Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Montpellier renvoie les Aiglons à leurs doutes - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 2-0 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/10/2017 à 19h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Plus réaliste que Nice et sauvé par un Lecomte en feu en première période, Montpellier a surpris les Aiglons 2-0 ce dimanche à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Les Héraultais, 11es, doublent leur victime du jour au classement.

Montpellier renvoie les Aiglons à leurs doutes - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 2-0 Nice)
Sessègnon et Montpellier en réussite face aux «gros».

Après avoir tenu tête au Paris Saint-Germain (0-0) et à l'AS Monaco (1-1), Montpellier s'est offert le scalp de l'autre équipe du podium de Ligue 1 2016-2017 en enfonçant l'OGC Nice (2-0) ce dimanche au Stade de la Mosson dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1.

Lecomte repousse tout !

La rencontre débutait sur des bases élevées et il ne fallait pas longtemps à Pléa pour chauffer les gants de Lecomte. Le MHSC ripostait par Aguilar dont la tête plongeante passait à côté. Rapidement, les Aiglons monopolisaient le ballon mais sans se procurer de véritable occasion.
Il fallait une énorme mésentente de la défense locale pour que les Azuréens se montrent dangereux, mais Lecomte sauvait les meubles en stoppant Pléa à bout portant puis en enchaînant face à Balotelli. En feu, le gardien montpelliérain mettait encore en échec Saint-Maximin et Jallet dans la foulée ! Le MHSC avait eu chaud !

Le bijou de Sessègnon

Les hommes de Michel Der Zakarian réagissaient ensuite et mettaient la pression, mais Hilton manquait sa tête à bout portant puis Cardinale restait vigilant face à Camara. Juste avant la pause, l'excellent Lecomte sortait bien devant Balotelli. Au retour des vestiaires, le Gym continuait à confisquer le ballon mais c'est pourtant Sessègnon qui trouvait la faille pour les locaux d'une frappe soudaine aux 20 mètres (1-0, 55e) !

Der Zakarian, coaching gagnant !

En manque d'inspiration face à la défense à cinq solide des Héraultais, les hommes de Lucien Favre tardaient à réagir. Lees-Melou finissait bien par se trouver en position mais Aguilar le contrait. Puis Pléa gâchait une énorme munition en tirant à côté alors qu'il se présentait seul face à Lecomte. Le tournant du match car le coaching gagnant de MDZ faisait ensuite la différence, Sambia menant un contre pour servir un autre entrant, Mbenza, qui faisait le break (2-0, 74e). Avec un seul point pris sur ses 3 derniers matchs de L1, Nice (14e) retombe dans ses travers et se fait dépasser par son adversaire du jour (11e).

La note du match : 6,5/10

Malgré la pelouse de la Mosson encore dans un mauvais état, les deux équipes ont proposé une partie rythmée et animée. Pour l'occasion, les Héraultais arboraient un maillot rose en signe de soutien à «Octobre Rose» et la lutte contre le cancer du sein. En tribunes, les supporters des deux camps ont également livré une belle bataille avec des chants soutenus.

Les buts :

- Servi par Mukiele, Sessègnon n'est pas attaqué. Plein axe, aux 20 mètres, le Béninois décoche une frappe soudaine du droit qui file dans la lucarne gauche d'un Cardinale stupéfait (1-0, 55e).

- Sambia récupère un ballon dans son camp et lance Mbenza. Juste devant la surface, le Belge fixe Dante et marque d'une frappe qui rebondit juste devant Cardinale au ras du poteau gauche (2-0, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Benjamin Lecomte (7,5/10)

Si le MHSC l'emporte ce dimanche, il le doit en grande partie à son gardien, auteur de pas moins de 10 parades. L'ancien Lorientais a commencé son show par un magnifique double arrêt devant Pléa et Balotelli. Il écoeure ensuite Saint-Maximin et Jallet. Moins inquiété après la pause, c'est bien lui qui a maintenu son équipe en vie lors du premier acte.

MONTPELLIER :

Benjamin Lecomte (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Ruben Aguilar (6,5) : encore un match intéressant pour le piston droit avec plusieurs bons centres à destination de ses partenaires. Défensivement, l'ancien Grenoblois a donné de sa personne et repoussé une reprise dangereuse de Lees-Melou. Dommage qu'il ne cadre pas sa tête plongeante en début de partie.

Nordi Mukiele (6,5) : un bon match pour l'ancien Lavallois. Sobre mais efficace en première période à part une relance ratée, le défenseur central a rappelé qu'il est latéral de formation en lâchant les chevaux après la pause. Passeur sur le but de Sessègnon, il signe ensuite un excellent centre pour Ninga.

Hilton (6) : le vétéran brésilien a globalement tenu son rôle de patron de la défense héraultaise ce soir, mais sa mésentente avec Lecomte aurait pu coûter cher en première période.

Daniel Congré (5,5) : bon dans le pressing, il a effectué des jaillissements précieux. Mais le défenseur central s'est parfois laissé déborder et sa passe hasardeuse plein axe aurait pu avoir de lourdes conséquences…

Jérôme Roussillon (6) : un match aux deux visages pour le piston gauche du MHSC. En première période, sa vitesse a fait très mal et il a perforé la défense niçoise à plusieurs reprises. Mais défensivement, l'ancien Sochalien a eu plus de difficultés après la pause.

Paul Lasne (5,5) : un match intéressant dans le pressing avec beaucoup d'activité et quelques bonnes montées.

Ellyes Skhiri (5) : trop attentiste en début de match, il a musclé son jeu ensuite et davantage apporté dans la construction.

Stéphane Sessègnon (6,5) : aligné comme meneur de jeu, le Béninois ouvre le score avec son superbe but. Dans le jeu, le bilan est un peu plus mitigé. S'il a posé des problèmes dans le dos de Seri et obtenu des fautes, le milieu de terrain n'a pas toujours effectué les bons choix. Remplacé à la 72e par Junior Sambia (non noté), qui fait un immense boulot sur le 2e but.

Casimir Ninga (4,5) : avec sa vitesse et ses déplacements, le Tchadien est parvenu à fausser compagnie à l'arrière-garde azuréenne à plusieurs reprises mais il a péché dans le dernier geste, ne trouvant pas le cadre en trois tentatives. Remplacé à la 71e par Isaac Mbenza (non noté), auteur du 2e but.

Souleymane Camara (5,5) : préféré à Sio, l'attaquant a donné raison à son coach face à son ancien club. Généreux dans les duels aériens, le Sénégalais a pesé sur la défense azuréenne. Auteur de bonnes déviations, il a aussi testé Cardinale d'une frappe bien sentie avant la pause. Remplacé à la 78e par Giovanni Sio (non noté), de retour de suspension.

NICE :

Yoan Cardinale (4,5) : contesté lors de sa dernière sortie face à l'OM (2-4), le gardien du Gym s'incline sur deux beaux buts ce soir. Sinon, il a fait le boulot face à Camara en première période et sur la tête de Sio sur la fin.

Arnaud Souquet (5,5) : encore un match plein d'activité du latéral droit qui a arpenté son couloir et alimenté ses coéquipiers avec plusieurs bons centres. Du déchet tout de même.

Dante (4,5) : le capitaine azuréen a globalement repoussé le danger et fait son match mais il manque un peu d'agressivité sur les deux buts et se fait fixer. Auteur aussi de relances risquées mais c'est le jeu de son équipe qui veut ça.

Maxime Le Marchand (6) : solide, le défenseur central niçois a bien lu le jeu et repoussé plusieurs ballons dangereux, dans l'axe comme sur les côtés. Des relances ratées également.

Christophe Jallet (5) : comme Souquet, l'ancien Lyonnais, encore aligné comme latéral gauche, s'est montré très disponible et il a beaucoup apporté dans la construction du jeu. Défensivement en revanche, Aguilar lui a donné du fil à retordre.

Allan Saint-Maximin (6) : l'ailier a eu beaucoup de mal à exister en début de partie. Davantage trouvé ensuite, il a quasiment apporté le danger sur chacune de ses accélérations, mais de manière trop sporadique. Remplacé à la 78e par Bassem Srarfi (non noté).

Vincent Koziello (4) : match décevant du milieu de terrain azuréen qui a régulièrement pris l'eau dans l'entrejeu dès que les Montpelliérains accéléraient. Remplacé à la 67e par Nampalys Mendy (non noté).

Jean Michaël Seri (5) : avec 95 ballons touchés, l'Ivoirien se situe à peu près dans ses standards, mais ses passes ont fait moins de dégâts que d'habitude. Plus étonnant encore, le milieu de terrain a parfois donné l'impression de vouloir se débarrasser du ballon.

Pierre Lees Melou (4,5) : l'ancien Dijonnais a multiplié les courses mais on l'a moins vu que ses partenaires de l'attaque.

Mario Balotelli (5,5) : souvent décrié pour sa nonchalance, le buteur du Gym a affiché un visage exemplaire dans l'attitude ce dimanche. Disponible, il a régulièrement proposé des solutions à ses partenaires. Auteur d'une belle ouverture pour Pléa, il a également apporté sa contribution en défense sur les coups de pied arrêtés. Mais il bute à trois reprises face à Lecomte et ne cadre pas son lob audacieux. Plus discret en seconde période.

Alassane Pléa (5) : comme souvent, l'ancien Lyonnais a bien lu le jeu, bien combiné et il s'est retrouvé dans la plupart des bons coups. Mais Lecomte l'a mis en échec deux fois en première période puis il loupe la balle d'égalisation lors du second acte. Dommage…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONTPELLIER 2-0 NICE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Stade de la Mosson - 14.374 spectateurs - Arbitre : Jérôme Brisard

Buts : S. Sessègnon (55e) I. Mbenza (74e) pour MONTPELLIER
Avertissements : J. Roussillon (61e), I. Mbenza (76e), Hilton (87e), pour MONTPELLIER - Dante (33e), pour NICE

MONTPELLIER : B. Lecomte - R. Aguilar, Hilton, D. Congré - N. Mukiele, E. Skhiri, P. Lasne, J. Roussillon - S. Sessègnon (S. Sambia, 72e) - C. Ninga (I. Mbenza, 71e), S. Camara (G. Sio, 79e)

NICE : Y. Cardinale - A. Souquet, Dante, M. Le Marchand, C. Jallet - A. Saint-Maximin (B. Srarfi, 79e), V. Koziello (N. Mendy, 66e), J. Seri, P. Lees Melou (H. Mahou, 78e) - A. Pléa, M. Balotelli

Nice et Balotelli en échec face au mur Lecomte

En rose, Montpellier ouvre le score sur un missile de Sessègnon (1-0, 55e)

Sessègnon fêté par ses coéquipiers

Entré en jeu, Mbenza signe le 2-0 (74e)

Dante et Nice n'y arrivent pas en ce moment…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
carton jaune, 87e6Hilton
carton jaune, 61e6Roussillon
but, 55e >remplacé par Sambia, 72e6,5Sessègnon
>remplacé par Mbenza, 71e4,5Ninga
>remplacé par Sio, 79e5,5Camara
carton jaune, 33e4,5Dante
>remplacé par Srarfi, 79e6Saint-Maximin
>remplacé par Mendy, 66e4Koziello
>remplacé par Mahou, 78e4,5Lees Melou


MASQUER LA PUB