Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ruffier s'offre un record et évite le pire - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-0 MHSC)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 24/11/2019 à 19h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Opposés ce dimanche en Ligue 1, Saint-Etienne et Montpellier se sont quittés sur un triste match nul (0-0). Désormais gardien le plus capé de l'histoire des Verts en Ligue 1, Ruffier a encore sauvé les meubles.

Ruffier s'offre un record et évite le pire - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-0 MHSC)
Les Verts peuvent remercier Ruffier...

Décimée par les blessures, l'AS Saint-Etienne s'en est remis aux parades de Stéphane Ruffier pour éviter le pire à domicile ce dimanche contre Montpellier (0-0) à l'issue d'un match bien terne comptant pour la 14e journée de Ligue 1.

Il fallait pourtant moins de deux minutes à Bouanga pour se procurer une occasion après une passe déviée de Nordin, mais l'homme en forme du moment côté ASSE manquait le cadre. Malgré ce premier coup de chaud, ce match peinait à décoller entre deux formations alignées en 3-4-1-2 qui se neutralisaient, et la domination stéphanoise restait des plus stériles.

Un début de match apathique

Alors que le jeu devenait de plus en plus haché en raison des nombreuses fautes au milieu de terrain, le MHSC réveillait tout à coup le Stade Geoffroy-Guichard sur un contre qui parvenait jusqu'à Laborde, mais Ruffier se couchait parfaitement ! Un bel arrêt de la part du portier qui fêtait dignement son record, lui qui disputait ce dimanche son 304e match de L1 avec les Verts pour devenir le gardien le plus capé de l'histoire du club devant Curkovic.

Le poteau pour Nordin, pas de penalty pour Delort...

Cette action avait le mérite de décanter le match puisque les hommes de Claude Puel répliquaient par une tête de Bouanga, contrée in extremis par Congré, avant que Nordin ne trouve le poteau sur un tir dévié par Rulli ! En face, les Héraultais restaient menaçants en contre et de la tête sur les corners de Savanier. Au retour des vestiaires, ce sont même les visiteurs qui se montraient les plus remuants, mais Delort, malgré le visionnage des images par la VAR, se voyait étrangement refuser un penalty en dépit d'un tacle illicite de Kolodziejczak, les arbitres considérant que la faute avait eu lieu quand que le ballon était déjà sorti de l'aire de jeu, ce qui ne semblait pourtant pas évident…

Ruffier encore lui !

Très vite, le rythme retombait à nouveau avec un jeu particulièrement haché. Incapables d'apporter le danger offensivement, les Verts tremblaient sur une tête de Laborde, mais Ruffier réalisait une magnifique envolée pour sauver son équipe ! A l'autre bout du terrain, Trauco manquait ensuite la balle de match dans le temps additionnel. Toujours invaincue avec Puel, l'ASSE rate l'occasion de monter sur le podium et rétrograde en 5e position au classement, avec deux points d'avance sur son adversaire du jour, 6e.

La note du match : 3/10

Les amateurs de duels âpres ont dû se régaler ! Pour les autres, la soirée a semblé longue, très longue… A part un dernier quart d'heure animé avant la mi-temps et une bonne entame de deuxièmpe période côté MHSC, on s'est vraiment ennuyé dans ce match marqué par les fautes, les intentions très défensives et un déchet technique conséquent. Vraiment pas inspirés, les Verts pourront toujours mettre en avant les nombreuses absences…

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Stéphane Ruffier (8/10)

Devenu le gardien le plus capé de l'histoire des Verts en L1 (304 matchs), le portier a fêté son record comme il se doit, en réalisant deux arrêts exceptionnels face à Laborde. En première période, il se couche et détourne parfaitement le tir du Montpelliérain, puis il s'envole pour repousser sa tête en fin de partie. Décisif.

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Harold Moukoudi (5) : ses relances et son placement laissent parfois à désirer, mais le défenseur central a globalement affiché un visage encourageant par rapport à ses dernières sorties avec une bonne présence dans les duels aériens.

Loïc Perrin (5,5) : il a parfois été pris de vitesse et a lui aussi perdu des ballons, mais le capitaine des Verts a globalement tenu la baraque avec plusieurs interventions tranchantes pour stopper les contres adverses.

Timothée Kolodziejczak (4) : en première période, le défenseur central a tenté d'apporter le surnombre sans grand succès. Il a eu plus de mal ensuite en se trouvant à plusieurs reprises au bout de la rupture, et c'est un miracle que son tacle autant évitable que manqué sur Delort ne soit pas sanctionné d'un penalty…

Franck Honorat (4) : maintenu comme titulaire, le piston droit a eu du mal à justifier la confiance de Claude Puel. Complètement transparent en première période, il n'a quasiment rien proposé offensivement, tout en fermant mal son couloir. Auteur toutefois d'un retour salvateur devant Delort au retour des vestiaires.

Zaydou Youssouf (5) : plutôt intéressant dans la récupération en début de partie, le milieu de terrain a davantage subi les événements ensuite et il ne passe pas très loin de l'expulsion à l'heure de jeu…

Mahdi Camara (5,5) : à nouveau titularisé, le milieu de terrain s'est beaucoup dépensé dans l'entrejeu et il a parfois tenté de dépasser sa fonction pour apporter le danger. Le Stéphanois aura toutefois manqué de précision.

Miguel Trauco (3,5) : un match à oublier pour le piston gauche, très décevant dans l'apport offensif et pas toujours rassurant dans son placement. Le Péruvien manque la balle de match dans le temps additionnel.

Ryad Boudebouz (3) : aligné en meneur de jeu, l'Algérien a beaucoup déçu ce soir. Après quelques transmissions bien senties en début de partie face à son ancien club, il a affiché un déchet rédhibitoire (seulement 54% de passes réussies) et il a à peu près tout manqué… A nouveau remplacé sous des sifflets à la 60e minute par le jeune Bilal Benkhedim (non noté), qui a effectué ses grands débuts en pro.

Denis Bouanga (6) : l'homme en forme du moment aura été l'un des rares à tenter de réveiller les Verts. Dans tous les bons coups, le Gabonais a fait beaucoup de différences et transmis un excellent ballon à Nordin avant la pause. Mais il aura été mis en échec à trois reprises face au but et a nettement baissé pied au retour des vestiaires. Remplacé à la 82e minute par Edmilson Indjai Correia (non noté), lui aussi lancé dans le grand bain.

Arnaud Nordin (5,5) : un peu moins en vue que Bouanga mais néanmoins intéressant, l'attaquant s'est bien battu pour récupérer des ballons, proposer des solutions et combiner avec ses partenaires. Il avait l'ouverture du score au bout du pied avant la pause, mais Rulli détourne son tir sur le poteau.

MONTPELLIER :

Gerónimo Rulli (6,5) : il n'a pas eu énormément de boulot à effectuer (les Verts ont cadré 2 tirs), mais le gardien du MHSC répond présent avant la pause en mettant en échec Bouanga et surtout Nordin dont il détourne le tir sur son poteau.

Pedro Mendes (5) : un match rugueux pour le défenseur central, qui a multiplié les fautes limites sur Bouanga en début de partie. Le Portugais a ensuite rectifié le tir et fait son match.

Hilton (5,5) : comme Perrin dans le camp d'en face, le vétéran a répondu présent avec des interventions salvatrices et bien assurées.

Daniel Congré (5) : auteur de plusieurs fautes évitables, le défenseur central s'est toutefois montré précieux en contrant la tête de Bouanga à bout portant.

Arnaud Souquet (5) : Nordin lui a donné du boulot en première période mais le piston droit a plutôt bien fermé son couloir. Trop discret offensivement.

Joris Chotard (5) : un match mitigé pour le milieu de terrain qui a affiché un volume de jeu intéressant mais aussi connu des trous d'air dans son match et perdu des ballons évitables.

Damien Le Tallec (5,5) : match satisfaisant du milieu de terrain qui s'est bien battu en livrant un véritable combat à la récupération.

Ambroise Oyongo (4,5) : auteur d'un superbe rush, le piston gauche est à l'origine de l'action qui débouche sur le tir de Laborde. Son apport offensif aura néanmoins été trop inconstant et le Camerounais a affiché trop de déchet.

Téji Savanier (4,5) : prestation globalement décevante pour le meneur de jeu qui n'aura laissé apprécier sa qualité de passe que sur ses corners qui ont amené le danger. On est en droit d'attendre davantage de la part de l'ancien Nîmois. Remplacé à la 89e minute par Salomon Sambia (non noté).

Andy Delort (6,5) : certainement le meilleur joueur de champ ce soir. Dans la lignée de ses dernières sorties, l'attaquant s'est bien battu et il a récolté des situations intéressantes pour son équipe. L'Algérien aura été dans tous les bons coups et il effectue notamment le centre pour la tête de Laborde en fin de partie. On ne peut s'empêcher de penser que la faute de Kolodziejczak à son encontre aurait mérité un penalty au retour des vestiaires.

Gaëtan Laborde (4,5) : assez effacé dans le jeu, l'attaquant a perdu beaucoup de ballons. Il parvient cependant à se procurer deux occasions mais tombe sur un Ruffier infranchissable. Remplacé à la 78e minute par Florent Mollet (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 0-0 MONTPELLIER (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - 24.336 spectateurs - Arbitre : Frank Schneider

Buts :
Avertissements : Z. Youssouf (26e), L. Perrin (28e), M. Trauco (54e), pour ST ETIENNE - Pedro Mendes (21e), D. Congré (61e), F. Mollet (90+2e), pour MONTPELLIER

ST ETIENNE : S. Ruffier - L. Perrin, H. Moukoudi, T. Kolodziejczak - F. Honorat, Z. Youssouf, M. Camara, M. Trauco - R. Boudebouz (B. Benkhedim, 60e), D. Bouanga (Edmilson Correia, 82e) - A. Nordin

MONTPELLIER : G. Rulli - Pedro Mendes, Hilton, D. Congré - A. Souquet, T. Savanier (S. Sambia, 89e), D. Le Tallec, A. Oyongo - J. Chotard - G. Laborde (F. Mollet, 78e), A. Delort

Ruffier honoré pour son record avant son 304e match en L1 avec l'ASSE

Bouanga a tenté de sonner le réveil stéphanois, en vain…

Dans tous les bons coups, Delort n'aura pas suffi pour trouver la faille.

Laborde s'est heurté à deux reprises à un Ruffier en état de grâce.

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

FC Barcelone
Real Madrid
Bayern Munich
Dortmund
Juventus Turin
Porto
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
carton jaune, 28e5,5Perrin
carton jaune, 26e5Youssouf
carton jaune, 54e3,5Trauco
>remplacé par Benkhedim, 60e3Boudebouz
>remplacé par Indjai Correia, 82e6Bouanga
carton jaune, 21e5Mendes
carton jaune, 61e5Congré
>remplacé par Sambia, 89e4,5Savanier
>remplacé par Mollet, 78e4,5Laborde


MASQUER LA PUB