Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : les altercations, l'avenir de Genesio, le mercato... Aulas se confie en pleine crise

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/04/2019 à 09h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Interrogé au micro de Canal+ vendredi, après le revers à Nantes (2-1) en Ligue 1, Jean-Michel Aulas a tenté de calmer la tempête. Le président de l'Olympique Lyonnais a en effet démenti les altercations à l'entraînement et annoncé des changements cet été.

Lyon : les altercations, l'avenir de Genesio, le mercato... Aulas se confie en pleine crise
Jean-Michel Aulas a changé de plan pour le mercato.

Après la défaite à Nantes (2-1) vendredi, la troisième consécutive toutes compétitions confondues, Jean-Michel Aulas était presque impatient d'arriver en zone mixte. Et pas seulement pour détourner l'attention des médias.

Le président de l'Olympique Lyonnais tenait surtout à démentir l'information de Canal+, selon laquelle deux bagarres impliquant Nabil Fekir, Memphis Depay, Marcelo et Ferland Mendy, auraient éclaté à l'entraînement jeudi.

Aulas dément les altercations

«Des tensions, évidemment qu'il y en a mais qu'il y ait eu des bagarres comme ce que vous avez écrit, c'est faux, a réagi le dirigeant au micro de la chaîne cryptée. (...) Et quand vous écrivez que c'est Mendy qui a fait l'objet d'un accrochage avec Memphis... Il n'était pas à l'entraînement, donc l'incident est clos et la prochaine fois, il ne vaut mieux pas dire des choses qui ne sont pas exactes parce que ça porte préjudice dans un moment qui est difficile pour nous et qui en rajoute à l'énervement des supporters qu'on entend ici.»

Il n'empêche que les trois premiers joueurs cités n'ont pas atterri sur le banc à Nantes par hasard… Mais depuis le 2 avril, soir de l'élimination en Coupe de France contre Rennes (2-3), on sait que JMA n'est pas un expert en démenti. Personne n'a oublié son incroyable conférence de presse pour annoncer la non-prolongation automatique du coach Bruno Genesio. Mais n'allez surtout pas lui dire que cette sortie a plombé son équipe !

L'OL regarde dans le rétro

«Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage... Cela n'a rien à voir, a assuré le patron du club rhodanien. L'ambiance était déjà extrêmement négative à l'encontre de l'entraîneur.» Alors comment expliquer cette crise ? Apparemment, Aulas n'a pas la réponse. Mais il admet sans hésitation que l'OL, au lieu de chasser la 2e place du LOSC, regarde plutôt derrière puisque l'AS Saint-Etienne et l'Olympique de Marseille pourraient respectivement revenir à 3 et 5 points. Pas de quoi fragiliser Genesio jusqu'à la fin de la saison. Mais ensuite…

«L'électrochoc pour les 6 derniers matchs, il ne marche pas. La seule chose que l'on peut imaginer, c'est que Bruno finisse très fatigué. Donc à partir de là, il faudra réfléchir au futur de manière tout à fait positive» , a prévenu le président, sans laisser un grand suspense sur l'avenir du technicien en fin de contrat. Et ce ne sera pas le seul choix fort à Lyon, où plusieurs changements sont à prévoir pendant le prochain mercato.

Du mouvement cet été

«On se posera les bonnes questions qui permettront de se relancer, a confié Aulas. Je sais aussi qu'à l'expérience, on a tout intérêt à faire pas mal de changements quand on est un club qui est tout en haut et qui est très médiatisé. Vous adorez ça, les supporters adorent ça. Et on n'a peut-être pas fait assez de changements sur le plan des joueurs.» Alors que le club prévoyait de transférer un seul élément majeur, la porte sera finalement grande ouverte…

Que pensez-vous des décisions de Jean-Michel Aulas ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Monaco doit-il se séparer de Jardim rapidement ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB