Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 34e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 03/05/2009 à 23h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur d'un doublé au Vélodrome, l'attaquant de Toulouse André-Pierre Gignac est élu «joueur de la journée» . Audel, Niang, Carrasso, Chalmé et Bangoura notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 34e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 34e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 33e journée :

Remplaçants :

12. Rafael Schmitz (Valenciennes)
13. Thomas Kahlenberg (Auxerre)
14. Stéphane Sessègnon (Paris SG)
15. Yoann Gourcuff (Bordeaux)
16. Nicolas Douchez (Rennes)
17. Fabrice Abriel (Lorient)
18. Marouane Chamakh (Bordeaux)

En détails :

Le joueur de la journée : André-Pierre Gignac (Toulouse)

Avec un nouveau doublé inscrit au Vélodrome, l'artilleur en chef du championnat a certainement validé son titre de meilleur buteur. L'attaquant toulousain a été déroutant de facilité sur l'ouverture du score, ridiculisant Hilton au passage. André-Pierre Gignac a ensuite redonné l'avantage aux Violets en inscrivant son 21e but personnel, à la conclusion d'une contre-attaque parfaite qu'il avait lui-même lancée.

Cédric Carrasso (Toulouse)

L'émotion suscitée par son retour au Vélodrome n'a pas empêché Cédric Carrasso de livrer une prestation de géant face à l'OM. Le gardien de but toulousain n'est pas pour rien dans le bon résultat de son équipe face au leader du championnat. Trahi deux fois par ses coéquipiers Congré et Cetto, l'ancien Marseillais a multiplié les sauvetages face à Cheyrou, Niang ou Ben Arfa. Il ne peut rien sur les deux buts olympiens.

Mathieu Chalmé (Bordeaux)

Le latéral droit des Girondins a été impeccable défensivement, à une exception près. Très en jambes, Mathieu Chalmé s'est rapidement porté vers l'avant pour distiller des centres, deux d'entre eux se sont transformés en passes décisives dès le premier quart d'heure. Le Bordelais n'a eu de cesse de tirer son équipe vers le haut face à Sochaux.

Souleymane Diawara (Bordeaux)

Décontracté à souhait et pas le dernier à sonner la charge en contre avec des montées rageuses plein axe balle au pied, Souleymane Diawara a imposé sa puissance athlétique. Sans cesse sur les talons des attaquants sochaliens, le Bordelais a encore livré une prestation solide en charnière.

Mickaël Ciani (Lorient)

Le défenseur central de Lorient n'a rien laissé passé face aux Lillois. Intraitable dans les duels, au sol comme dans les airs, Mickaël Ciani a en outre égalisé d'une tête décroisée parfaite sur un corner sortant de Vahirua.

Florian Marange (Le Havre)

Le manque de concurrence à son poste ce week-end a bien aidé Florian Marange à intégrer l'équipe type. Alternant le chaud et le froid défensivement, le latéral gauche du Havre a toutefois inscrit le but de la victoire à Nantes, après un slalom dans la défense des Canaris avant de fusiller Alonzo.

Nicolas Seube (Caen)

Repositionné par Franck Dumas au milieu du terrain devant la défense, Nicolas Seube a parfaitement tenu son poste. Mieux, le capitaine de Caen a redonné un avantage définitif à son équipe avant l'heure de jeu, en coupant rageusement le centre de Ben Khalfallah au premier poteau. Un but en or pour les Normands, toujours à la lutte pour le maintien.

Amara Karba Bangoura (Valenciennes)

Le milieu de terrain guinéen de Valenciennes a largement contribué à étouffer l'entrejeu de l'OL. Titulaire pour la sixième fois seulement cette saison, Amara Karba Bangoura n'a pas été impressionné par le septuple champion. Son volume de jeu a été immense avec une présence forte à la récupération, une lucidité prometteuse à la relance et la volonté d'accompagner les offensives jusqu'à leur terme.

Fahid Ben Khalfallah (Caen)

L'ailier droit de Caen a eu droit à l'ovation du public de Michel D'Ornano à sa sortie du terrain (82e). Fahid Ben Khalfallah l'avait bien méritée, après une prestation pleine de sa part. L'international tunisien a été très actif, récompensé par une passe décisive, sur un centre au cordeau coupé par Seube, pour le deuxième but des Normands face au Mans.

Mamadou Niang (Marseille)

Aidé par les défenseurs toulousains Congré et Cetto, Mamadou Niang a enlevé une belle épine du pied marseillais. Mené deux fois au score, l'OM a préservé sa place de leader avec un doublé de son attaquant, repositionné sur l'aile gauche au coup d'envoi par Erik Gerets. Très actif avec de nombreux centres et tirs, l'international sénégalais est de retour en forme en cette fin de saison.

