Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Plus réaliste, Monaco prend le meilleur sur Nice - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 1-2 ASM)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 09/01/2018 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Plus réaliste devant le but, l'AS Monaco s'est qualifiée face à l'OGC Nice (2-1) ce mardi lors des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Pourtant bousculés dans le jeu, les Monégasques ont été très efficaces.

Plus réaliste, Monaco prend le meilleur sur Nice - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 1-2 ASM)
La joie des Monégasques après le second but.

Ce match s'est joué sur l'efficacité. Pourtant bousculée dans le jeu, l'AS Monaco a réussi à prendre le meilleur sur l'OGC Nice (2-1) ce mardi lors des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Avec deux buts en deux tirs cadrés en première période, les Monégasques ont éliminé des Niçois pourtant séduisants dans le jeu.

Un match débridé, Keita décisif !

Dès le début de la partie, les Monégasques trouvaient le chemin des filets sur leur première action avec un centre de Keita repris de la tête par Lemar (0-1, 3e). Quelle entame ! Loin d'être sonnés, les Aiglons tentaient de réagir avec un Saint-Maximin très remuant. Et logiquement, le Gym parvenait à égaliser avec une frappe puissante de Pléa au premier poteau (1-1, 17e).

Bien plus séduisants dans le jeu, les Niçois régalaient avec un football collectif plaisant et baladaient des Monégasques dépassés. Et pourtant, sur un centre de Keita, Diakhaby parvenait à devancer Burner pour marquer d'une belle demi-volée (1-2, 37e). Quel réalisme du champion de France en titre : 2 tirs cadrés, 2 buts !

Nice pousse mais ne trouve pas la faille...

Dès le retour des vestiaires, Nice repartait vers l'avant et Benaglio devait s'employer sur des frappes signées Lees-Melou puis Srarfi. Dans une rencontre de plus en plus ouverte, les deux équipes se rendaient coups pour coups et la bataille s'intensifiait sous la pluie. A l'heure de jeu, sur une offrande de Pléa, Lees-Melou ratait une occasion incroyable en croisant trop sa tête devant le but vide ! Quel gâchis...

Face à un bloc défensif monégasque bien en place, le Gym monopolisait le ballon mais ne parvenait pas à être dangereux. Face à des Aiglons émoussés, le club de la Principauté affichait une belle solidité défensive et parvenait à conserver cet avantage au score. Sérieux et efficace, Monaco se qualifie pour les demi-finales de la compétition.

La note du match : 7/10

Un match particulièrement vivant ! Bien lancé par l'ouverture du score de Lemar, ce derby a été très plaisant à suivre avec du rythme et de l'intensité. Même si Monaco a connu des moments difficiles, la qualité du jeu déployé par Nice a rendu cette partie intéressante. En plus, le suspense a été présent jusqu'au bout avec un duel acharné.

Les buts :

- Après un premier centre de Diakhaby, Keita hérite du ballon au second poteau à la suite d'une déviation de la main de Le Marchand. D'un centre lobé, le Monégasque trouve Lemar, qui ajuste de la tête Benitez à bout portant (0-1, 3e).

- A la limite du hors-jeu, Pléa est lancé en profondeur par Saint-Maximin. Fixant Jemerson dans la surface, l'attaquant niçois frappe en puissance au premier poteau pour surprendre Benaglio (1-1, 17e).

- Côté droit, Keita prend le meilleur sur Le Marchand pour effectuer un centre en retrait. Plus tranchant, Diakhaby devance Burner pour marquer d'une belle demi-volée (1-2, 37e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Keita Baldé (7/10)

Le Sénégalais n'est pas parfait dans le jeu, mais il est décisif ! Avec deux bons centres, il a délivré deux passes décisives pour Lemar et Diakhaby. Grâce à ses qualités physiques, il a régulièrement pris le meilleur sur Le Marchand et a été un homme très dangereux. Il doit encore gagner en précision dans la zone de vérité, mais sa montée en puissance se confirme. Remplacé à la 88e minute par Kevin N'Doram (non noté).

NICE :

Walter Daniel Benítez (4) : un match vraiment rageant pour le gardien de l'OGC Nice. Sur les deux seuls tirs cadrés de la part des Monégasques en première période, il a encaissé deux buts ! Et sinon ? Il n'a pas eu l'occasion de se mettre en valeur avec la domination de son équipe dans le jeu.

Patrick Burner (3) : titularisé en raison des absences combinées de Souquet et Jallet, le latéral droit a connu une très mauvaise soirée. Dès le début de la partie, il a été fautif sur l'ouverture du score en étant en retard. Un peu mieux par la suite, il a replongé sur le second but des Monégasques en étant devancé par Diakhaby.

Dante (6) : si son équipe n'a pas dégagé une grande sérénité défensive, le capitaine de Nice a pourtant livré un match correct. Dans son duel avec Carrillo, il a été dominateur avec plusieurs ballons récupérés. Dans ses relances, il n'a pas hésité à prendre des risques et s'est signalé par des transversales intéressantes.

Malang Sarr (5,5) : une performance intéressante pour le jeune défenseur central. Malgré une perte de balle très dangereuse, il s'est bien rattrapé avec une intervention décisive. Précieux, il a été d'une grande aide dans les premières relances de son équipe.

Maxime Le Marchand (3) : aligné dans le couloir gauche, l'habituel défenseur central a éprouvé de grosses difficultés. Coupable d'une main dans la surface sur l'action de l'ouverture du score, il a été trop attentiste sur le centre de Keita. En difficulté face à la vitesse du Monégasque, le Niçois a été encore pris sur la seconde passe décisive du Sénégalais. Dur...

Pierre Lees Melou (6) : dans le coeur du jeu, l'ancien Dijonnais a réalisé un match intéressant à la récupération. Dans la construction du jeu, il a distribué plusieurs bons ballons à ses coéquipiers, mais s'est aussi distingué par un certain déchet technique. Offensivement, il s'est surtout distingué par des frappes lointaines ratées et une tête trop croisée devant le but vide. Remplacé à la 68e minute par Wylan Cyprien (non noté).

Adrien Tameze (6,5) : une belle performance pour le jeune milieu de terrain de l'OGC Nice ! Omniprésent dans l'entrejeu, il a été un gros problème pour les Monégasques à cause de ses projections. Actif à la récupération, il a bien combiné avec ses partenaires et a plusieurs fois porté le danger vers le but adverse.

Jean Michaël Seri (6) : par son activité, l'Ivoirien semble retrouvé petit à petit sa forme. Malgré tout, il a été assez brouillon dans ses transmissions avec plusieurs ballons perdus. Son pressing a été tout de même énorme et son apport a été précieux dans la domination de son équipe. Remplacé à la 79e minute par Vincent Koziello (non noté).

Bassem Srarfi (5,5) : aligné dans le couloir droit grâce au forfait de Balotelli, l'ailier a été remuant. Grâce à sa vitesse, il a pris à de nombreuses reprises l'avantage sur Raggi. Malheureusement pour lui, il a manqué de lucidité dans le dernier geste pour être réellement décisif. Remplacé à la 76e minute par Ignatius Ganago (non noté).

Alassane Pléa (6,5) : seul en pointe en l'absence de Balotelli, l'ancien Lyonnais a réalisé un bon match. Disponible dans le jeu, il a proposé de nombreuses solutions à ses coéquipiers et a marqué un joli but d'une frappe puissante au premier poteau. Toujours actif, il a posé des problèmes aux défenseurs monégasques, mais a été bien repris par Jemerson sur une grosse occasion dans la surface. En seconde période, il a délivré un caviar à Lees-Melou, qui a raté sa tête devant le but vide.

Allan Saint-Maximin (7) : le joueur de Nice le plus dangereux sur cette partie ! Face à son ancienne équipe, l'ailier avait du feu dans les jambes et a fait vivre un enfer aux défenseurs adverses. Passeur décisif sur le but de Pléa, il a multiplié ses efforts et a été un poison constant pour le champion de France en titre.

MONACO :

Diego Benaglio (5,5) : titularisé lors des coupes, le gardien suisse a livré une copie correcte ce mardi. Battu au premier poteau sur le but de Pléa, il a été irréprochable sur la suite de la partie avec notamment deux belles parades face à Lees-Melou puis Srarfi au retour des vestiaires.

Djibril Sidibé (4) : face à un Saint-Maximin inspiré, le latéral droit n'a pas été bon. Peu présent offensivement, il a été en difficulté défensivement avec plusieurs duels perdus face à l'ailier niçois. Sur l'égalisation de Pléa, c'est d'ailleurs lui qui couvre le buteur du Gym. Pas vraiment rassurant à quelques mois de la Coupe du monde...

Kamil Glik (6) : le meilleur défenseur de l'AS Monaco sur cette rencontre. Sans être incroyable, l'international polonais a été souvent bien placé pour couper les offensives adverses. Comme à son habitude, il a fait parler sa puissance pour prendre le meilleur sur les attaquants niçois.

Jemerson (6) : une soirée en deux temps pour le Brésilien. Sur l'égalisation de Pléa, il parvient à revenir sur le Niçois, mais ne se montre pas décisif en laissant son adversaire tirer et marquer. Par la suite, il a été souvent à la limite, mais s'est aussi signalé avec deux tacles déterminants sur Pléa et Srarfi dans la surface. Sa présence en seconde période a été très précieuse.

Andrea Raggi (4) : aligné à la surprise générale sur le côté gauche, l'Italien a été en souffrance défensivement. Avec les qualités techniques de Srarfi et Saint-Maximin, le défenseur a été régulièrement battu dans ses duels et n'a pas aidé son équipe lors des périodes fortes des Niçois.

João Moutinho (5) : pour son 200e match toutes compétitions confondues avec l'AS Monaco, le Portugais n'a pas brillé. S'il a récupéré de nombreux ballons, il a été dépassé dans les moments forts des Niçois en étant bousculé physiquement. Dans l'orientation du jeu, l'ancien joueur du FC Porto n'a pas été précis avec un déchet inhabituel.

Fabinho (5) : ce n'était pas encore un grand Fabinho ce mardi, bien au contraire... Tout comme Moutinho, il a été totalement absent des débats dans les moments difficiles de son équipe. Malgré quelques fulgurances sur certaines séquences offensives, il n'a pas été à la hauteur de ce match et ce n'est pas un hasard si son équipe a été en souffrance dans le coeur du jeu. On soulignera une seconde période plus agressive.

Adama Diakhaby (6,5) : un match encourageant pour le jeune talent. Dans son couloir droit, l'ancien Rennais s'est arraché sur le premier but pour permettre la continuité de l'action. Bien présent dans le jeu par la suite, il a été récompensé de ses efforts avec cette réalisation sur une belle demi-volée. A surveiller sur la seconde partie de saison. Remplacé à la 66e minute par Rony Lopes (non noté).

Thomas Lemar (7) : l'international français débute bien l'année 2018 ! Dans un rôle de meneur de jeu, il s'est signalé dès les premières minutes avec l'ouverture du score sur une tête à bout portant. Par la suite, il a fait parler ses qualités techniques avec une grande maîtrise malgré les difficultés de son équipe. Dans la conservation du ballon, il a été vraiment précieux et a distribué des caviars à ses coéquipiers, à l'image d'une passe en profondeur sublime pour Keita avant l'heure de jeu.

Keita Baldé (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Guido Carrillo (3) : une vraie déception sur cette partie. Complètement muselé par les défenseurs niçois, l'Argentin n'a absolument pas pesé sur cette rencontre et n'a pas eu la moindre occasion à se mettre sous la dent. Touché, il a été remplacé à la 60e minute par Stevan Jovetic (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 1-2 MONACO (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 1/4
Stade : Allianz Riviera - 19.686 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : A. Pléa (18e) pour NICE - T. Lemar (3e) A. Diakhaby (37e) pour MONACO
Avertissements : P. Burner (12e), pour NICE - A. Diakhaby (45e), Rony Lopes (80e), pour MONACO

NICE : W. Benítez - P. Burner, Dante, M. Sarr, M. Le Marchand - P. Lees Melou (W. Cyprien, 68e), A. Tameze, J. Seri (V. Koziello, 81e) - B. Srarfi (I. Ganago, 77e), A. Pléa, A. Saint-Maximin

MONACO : D. Benaglio - D. Sidibé, K. Glik, Jemerson, A. Raggi - João Moutinho, Fabinho - A. Diakhaby (Rony Lopes, 67e), T. Lemar, K. Baldé (K. N'Doram, 89e) - G. Carrillo (S. Jovetic, 61e)

La belle joie de Lemar après son ouverture du score (0-1, 3e)

Pléa a égalisé d'une frappe puissante (1-1, 17e)

Buteur, Diakhaby a été félicité par Lemar (1-2, 37e)

La communion des Monégasques après la qualification







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Avez-vous compris le fonctionnement de la Ligue des Nations ?

Oui et je trouve ça bien
Oui, et je n'aime pas trop
Non, j'aimerais mieux comprendre un jour
Non, mais je m'en moque

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
carton jaune, 12e3Burner
5,5Sarr
>remplacé par Cyprien, 68e6Lees Melou
>remplacé par Koziello, 81e6Seri
>remplacé par Ganago, 77e5,5Srarfi
but, 18e6,5Pléa
but, 37e >remplacé par Lopes, 67ecarton jaune, 45e6,5Diakhaby
but, 3e7Lemar
>remplacé par N'Doram, 89e7Baldé
>remplacé par Jovetic, 61e3Carrillo


MASQUER LA PUB