Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco : Mbappé, Lemar... Vasilyev justifie les décisions du mercato

Par Romain Lantheaume - Actu Transferts, Mise en ligne: le 04/09/2017 à 12h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Invité à commenter la fin de mercato agitée de l'AS Monaco, le vice-président Vadim Vasilyev a justifié le départ de l'attaquant Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, tout en expliquant pourquoi le milieu offensif Thomas Lemar est resté malgré les intérêts d'Arsenal et Liverpool.

Monaco : Mbappé, Lemar... Vasilyev justifie les décisions du mercato
Vadim Vasilyev n'a pas chômé cet été !

Après Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko, Bernardo Silva ou encore Valère Germain, l'AS Monaco a perdu un ultime cadre dans les dernières heures du mercato avec l'attaquant Kylian Mbappé (18 ans), prêté au Paris Saint-Germain pour un an avec une option d'achat de 180 millions d'euros.

Un départ du Tricolore n'était pourtant pas forcément envisagé en début d'été et encore moins en direction d'un concurrent direct. De quoi soulever une interrogation légitime : pourquoi l'ASM a-t-elle plié dans le cas du natif de Bondy alors qu'elle a su rester ferme dans le dossier Fabinho, bloqué malgré le vif intérêt là-aussi du PSG ? Pour la première fois, le vice-président monégasque, Vadim Vasilyev, qui se trouvait au centre des négociations, est sorti du silence.

V. Vasilyev - «les Parisiens ont payé le prix qu'on leur demandait»

«C'était un transfert très difficile. Au début, nous ne voulions pas le laisser partir chez un concurrent direct», a concédé le dirigeant auprès de l'agence de presse russe Tass. «Mais j'ai toujours entretenu de bonnes relations avec le père de Kylian, qui est aussi son agent. Leurs arguments m'ont convaincu.» Même si le Monégasque ne le dit pas, la perspective de réaliser une opération en or, alors que le joueur ne souhaitait pas prolonger et aurait été à un an de la fin de son contrat (2019) l'été prochain, a également pesé dans la balance.

«Mais derrière, les négociations ont été très difficiles avec Paris. Nous n'avons pas totalement compris comment c'était possible pour eux de faire ce transfert et de respecter le fair-play financier. (…) Les Parisiens ont payé le prix qu'on leur demandait, et qui correspondait aux autres offres des écuries européennes.» A cela près que l'ASM a donné un gros coup de pouce au club de la capitale en lui permettant de passer à la caisse seulement dans un an…

Arsenal, le refus ne viendrait pas de Lemar…

A l'inverse de Mbappé, bien que très convoité lui aussi, le milieu offensif Thomar Lemar (21 ans) est resté sur le Rocher. D'après des rumeurs insistantes, le Guadeloupéen a refusé de rejoindre Arsenal, qui s'était mis d'accord avec le club princier pour un transfert à environ 100 millions d'euros, parce qu'il privilégiait Liverpool. Mais Vasilyev a une autre version des faits.

«Ce n'était pas facile, Thomas voulait aller à Arsenal et Liverpool, mais nous avons discuté et nous avons pris une décision commune afin qu'il reste ici», a expliqué le Russe. «C'est un joueur très important pour nous. On ne pouvait pas le vendre, cela aurait affecté toute l'équipe et les joueurs.» Avec les recrutements notamment de Baldé Keita et Stevan Jovetic en attaque, l'ASM espère désormais conserver une équipe compétitive malgré les nombreux départs. Mais les Reds comme les Gunners ont déjà prévu revenir à la charge pour Lemar, peut-être même dès cet hiver !

Pensez-vous que l'ASM a bien géré les dossiers Mbappé et Lemar ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Quelle serait la meilleure solution pour l'affaire des penalties Cavani-Neymar ?

- Cavani doit tirer tous les penalties par rapport à son taux de réussite mais surtout son ancienneté au PSG
- Neymar doit tirer tous les penalties par rapport à l'investissement du PSG pour se l'offrir et son statut
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2 mais si l'un des deux a déjà marqué dans le match, l'autre tire le penalty
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2. Mais S'il y a une faute sur Cavani qui a provoqué un penalty, c'est Neymar qui tire le penalty, et inversement
- Une règle simple : Cavani tire tous les penalties jusqu'à qu'il en rate un. Ensuite, c'est à Neymar avec le même principe. Comme Cavani en a raté un, le prochain est pour Neymar

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB