Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : Mitroglou, Vainqueur, le bilan du mercato... Les vérités des dirigeants

Par Romain Rigaux - Actu Transferts, Mise en ligne: le 01/09/2017 à 16h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En marge de la présentation de Kostas Mitroglou ce vendredi, Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta ont fait le point sur le mercato de l'Olympique de Marseille au lendemain de sa fermeture. La direction olympienne est plutôt satisfaite.

OM : Mitroglou, Vainqueur, le bilan du mercato... Les vérités des dirigeants
Zubizarreta et Eyraud face à la presse

Le mercato de l'Olympique de Marseille s'est terminé jeudi soir avec l'arrivée de Kostas Mitroglou. Le Grec étant la septième recrue estivale de l'OM après Valère Germain, Luiz Gustavo, Steve Mandanda, Adil Rami, Jordan Amavi et Aymen Abdennour. Surtout, le joueur arrivé en provenance du Benfica Lisbonne a refermé le dossier du fameux «grand attaquant» recherché.

Mitroglou, le «profil recherché»

«Mitroglou a l'expérience de la scène européenne au plus haut niveau. C'est ce qu'on veut faire le mélange des jeunes et de l'expérience, a souligné le président Jacques-Henri Eyraud lors de la présentation du joueur. On était intéressé par un dossier d'un attaquant après Valère Germain. On a cherché une complémentarité. Mitroglou est exactement dans le profil recherché. On a trouvé avec lui le buteur qu'on souhaitait.»

Eyraud peut avoir le sourire puisque Mitroglou possède en effet le profil de joueur désiré par Rudi Garcia, un attaquant puissant et adroit devant le but. Depuis la saison 2015-2016, le Grec a inscrit 48 buts toutes compétitions confondues, soit autant que Karim Benzema (Real Madrid) et Paulo Dybala (Juventus Turin) à titre d'exemple. Ce qui le classe au 19e rang des buteurs européens sur cette période. Reste désormais à faire aussi bien sous le maillot de l'OM.

Vainqueur n'a pas été recontacté

En revanche, Marseille n'a pas recruté de milieu de terrain supplémentaire. Alors que le nom de William Vainqueur est revenu en fin de mercato, les dirigeants marseillais assurent ne pas avoir contacté le joueur prêté par l'AS Rome la saison passée. «C'est un joueur qu'on aime, mais hier il n'y a pas eu de discussions sur le dossier Vainqueur, a indiqué le directeur sportif Andoni Zubizarreta. On a parlé avec lui et son agent, on a présenté une offre la première semaine de juin et ça n'est pas arrivé à la fin. On a commencé à trouver des joueurs dans sa position, comme Luiz Gustavo.»

Globalement, le recrutement marseillais reste cohérent et Garcia peut composer une équipe type assez séduisante (lire ici). Quel est donc le bilan de ce mercato ? «Je ne sais pas ce que veut dire un mercato réussi, moyen ou raté. C'est quelque chose qui doit être évalué à la fin de la saison, avec le classement que l'équipe occupera. Et là on pourra dire si les objectifs ont été atteints ou pas. (...) On est maintenant en place, à nous d'installer cette équipe dans une trajectoire de progrès. C'est long et difficile mais on est déterminé» , a expliqué Eyraud.

J.-H. Eyraud - «un marché fou»

Une chose est sûre, l'OM n'a pas fait de véritable folie. Et le président se satisfait de ne pas être tombé dans la surenchère en gardant la tête froide. «Je crois qu'on est toujours à la recherche de faire mieux, au-delà de faire plus. C'est difficile, ça l'est encore plus dans un marché assez irrationnel, assez fou même pour tout dire. C'est dans ces marchés-là qu'il faut à mon sens garder la tête froide pour ne pas faire de transactions émotionnelles qui peuvent s'avérer compliquées à gérer par la suite» , a-t-il expliqué.

«On a toujours gardé notre attitude, la même réaction par rapport au marché qui, semaine après semaine, commençait à dévisser, notamment dans les prix» , a poursuivi Eyraud. En comptant les options d'achat de Florian Thauvin et Clinton Njie, l'OM aura déboursé 55 millions d'euros cet été pour recruter. Seule la vente de Karim Rekik (Herta Berlin) a rapporté 2 millions d'euros. A Garcia désormais de composer avec son effectif pour atteindre les objectifs fixés.

Comment jugez-vous le mercato réalisé par l'OM cet été ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Quelle serait la meilleure solution pour l'affaire des penalties Cavani-Neymar ?

- Cavani doit tirer tous les penalties par rapport à son taux de réussite mais surtout son ancienneté au PSG
- Neymar doit tirer tous les penalties par rapport à l'investissement du PSG pour se l'offrir et son statut
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2 mais si l'un des deux a déjà marqué dans le match, l'autre tire le penalty
- Ils doivent se partager les penalties 1 fois sur 2. Mais S'il y a une faute sur Cavani qui a provoqué un penalty, c'est Neymar qui tire le penalty, et inversement
- Une règle simple : Cavani tire tous les penalties jusqu'à qu'il en rate un. Ensuite, c'est à Neymar avec le même principe. Comme Cavani en a raté un, le prochain est pour Neymar

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB