Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un match nul, deux frustrés... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-2 TFC)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/09/2019 à 19h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mené 2-0 contre le cours du jeu, Saint-Etienne s'en est remis à un doublé d'Hamouma pour décrocher le match nul ce dimanche contre Toulouse (2-2) en Ligue 1 et éviter de sombrer dans la crise. Les multiples recours à la VAR et les erreurs d'arbitrage auront toutefois frustré les deux équipes au terme d'une partie intense.

Un match nul, deux frustrés... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-2 TFC)
Hamouma a évité le pire pour les Verts.

Après deux défaites consécutives, l'AS Saint-Etienne n'est pas parvenue à repartir de l'avant, mais les Verts ont limité la casse en concédant le match nul face à Toulouse (2-2) sur leur pelouse ce dimanche dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1.

Menée 2-0 contre le cours du jeu, l'ASSE s'en est remis à un doublé d'Hamouma dans ce match plaisant et plein de rebondissements.

Leya Iseka glace le Chaudron

Dans une chaude ambiance, les hommes de Ghislain Printant se montraient entreprenants d'entrée avec deux tentatives audacieuses de Boudebouz et Cabaye. Totalement maîtres du jeu, les Stéphanois peinaient toutefois à emballer ce match ou à se procurer de véritables occasions. Et les locaux déchantaient complètement lorsque les Toulousains, pourtant complètement asphyxiés, ouvraient le score sur une de leurs premières incursions ! Kolodziejczak chargeait Leya Iseka dans la surface pour provoquer un penalty logique que Gradel transformait en force (0-1, 15e) en ayant le bon goût de ne pas célébrer cette réalisation dans son ancien jardin.

Ce but ne changeait rien à la physionomie du match avec des locaux toujours ultra-dominateurs et Cabaye, sur une tentative lointaine, obligeait Reynet à un bel arrêt main opposée. Mais le cauchemar n'était pas terminé pour les Verts qui se faisaient surprendre juste après la pause fraîcheur sur un contre conclu par Leya Iseka (0-2, 25e).

Hamouma en sauveur

Deux occasions, deux buts : le TFC démontrait une sacrée efficacité qui commençait à faire sérieusement douter des Verts qu'on sentait de plus en plus fébriles. Sans un penalty probablement oublié sur Leya Iseka et deux arrêts de Ruffier face à Saïd, dont un tir repoussé sur le poteau, l'addition aurait pu être encore plus lourde, mais les Stéphanois s'en sortaient bien et Hamouma redonnait espoir en réduisant le score juste avant la pause sur un superbe enchaînement (1-2, 45e). Les Verts allaient mieux et, après un nouveau penalty oublié malgré une charge de Gradel sur Cabaye, Hamouma profitait d'un service de Bouanga pour égaliser en signant un doublé (2-2, 57e) !

Fausse joie pour le TFC... puis l'ASSE !

Alors qu'on pensait que ce but allait déboucher sur un temps fort stéphanois, ce sont au contraire les visiteurs qui reprenaient les initiatives, mais Leya Iseka butait sur Ruffier tandis que l'entrant Koulouris se voyait refuser un but pour un hors-jeu litigieux. Les locaux se réveillaient ensuite trop tard pour forcer la décision et la VAR les privait de la victoire en annulant coup sur coup le but de Beric puis le CSC de Sylla. Même si ce nul représente un moindre mal au vu du scénario de la partie, un succès aurait fait du bien à l'ASSE qui pointe à une décevante 15e place avant de débuter la campagne de Ligue Europa jeudi sur le terrain de La Gantoise. Le TFC est 9e.

La note du match : 7,5/10

Sous une chaleur estivale, l'ambiance a été magnifique dans le Chaudron avec un public présent en nombre et qui a soutenu son équipe du début jusqu'à la fin. Entre les buts, les nombreuses occasions et les multiples rebondissements, on ne se sera pas ennuyé au cours de ce match intense et indécis jusqu'au bout. Seul l'arbitrage n'aura pas été au niveau avec un penalty oublié de chaque côté et trois buts annulés par la VAR pour des hors-jeu, dont certains très litigieux.

Les buts :

- Sur un centre de Gradel côté gauche, Kolodziejczak effectue une charge de l'épaule sur Leya Iseka. M. Stinat siffle un penalty évident que Gradel transforme en force même si Ruffier avait plongé du bon côté (0-1, 15e).

- Sur un contre, Sangaré lance Saïd. Côté droit, l'attaquant centre à la limite du hors-jeu pour Leya Iseka qui surgit devant Moukoudi et bat Ruffier d'une reprise croisée à bout portant (0-2, 25e).

- D'une très longue ouverture, M'Vila trouve Hamouma qui élimine Diakité d'un magnifique contrôle orienté de l'extérieur du pied avant d'enchaîner par une superbe frappe enroulée à l'entrée de la surface qui trompe Reynet (1-2, 45e).

- Après une transversale de Khazri, Bouanga s'infiltre côté gauche et centre plein axe. Beric est trop court, mais Hamouma surgit au second poteau pour reprendre victorieusement et égaliser (2-2, 57e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Romain Hamouma (8/10)

L'homme providentiel des Verts ! Auteur d'un doublé sur un exploit individuel suivi d'une reprise au second poteau, l'attaquant a permis aux Stéphanois de remonter deux buts de retard et de limiter la casse. Précieux malgré son très faible apport dans le jeu (23 ballons touchés, 13 perdus).

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (7) : sans ses deux arrêts face à Saïd, dont un tir dévié sur le poteau, le TFC aurait mené 3-0 et le match aurait été plié dès la mi-temps. Même s'il est battu sur penalty sur l'ouverture du score, le gardien stéphanois a fait plus que le boulot, lui qui a encore mis en échec Leya Iseka en seconde période.

Harold Moukoudi (4) : en difficulté en ce début de saison, la recrue stéphanoise ne parvient pas à sortir la tête de l'eau. En retard sur le 2e but adverse, le défenseur central s'est ensuite rendu coupable d'une charge sur Leya Iseka qui aurait dû valoir un penalty. Un peu plus serein en seconde période.

Loïc Perrin (5,5) : le défenseur stéphanois le moins en difficulté ce soir. Même si les attaquants du TFC ont profité de leur vivacité pour le mettre parfois dans le vent, le capitaine de l'ASSE s'en est globalement bien sorti avec plusieurs retours salvateurs dans la surface.

Timothée Kolodziejczak (4) : son erreur de marquage sur Leya Iseka et le penalty qui s'en suit ont plombé les Verts d'entrée. Le défenseur central a mis du temps à s'en remettre mais il a fini par dégager un peu plus de sérénité par la suite, tentant même quelques montées en seconde période.

Mathieu Debuchy (5,5) : aligné comme piston droit, l'ancien Lillois a pu exprimer ses qualités offensives avec des montées et des centres qui ont amené le danger. Il a multiplié les courses pour fermer son couloir même si Gradel l'a parfois mis en difficulté.

Yann M'Vila (5) : très loin de son niveau habituel et souvent bousculé en début de partie, le milieu de terrain perd le duel fatidique face à Leya Iseka sur le 2-0. Il a ensuite relevé la tête avec notamment cette ouverture inspirée pour Hamouma sur le but du 2-1.

Yohan Cabaye (6) : une première titularisation encourageante pour le milieu de terrain qui a fait parler son expérience dans l'entrejeu et souvent joué juste. Floué d'un penalty au retour des vestiaires. Remplacé à la 68e minute par Zaydou Youssouf (non noté).

Denis Bouanga (5) : de retour comme titulaire, le Gabonais n'a pas excellé dans un rôle de piston gauche qui demande beaucoup d'efforts défensifs et qui ne semble pas forcément adapté à son profil. On attend plus de percussion de sa part même si son centre sur le 2e but d'Hamouma sauve un peu son match. Remplacé à la 75e minute par Arnaud Nordin (non noté).

Ryad Boudebouz (3) : son match a démarré fort avec un centre-tir dangereux qui a sollicité Reynet d'entrée. Mais l'Algérien n'a pas enchaîné et il a peiné à faire des différences dans le jeu. Ses corners plutôt bien frappés ne suffisent pas à rehausser son bilan. Remplacé à la 46e minute par Robert Beric (4), qui s'est, comme souvent, peu mis en évidence dans le jeu. Le Slovène aurait pu enfiler le costume de sauveur mais la VAR lui a refusé le but du 3-2.

Romain Hamouma (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Wahbi Khazri (6) : malgré un certain déchet, le Tunisien aura été l'un des attaquants stéphanois les plus réguliers au fil du match. Souvent dans les bons coups, il a glissé plusieurs belles munitions à ses coéquipiers, à l'image de sa déviation pour Beric dans le temps additionnel, et ses frappes lointaines ont obligé Reynet à rester vigilant. La trêve internationale lui a visiblement fait du bien.

TOULOUSE :

Baptiste Reynet (5,5) : en forme en ce début de saison, le gardien est resté vigilant sur les tirs lointains de Boudebouz, Cabaye et Khazri et il ne peut pas grand-chose sur les deux buts encaissés.

