Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2017

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/12/2017 à 21h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des pires transferts de l'été 2017.

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2017
Mitroglou ne donne pas satisfaction à Marseille.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des pires recrues de l'été 2017. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des plus mauvaises opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A la fin de la saison, certains joueurs auront certainement quitté ce classement. A l'inverse, d'autres auront peut-être grimpé dans la hiérarchie, malheureusement pour leurs clubs et leurs supporters. Découvrez le top 10 des transferts ratés de l'été 2017.

+ Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2017 (diffusé le 23 décembre 2017)

1. Kostas Mitroglou (29 ans, de Benfica à l'OM, 15 M€)

Pendant des mois, les dirigeants de l'OM n'avaient que ces quelques mots à la bouche : «le grand 9» . Alors que les noms de buteurs prestigieux se sont suivis des semaines durant, c'est finalement le Grec qui a débarqué dans les dernières heures de mercato estival. On ne sait pas si l'ancien avant-centre de l'Olympiakos parviendra à inverser la tendance, mais jusqu'ici, il est très, très loin d'offrir les garanties attendues. Avec 2 petits buts en L1 et une réalisation en Coupe de la Ligue, le bilan de Mitroglou n'est pas du tout bon. Certes, il est arrivé blessé, en méforme et avec quelques kilos trop. Oui, ses partenaires ont souvent du mal à le trouver, et lorsque c'est le cas, on sent que cela peut être intéressant. Mais pour 15 millions d'euros et un club ambitieux comme l'OM, qui n'a récupéré que 50% des droits économiques du joueur, il faut autre chose. Surtout après la très grosse saison de Bafétimbi Gomis, qui empilait les buts comme des perles. Avec un attaquant au niveau, qui sait où aurait pu être le club phocéen à l'heure actuelle…

2. Loïs Diony (25 ans, de Dijon à Saint-Etienne, 10 M€)

Une catastrophe industrielle, tout simplement. Après une première saison en L1 réussie du côté de Dijon, l'attaquant souhaitait franchir un palier, privilégiant une formation française à un départ à l'étranger. Malheureusement, il tombe dans une équipe en pleine transition, voire même en pleine perdition, où il a énormément de mal à s'imposer. Le Français pensait probablement être le 9 tant attendu par les supporters foréziens depuis tant d'années. Pour le moment, c'est très loin d'être le cas puisqu'en 888 minutes réparties sur 15 matchs, l'ancien Dijonnais n'a toujours pas trouvé le chemin des filets. Un bilan absolument terrible pour un attaquant. A sa décharge, l'ASSE propose un jeu très pauvre qui ne lui facilite pas la tâche. Rappelons que le meilleur buteur du club, Jonathan Bamba, n'a mis que 5 buts. Dont 4 sur penalty. Mais cela n'explique pas les prestations proches du néant proposées par le joueur le plus cher de l'histoire des Verts.

3. Wesley Sneijder (33 ans, de Galatasaray à Nice, libre)

Contrairement à Diony, on est loin de la catastrophe industrielle, puisque le Néerlandais a débarqué librement après la fin de son aventure à Galatasaray. Mais le finaliste de la Coupe du monde 2010, qui restait tout de même sur des prestations remarquées en Turquie, devait au moins faire aussi bien que son prédécesseur, Younès Belhanda, qui l'a justement remplacé au sein du club stambouliote. Résultat, le Batave n'est… nulle part. Absent 2 matchs sur 3, l'ancien joueur de l'Inter Milan n'apporte absolument rien au Gym. A court de forme, cramé, plus au niveau, on ne sait finalement pas grand-chose de Sneijder, qui a tout l'air d'avoir rejoint la Côte d'Azur pour son climat avantageux. Son salaire, en revanche, pourrait poser problème à ses dirigeants, qui pourraient réfléchir à s'en séparer dès cet hiver s'il ne relève pas la tête de manière significative.

4. Stevan Jovetic (28 ans, de l'Inter Milan à Monaco, 11 M€)

Parmi les éléments offensifs débarqués à Monaco l'été dernier, le Monténégrin a été, au vu de son talent et de son expérience, le plus décevant. Oui, Baldé Keita n'a pas encore confirmé les énormes attentes placées en lui, oui, Adama Diakhaby n'est pas aussi bon que souhaité, mais l'ancien joueur de la Fiorentina, lui, confirme une fois de plus qu'il n'est plus celui qu'il a été. Trop souvent blessé, il donne l'impression de jouer quand il le souhaite. Une irrégularité irritante d'autant plus que son bilan de 2 buts en 7 matchs n'est pas si catastrophique que cela. Mais comme Sneijder, on est en droit de voir beaucoup plus d'un joueur confirmé qui a toutes les qualités pour faire mal à toutes les défenses de Ligue 1.

5. Terence Kongolo (23 ans, du Feyenoord Rotterdam à Monaco, 13 M€)

Une énorme déception. Le latéral gauche fait partie de cette génération néerlandaise censée reprendre le flambeau de leurs glorieux ainés. Mais comme beaucoup de ces pépites bataves, la confirmation dans un championnat étranger est très, très difficile. Recruté à prix d'or pour compenser le départ de Benjamin Mendy, parti à Manchester City, le vainqueur de la dernière Eredivisie n'a pas réussi à convaincre Leonardo Jardim. Pire encore, Jorge lui est passé devant et sa polyvalence, puisqu'il est capable d'évoluer en défense centrale, ne lui sert pour le moment à rien. Une adaptation très difficile qui pourrait déboucher sur un départ prochain. A moins qu'il ne se décide à remonter la pente…

6. Giannelli Imbula (25 ans, de Stoke à Toulouse, prêt)

La carrière de l'ancien meilleur joueur de Ligue 2 n'a pas suivi la trajectoire souhaitée. Et pourtant, le milieu de terrain, pétri de talent, aurait pu se refaire la cerise en débarquant chez les Pitchounes. A mi-parcours, difficile de dire que le pari tenté par Olivier Sadran porte ses fruits. Et pour cause, le joueur passé par Marseille affiche un niveau de jeu très lointain de ce qu'il est capable de proposer. Pour ne rien arranger à ses affaires, son supposé manque d'implication, dénoncé par les fans violets, témoigne de son comportement pas toujours adéquat avec les ambitions de son club. Imbula a le temps pour se reprendre, mais le changement, c'est pour tout de suite.

7. Nicolas De Préville (26 ans, de Lille à Bordeaux, 8 M€)

Mais où est passé l'excellent De Préville de la saison passée ? Débarqué en Gironde dans les dernières heures du mercato estival, l'attaquant vit une situation peu enviable. Car depuis son arrivée chez les Marine et Blanc, il n'a inscrit qu'un tout petit but lors de la réception de l'OM. Une réalisation de filou, la seule de son aventure aquitaine pour le moment. Là où le bât blesse, c'est qu'il a inscrit à Lille, lors du mois d'août, 2 buts en trois fois moins de matchs joués. Une statistique qui en dit très long sur ses débuts catastrophiques à Bordeaux. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si son club est au fond du trou ces dernières semaines.

8. Thiago Maia (20 ans, de Santos à Lille, 14 M€)

A la décharge du Brésilien, il a souvent été aligné à un poste de latéral gauche par Marcelo Bielsa. Une position où il n'a pas du tout brillé. Au milieu, l'ancien joueur de Santos, recruté à prix d'or, n'a pas non plus été transcendant. S'il a clairement du talent ballon au pied, le Sud-Américain va sérieusement devoir hisser son niveau de jeu car jusqu'ici, c'est plus que moyen. En 1317 minutes passées sur les pelouses françaises, Thiago Maia n'a a aucun moment prouvé qu'il pouvait faire partie des meilleurs joueurs brésiliens de sa génération. Rappelons qu'avant son arrivée, il rêvait de s'imposer au PSG. A Lille, ce n'est déjà pas le cas.

9. Valère Germain (27 ans, de Monaco à l'OM, 8 M€)

Ses dernières sorties auraient pu l'éjecter de ce classement. En effet, avec ses 3 buts inscrits en Ligue 1 contre Saint-Etienne et Troyes, ainsi que sa réalisation face à Rennes en Coupe de la Ligue, le champion de France a légèrement retrouvé la confiance. Mais on ne peut pas passer sous silence sa terrible disette qui a duré du 24 août et un doublé contre Ostende à celui face aux verts, le 10 décembre. Trois mois et demi cauchemardesques à essayer de se sortir d'un trou noir qu'il aurait pu penser sans fond. S'il poursuit sur sa lancé du mois actuel, l'OM pourra prétendre à mieux pour le reste de la saison. Mais il va falloir que l'avant-centre se montre bien plus consistant et qu'il laisse derrière lui les doutes qui l'ont trop longtemps empêché de briller.

10. Souhalio Méité (23 ans, de Zulte-Waregem à Monaco, 8 M€)

Brillant avec Zulte-Waregem la saison passée, le Parisien est complètement à côté de la plaque depuis son arrivée. Il faut dire qu'avec seulement 161 minutes disputées avec le club princier, difficile pour lui de briller et de montrer qu'il peut être le digne successeur de Tiémoué Bakayoko. Mais on imagine mal Leonardo Jardim se passer de lui sans raison, les bruits de couloir rapportant que l'ancien Lillois n'a pas forcément le comportement le plus exemplaire qu'il soit. Un beau gâchis jusqu'ici pour un joueur pétri de talent qui va sérieusement devoir se reprendre pour ne pas être considéré de manière définitive comme un flop.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste...

D'autres joueurs auraient pu intégrer cette liste. A Monaco, Baldé Keita, qui s'est bien repris ces dernières semaines, Youri Tielemans, Adama Diakhaby ou encore Rachid Ghezzal n'ont pas encore montré qu'ils pouvaient apporter plus que leurs prédécesseurs vendus à prix d'or. Attendu au tournant après sa belle saison à Angers, Nicolas Pépé se montre également décevant à Lille. Pape Cheikh Diop, très peu en vue à Lyon, ou encore Assane Dioussé, qui a disparu à Saint-Etienne, n'ont toujours pas donné satisfaction.

+ Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2017 (diffusé le 23 décembre 2017)

Que pensez-vous de ce classement ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voulez-vous que Didier Deschamps soit toujours sélectionneur des Bleus pour l'Euro 2020 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
RUSSIE
  Coupe du
Monde 2018

Résu. & Calendrier TV
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2018
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB