Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris ne méritait pas mieux... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-1 PSG)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/04/2018 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Beaucoup plus motivée qu'un Paris Saint-Germain longtemps apathique, l'AS Saint-Etienne a manqué d'efficacité ce vendredi en ouverture de la 32e journée de Ligue 1. Rejoints au score dans les dernières secondes (1-1) sur un CSC de Debuchy, les Verts finissent avec des regrets.

Paris ne méritait pas mieux... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-1 PSG)
Meunier et le PSG chahutés ce soir.

Alors qu'il avait l'occasion d'être sacré champion de France dès ce week-end sous certaines conditions, le Paris Saint-Germain n'a pas rempli sa part du contrat, se contentant d'arracher le match nul (1-1) sur le terrain de l'AS Saint-Etienne ce vendredi en ouverture de la 32e journée de Ligue 1. Trop longtemps apathiques, les Franciliens ne méritaient vraiment pas mieux.

Cabella surprend le leader !

Dans une superbe ambiance, les Verts entraient bien dans la partie et faisaient mieux que de résister à des Parisiens qui se contentaient d'une possession stérile. Plus tranchants, les hommes de Jean-Louis Gasset étaient récompensés sur leur première véritable occasion et l'inévitable Cabella profitait du manque d'agressivité des défenseurs franciliens pour trouver la faille (1-0, 17e).

Paris ne réagit pas, Kimpembe voit rouge

Loin de réagir, le PSG avait énormément de mal à trouver ses attaquants et le leader du championnat ne parvenait pas à tenter le moindre tir. Tout l'inverse de l'ASSE qui se procurait une nouvelle occasion par Hamouma mais Areola bloquait sa reprise en deux temps. Retenu par Kimpembe, l'attaquant forézien bénéficiait ensuite d'un penalty. L'occasion de faire le break, sauf que Cabella le frappait assez mal, trop au centre, et Areola repoussait ! En manque total de motivation, les hommes d'Unai Emery étaient même réduits à dix juste avant la pause puisque Kimpembe récoltait un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion.

Debuchy, la poisse...

Plus entreprenants au retour des vestiaires après la sortie d'un Diarra passé à côté de son match, les Parisiens avaient toujours autant de mal à se montrer dangereux. Peu à peu, les deux équipes laissaient toutefois de plus en plus d'espaces et on assistait à une fin de match complètement folle. Côté stéphanois, Tannane touchait la barre et manquait le break. En face, Cavani, entré en jeu, ratait l'immanquable face au but vide. Ruffier sauvait ensuite les meubles face à Mbappé, Di Maria puis surtout sur sa ligne face à Cavani dans le temps additionnel. Finalement, les Verts jouaient de malchance et Debuchy égalisait contre son camp dans les dernières secondes (1-1, 90e+2). Dur pour les Stéphanois qui manquent un joli coup dans la course à l'Europe. De son côté, le PSG devra au moins patienter jusqu'au choc face à Monaco, dimanche 15 avril, pour voir son sacre officialisé.

La note du match : 7,5/10

Ambiance de fête ce vendredi à Geoffroy Guichard avec des supporters stéphanois qui ont sorti le grand jeu en termes de tifos (voir ici) et de décibels. Très séduisants, les Verts auront fait honneur à leurs fans sur le terrain malgré ce dénouement frustrant. Malgré un PSG longtemps à côté de la plaque, on aura assisté à une fin de match folle, le danger fusant d'un but à l'autre jusqu'à cette égalisation parisienne au bout du temps additionnel.

Les buts :

- Cabella décale Debuchy sur la droite. Le latéral droit centre dans la surface. Après un cafouillage Bamba-Meunier, le ballon revient sur Cabella, esseulé, qui conclut du droit à bout portant (1-0, 17e).

- Sur un contre consécutif à une perte de balle de Tannane, Meunier centre au second poteau. Le ballon traverse la surface et rebondit sur le genou de Debuchy avant de surprendre Ruffier sur sa droite (1-1, 90e-2).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yann M'Vila (7/10)

Le grand retour en forme se confirme pour le milieu de terrain. Intraitable à la récupération face à des milieux franciliens longtemps apathiques, l'ancien Rennais a brillé par sa qualité de passe, brisant les lignes parisiennes. Dans le coup sur l'ouverture du score et propre avec 95% de passes réussies. On sent en plus Selnaes bonifié à ses côtés.

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (7) : auteur de trois arrêts déterminants en fin de match, dont cette superbe parade sur la ligne face à Cavani, le gardien stéphanois pensait avoir fait le nécessaire pour préserver la victoire. Malheureusement, il ne peut rien sur le CSC de Debuchy.

Mathieu Debuchy (5,5) : dommage que son CSC vienne tout gâcher car encore une fois, le latéral droit aura livré un match plein. Seulement mis dans le vent une fois par Mbappé en début de match, le Tricolore a bien fermé son couloir et c'est lui qui centre sur les deux occasions stéphanoises du début de match, dont celle du but.

Loïc Perrin (6) : tout en anticipation, le capitaine des Verts a bien géré son match et dégagé beaucoup de sérénité.

Neven Subotic (6) : bonne partie également pour le Serbe, attentif et auteur de bonnes interceptions ainsi que de plusieurs remontées de balle précieuses.

Gabriel Silva (5,5) : match sobre pour le Brésilien, qui a fait le boulot dans son couloir gauche et qui se sacrifie notamment pour repousser une frappe de Mbappé à l'heure de jeu.

Ole Kristian Selnaes (6) : match encourageant pour le Norvégien qui s'est bien battu à la récupération et qui a signé plusieurs ouvertures de classe pour ses coéquipiers. Une précieuse rampe de lancement malgré une qualité de passe encore perfectible.

Yann M'Vila (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Romain Hamouma (6) : très libre dans son positionnement, l'attaquant stéphanois aura été un poison pour la défense parisienne, à l'image de ce penalty obtenu face à Kimpembe ou encore de cette reprise bloquée par Areola en début de partie. Remplacé à la 67e minute par Oussama Tannane (non noté). Relancé, le Marocain trouve la barre puis perd la balle fatale dans le temps additionnel. Dur…

Rémy Cabella (7) : auteur de l'ouverture du score, le milieu offensif regrettera longtemps son penalty mal frappé et repoussé par Areola. Car dans le jeu, le joueur prêté par l'OM a confirmé son retour en grâce. Avec son toucher de balle délicieux, le Stéphanois a fait des misères aux milieux franciliens, notamment à Diarra.

Kevin Monnet-Paquet (5) : clairement l'élément offensif le moins en vue côté stéphanois, mais l'ailier gauche a compensé par une grosse activité comme à son habitude avec de précieux efforts défensifs. Remplacé à la 56e par Paul-Georges Ntep (non noté).

Jonathan Bamba (5,5) : grâce à sa vitesse, l'attaquant stéphanois est parvenu à plusieurs reprises à fausser compagnie aux défenseurs franciliens. Malheureusement, l'ancien Angevin a loupé une belle occasion à l'heure de jeu et il n'aura pas toujours brillé par la justesse de ses choix. Remplacé à la 82e minute par Vincent Pajot (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (6) : le meilleur Parisien ce soir, ce qui en dit long sur la performance du PSG… Décisif sur le penalty mal frappé par Cabella, le portier a eu le mérite de plonger du bon côté. Solide aussi sur la frappe d'Hamouma en début de match. Battu à bout portant, il ne peut rien sur le but.

Thomas Meunier (5,5) : si la plupart de ses coéquipiers manquaient de motivation, le Belge avait de l'envie ce soir et cela s'est senti. Disponible dans son couloir pour combiner, le latéral droit aura été l'un des rares joueurs du PSG à tenter de sonner la révolte. Auteur du centre qui permet d'arracher l'égalisation.

Marquinhos (4) : censé incarner le patron de la défense parisienne ce soir, le Brésilien est lui aussi passé au travers. Trop attentiste sur le but, le défenseur central laisse un boulevard à Cabella. Il s'est repris ensuite en seconde période.

Presnel Kimpembe (2) : un penalty provoqué et deux cartons jaunes synonymes d'expulsion avant la pause. Le bilan du Tricolore parle de lui-même. Parfois pris de vitesse par Hamouma, le défenseur central est passé à côté de son match, laissant son équipe à dix pendant plus de 45 minutes de manière largement évitable. Trop passif aussi sur l'ouverture du score.

Layvin Kurzawa (4,5) : comme souvent brouillon, le latéral gauche a perdu beaucoup de ballons. Même s'il n'a pas tout réussi, le Francilien aura tenté d'apporter sa présence dans le camp adverse en seconde période.

Giovani Lo Celso (4,5) : on retiendra que l'Argentin a tenté le premier tir du PSG en fin de première période et qu'il initie l'égalisation. A part ça, pas grand-chose à signaler pour le milieu de terrain, lui aussi très effacé malgré une meilleure contribution au jeu en fin de match.

