Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Au bout de l'ennui, Strasbourg remporte la Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 0-0 (4-1 t.a.b.) EAG)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 30/03/2019 à 23h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une finale vraiment peu spectaculaire, Strasbourg a pris le meilleur sur Guingamp (0-0, 4-1 t.a.b.) ce samedi en Coupe de la Ligue. Vainqueurs lors de la séance de tirs au but, les Alsaciens vont savourer ce titre.

Au bout de l'ennui, Strasbourg remporte la Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 0-0 (4-1 t.a.b.) EAG)
Les Alsaciens ont remporté la Coupe de la Ligue.

Les Strasbourgeois remportent la Coupe de la Ligue ! Malgré un spectacle assez triste et ennuyeux sur la pelouse, Strasbourg a pris le meilleur sur Guingamp (0-0, 4-1 t.a.b.) ce samedi au Stade Pierre Mauroy pour gagner cette finale.

Lors de la séance de tirs au but, le gardien alsacien Bingourou Kamara a été décisif avec un arrêt devant Ronny Rodelin. Même si cette finale ne restera pas dans l'histoire pour le spectacle proposé, les Alsaciens se souviendront longtemps de ce titre et sont donc qualifiés pour le 2e tour préliminaire de l'Europa League.

Un match soporifique...

Après un coup d'envoi fictif donné par Drogba et Djorkaeff, la partie débutait sur un bon rythme avec deux équipes qui se rendaient coups pour coups. Malheureusement pour le spectacle, les deux formations ne parvenaient pas à se montrer dangereuses malgré une légère maîtrise du jeu pour les Alsaciens. Plus incisifs offensivement, les Bretons se procuraient d'ailleurs la première occasion du match avec un tir de Thuram dans la surface bien détourné par Kamara.

Malgré un soutien populaire important à Lille, le RCSA peinait à sortir de son camp et souffrait sur les fulgurances de Blas, Benezet ou encore Thuram. Jusqu'à la pause, les deux formations restaient peu inspirées sur le plan offensif et cette finale avait vraiment du mal à se décanter... Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas malgré des fans bruyants dans les tribunes, notamment les Strasbourgeois.

Mendy rate son penalty, Kamara déterminant !

Comme lors des 45 premières minutes, l'EAG restait tranchant sur ses rares offensives et Kamara devait encore s'employer sur une frappe de Benezet. Après cette nouvelle alerte, le RCSA réagissait enfin et Thomasson, d'une volée sur un centre de Sissoko, voyait sa frappe frôler le poteau de Caillard ! Petit à petit, les esprits commençaient à s'échauffer et à se tendre avec la répétition des fautes... Malgré une ultime volée d'Ajorque captée par Caillard, les deux équipes ne se départageaient pas et allaient s'affronter lors de la prolongation.

Durant cette période supplémentaire, il ne se passait quasiment rien avec des joueurs émoussés et surtout deux formations défensives. A l'exception de deux tirs de Rodelin et Mendy détournés par Kamara, les tentatives offensives étaient inexistantes et la séance des tirs au but allait finalement décider du vainqueur de cette finale. Dans cet exercice, les Strasbourgeois étaient les plus adroits avec une panenka de Liénard et des ratés de Mendy puis Rodelin pour les Guingampais devant Kamara ! Quel dénouement pour le RCSA !

La note du match : 3,5/10

Il ne faut pas se mentir, le public du Stade Pierre Mauroy a été le seul à la hauteur de cette finale. Malgré une belle ambiance à Lille, les deux équipes ont vraiment eu du mal à proposer du spectacle, avec des imprécisions techniques importantes et des occasions très rares. Pour ne rien arranger, la pelouse de l'enceinte nordiste était d'une très mauvaise qualité... Sauf pour les Alsaciens avec ce dénouement heureux, ce match ne restera pas dans l'histoire de la compétition.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bingourou Kamara (7/10)

Toujours préféré à Sels pour cette compétition, le gardien de Strasbourg a été à la hauteur des attentes placées en lui sur cette finale. Pourtant peu inquiété globalement, il a répondu présent sur les seules opportunités de Guingamp en s'interposant devant Thuram et Benezet. Même durant la prolongation, le portier a été solide face à Rodelin et Mendy, avant de détourner un penalty important, celui de Rodelin, lors de la séance de tirs au but.

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Lamine Koné (5) : le défenseur central de Strasbourg a parfois manqué d'agressivité dans les duels, à l'image de son laxisme sur l'occasion de Thuram. Tout de même solide dans ses interventions avec Mitrovic et Martinez, il a été en difficulté dans ses relances avec plusieurs ballons perdus. Remplacé à la 89e minute par Lionel Carole (non noté), qui a réussi son penalty.

Stefan Mitrovic (6,5) : le capitaine de Strasbourg n'a pas démérité sur cette finale. Contrairement à Koné, il a été rapidement dans le bon tempo avec plusieurs interventions autoritaires. Dans les duels, il a été précieux, mais a également un peu pêché dans ses transmissions pour permettre à son équipe d'aller vers l'avant. On a vraiment aimé sa combativité jusqu'au bout de la partie.

Pablo Martinez (6,5) : une bonne performance pour le défenseur central de Strasbourg. Assez rapidement, il a affiché une grosse envie et a dégagé une belle sérénité dans ses interventions en remportant la majorité de ses duels. Et contrairement à ses deux partenaires défensifs, il a été capable de se projeter vers l'avant, par ses courses ou ses passes.

Kenny Lala (5,5) : une partie moyenne pour le piston droit de Strasbourg. Pourtant, il a bien débuté son match avec plusieurs montées intéressantes. Mais assez rapidement, Thuram a gagné en confiance dans son couloir et a réussi à lui poser des problèmes. Globalement, il a limité les dégâts, mais n'a pas eu son apport habituel du coup sur le plan offensif.

Sanjin Prcic (6,5) : son recrutement en prêt en provenance de Levante depuis cet hiver a vraiment fait du bien à cette équipe. Actif à la récupération, l'ancien Rennais a été constamment recherché par ses coéquipiers pour faire des différences ou tenir le ballon. Bien sûr, il a eu un certain déchet dans ses passes, mais il a tellement tenté et orienté le jeu des siens qu'il est difficile de lui faire le moindre reproche. Il a réussi son penalty.

Ibrahima Sissoko (6) : avec un Prcic à la création, le milieu de terrain de Strasbourg a surtout réalisé des efforts importants dans l'entrejeu pour gratter un maximum de ballons. Si son apport à la récupération a été précieuse, il a eu du mal à tirer son épingle du jeu dans l'utilisation du cuir avec plusieurs passes imprécises. A noter tout de même son ballon de but donné à Thomasson en seconde période. Remplacé à la 117e minute par Dimitri Liénard (non noté), qui a réalisé une panenka pour transformer son penalty.

Adrien Thomasson (5,5) : l'ancien Nantais aura eu le mérite de se donner ! Très généreux dans ses efforts, il a été utile par son repli défensif et a récupéré plusieurs fois le ballon. Par contre, du coup, il a manqué un peu de jus pour être lucide dans la zone de vérité, à l'image d'un bon centre de Lala mal négocié avant la pause ou d'une volée non cadrée sur une passe de Sissoko. A noter qu'il a été adroit pour transformer son penalty.

Anthony Caci (5) : dans un rôle de piston gauche, le Strasbourgeois n'a absolument pas démérité ce samedi. Défensivement, il a été à son avantage et s'est bien battu malgré un Blas souvent inspiré face à lui. Sans surprise, il a eu plus de mal à se signaler sur le plan offensif, mais sa combativité a compensé ses lacunes techniques.

Lebo Mothiba (4) : un match compliqué pour l'ancien Lillois. Peu trouvé par ses coéquipiers sur l'ensemble du match, l'avant-centre de Strasbourg a eu du mal à être dangereux et a parfois mal négocié certaines opportunités, avec notamment un ballon dans la surface qu'il a remis en retrait après une situation cafouillée. Dans la zone de vérité, l'Alsacien n'a pas réussi à être décisif. Remplacé à la 80e minute par Nuno Da Costa (non noté).

Ludovic Ajorque (5,5) : tout comme Mothiba, l'attaquant de Strasbourg a été plutôt discret sur la globalité de la partie avec peu de ballons touchés. Mais contrairement à son partenaire, il a été intéressant sur ses rares actions, en étant un bon point d'appui pour les siens. Dans son match, il a été un vrai guerrier et a tout de même réussi à être dangereux sur des frappes lointaines. Remplacé à la 104e minute par Kevin Zohi (non noté).

GUINGAMP :

Marc-Aurèle Caillard (5) : déterminant dans le bon parcours de Guingamp dans cette compétition, le gardien n'a pas eu besoin de forcer son talent ce samedi. Avec une équipe de Strasbourg peu inspirée sur le plan offensif, il a simplement eu quelques interventions faciles à effectuer. Et sur la séance de tirs au but, il a été parfois proche de faire la parade, mais a été trop court...

Cheick Omar Traoré (5) : dans son couloir droit, le latéral de Guingamp a rendu une copie moyenne. Défensivement, il a été dominateur dans ses duels et a récupéré plusieurs ballons avec autorité, à l'image d'un duel où il n'a pas bougé face à Ajorque. Offensivement, ses montées ont été souvent tranchantes, même s'il a manqué de précision dans ses transmissions.

Jeremy Sorbon (6,5) : un match propre pour le défenseur central de Guingamp. Face à des attaquants de Strasbourg peu trouvés, il a eu une rencontre plutôt facile avec seulement quelques duels à gérer. On a apprécié sa sérénité et sa précision sur certaines relances pourtant compliquées.

Christophe Kerbrat (6,5) : tout comme Sorbon, le capitaine de Guingamp a été bon sur cette finale. Bien aidé par les difficultés des attaquants de Strasbourg, il a été sérieux sur la majorité de ses duels et n'a jamais semblé dépassé par les événements. A noter son calme sur l'opportunité de Mothiba dans la surface.

Pedro Rebocho (5,5) : une grosse activité pour le latéral gauche. Dans son couloir, le Portugais a rendu une bonne copie et a bien été aidé par Thuram pour gérer le problème Lala. Très présent offensivement avec des montées intéressantes, il a vraiment participé au jeu des siens mais a pêché dans le dernier geste avec quelques imprécisions.

Ludovic Blas (6) : en confiance après son penalty de la victoire face à Dijon (1-0) en Ligue 1 avant la trêve internationale, le jeune talent de Guingamp a confirmé sa bonne forme sur cette finale ce samedi. Auteur de plusieurs fulgurances, il a réussi à faire des différences individuellement, mais n'a pas été capable d'être décisif dans la zone de vérité. Remplacé à la 97e minute par Etienne Didot (non noté), qui a réussi, en vain, son penalty.

Lebogang Phiri (4,5) : rapidement averti pour une faute sur Martinez, le milieu de terrain a été contraint de faire attention sur la suite du match. Et malgré cet avertissement, le joueur de Guingamp a été bon à la récupération avec plusieurs interventions dans le coeur du jeu. Cependant, il a été tout de même limité dans le jeu et a eu du mal à tenir ce rythme...

Didier Ndong (4,5) : aligné en l'absence de Deaux, blessé, l'ancien Lorientais a réalisé une performance mitigée. Si son travail sur le plan défensif a été exemplaire, il a vraiment eu du mal dans l'utilisation du ballon en étant particulièrement brouillon. A un tel niveau, son déchet technique a tout de même pénalisé son équipe sur plusieurs actions.

Nicolas Benezet (6) : tout comme Blas, le milieu de terrain de Guingamp a été l'un des seuls à être capable de faire des différences individuellement. Par ses fulgurances, il a créé des décalages, à l'image de son bon service sur l'opportunité de Thuram ou même d'une frappe détournée par Kamara. Malgré tout, il n'a pas toujours réalisé les bons choix et a perdu de nombreux ballons. Remplacé à la 85e minute par Ronny Rodelin (non noté), qui a buté sur Kamara lors de la séance de tirs au but.

Nolan Roux (4) : alors que les éléments offensifs de Guingamp ont réussi à se mettre en évidence, l'ancien Stéphanois a eu du mal à vraiment peser sur cette rencontre. Loin d'être ridicule sur ses actions, il a été cependant peu servi et n'a jamais eu la moindre occasion à se mettre sous la dent durant cette finale. Touché à l'oeil après un duel avec Mitrovic, il a été remplacé à la 66e minute par Alexandre Mendy (non noté), qui a totalement raté son penalty.

Marcus Thuram (6,5) : comme souvent avec Guingamp, la lumière est venue de lui. Bien aidé par Blas et Benezet sur plusieurs offensives, l'ailier a été capable de faire des différences malgré un duel costaud face à Lala. Sans surprise, il a été un danger constant pour Strasbourg et a été proche d'ouvrir le score avec un tir dans la surface bien détourné par Kamara. Malheureusement pour lui, il a été parfois un peu trop seul et a raté une belle opportunité au point de penalty en seconde période.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 0-0 GUINGAMP (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / fin.
Stade : Stade Pierre-Mauroy - 49.161 spectateurs - Arbitre : Benoît Millot

Buts :
Avertissements : I. Sissoko (69e), A. Thomasson (96e), pour STRASBOURG - L. Phiri (24e), N. Benezet (70e), pour GUINGAMP

STRASBOURG : B. Kamara - L. Koné (L. Carole, 90e), S. Mitrovic, P. Martinez - S. Prcic - K. Lala, A. Caci - I. Sissoko (D. Liénard, 118e), A. Thomasson - L. Mothiba (Nuno Da Costa, 81e), L. Ajorque (L. Zohi, 105e)

GUINGAMP : M. Caillard - C. Traoré, J. Sorbon, C. Kerbrat, Pedro Rebocho - L. Phiri, D. Ndong - N. Benezet (R. Rodelin, 86e), L. Blas (É. Didot, 98e), M. Thuram - N. Roux (A. Mendy, 67e)

Les fans alsaciens étaient plus nombreux à Lille pour cette finale

Arsène Wenger a apporté la Coupe avant le match

Dans l'ensemble, les débats ont été fermés dans cette finale

La blessure à l'oeil de Roux

Pour Strasbourg, Kamara a été incapable dans la cage

Même sans marquer, Thuram a réalisé une belle finale

Auteur d'une panenka sur la séance de tirs au but, Liénard a mis le feu à ses supporters

La joie des Alsaciens après ce sacre

Strasbourg soulève la Coupe de la Ligue

Les hommes de Thierry Laurey posent avec le trophée

Un beau succès pour Laurey et son staff

Les Strasbourgeois font la fête avec les supporters







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Guingamp

G
U
I
N
G
A
M
P
>remplacé par Carole, 90e5Koné
5,5Lala
>remplacé par Liénard, 118ecarton jaune, 69e6Sissoko
carton jaune, 96e5,5Thomasson
>remplacé par Da Costa, 81e4Mothiba
>remplacé par Zohi, 105e5,5Ajorque
carton jaune, 24e4,5Phiri
>remplacé par Rodelin, 86ecarton jaune, 70e6Benezet
>remplacé par Didot, 98e6Blas
>remplacé par Mendy, 67e4Roux


MASQUER LA PUB