Johan Audel (Valenciennes)

L'attaquant valenciennois n'avait plus marqué depuis un mois et demi, il a profité des projecteurs amenés par Lyon à Nungesser pour sortir de sa réserve. Johan Audel a inscrit les deux buts du match et aurait même pu en ajouter un ou deux autres. Cris et Boumsong ont vécu un calvaire face à lui. Ses départs dans le dos des deux Lyonnais ont fait mouche et offrent une fin de saison plus tranquille au VAFC.

Classement : Gignac reprend les commandes

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Gignac (Toulouse) – 36 points
2. Bastos (Lille) – 35 points
3. Sessègnon (Paris SG) – 33 points
4. Hoarau (Paris SG) – 30 points
5. Gourcuff (Bordeaux), Benzema (Lyon) – 25 points
7. Lloris (Lyon) – 23 points
8. Mandanda (Marseille) – 20 points
9. Chamakh (Bordeaux) – 18 points
10. Taiwo (Marseille), Fanni (Rennes) – 17 points
12. Diawara (Bordeaux), Toulalan (Lyon), Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
16. Makoun (Lyon) – 15 points
17. Chalmé (Bordeaux), Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG), Rami (Lille) – 14 points
21. Camara (Paris SG), Cris (Lyon), Wendel (Bordeaux), Matuidi (Saint-Etienne), Carrasso, Cetto (Toulouse), Coulibaly (Auxerre) – 13 points
28. Landreau (Paris SG), Ciani, Gameiro (Lorient), Leroy (Rennes), Schmitz (Valenciennes) – 12 points
33. Civelli, Zenden (Marseille), Erding (Sochaux) – 11 points
36. Fernando (Bordeaux), Cerdan (Le Mans), Jelen (Auxerre), Mathieu (Toulouse), Park (Monaco), Mangane (Rennes), Niang, Ziani, Cheyrou, Valbuena (Marseille) – 10 points
46. Douchez (Rennes), Fernando (Bordeaux), Didot (Toulouse), Ederson (Lyon), Simic (Monaco), Rothen, Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble) – 9 points
58. Abriel (Lorient), Planté (Caen), Rémy (Nice) – 8 points
61. Audel (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Mollo, Ruffier (Monaco), Béria (Lille), Dia (Nancy), Boumsong (Lyon), Audard (Lorient), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga (Le Mans) – 7 points
72. Juninho (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré, Modesto (Monaco), Coutadeur, Stromstad (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Hansson (Rennes), Mater, Penneteau (Valenciennes), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Maréval, Alonzo, Bagayoko (Nantes), Sorin (Auxerre), Ben Khalfallah (Caen), Bracigliano, Alassane (Le Havre) – 6 points
95. Hilton (Marseille), Hazard (Lille), Hadji (Nancy), Helstad, Gervinho (Le Mans), Meriem, Pino (Monaco), Lesage (Le Havre), Dudka (Auxerre), Braaten (Toulouse) – 5 points
105. Delgado (Lyon), Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Morel (Lorient), Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Lamah (Le Mans), Chafni, Pedretti (Auxerre), Boudebouz (Sochaux), Seube (Caen), Kahlenberg (Auxerre), Courtois (Grenoble) – 4 points
127. Zubar, Brandao, Kaboré (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Chedjou, Tafforeau, Debuchy (Lille), Ramé, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata, Lolo (Monaco), Amalfitano, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Regragui, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Macaluso, Chrétien (Nancy), Perquis, Mikari (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Sirieix, Congré, Sissoko (Toulouse), Gomis, Lemaître (Caen), Revault, Gillet, Sambou, Marange (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Bangoura, Lacourt, Darcheville (Valenciennes), Ospina (Nice) – 3 points
195. Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Pitau, Richert, Sverkos (Sochaux), Vahirua (Lorient) – 2 points
204. Geder (Le Mans), Planus, Gouffran (Bordeaux), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Cana (Marseille), Oliech (Auxerre), Zerka, Féret (Nancy), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana (Toulouse), Pelé, Akrour, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau (Lille), Gigliotti, Mirallas, Gomis, Ilan (Saint-Etienne), Adriano, Nkoulou (Monaco) – 1 point

Classement par club : Caen s'éloigne de la zone rouge

1. Marseille – 143 points
2. Paris SG – 136 points
3. Lyon – 132 points
4. Bordeaux – 124 points
5. Toulouse – 104 points
6. Lille – 97 points
7. Rennes – 85 points
8. Monaco – 75 points
9. Auxerre – 74 points
10. Lorient – 51 points
11. Valenciennes – 50 points
12. Grenoble– 49 points
13. Le Mans – 48 points
14. Nice – 46 points
15. Caen – 44 points
16. Nantes – 42 points
17. Saint-Etienne – 39 points
18. Nancy – 34 points
19. Sochaux – 26 points
20. Le Havre – 24 points

C'était l'équipe type de la 34e journée de Ligue 1. Finale de Coupe de France oblige le week-end prochain, rendez-vous le mercredi 13 mai pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 35e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB