Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Caen sur son nuage
Par David Levy - Actu Ligue 2, Mise en ligne: le 04/12/2003 à 22h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur à Besançon (1-0), Caen devient irrésistible et se positionne à la deuxième place. Istres chute à Châteauroux (1-0). Le Havre cartonne Gueugnon (5-0) et Lorient demeure toujours intraitable à domicile. Tels sont les faits marquants de cette 17ème journée du championnat de Ligue 2.

Istres chute et Caen euphorique

Istres a chuté à Châteauroux sur la plus petite des marges mais de façon on ne peut plus logique. Les hommes de Victor Zvunka ont réussi à faire déjouer leur adversaire du jour complètement méconnaissable avec un Gravelaine pour une fois moins tranchant. Ce n’est pas un mince exploit. Le but castelroussin de la délivrance est inscrit par l’ancien strasbourgeois Teddy Bertin sur un pénalty tiré en force suite à une faute grossière de Leugueun sur Roudet (1-0, 76è). Avec ce succès, Châteauroux se relance tandis qu’Istres demeure un leader très confortable malgré cet accroc.

On n’arrête plus les Caennais. Vainqueurs à Besançon grâce à un contre rondement mené et conclu par Eudeline d’une frappe croisée dans le petit filet de Cappone (1-0, 87è), le Stade Malherbe aligne son 12ème match sans défaite. Un succès précieux mais accouché dans la douleur face au cancre du championnat (dernier avec 11 points). D’ailleurs, Frédéric Petereyns, l’adjoint de Patrick Rémy n’était pas dupe après la rencontre : «Nous avons probablement pris Besançon à la légère. Je ne sais pas si nous méritions vraiment la victoire.» Victoire en revanche profitable au niveau comptable car Caen se retrouve dorénavant deuxième à 6 points des Istréens. Les hommes de Stéphane Paille, de leur côté, continuent de s’enfoncer.

Le Havre se réveille, Lorient intraitable

Jean-François Domergue peut être rassuré de la capacité de réaction de son équipe. Car Le Havre était tout simplement imprenable mercredi soir. Après une première demi-heure de folie durant laquelle Bugnet (1ère, 13è) et Fauconnier (9è, 31è) iront de leur doublé, les Normands sauront gérer leur large avantage avec en prime un 5ème but inscrit par Davidas qui fêtait ainsi de belle manière ses grands débuts en L2. Chez les gueugnonnais, complètement submergés dans cette partie, la crise couve, symbolisée par une 16ème place à seulement 4 points du premier relégable Rouen. Le Havre se replace, lui, à une 8ème place un poil plus conforme à ses ambitions.
Lors de ce match décalé, Lorient a remporté sa 8ème victoire à domicile en 8 matches face à des Troyens qui ont longtemps cru être les premiers à grapiller des points au Moustoir cette saison. Malgré un Patrice Loko virevoltant en pointe et un Norbert très actif, les Lorientais ont longtemps buté sur la muraille troyenne venue clairement chercher le point du nul. Jusqu’à cette 84ème minute lorsque Gauvin tirait un coup-franc de l’aile gauche. Diop s’élevait au point de pénalty pour prendre le meilleur sur Adam et propulsait d’une tête magistrale la balle au fond des filets d’ un Heurtebis pourtant excellent (1-0, 84è). Superbe opération des merlus qui s’emparent de la 3ème place à 6 pts des Istréens. La pilule est dure à avaler en revanche pour les protégés de Faruk Hadzibegic, désespérants 11èmes au classement.

Les autres résultats

Amiens maintient sa 4ème place grâce à une victoire difficile mais en or sur Rouen. Dès la 4ème, suite à un tirage de maillot de Dorizon dans la surface, c’est Suarez qui transforme un pénalty pour son 7ème but personnel (1-0, 4è). Les rouennais, décimés par les blessures avant le match, craquaient une nouvelle fois par l’intermédiaire d’Abriel qui n’avait plus qu’à reprendre un ballon relâché par Sopalski (2-0, 17è). En fin de match, Rouen, courageux, réduisait le score par Fortune esseulé dans la surface (2-1, 88è) mais les Amiénois tenaient bon et signaient leur 8ème victoire de la saison. Créteil, qui n’avait pas connu le goût de la victoire depuis deux mois, a brisé cette spirale négative en signant un confortable succès face à Laval. Ettori ouvrait rapidement le score d’une demi-volée limpide suite à un corner de Cavalli (1-0, 4è). En 2ème période, Théophile après un festival sur son aile gauche (2-0, 49è) et Becanovic (3-0, 60è) donnaient une ampleur méritée à leur victoire. Succès qui permet aux Cristoliens de se replacer dans la première moitié de tableau, soit 9ème avec 23 pts. Laval en revanche devra sûrement se battre pour ne pas descendre. Nancy, de son côté s’est rassuré en disposant des angevins au stade Marcel Picot. C’est pourtant Saez pour Angers qui inaugurait la marque d’une magnifique «patate» des 30 mètres qui va se loger dans les filets de Sorin (0-1, 39è). Mais les Lorrains haussaient le rythme et égalisaient par Berenguer d’un maître coup-franc direct de 35 mètres (1-1, 57è) ! Et le meilleur buteur actuel de la L2, Dufresne allait signer son 11ème but cette saison en étant plus vif que le gardien angevin Lachuer qui avait cafouillé un ballon anodin (2-1, 84è). Mauvaise affaire pour Angers scotché à la 15ème place. Mais l’horizon s’éclaircit pour Nancy désormais 7ème. Pas de vainqueur entre des Sedanais décidément décevants et des Clermontois plutôt hardis. Tout s’est joué en fin de rencontre quand tout d’abord Gallon crucifiait Regnaud après un raid solitaire de Boulanger pour donner l’avantage à Clermont (0-1, 80è). Sedan, avec l’énergie du désespoir, parvenait toutefois dans les arrêts de jeu à sauver le point du nul grâce à Lorthioir d’une splendide frappe enveloppée (1-1, 91è). Avec ce résultat, Sedan s’enlise toujours au 10ème rang tandis que Clermont se maintient à une honnête 12ème place.

Enfin, les rencontres St Etienne-Niort et Valence-Grenoble ont été reportées en raison des conditions climatiques.

La tête d’affiche : Hervé Bugnet (Le Havre)

Prêté par Bordeaux à l’intersaison où la concurrence avec les Darcheville, Feindouno et autres Deivid s’annonçait trop rude, Hervé Bugnet fait les beaux jours du Havre. Le jeune attaquant de 22 ans au format de poche (1m74, 68kg) a été l’auteur d’un joli doublé contre Gueugnon mercredi soir. Ce qui porte à 7 son total de buts cette saison. Son épanouissement à l’échelon national inférieur ravit un Jean-François Domergue tout heureux de pouvoir compter dans ses rangs un buteur aussi explosif et véloce que lui. Reste maintenant pour Bugnet à confirmer son efficacité dans les journées à venir afin d’aider le doyen des clubs français à retrouver au plus vite l’élite.

La déclaration du jour

Albert Cartier (entraîneur de Gueugnon) après la déroute de son équipe au Havre : «Maintenant pour nous, il y a deux possibilités : enfoncer les joueurs ou les aider. Nous, nous allons les aider, à la manière des forgerons.»

Classement des buteurs

1. Dufresne (Nancy), 11
2. Fayolle (Valence), 8
3. Sarr (Caen), Suarez (Amiens), Bugnet (Le Havre), 7

Le programme de la 18ème journée

Le samedi 6 décembre, Amiens se déplace à Clermont avec pour objectif de rester sur le podium. Grenoble reçoit Sedan avec un Dominique Bathenay sous pression. Gueugnon accueille St Etienne qui a pu recharger les accus cette semaine. La victoire est impérative pour Laval, hôte de Valence. Et Niort, à l’affût des premières places, reçoit Nancy en progrès. Le dimanche 7 décembre, Caen tentera de poursuivre sa série impressionnante face à Rouen pour un derby fratricide à suivre en direct sur Eurosport (17h15). Istres, leader revanchard, accueille Créteil revigoré par son large succès sur Laval. Angers, actuellement en surplace, reçoit Lorient. Et Troyes dans son stade de l’Aube devra absolument s’imposer contre la lanterne rouge Besançon. Enfin, le lundi 8 décembre, Le Havre essaiera de réaliser la passe de deux à domicile face à Châteauroux tombeur d’Istres, en direct sur Eurosport (20h15).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB