourt, Darcheville (Valenciennes), Ospina (Nice) – 3 points
194. Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Pitau, Richert, Sverkos (Sochaux), Vahirua (Lorient) – 2 points
203. Geder, Le Tallec (Le Mans), Planus, Gouffran (Bordeaux), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Cana (Marseille), Oliech (Auxerre), Zerka, Féret (Nancy), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana (Toulouse), Pelé, Akrour, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau (Lille), Gigliotti, Payet, Mirallas, Gomis, Bayal, Ilan (Saint-Etienne), Adriano, Nkoulou (Monaco) – 1 point

Classement par club : les jeux ne sont pas faits

1. Marseille – 148 points
2. Lyon – 143 points
3. Bordeaux, Paris SG – 139 points
5. Toulouse – 114 points
6. Lille – 101 points
7. Rennes – 88 points
8. Auxerre – 85 points
9. Monaco – 78 points
10. Lorient – 56 points
11. Le Mans – 52 points
12. Valenciennes – 50 points
13. Grenoble – 49 points
14. Caen – 48 points
15. Nice – 46 points
16. Nantes – 42 points
17. Saint-Etienne – 41 points
18. Nancy – 34 points
19. Sochaux – 29 points
20. Le Havre – 24 points

C'était l'équipe type de la 36e journée de Ligue 1. Rendez-vous dimanche prochain pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 37e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB