Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille arrache le nul dans un match fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 3-3 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/10/2017 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre dingue, l'Olympique de Marseille a été accroché par Strasbourg (3-3) ce dimanche à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Trop fébriles défensivement, les Phocéens peuvent s'estimer heureux de ce résultat arraché dans les derniers instants...

Marseille arrache le nul dans un match fou ! - Débrief et NOTES des joueurs (RCSA 3-3 OM)
Payet et Liénard ont tout donné sur ce match.

Un match totalement fou ! Pourtant deux fois devant au score, l'Olympique de Marseille a été accroché par Strasbourg (3-3) en clôture de la 9e journée de Ligue 1. Mené en fin de match, l'OM peut s'estimer heureux d'avoir ensuite arraché ce point en égalisant dans les dernières minutes par Kostas Mitroglou.

Valeureux sur cette partie, le RSCA va nourrir de gros regrets et reste bloqué à la 19e place du classement. Avec ce nul, Marseille marque le pas en retombant à la 4e position au terme de cette journée.

Payet douche Strasbourg, Aholou relance les siens

Dans une superbe ambiance au Stade de la Meinau, les Marseillais prenaient rapidement le contrôle du jeu et Payet ouvrait le score d'une frappe placée après un centre d'Amavi (0-1, 5e). Quelle belle action collective ! Sonnés par ce but, les Strasbourgeois réagissaient timidement avec une frappe lointaine de Goncalves détournée par Mandanda. Avec un bloc bas, Marseille gérait cet avantage et attendait Strasbourg pour mieux contrer. Une tactique payante ? Absolument pas ! Le club alsacien retrouvait des couleurs et égalisait sur un tir d'Aholou dévié par Sakai puis Rami (1-1, 31e).

Réveillés, les Phocéens repartaient vers l'avant mais Njie gâchait totalement une offrande géniale de Thauvin en ratant un duel face à Kamara. Dans la foulée, c'était au tour de Mitroglou de vendanger une énorme occasion en perdant un face à face contre Kamara ! Dès le retour des vestiaires, l'OM reprenait l'avantage avec un centre de Sanson dévié de la tête par Koné qui surprenait Kamara (1-2, 48e).

Les Alsaciens renversent l'OM, Mitroglou arrache le nul !

Loin d'être abattu, le RSCA restait combattif, se reposait sur Terrier pour être dangereux et Mandanda devait s'employer sur une frappe puissante de l'attaquant. Puis sur corner, Koné s'élevait au-dessus de Rami pour tromper Mandanda d'une tête piquée (2-2, 59e). Encore un retour des Alsaciens ! De nouveau reparti vers l'avant, l'OM était proche de marquer, mais Mitroglou tergiversait et Lala réalisait un retour décisif !

Dans la foulée, sur un ballon anodin, Liénard tentait sa chance des 35 mètres et marquait un but exceptionnel sur une frappe flottante encore déviée par Rami (3-2, 75e). C'est la folie à la Meinau ! Quelques minutes plus tard, Strasbourg était à deux doigts de tuer le match mais Bahoken puis Terrier rataient deux opportunités incroyables devant le but vide ! Un raté avec des conséquences ? Oui ! Sur une frappe lointaine d'Amavi, Karama effectuait une erreur qui profitait à Mitroglou avec un tir à bout portant (3-3, 88e). Quel match ! Finalement, les deux équipes se quittaient sur ce nul.

La note du match : 8/10

Un match très vivant ! Dans une superbe ambiance au Stade de la Meinau, les deux équipes ont offert un spectacle plaisant aux spectateurs. Si le déchet technique a été important, les 22 acteurs se sont livrés et la partie a été rythmée avec de nombreux rebondissements. Des occasions, des buts et une partie avec du suspense, une rencontre de Ligue 1 intéressante.

Les buts :

- Après un bel enchaînement entre Thauvin, Njie et Mitroglou, le Grec décale Amavi sur le côté gauche. Intelligemment, le latéral gauche remise en retrait pour Payet, qui trompe le gardien d'un tir placé (0-1, 5e).

- A la suite d'une première parade de Mandanda face à Terrier, Aholou tente sa chance à l'entrée de la surface. Dévié par Sakai puis Rami, le ballon termine son chemin au fond des filets (1-1, 31e).

- Après une touche, Sanson effectue un centre fort dans la surface. Au duel avec Mitroglou, Koné dévie légèrement le ballon et trompe son gardien (1-2, 47e).

- Avec un corner parfaitement tiré par Liénard au second poteau, Koné s'élève au-dessus de Rami pour battre Mandanda d'une tête piquée (2-2, 59e).

- Servi sur le côté gauche, Liénard décoche une frappe de 35 mètres soudaine. Flottant, le ballon est détourné de la tête par Rami dans son propre but (3-2, 75e).

- A la suite d'une frappe lointaine d'Amavi, Kamara réalise une faute de main en repoussant le ballon. Bien placé, Mitroglou en profite pour égaliser d'un tir placé (3-3, 88e). Quel match !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Liénard (8/10)

Il a été presque le héros de la soirée ! Tout comme Goncalves, le milieu de terrain a eu une débauche d'énergie très importante. Généreux, il n'a pas été parfait dans ses choix, mais s'est battu sur tous les ballons et a été très impliqué dans le jeu de son équipe. Avec un corner parfaitement tiré, il a trouvé Koné au second poteau sur la seconde égalisation des siens avant de marquer le 3e but sur une frappe flottante des 35 mètres déviée de la tête par Rami. Complétement cramé, il a été remplacé à la 88e minute par Ihsan Sacko (non noté).

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (3,5) : incapable d'intervenir sur l'ouverture du score de Payet, le portier a connu un match difficile. Bien présent sur les frappes lointaines des Phocéens, notamment Thauvin, il a sorti le grand jeu lors de son duel face à Mitroglou. Mais sur le 2e but de l'OM, il a été surpris par la déviation de Koné... et a été fautif sur l'égalisation de Mitroglou avec une faute de main sur la frappe d'Amavi.

Kenny Lala (7) : il a été l'un des meilleurs joueurs de son équipe ce dimanche. Malgré un premier but issu de son côté, le latéral droit a multiplié les interventions défensives déterminantes, avec notamment un tacle décisif sur Mitroglou dans la surface. Offensivement, il a été actif et a beaucoup aidé son équipe.

Bakary Koné (5,5) : une partie moyenne pour l'ancien Lyonnais. Dans l'axe, il a effectué quelques interventions intéressantes, mais a également été en retard sur plusieurs actions de l'OM, notamment sur les contres et le second but des Phocéens où il dévie le ballon dans son but de la tête. Quelques minutes plus tard, le capitaine alsacien s'est bien rattrapé avec cette tête piquée pour égaliser.

Yoann Salmier (5) : dans les duels avec Mitroglou, le défenseur central de Strasbourg n'a pas démérité. Plutôt sérieux sur les attaques placées de l'OM, il a été également en difficulté sur les contres olympiens face à la vivacité de ses adversaires directs.

Ernest Seka (4) : sur le côté gauche, le latéral avait la responsabilité de surveiller Thauvin et sa soirée a été difficile... Avec un Thauvin très actif et surtout libre dans ses mouvements, notamment vers l'axe, le défenseur a été souvent largué, notamment sur l'action de l'ouverture du score.

Anthony Gonçalves (7,5) : aligné dans le coeur du jeu, le milieu a montré une grosse envie. A l'image d'un superbe tacle sur Payet, il a signé de bons retours défensifs. Cependant, dans le jeu, il a été bien moins intéressant en perdant de nombreux ballons. Il a délivré un caviar à Bahoken, mais son partenaire a trouvé le poteau. Remplacé à la 80e minute par Jérémy Grimm (non noté).

Jean-Eudes Aholou (7) : en début de partie, le milieu défensif s'est raté... Avec une mission sur Payet, il a été dépassé sur l'ouverture du score. Mais par la suite, son réveil a été tonitruant ! Avec plusieurs interventions tranchantes dans l'entrejeu, il a permis son équipe d'aller vers l'avant et a été récompensé avec cette égalisation, même un peu chanceuse, sur une frappe à l'entrée de la surface. Son volume de jeu a été impressionnant par la suite.

Dimitri Liénard (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Jonas Martin (6) : dans un rôle de meneur de jeu, il a été dans un premier temps effacé... Mais après, il n'a pas hésité à décrocher pour participer activement à la maîtrise du ballon de son équipe. Propre dans ses transmissions, il a parfois manqué de cran pour tenter de faire la différence.

Nuno Da Costa (4,5) : le joueur le plus effacé de l'équipe de Strasbourg. Peu trouvé par ses coéquipiers, il a pourtant multiplié les appels et a proposé de nombreuses solutions aux siens. Sur ses rares ballons, il a été trop souvent en échec. Remplacé à la 68e minute par Stéphane Bahoken (non noté), qui a trouvé le poteau sur une tentative devant le but vide...

Martin Terrier (6,5) : en pleine confiance après ses belles performances avec les Espoirs, le gamin a fait vivre un enfer aux Marseillais ! Toujours dangereux dans ses déplacements, il a été à l'origine du premier but de son équipe avec un duel perdu face à Mandanda. Même après, le joueur prêté par Lille a posé des problèmes aux Phocéens avec notamment une frappe puissante détournée par le portier adverse. En fin de partie, il a raté une énorme occasion devant le but vide. Un talent...

MARSEILLE :

Steve Mandanda (4,5) : nouveau recordman des matchs joués avec l'OM (453), le gardien phocéen a eu un match rageant. Auteur d'une belle parade sur son premier duel face à Terrier, le portier a eu la malchance de voir Aholou marquer, avec des déviations de Sakai et Rami, dans la foulée. Et sinon ? Pas grand-chose, il a été propre sur le reste de ses interventions et ne peut rien se reprocher sur les deux autres buts...

Hiroki Sakai (4) : un match mitigé pour le latéral droit. Comme à son habitude, le Japonais n'a pas ménagé ses efforts et a multiplié les courses. Mais offensivement, il a été très maladroit avec de nombreux centres ratés. Puis même défensivement, il a été parfois trop facilement éliminé. Sur le premier but, il a eu la malchance de dévier le tir d'Aholou. Remplacé à la 84e minute par Maxime Lopez (non noté).

Adil Rami (3) : un cauchemar pour le défenseur central. Sur la première égalisation de Strasbourg, il a été malheureux en déviant le ballon dans son propre but. Par la suite, il a été battu par Koné sur le 2e but des Alsaciens, avant de dévier encore une fois la frappe de Liénard sur la 3e réalisation de l'équipe adverse.

Rolando (3) : une grosse déception sur cette partie. Avec ses lacunes physiques, il a été très souvent en retard sur les appels de Terrier et Da Costa. Déjà coupable sur l'action qui a entraîné l'égalisation d'Aholou, le Portugais s'est aussi distingué avec une intervention assez litigieuse sur Terrier en première période dans la surface. Un vrai point faible.

Jordan Amavi (7) : le latéral gauche a été intéressant sur cette partie. Très actif dès le début de la partie, il a été récompensé de son envie par cette passe décisive bien sentie pour Payet. Par la suite, il a été sérieux défensivement tout en étant intéressant dans sa production offensive. Encore en fin de match, le joueur prêté par Aston Villa a été déterminant avec cette frappe mal repoussée par Kamara qui a permis à Mitroglou d'égaliser.

Franck Zambo Anguissa (6,5) : même en l'absence de Gustavo, le Camerounais confirme sa montée en puissance. Toujours aussi actif à la récupération, il a été intéressant dans le coeur du jeu avec un pressing impressionnant. Dans ses relances, il a été également sérieux.

Morgan Sanson (6,5) : avec Gustavo suspendu, le milieu de terrain réalisait son retour dans le onze titulaire. Sans être incroyable dans le jeu, il a montré une belle combativité en se jetant sur tous les ballons. Victime de plusieurs fautes, il a beaucoup provoqué et a été récompensé avec ce but, même un brin chanceux, au retour des vestiaires.

Florian Thauvin (6) : une performance en deux temps pour l'ailier. Impliqué dans quasiment tous les bons coups de son équipe en première période, il a été important sur l'ouverture du score avec un contrôle orienté qui a lancé l'action. Toujours aussi actif dans la foulée, il a tenté plusieurs frappes et a surtout réalisé une passe géniale pour décaler Njie, qui a totalement raté son duel. Mais par la suite, il a plongé physiquement et a surtout affiché sa nervosité. Remplacé à la 77e minute par Valére Germain (non noté).

Dimitri Payet (7) : une bonne copie pour le meneur de jeu de l'OM. Décidément en forme dans ce rôle de numéro 10, l'international français a régalé en première période avec bien évidemment cette ouverture du score d'une frappe bien placée. Actif et remuant entre les lignes, il a été un problème constant pendant 45 minutes pour Strasbourg en lançant notamment Mitroglou sur son énorme occasion. Un peu moins brillant en seconde période, il a tout de même conservé un rayonnement intéressant.

Clinton N'Jie (4) : le Camerounais était positionné sur le côté gauche en l'absence d'Ocampos et il a été décevant. Malgré son implication sur l'ouverture du score, il a manqué de lucidité dans la zone de vérité et a notamment gâché une énorme occasion sur une offrande géniale de Thauvin. Remplacé à la 45e minute par Bouna Sarr (4). Malheureusement pour l'OM, l'ailier n'a pas été bien plus inspiré en étant relativement timoré.

Konstantinos Mitroglou (6,5) : pour la première fois depuis son arrivée à l'OM cet été, l'attaquant était titularisé. Dès le début de la partie, il a été intéressant dans son jeu en pivot avec ce bon ballon pour Amavi sur le but de Payet. Après, il a bien combiné avec ses partenaires, mais a perdu un duel important face à Kamara. Impliqué sur le but de Sanson, il a même eu l'honnêteté de dire qu'il n'avait pas touché la balle, un geste classe. En fin de partie, il a trop tergiversé sur une énorme occasion et a été repris par Lala alors qu'il allait marquer... mais a finalement égalisé avec un but facile sur une bourde de Kamara. Dans l'ensemble, le Grec a été tout de même impliqué sur les trois buts de son équipe.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 3-3 MARSEILLE (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Stade de la Meinau - 26.015 spectateurs - Arbitre : Antony Gautier

Buts : J. Aholou (31e) Bakary Koné (60e) D. Liénard (74e) pour STRASBOURG - D. Payet (5e) M. Sanson (48e) K. Mitroglou (88e) pour MARSEILLE
Avertissements : D. Liénard (30e), J. Aholou (67e), B. Kamara (88e), pour STRASBOURG - J. Amavi (62e), F. Thauvin (67e), M. Sanson (88e), pour MARSEILLE

STRASBOURG : B. Kamara - K. Lala, E. Seka, Bakary Koné, Y. Salmier - A. Gonçalves (J. Grimm, 81e), J. Aholou, D. Liénard (I. Sacko, 89e) - J. Martin - Nuno Da Costa (S. Bahoken, 69e), M. Terrier

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai (M. Lopez, 85e), A. Rami, Rolando, J. Amavi - A. Zambo Anguissa, M. Sanson - F. Thauvin (V. Germain, 77e), D. Payet, C. N'Jie (B. Sarr, 46e) - K. Mitroglou

Le sourire de Payet après son ouverture du score (0-1, 5e)

Chanceux après deux déviations, Aholou a savouré son but (1-1, 31e)

Sur un centre dévié par Koné, Sanson a donné l'avantage aux siens (1-2, 47e)

D'une tête piquée, Koné a égalisé pour Strasbourg (2-2, 59e)

La belle joie de Liénard après son but sur une frappe lointaine (3-2, 75e)

Devant le but vide, Bahoken a trouvé le poteau...

Mitroglou a finalement égalisé pour l'OM (3-3, 88e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
carton jaune, 88e3,5Kamara
but, 60e5,5Koné
>remplacé par Grimm, 81e7,5Gonçalves
but, 31ecarton jaune, 67e7Aholou
but, 74e >remplacé par Sacko, 89ecarton jaune, 30e8Liénard
>remplacé par Bahoken, 69e4,5Da Costa
>remplacé par Lopez, 85e4Sakai
carton jaune, 62e7Amavi
but, 48ecarton jaune, 88e6,5Sanson
>remplacé par Germain, 77ecarton jaune, 67e6Thauvin
but, 5e7Payet
>remplacé par Sarr, 46e4N'Jie
but, 88e6,5Mitroglou


MASQUER LA PUB