Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Villas-Boas peut encore rêver ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 RCSA)

Par Eric Bethsy - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 29/01/2020 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer

Secoué en fin de rencontre, l'Olympique de Marseille s'est imposé face à Strasbourg (3-1) ce mercredi au Vélodrome. Le club phocéen jouera les quarts de finale de la Coupe de France.

Villas-Boas peut encore rêver ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 RCSA)
Bouna Sarr a inscrit un but magnifique !

André Villas-Boas l'a dit et répété, il souhaite remporter cette Coupe de France avec l'Olympique de Marseille. D'où l'équipe type titularisée lors du 8e de finale contre Strasbourg.

Résultat, le Portugais peut toujours croire en son rêve puisque sa formation s'est logiquement imposée face à Strasbourg (3-1), qui a pourtant résisté malgré une occasion concédée dès l'entame.

L'exploit de Bouna Sarr !

Bien lancé par Lopez, Radonjic trouvait le petit filet extérieur du gardien Kamara ! Ça commençait déjà à chauffer pour les coéquipiers de Liénard, dont la perte de balle offrait une nouvelle occasion à Rongier, neutralisé par Kamara. Sans vraiment dominer la rencontre, l'OM se procurait quand même les principales opportunités. Nouvelle illustration lorsque Radonjic, parfaitement servi par son coéquipier Kamara, perdait son duel face au gardien alsacien.

On ne peut pourtant pas dire que Strasbourg ratait sa première période. La preuve avec la volée de Sissoko qui obligeait Mandanda à sortir un arrêt réflexe sur sa ligne ! Mais sur une incroyable action en solitaire, Sarr (1-0, 32e) ridiculisait la défense strasbourgeoise et trompait Kamara ! Quel but de l'ancien Messin ! Le coach Laurey n'en revenait pas… De quoi mettre un coup au moral de Strasbourg, qui offrait un penalty à l'OM sur une main maladroite de Carole.

L'OM se fait une belle frayeur

Une offrande dont Payet (2-0, 42e) profitait pour mettre son équipe dans les meilleures conditions à la pause. Car on voyait mal les visiteurs revenir lors du deuxième acte, débutée avec une grosse occasion de Rongier, qui ne cadrait pas son piqué devant Kamara. Autant dire que le Vélodrome ne s'attendait pas à la réduction du score de Corgnet (2-1, 59e), seul au milieu d'une défense passive après un ballon repoussé par Mandanda.

Voilà comment l'OM s'exposait à une fin de match difficile. Après un nouveau duel perdu par Radonjic face au portier adverse, la tentative de Zohi passait juste au-dessus de la lucarne de Mandanda, battu par Thomasson… signalé hors-jeu ! Une sacrée frayeur pour les Marseillais, qui terminaient la rencontre à 11 contre 10 suite à l'expulsion méritée de Ndour. Et qui tuaient le match grâce à une frappe contrée du milieu Kamara (3-1, 90e+5). On peut dire que l'OM a eu chaud, mais cette performance suffit pour atteindre les quarts.

La note du match : 6/10

Ce n'était pas un grand OM, ni un grand Strasbourg, mais on a quand même assisté à une rencontre agréable à suivre. Les deux équipes ont mis de l'intensité, à l'image des Alsaciens qui n'ont pas lâché malgré le double retard à la pause. Et rien que pour le bijou de Sarr, la partie valait le détour.

Les buts :

- Parti du milieu de terrain sur son côté droit, Sarr part dans une incroyable percée ! Le latéral de l'OM prend Liénard de vitesse, réussit un double contact sur Ndour, évite Sissoko et ajuste parfaitement le gardien Kamara d'une frappe décroisée du pied gauche ! (1-0, 32e)

- Sur penalty, après une main de Carole, Payet croise sa frappe et prend Kamara à contre-pied (2-0, 42e).

- Le long de la touche, Lala trouve Sissoko d'une talonnade astucieuse. Le milieu strasbourgeois centre en retrait pour Zohi, dont la frappe oblige Mandanda à se détendre et à repousser le ballon devant son but. Passive, la défense marseillaise laisse Corgnet reprendre et réduire le score (2-1, 59e).