Steven Moreira (5) : plutôt solide dans son couloir, le latéral droit s'est toutefois rendu coupable de plusieurs pertes de balle qui n'ont pas aidé son équipe à garder le contrôle du ballon. De bonnes projections vers l'avant.

Bafodé Diakité (4,5) : malgré un match globalement sérieux, le jeune défenseur central se fait piéger sur le contrôle orienté d'Hamouma qui précède le but du 2-1, ce qui ternit un peu sa copie.

Kelvin Amian (5,5) : à nouveau aligné dans l'axe, l'habituel latéral droit a livré un match satisfaisant avec de la présence dans les duels et un bon positionnement.

Issiaga Sylla (5) : une grosse présence mais aussi beaucoup de déchet pour le latéral gauche, sauvé par la VAR sur un CSC finalement annulé en fin de partie.

Jean-Victor Makengo (5,5) : match satisfaisant pour le milieu de terrain qui s'est bien battu dans un style puncheur et avec le souci de jouer vers l'avant. Remplacé à la 73e minute par Matthieu Dossevi (non noté).

William Vainqueur (6) : dans l'ombre, le milieu de terrain a rendu une copie intéressante avec beaucoup de générosité à la récupération et une grande justesse technique (un seul ballon perdu).

Ibrahima Sangaré (6,5) : une belle influence pour le milieu de terrain avec des récupérations hautes et de bonnes transmissions, notamment sur le but de Leya Iseka.

Max-Alain Gradel (7) : rapidement buteur sur penalty face à son ancien club, le capitaine du TFC a été au four et au moulin sur ce match, avec des déboulés dans le camp adverse et des retours salvateurs en défense. Toulouse pourra une nouvelle fois se satisfaire d'avoir su conserver l'Ivoirien même si sa charge sur Cabaye aurait dû être sanctionnée d'un penalty.

Aaron Leya Iseka (7,5) : préféré à Koulouris et titulaire pour la première fois de la saison, l'avant-centre a su saisir sa chance ! Un but, un penalty obtenu et un autre oublié à tort : le petit frère de Michy Batshuayi s'est retrouvé dans tous les bons coups. Son impact physique, ses déplacements et sa vitesse ont fait très mal à la défense stéphanoise. Remplacé à la 67e minute par Efthymios Koulouris (non noté).

Wesley Saïd (6,5) : joueur le plus cher de l'histoire du TFC, l'ancien Dijonnais a montré de belles choses pour sa première titularisation. Passeur décisif pour Leya Iseka, il aurait pu ouvrir son compteur si un Ruffier inspiré ne l'avait pas mis en échec à deux reprises. Une mobilité très intéressante et déjà de bons automatismes avec ses nouveaux partenaires. Remplacé à la 88e minute par Kalidou Sidibé (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 2-2 TOULOUSE (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Ligue 1 / 5e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - 24.240 spectateurs - Arbitre : Jeremy Stinat

Buts : R. Hamouma (45e) R. Hamouma (56e) pour ST ETIENNE - M. Gradel (15e, pen.) A. Leya (24e) pour TOULOUSE
Avertissements : L. Perrin (37e), H. Moukoudi (79e), Z. Youssouf (90+1e), pour ST ETIENNE

ST ETIENNE : S. Ruffier - M. Debuchy, H. Moukoudi, L. Perrin, T. Kolodziejczak - Y. Cabaye (Z. Youssouf, 68e), Y. M'Vila - R. Hamouma, R. Boudebouz (R. Beric, 46e), Denis Bouanga (A. Nordin, 76e) - W. Khazri

TOULOUSE : B. Reynet - S. Moreira, K. Amian, B. Diakité, I. Sylla - I. Sangaré, W. Vainqueur - W. Saïd (K. Sidibé, 88e), J. Makengo (M. Dossevi, 74e), M. Gradel - A. Leya (E. Koulouris, 68e)

Ruffier a maintenu l'ASSE en vie.

Vainqueur et le TFC ont vu la victoire leur échapper.

Le soulagement des Verts.

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
carton jaune, 79e4Moukoudi
carton jaune, 37e5,5Perrin
>remplacé par Youssouf, 68e6Cabaye
but, 45e
but, 56e
28Hamouma
>remplacé par Beric, 46e3Boudebouz
>remplacé par Nordin, 76e5Bouanga
>remplacé par Sidibé, 88e6,5Saïd
>remplacé par Dossevi, 74e5,5Makengo
but sur pénalty, 15e7Gradel
but, 24e >remplacé par Koulouris, 68e7,5Leya Iseka


MASQUER LA PUB