Lassana Diarra (3,5) : relancé ce soir, le Tricolore n'a absolument pas marqué des points. Souvent effacé par les gestes techniques de Cabella et Bamba, l'ancien Marseillais a peu à peu sombré dans la nervosité, récoltant un avertissement. Même dans ses transversales, Lass' n'aura vraiment pas été inspiré. Remplacé à la 46e minute par Thiago Silva (6), qui a ramené de la sérénité dans la défense francilienne, notamment dans le domaine aérien.

Adrien Rabiot (5) : un match correct pour le milieu de terrain francilien qui aura répondu présent dans l'envie, à l'inverse de la plupart de ses coéquipiers. Des tentatives pour percer les lignes même si toutes n'ont pas été fructueuses.

Javier Pastore (2,5) : malgré ses dires, l'Argentin ne semble plus du tout avoir la tête au PSG. Dans la lignée de ses dernières sorties, El Flaco a encore livré un match fantomatique ce soir. Inexistant en première période, le Sud-Américain n'a absolument rien apporté. Un peu plus présent après la pause mais le bilan reste largement insuffisant. Remplacé à la 67e minute par Edinson Cavani (non noté), qui commet un énorme raté face au but vide avant d'être mis en échec par Ruffier.

Kylian Mbappe (4,5) : son match avait bien commencé avec cette bonne incursion côté gauche, mais derrière, le Tricolore, aligné comme avant-centre, a très rarement été trouvé par ses coéquipiers, vraiment pas inspirés. Et lorsqu'il a eu le ballon, le Francilien a fait preuve de beaucoup de déchet, se montrant peu incisif même s'il s'est fait plus menaçant en jouant davantage sur les ailes en seconde période. Même s'il est décisif d'une certaine façon en effleurant le ballon de la tête sur le CSC de Debuchy, son principal fait d'armes aura finalement été de montrer le bon côté pour plonger à Areola sur le penalty de Cabella, même s'il n'est pas certain que le gardien ait vu le geste de son coéquipier.

Ángel Di María (4) : très intermittent, El Fideo a à peu près tout raté ce soir. Son offrande pour Cavani aurait pu lui permettre de finir avec une passe décisive mais El Matador a loupé l'immanquable.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 1-1 PARIS SG (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - 37.602 spectateurs - Arbitre : Nicolas Rainville

Buts : R. Cabella (17e) pour ST ETIENNE - M. Debuchy (90+2e, csc) pour PARIS SG
Avertissements : O. Selnæs (67e), pour ST ETIENNE - P. Kimpembe (30e), J. Pastore (43e), L. Diarra (45+1e), pour PARIS SG - Expulsions : P. Kimpembe (41e) , pour PARIS SG

ST ETIENNE : S. Ruffier - M. Debuchy, L. Perrin, N. Subotic, Gabriel Silva - O. Selnæs, Y. M'Vila - J. Bamba (V. Pajot, 82e), R. Cabella, K. Monnet-Paquet (P. Ntep, 57e) - R. Hamouma (O. Tannane, 68e)

PARIS SG : A. Areola - T. Meunier, Marquinhos, P. Kimpembe, L. Kurzawa - G. Lo Celso, L. Diarra (Thiago Silva, 46e), A. Rabiot - J. Pastore (E. Cavani, 68e), K. Mbappé, Á. Di María

Les Verts prennent les devants et jubilent (1-0, 17e)

Mbappé montre à Areola de quel côté plonger sur le penalty de Cabella.

Cabella mis en échec sur sa tentative, l'un des tournants du match…

Les Franciliens soulagés par l'égalisation (1-1, 90e+2).

Debuchy, auteur du CSC, et Ruffier abattus après l'égalisation parisienne.

 Vidéo : l'ouverture du score de Cabella (1-0, 17e)

Vidéo : l'énorme raté de Cavani

Vidéo : le CSC de Debuchy (1-1, 90e+2)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but contre son camp (csc), 90e+25,5Debuchy
carton jaune, 67e6Selnaes
>remplacé par Pajot, 82e5,5Bamba
but, 17e7Cabella
>remplacé par Ntep, 57e5Monnet-Paquet
>remplacé par Tannane, 68e6Hamouma
carton rouge, 41ecarton jaune, 30e2Kimpembe
>remplacé par Silva, 46ecarton jaune, 45e+13,5Diarra
>remplacé par Cavani, 68ecarton jaune, 43e2,5Pastore


MASQUER LA PUB