- Sur une phase de contre menée par Payet, le milieu Kamara prend sa chance du gauche à l'entrée de la surface. Sa frappe est contrée par Mitrovic et trompe son homonyme Kamara (3-1, 90e+5).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jordan Amavi (7,5/10)

A voir sa performance, on se dit que le latéral gauche de l'OM est en train de retrouver son meilleur niveau ! L'ancien Niçois a été autoritaire et impérial dans les duels. Puis tranchant sur les phases offensives, lorsqu'il a créé des différences en puissance et en vitesse, notamment face au solide Sissoko.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6,5) : malgré la victoire, le gardien de l'OM risque de rappeler ses coéquipiers à l'ordre dans le vestiaire. En effet, le capitaine olympien n'a pas du tout apprécié la passivité de ses défenseurs sur le but encaissé, alors qu'il venait de réaliser un bel arrêt sur la frappe de Zohi. Il avait précédemment repoussé une volée puissante de Sissoko, avant de sortir sur un centre à destination de Waris.

Bouna Sarr (7) : c'est vrai, le latéral droit ne fait pas le meilleur match de sa saison. La percussion de Zohi l'a parfois mis en difficulté. Mais on ne peut retenir que son but incroyable ! Lorsque Didier Six verra les images, le sélectionneur de la Guinée reviendra sûrement à la charge…

Duje Caleta-Car (5,5) : impérial dans les duels aériens, le Croate a parfois manqué de réactivité. A l'image de l'action du but de Corgnet où aucun Marseillais ne semble concerné.

Álvaro Gonzalez (5) : comme son coéquipier en charnière, le défenseur espagnol a fait la loi dans les airs. Mais il est parfois arrivé en retard sur Waris, qui l'a obligé à commettre des fautes grossières. Et n'est pas non plus irréprochable sur le but concédé.

Jordan Amavi (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Boubacar Kamara (6,5) : préféré à Strootman devant la défense, le minot n'a pas eu l'abattage habituel. Il a surtout brillé dans un registre qu'on lui connaissait moins. Le défenseur central de formation a en effet bluffé le Vélodrome sur une belle ouverture pour Radonjic, puis en marquant en fin de rencontre avec un peu de réussite.

Valentin Rongier (5) : Sanson suspendu, l'ancien Nantais l'a remplacé dans les projections vers l'avant. En plus de son travail habituel à la récupération, on l'a souvent vu dans la surface adverse. Ce n'est visiblement pas une habitude pour lui tant il s'est montré maladroit sur deux énormes occasions, notamment celle où il rate son contrôle devant le gardien Kamara. Remplacé à la 88e par Kevin Strootman (non noté).

Maxime Lopez (6) : critiqué après le match face à Angers, le milieu polyvalent a été plus inspiré. Il a trouvé de bonnes passes, à l'image de son offrande pour Radonjic dès l'entame. Il a aussi profité de sa complicité avec Payet pour animer le côté gauche. A noter une demi-volée puissante mais sur le gardien Kamara. Remplacé à la 81e par Marley Aké (non noté), victime d'un tacle dangereux de Ndour, exclu.

Dimitri Payet (6,5) : suspendu contre Angers, le milieu offensif a fait un retour assez timide, du moins en première période. Il est ensuite redevenu le maître à jouer que l'on connaît, comme le prouvent son superbe extérieur du pied pour Germain. Et le contre mené qui se termine par le but de Kamara.

Nemanja Radonjic (4) : oui, le Serbe a créé des différences et s'est procuré des occasions grâce à sa percussion. Mais quel manque d'efficacité ! Après une 1ère occasion manquée à l'entame de match, il perd ses deux duels contre le gardien Kamara. Enfin, il n'a pas toujours été irréprochable dans son repli défensif. Remplacé à la 73e par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Valère Germain (6) : si Rongier s'était montré plus adroit, l'attaquant marseillais aurait au moins terminé la rencontre avec une passe décisive. Il a offert deux énormes occasions au milieu de terrain qui ne les a pas concrétisées. Toujours aussi altruiste, il a décroché pour libérer des espaces, mais il ne s'est pas procuré de situations chaudes.

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (7) : sans lui, Strasbourg serait peut-être reparti avec une valise. Le gardien numéro 2 de Strasbourg a en effet remporté ses duels contre Rongier puis Radonjic à 2 reprises. Il a longtemps permis à son équipe de croire à un possible retour.

Ismael Aaneba (3) : entre les montées tranchantes d'Amavi et la complicité entre Payet et Lopez, le latéral droit a passé une soirée très difficile. Perdu en deuxième période, il a laissé des boulevards à ses adversaires.

Stefan Mitrovic (2) : incapable de passer la seconde, le capitaine alsacien a été pris de vitesse pendant tout le match ! Amavi, Radonjic et même Germain ont mis sa lenteur en lumière. On n'était donc pas surpris de le voir en retard sur l'exploit de Sarr.

Abdallah N'Dour (3,5) : auteur de bonnes interventions grâce à sa lecture, le défenseur central a fini par craquer. Il termine le match avec un tacle non maîtrisé et très dangereux pour le jeune Aké. En revoyant le ralenti, il ne pourra plus contester son carton rouge…

Lionel Carole (3) : match catastrophique pour le latéral gauche ! Déjà en retard sur la 1ère occasion de Radonjic dès l'entame, il offre un penalty par maladresse à l'OM. Puis en seconde période, il laisse filer le même Radonjic seul face à Kamara. Remplacé à la 70e par Mohamed Simakan (non noté).

Dimitri Liénard (4) : à l'image de son dribble raté dans sa propre surface, qui a amené l'occasion de Rongier, le milieu de terrain n'était clairement pas dedans. Il a été pris de vitesse sur l'exploit de Sarr et n'a pas éclairé le jeu de son équipe. Remplacé à la 81e par Adrien Thomasson (non noté), qui pensait égaliser mais son but a logiquement été refusé pour un hors-jeu.

Ibrahima Sissoko (6) : tout en puissance, le solide milieu du Racing a été redoutable dans les duels. Seul Amavi a été capable de lui résister. Il est également à l'origine du but de Corgnet. Mais il est aussi fautif sur celui de Sarr.

Kenny Lala (3) : hormis deux centres intéressants, le latéral aligné au poste d'ailier n'a quasiment rien apporté sur le plan offensif. Il était clairement là pour bloquer Amavi, et c'est raté.

Benjamin Corgnet (5,5) : l'ancien Dijonnais inscrit le but de son équipe, et c'est peut-être sa seule satisfaction de la partie. Son manque d'automatisme avec Waris a provoqué plusieurs pertes de balle largement évitables.

Majeed Waris (5,5) : arrivé cet hiver, l'attaquant ghanéen a logiquement manqué d'automatisme avec ses coéquipiers qui ne le servaient pas au bon moment. Sa mobilité a quand même gêné la défense marseillaise, à commencer par Alvaro qui a commis des fautes grossières sur lui. Remplacé à la 61e par Ludovic Ajorque (non noté), que les Strasbourgeois ont tenté de trouver sur de longs ballons, sans succès.

Kévin Zohi (7) : après cette rencontre, Strasbourg ne changera pas d'avis et conservera son attaquant cet hiver. Au Vélodrome, il a été le seul capable d'éliminer les défenseurs olympiens par ses prises de balle et ses accélérations. Il s'est également montré dans la surface, notamment lorsque sa frappe repoussée par Mandanda a permis à Corgnet de marquer. Quant à son autre tentative, le ballon n'est pas passé loin de la lucarne.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 3-1 STRASBOURG (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Coupe de France / 8e
Stade : Orange Vélodrome - 29.589 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : B. Sarr (32e) D. Payet (43e, pen.) B. Kamara (90+4e) pour MARSEILLE - B. Corgnet (59e) pour STRASBOURG
Avertissements : M. Lopez (57e), pour MARSEILLE - S. Mitrovic (18e), M. Simakan (90+2e), pour STRASBOURG - Expulsions : A. N'Dour (86e) , pour STRASBOURG

MARSEILLE : S. Mandanda, B. Sarr, Álvaro González, D. Caleta-Car, J. Amavi, B. Kamara, D. Payet, (K. Strootman, 87e)V. Rongier, (M. Aké, 81e)M. Lopez, (S. Khaoui, 73e)N. Radonjic, V. Germain,

STRASBOURG : B. Kamara, L. Carole (M. Simakan, 70e), K. Lala, A. N'Dour, S. Mitrovic, I. Aaneba, B. Corgnet, D. Liénard (A. Thomasson, 81e), I. Sissoko, A. Waris (L. Ajorque, 61e), L. Zohi,

Radonjic a manqué ses occasions

Bouna Sarr se souviendra longtemps de son exploit ! (1-0, 32e)

Kamara a participé à la fête (3-1, 90e+5)

 VIDEO : Le très joli but de Bouna Sarr 

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Souhaitez-vous que Giroud soit appelé par Deschamps à l'Euro ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB