Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Dogues croquent un Lyon blessé
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 08/03/2009 à 00h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le président du LOSC Michel Seydoux ne pouvait rêver meilleur scénario pour le choc au Stade de France face à Lyon (2-0) samedi soir, lors de la 27e journée de Ligue 1. Soirée cauchemar pour l'OL. Au-delà de la défaite, Lloris et Boumsong n'ont pu démarré la rencontre, Benzema a dû sortir à la mi-temps quand sa douleur à la hanche s'est réveillée.

Les Dogues croquent un Lyon blessé

Soirée contrastée samedi soir au Stade de France lors du match un peu spécial de la 27e journée de Ligue 1. Question de point de vue. Les Lillois ont passé une soirée fort agréable avec une seconde victoire (2-0) en trois jours face aux septuples champions en titre ; les lyonnais ont passé une soirée horrible avec trois joueurs blessés – et pas des moindres, une défaite et des doutes pleins la tête avant de défier le Barça mercredi au Camp Nou. 78 056 spectateurs avaient rempli l'enceinte de St-Denis pour l'occasion, le nouveau record d'affluence pour un match de L1. La rencontre ne manquait pas d'atouts, avec un concert de Zucchero, un spectacle aquatique et l'arrivée du ballon par les airs.

Inquiétude autour de Benzema, Lloris et Boumsong

Côté terrain, les Lyonnais ont subi le début de match et commis plusieurs grosses fautes. Mais la première grosse occasion leur revenait. Delgado centrait idéalement pour Keita dont la reprise à six mètres du but ne trouvait pas le cadre (12e). La meilleure occasion de la première période. Les Lyonnais ont progressivement investi le camp lillois et menaçaient le but de Malicki. Mais les Lillois restaient dangereux en contre. Après la pause, Vittek remplaçait Frau côté lillois ; Ederson prenait le relais de Benzema côté lyonnais, rentré au vestiaire en se tenant la hanche. Keita passait en pointe. Difficile à ce moment là de croire en la victoire de l'OL. Lille sentait le coup jouable et repartait pied au plancher. Le tir de Cabaye trouvait la barre transversale (48e), puis Vercoutre sauvait son équipe en sortant dans les pieds de Bastos (51e). Ce qui devait arriver arriva. Sur un centre de Bastos, Vittek s'élevait entre Bodmer et Grosso pour placer sa tête sous la barre de Vercoutre (60e, 1-0).

Contrairement à l'idée reçue qui aurait voulu que l'OL préserve ses forces pour le choc face au Barça, les Lyonnais sont repartis de l'avant pour tenter de revenir au score. Mais sans succès, malgré plusieurs situations chaudes devant le but de Malicki, dont une tête de Cris inexplicablement hors cadre (80e). Bastos scellait le match dans les dernières minutes, en piquant le ballon par-dessus Vercoutre, laissé à l'abandon par sa défense (89e, 2-0). Sans Lloris suppléé par Vercoutre, ni Boumsong blessé de dernière minute et remplacé par Bodmer, mais avec Clerc au poste de latéral droit, les Lyonnais ne pouvaient rêver pire à quatre jours d'un match qui s'annonce très compliqué au Camp Nou. Avec 53 points, l'OL n'a plus qu'une longueur d'avance sur le PSG. 6e avec 46 points, le LOSC regonfle son moral à bloc et se relance complètement dans la course aux places européennes. Cette double confrontation a en outre permis à Bastos de se relancer, avec deux buts en deux matchs après avoir été muet pendant plus de deux mois.


Ligue 1 / 27e journée
Lille OSC – Olympique Lyonnais : 2-0 (0-0)
Stade de France
Arbitre : Saïd Ennjimi
Buts : Vittek (60e), Bastos (89e)
Avertissements : Rami (44e) – Makoun (7e), Cris (83e)

Lille : Malicki - Debuchy, Rami, Plestan, Emerson - Balmont, Mavuba, Cabaye (Hazard, 57e) – Obraniak (Chedjou, 79e), Bastos – Frau (Vittek, 46e). Entr. : Rudi Garcia

Lyon : Vercoutre - Clerc, Cris, Bodmer, Grosso - Toulalan, Makoun, Juninho (Tafer, 64e) – Keita (Källström, 78e), Delgado – Benzema (Ederson, 46e). Entr. Claude Puel



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB