Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 12 infos à savoir sur la journée : le Real champion d'Espagne, Benzema évidemment, le calice jusqu'à la lie pour le Barça...

Par Romain Lantheaume - Actu Espagne, Mise en ligne: le 16/07/2020 à 23h52
Taille du texte: Email Imprimer

34e titre de champion d'Espagne pour le Real Madrid, humilié le Barça n'a pas fait le boulot, Benzema comme un symbole, les cadres blaugrana à côté de la plaque, Messi régale en vain… Découvrez les faits marquants des matchs de jeudi en France et en Europe.

Les 12 infos à savoir sur la journée : le Real champion d'Espagne, Benzema évidemment, le calice jusqu'à la lie pour le Barça...
Le Real Madrid savoure son titre de champion d'Espagne !

Les matchs amicaux en France : Lyon 0-2 Glasgow Rangers, Nice 1-1 Celtic Glasgow, Rennes 3-0 Châteauroux, Lens 1-3 Le Havre

Les principaux résultats en Europe : Real Madrid 2-1 Villarreal, FC Barcelone 1-2 Osasuna, Getafe 0-2 Atletico Madrid (Liga), Leicester 2-0 Sheffield, Crystal Palace 0-2 Manchester United (Premier League), Inter 4-0 SPAL (Serie A)

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

1. Le Real Madrid champion ! Le semblant de suspense a pris fin ce jeudi. Dans une position très favorable, les hommes de Zinédine Zidane ont fait le boulot et disposé de Villarreal (2-1) au terme d'un match globalement maîtrisé pour valider leur premier titre de champion d'Espagne depuis 3 ans ! Sur une série de 10 victoires de rang depuis la reprise et avec 7 points d'avance sur le FC Barcelone, sacré ces deux dernières années, les Merengue ne peuvent plus être rejoints par leur dauphin à une journée de la fin et célèbrent le 34e titre de champion de leur histoire.

VIDEO : les Merengue célébrent leur titre

2. Le Barça facilite le travail. Alors qu'il devait impérativement gagner pour conserver un infime espoir de titre lors de la dernière journée, le club catalan n'a même pas fait sa part du boulot et a touché le fond en s'inclinant au Camp Nou face à Osasuna (1-2). Largesses défensives, absence d'inspiration offensive : sans les Français Griezmann et Umtiti, blessés, ni Luis Suarez, remplaçant au coup d'envoi, les Blaugrana ont confirmé leurs difficultés du moment et donné l'impression d'avoir déjà baissé les bras

3. Benzema comme un symbole. L'histoire retiendra donc que c'est le Français, homme fort de la saison du Real, qui a offert le titre en signant un doublé. Décalé par Modric, de retour à un excellent niveau à l'image de son match du soir, l'ancien Lyonnais a ouvert le score en ajustant Asenjo entre les jambes (29e), avant de doubler la mise sur penalty (77e). De quoi porter son total en Liga à 21 buts cette saison, deux unités derrière Messi. Le titre de Pichichi se jouera lors de la dernière journée.

4. Piqué et Busquets à la rue… Comme un symbole, le Barça a été complètement lâché par ses cadres. Sur l'ouverture du score d'Osasuna, Piqué se troue en tentant une talonnade pour repousser un centre puis, dans le temps additionnel, Busquets a fait preuve d'une nonchalance affligeante en dégageant un ballon à la légère, ce qui a offert le but de la victoire à Torres...

Piqué s'est troué

VIDEO : Busquets comme à la plage...

5. Messi régale, mais… Comme souvent cette saison, le Barça s'en est remis à son sextuple Ballon d'Or pour garder espoir. Rapidement menés au score, les Blaugrana ont égalisé sur un astucieux coup franc enroulé de la Pulga à l'heure de jeu, entré avec l'aide du poteau. Auparavant, l'Argentin avait été le seul Barcelonais à trouver le cadre, ainsi que la barre sur un autre coup franc. Une dépendance qui commence à devenir très inquiétante…

VIDEO : le superbe coup franc de Messi

6. Le fail de Ramos et Benzema. S'il a encore brillé avec un doublé, le Français a tout de même connu un raté ce soir lorsque son capitaine a voulu jouer un penalty à deux et lui décaler le ballon ! L'ancien Lyonnais a alors surgi et marqué. Problème : Benzema avait pénétré dans la surface avant que le défenseur central ne touche le ballon. Conséquence, son but a été annulé et le penalty donné à retirer… Pas de quoi perturber le buteur qui s'est cette fois lui-même chargé de la sentence pour faire mouche.

VIDEO : le fail de Ramos et Benzema sur penalty

7. La fête sans les supporters. Si les Merengue s'en sont donnés à coeur joie pour célébrer leur titre, il aura évidemment manqué la communion avec les supporters puisque ce match avait lieu au stade Alfredo Di Stefano et à huis clos pour cause de coronavirus. On notera l'attitude exemplaire des fans du Real qui ont respecté les consignes du club et renoncé à se rendre à la Fontaine de Cybèle, traditionnel lieu de liesse lors des succès de la Casa Blanca.

Pas un chat à la Fontaine de Cybèle

8. Coup d'arrêt pour Lyon. Après ses victoires contre Port-Valais (12-0) puis Nice (1-0), le club rhodanien s'est incliné à domicile face aux Glasgow Rangers (0-2) pour son entrée en lice dans le Trophée Véolia qu'il organise au Groupama Stadium. Longtemps dominateur et en supériorité numérique, l'OL a plié sur des buts coup sur coup de Marcelo contre son camp (20e) et Hagi (25e). Voir le débrief et les NOTES des joueurs ici.

9. MU ne lâche rien, Leicester non plus. La course à la Ligue des Champions continue de battre son plein en Premier League ! Mis sous pression par Leicester, vainqueur de Sheffield un peu plus tôt (2-0), Manchester United a répondu et rejoint les Foxes en disposant de Crystal Palace (2-0). Après les parades salvatrices de De Gea dans le but, le duo composé de Rashford (45e+1) et Martial (78e), tous deux buteurs et impliqués sur les deux buts, a pris les choses en main pour permettre à MU, 5e, de rester au contact des Foxes malgré une différence de buts moins favorable.

10. Le bond de l'Inter. Relancé par son succès de lundi face au Torino (3-1), le club lombard a enchaîné et facilement disposé de la SPAL (4-0). Candreva (37e), Biraghi (55e), Alexis Sanchez (60e) et Gagliardini (74e) ont marqué et permettent aux hommes d'Antonio Conte de doubler la Lazio Rome et l'Atalanta Bergame pour grimper à la 2e place, à six points du leader, la Juventus Turin.

11. Terrier marque d'entrée, Rennes déroule. Les Rouge et Noir ont bien débuté leur préparation en prenant le meilleur sur Châteauroux (3-0). Bien lancé par l'ouverture du score de sa recrue Terrier sur corner (16e), le club breton a ensuite fait le break à l'heure de jeu face à la formation de Ligue 2 grâce à Raphinha, coup sur coup buteur (62e) puis passeur pour Rutter (64e).

12. Le Celtic frustre Nice. Après deux défaites, le Gym a montré des progrès mais termine malgré tout frustré face au Celtic Glasgow (1-1) dans le cadre du Trophée Véolia. Bien entrés dans le match, les Aiglons ont été récompensés par l'ouverture du score de Dolberg, auteur d'un festival dans la surface avec trois adversaires éliminés après un contre favorable (38e). Mais le jeune gardien azuréen, Boulhendi, a ensuite commis une bourde et offert l'égalisation à Klimala (72e).

VIDEO : le festival de Dolberg

13. Les Sang et Or renversés. De retour en Ligue 1, Lens a débuté sa préparation par une défaite face au Havre (1-3), son ex-camarade de Ligue 2. Sotoca a pourtant ouvert le score pour le promu (23e), mais Thiaré a égalisé en fin de première période pour les Normands (36e). Puis Meras, en interceptant une passe en retrait (50e), et Abdelli, d'une magnifique frappe des 25 mètres (57e), ont ensuite permis au HAC de l'emporter et de se rassurer quelque peu après la déroute de dimanche face au PSG (0-9).

+ Retrouvez sur Maxifoot les résultats, les buteurs, les classements et les calendriers des principaux championnats.

Qu'avez-vous pensé de ces résultats en Europe ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB