Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille tombe dès les huitièmes de finale ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 RCSA, 2-4 tab)

Par Gilles Campos - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 19/12/2018 à 23h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme de la séance de tirs au but, l'Olympique de Marseille s'est fait éliminer de la Coupe de la Ligue dès les huitièmes de finale par Strasbourg (1-1, 2-4 tab) ce mercredi. Les Phocéens ne se rassurent toujours pas...

Marseille tombe dès les huitièmes de finale ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-1 RCSA, 2-4 tab)
Bingourou Kamara n'a pas caché sa joie au coup de sifflet final...

C'était le match à ne pas perdre ce mercredi soir pour l'Olympique de Marseille face à Strasbourg (1-1, 2-4 tab), dans le cadre des 8es de finale de la Coupe de la Ligue, mais les Phocéens n'ont pas montré grand-chose et sont éliminés au terme de la séance de tirs au but.

Après deux défaites consécutives face à Nantes (2-3) en Ligue 1 puis contre Limassol (1-3) en Europa League, les Olympiens ne se rassurent pas dans un Stade Vélodrome quasiment vide, avec seulement 6.000 spectateurs présents.

Amavi laisse traîner sa main…

Malgré l'absence de Thauvin, suspendu, les hommes de Rudi Garcia montraient d'abord un visage offensif, avec une première reprise de volée non cadrée de Payet. Bien regroupés dans l'axe, les Strasbourgeois résistaient de fort belle manière, et la récompense ne tardait pas à arriver. Sur une contre-attaque, Corgnet obligeait Amavi à concéder un penalty pour une main, et Martin transformait la sentence (0-1, 18e) !

Sonnés, les Olympiens se reprenaient doucement et croyaient égaliser grâce à un but contre son camp de Corgnet, mais l'arbitre le refusait car Rolando, en position de hors-jeu, faisait action de jeu… Une décision quelque peu litigieuse, à l'instar du penalty ensuite refusé à Payet, mais l'OM s'en sortait tout de même bien car Martin, Ajorque puis Zohi manquaient de belles occasions de faire le break !

Payet manque deux penaltys !

Au retour des vestiaires, rien ne changeait. Marseille conservait sa domination stérile, et les Alsaciens continuaient de procéder par contre-attaques. Il fallait attendre une faute de Martin sur Lopez dans la surface pour que les sifflets du Vélodrome cessent, mais Kamara repoussait le penalty de Payet ! Incroyable !

Le sort s'acharnait sur l'OM, mais les entrées de Sarr et Njie faisaient la différence, et Luiz Gustavo ramenait les siens dans la partie avec un but de renard au terme d'un cafouillage (1-1, 82e) ! Les hommes de Thierry Laurey se retrouvaient acculés, mais parvenaient tout de même à faire durer le suspense jusqu'aux penaltys… Et heureusement pour eux, puisqu'un nouveau raté de Payet et un autre de Rami leur offrait la qualification en quarts de finale ! Quel scénario !

La note du match : 4,5/10

On attendait une réaction d'orgueil de Marseille après deux défaites consécutives, mais elle n'a pas eu lieu, et les hommes de Rudi Garcia n'ont pas vraiment été aidés par l'ambiance, avec seulement 6.000 spectateurs présents dans les gradins. Sans imagination, l'OM a eu le ballon mais ne savait pas quoi en faire, malheureusement pour le spectacle. Résultat des courses : une rencontre jouée sur un faux rythme face à des Strasbourgeois appliqués en défense. À noter également le gros déchet technique de cette partie, des deux côtés… Le suspense de la séance des tirs au but permet de remonter un tout petit peu la note.

Les buts :

- Corgnet feinte la frappe devant Amavi et le Marseillais, dans l'élan de son tacle, touche le ballon de la main. L'arbitre désigne le point de penalty, et Martin prend Mandanda à contre-pied (0-1, 18e).

- Suite à une déviation de Njie dans la surface, Sakai tacle Martinez pour récupérer, et le ballon file dans les pieds de Luiz Gustavo. À bout portant, le Brésilien crucifie Kamara, lequel a tout de même réussi à toucher le ballon (1-1, 80e) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jonas Martin (6,5/10)

Le milieu de terrain aurait pu partager ce titre avec de nombreux coéquipiers, mais c'est tout de même lui qui l'obtient pour son penalty inscrit en première période. Cela aurait pu suffire aux Strasbourgeois, mais les Marseillais ont arraché la séance de tirs au but, lors de laquelle Martin a une nouvelle fois marqué. En dehors de cela, l'ancien Montpelliérain a été très bon à la récupération et à l'organisation lors du premier acte, même s'il a concédé un penalty lors du second. Lorsque son équipe souffrait, il a redoublé d'efforts pour mener son équipe.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (4,5) : un match cruel pour le portier marseillais, qui a rapidement été pris à contre-pied par Martin, sur penalty. Par la suite, Mandanda a assuré sur les rares occasions strasbourgeoises mais il n'a pas réussi à se montrer décisif lors de la séance fatidique des tirs au but.

Hiroki Sakai (5,5) : comme souvent, Sakai s'est battu comme un brave. À l'image de son tacle parfait en seconde période pour offrir l'égalisation à Luiz Gustavo. Défensivement, le Japonais n'a pas souvent été mis en danger, mais Zohi l'a tout de même fait souffrir sur quelques accélérations.

Adil Rami (4) : le défenseur central marseillais risque de se rappeler longtemps de cette séance de tirs au but, et de ce penalty qu'il a envoyé dans les tribunes… Un geste qui a condamné son équipe, et c'est plutôt cruel car Rami ne faisait pas un si mauvais match jusqu'ici.

Rolando (4) : sans le faire exprès, Rolando a empêché les Marseillais d'égaliser en première période, sur un but contre son camp de Corgnet. La raison ? L'ancien de Porto était hors-jeu, et l'arbitre a jugé qu'il faisait action de jeu. En dehors de cela, le roc phocéen a eu beaucoup de mal physiquement contre l'imposant Ajorque.

Jordan Amavi (3) : un bon début de match, deux coups francs dangereux obtenus, et puis… Amavi est retombé dans ses travers, avec une main naïve dans la surface suite à une belle feinte de Corgnet. Cela a plombé le début de match de son équipe, et la réaction de l'ancien Niçois en seconde période ne suffit pas pour rattraper sa prestation.

Maxime Lopez (6) : assurément le meilleur Marseillais sur la pelouse. Aligné à côté de Luiz Gustavo, Lopez a touché beaucoup de ballons et a fait de son mieux pour organiser le jeu de son équipe. Malheureusement pour lui, les attaquants n'étaient pas très disponibles, alors le Minot a dû faire le travail tout seul en obtenant un penalty, mais Payet l'a raté…

Luiz Gustavo (5) : son but sauve clairement sa prestation car, en dehors de cela, Gustavo continue d'afficher les mêmes difficultés dans l'anticipation, dans l'orientation du jeu ou encore dans les duels. Le Brésilien se trouve toujours loin de son niveau de l'an dernier, et il semble être résigné quant à l'idée de ne pas le retrouver.

Morgan Sanson (4) : toujours généreux dans l'effort, Sanson a peut-être trop couru, ce qui fait qu'il a souvent manqué de lucidité dans les moments décisifs. L'ancien Montpelliérain a raté de nombreuses passes et a fait preuve d'un gros déchet technique. Remplacé à la 70e minute par Bouna Sarr (non noté), à l'origine du premier but avec son centre, mais auteur d'une tête manquée à quelques secondes du coup de sifflet final…

Dimitri Payet (2) : intéressant sur ses déviations en début de match, Payet a ensuite constamment reculé pour chercher le ballon, et ses passes étaient souvent manquées… Il a, certes, tiré de jolis coups francs, à l'instar de celui qui a obligé Corgnet à marquer contre son camp, mais il a aussi raté deux penaltys ! Le premier a été sorti par Kamara lors du second acte, et l'autre a échoué sur le poteau lors de la séance de tirs au but. Après son deuxième échec, le Réunionnais a souri face à tant de malchance. Tout un symbole…

Valère Germain (3) : comme souvent, Germain a beaucoup trop dézoné, et il ne se trouvait jamais dans la surface lorsque ses coéquipiers en avaient besoin. Il a tout de même tenté une frappe en seconde période, mais Kamara l'a tranquillement capté en deux temps. Remplacé à la 70e minute par Kostas Mitroglou (non noté), auteur d'une très bonne entrée, avec une frappe dangereuse quelques secondes après son arrivée sur la pelouse.

Lucas Ocampos (3) : à l'instar de Germain, Ocampos n'arrivait pas à trouver sa place sur le terrain, et ses choix n'ont pas souvent été couronnés de réussite. Remplacé à la 70e minute par Clinton Njie (non noté), qui n'a pas non plus réussi à se montrer décisif, même si sa déviation manquée amène l'égalisation de l'OM.

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (6,5) : remplaçant depuis le milieu de la saison dernière, Kamara avait une carte à jouer ce soir, et il a saisi sa chance ! Malgré la domination marseillaise, le portier strasbourgeois n'a pas souvent été mis en danger mais, lorsque c'était le cas, il a sorti le grand jeu à l'image du penalty de Payet, repoussé au prix d'une belle parade. Un arrêt qui a sans doute marqué les Olympiens, lesquels ont raté par deux fois lors de la séance des tirs au but.

Anthony Caci (5,5) : décidément, le joueur formé au Racing commence à faire son trou. Que ce soit à droite ou à gauche, Caci ne déçoit jamais et il a une nouvelle fois assuré contre Marseille. Le piston gauche n'est pas étranger au mauvais match de Sanson, et sa qualité de relance doit vraiment plaire à Thierry Laurey.

Stefan Mitrovic (6) : un bon match du capitaine strasbourgeois après plusieurs prestations manquées. Contre l'OM, Mitrovic a élevé son niveau de jeu et il a souvent sauvé les siens lorsque le Racing souffrait, c'est-à-dire en seconde période. Peu avant l'égalisation de Luiz Gustavo, son tacle parfait sur Payet valait de l'or.

Pablo Martinez (6) : le défenseur central strasbourgeois aurait pu obtenir le titre d'homme du match tant sa prestation respirait la perfection jusqu'à la 81e minute. Mais Martinez a pris trop de temps pour dégager, et Sakai l'a bien taclé pour offrir l'égalisation à Luiz Gustavo. Évidemment, cela ne doit pas occulter les nombreuses interventions décisives de l'ancien Angevin.

Kenny Lala (5,5) : livré à lui-même sur le côté droit, avec un Corgnet qui rechignait à défendre, Lala a tenu la baraque face à Ocampos. On a l'habitude de voir l'ancien Lensois plus offensif, mais les consignes de Laurey ont sûrement fait la différence. Dans tous les cas, il n'a pas déçu.

Dimitri Liénard (6) : le milieu de terrain n'est jamais avare d'efforts, à l'image d'une longue course en première période, laquelle a abouti sur un service manqué d'Ajorque. Défensivement, Lienard a également fait le boulot, et il a eu le courage de marquer la première tentative de son équipe lors de la séance de tirs au but.

Jonas Martin (6,5) : voir commentaire ci-dessus.

Youssouf Fofana (5,5) : excellent face à Lille en 16es de finale, Fofana a une nouvelle fois reçu la confiance de son coach contre l'OM. Et il n'a pas déçu. À la récupération, le joueur formé au RCSA a fait le boulot, mais c'est surtout dans la sortie de balle qu'il a fait des merveilles. Il aurait également pu offrir une passe décisive à Zohi, mais l'attaquant a manqué sa tentative.

Benjamin Corgnet (5,5) : le milieu de terrain strasbourgeois a du mal à défendre mais, lorsqu'il attaque, il est capable de gestes classes. À l'image de sa feinte de frappe parfaite devant Amavi, laquelle a amené le penalty inscrit par Martin. En revanche, Corgnet a inscrit un but contre son camp qui aurait pu être validé par l'arbitre mais, heureusement pour lui, ce dernier a jugé que Rolando faisait action de jeu.

Ludovic Ajorque (5) : dans un rôle de pivot difficile face aux colosses Rolando et Rami, Ajorque s'est montré à son avantage. L'attaquant strasbourgeois a malgré tout manqué de lucidité en première période lorsque, au bout d'une belle contre-attaque, il a complètement manqué son service pour Lienard… Remplacé à la 76e minute par Lebo Mothiba (non noté).

Kévin Zohi (4,5) : malgré beaucoup de ballons perdus sur des rushs solitaires, Zohi a amené au Racing ce petit grain de folie qui peut parfois faire la différence. Ce soir, cela n'a pas été le cas même si l'attaquant strasbourgeois aurait pu inscrire un but sur un centre parfait de Fofana, mais il n'a pas réussi à trouver le cadre. Remplacé à la 81e minute par Adrien Thomasson (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-1 STRASBOURG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 8e
Stade : Orange Vélodrome - 8.200 spectateurs - Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : Luiz Gustavo (80e) pour MARSEILLE - J. Martin (18e, pen.) pour STRASBOURG
Avertissements : D. Payet (89e), pour MARSEILLE - J. Martin (89e), pour STRASBOURG

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, A. Rami, Rolando, J. Amavi - M. Lopez, Luiz Gustavo, M. Sanson (B. Sarr, 76e) - D. Payet, V. Germain (K. Mitroglou, 69e), L. Ocampos (C. N'Jie, 70e)

STRASBOURG : B. Kamara - A. Caci, S. Mitrovic, P. Martinez - K. Lala, D. Liénard - J. Martin, Y. Fofana, B. Corgnet - L. Ajorque (L. Mothiba, 76e), L. Zohi (A. Thomasson, 81e)

Avec seulement 6.000 spectateurs présents, le Vélodrome sonnait creux...

Sur un penalty obtenu par Corgnet, Martin a donné l'avantage au Racing (0-1, 18e)

L'OM a beaucoup poussé, mais Germain était, comme souvent, difficile à trouver

Sur un cafouillage, Luiz Gustavo a finalement remis l'OM dans la partie (1-1, 80e) !

Après avoir raté un penalty en seconde période, Payet a remis ça lors de la séance de tirs au but...

Et l'ultime raté de Rami a offert la qualification aux Strasbourgeois !

En quarts de finale, le RCSA affrontera l'Olympique Lyonnais.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
but, 80e5Luiz Gustavo
>remplacé par Sarr, 76e4Sanson
carton jaune, 89e2Payet
>remplacé par Mitroglou, 69e3Germain
>remplacé par N'Jie, 70e3Ocampos
5,5Caci
5,5Lala
but sur pénalty, 18ecarton jaune, 89e6,5Martin
>remplacé par Mothiba, 76e5Ajorque
>remplacé par Thomasson, 81e4,5Zohi


MASQUER LA PUB