Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bastia surprend un Nice dépassé... - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 0-2 Bastia)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 26/02/2016 à 22h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bastia a réalisé la surprise en s'imposant (2-0) sur le terrain de Nice en ouverture de la 28e journée de Ligue 1 et confirme son renouveau à l'extérieur. Après ce 4e match de rang sans victoire, les Aiglons risquent en revanche de chuter du podium.

Bastia surprend un Nice dépassé... - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 0-2 Bastia)
La joie des Bastiais après cette belle victoire.

Et si finalement Bastia aimait voyager ? Après avoir remporté leur premier succès loin de leurs bases à Reims il y a quinze jours (1-0), le cancre du classement extérieur en Ligue 1 a remis ça en s'imposant (2-0) face à l'OGC Nice à l'Allianz Riviera ce vendredi en ouverture de la 28e journée.

Avec ce succès, Bastia remonte au 10e rang au classement du championnat de France et prend 9 points d'avance sur la zone rouge. Par contre, la 3e place du Gym est en revanche plus menacée que jamais à la suite de ce 4e match sans succès...

Nice s'y casse les dents !

Bien entrés dans le match, les Aiglons se procuraient rapidement une belle opportunité mais Leca s'interposait parfaitement sur une frappe à bout portant de Pléa ! Gênés par le 3-5-2 mis en place par François Ciccolini et le pressing corse dans le coeur du jeu, les hommes de Claude Puel maîtrisaient tout de même les débats et Pléa se créait une nouvelle occasion avec une tête décroisée qui flirtait avec la transversale ! Ensuite, sur des contres, les Bastiais mettaient les locaux en difficulté avec des frappes lointaines d'Ayité et Brandao repoussées par Cardinale.

La soirée vire au cauchemar pour Nice

Malgré une frappe de Pléa, les Aiglons commençaient à déjouer totalement face au pressing corse au retour des vestiaires, ratant la plupart de leurs transmissions. La rencontre virait au cauchemar à l'heure de jeu pour Nice lorsque Baysse était exclu directement pour un tacle non maîtrisé sur Ayité qui partait seul au but (57e). Dans la foulée, alors que les esprits s'échauffaient, Diallo ne perdait pas son sang-froid en ouvrant le score d'une frappe enroulée sur le coup-franc consécutif à la faute (0-1, 61e).

Ayité enfonce le clou

Quelques minutes plus tard, Ayité profitait d'un énorme cafouillage dans la surface niçoise pour doubler la mise d'une frappe croisée (0-2, 64e). Un calvaire pour des Azuréens réduits à 10 ! Prêt à tenter le tout pour le tout, Nice poussait en fin de match, mais Leca s'imposait à nouveau face à Germain ! Une belle victoire pour Bastia alors que le Gym commence sérieusement à inquiéter...

Les buts :

- Baysse est exclu pour un tacle sur Ayité aux abords de la surface. Sur le coup-franc légèrement excentré côté gauche, Diallo enroule son ballon du droit. Celui-ci s'envole au-dessus du mur niçois et termine dans la lucarne de Cardinale (0-1, 61e).

- Sur un coup-franc de Diallo au milieu de terrain, un cafouillage a lieu dans la surface de réparation niçoise. Le ballon revient sur Ayité qui enchaîne une feinte de frappe du gauche et un tir croisé du droit afin de battre Cardinale, masqué par une forêt de jambes (0-2, 64e).

La note du match : 6/10

Intense, cette rencontre aura été particulièrement engagée ! Malgré un déchet technique important, cette partie a été plutôt intéressante à suivre avec des occasions pour les deux équipes. En seconde période, le scénario de la rencontre, avec le carton rouge niçois et les deux buts corses, aura permis d'assister à un match plus spectaculaire. Petit bémol, quelques frictions ont vu le jour en tribunes dans ce derby de la Méditerranée pour lequel les supporters corses avaient théoriquement été interdits de déplacement.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Floyd Ayité (7,5/10)

En première période, sa vitesse a fait très mal aux Niçois en contres, mais le Togolais a manqué de réalisme en échouant face à Cardinale puis en expédiant un missile au-dessus en pleine surface. Auteur de bons centres et puissant dans les duels, il a vu ses efforts récompensés au retour des vestiaires. D'abord en obtenant l'expulsion de Baysse et la faute qui a entraîné l'ouverture du score. Puis en doublant la mise lui-même. Largement mérité !

NICE :

Yoan Cardinale (4) : un match décevant pour le portier niçois. Peu en danger pendant une heure avec seulement deux frappes lointaines d'Ayité et Brandao, le gardien n'a pas été en mesure de sauver son équipe sur les deux réalisations corses. Sur le but d'Ayité, il a été un peu trop court...

Ricardo Pereira (6) : «mange le, mange le», n'a cessé de lui répéter Puel en début de match et il est vrai que le Portugais a fait mal à Marange sur ses débordements, l'humiliant notamment avec une roulette au milieu de terrain. Toujours disponible dans son couloir, il a touché 98 ballons ce soir. Défensivement, il a en revanche parfois été pris dans son dos.

Paul Baysse (3) : soirée noire pour l'ancien Stéphanois alors qu'il disputait son 20e match avec Nice, synonyme de levée de son option d'achat ! Alors que le défenseur avait réalisé une performance irréprochable en étant notamment dominateur dans le domaine aérien, il a précipité la chute des siens en récoltant un carton rouge direct à l'heure de jeu. Sa première expulsion en Ligue 1 ! Pire encore, sa faute a entraîné l'ouverture du score.

Maxime Le Marchand (3,5) : une performance décevante pour le défenseur central. Vivement critiqué par Claude Puel pour ses relances imprécises en début de rencontre, l'ancien Havrais a connu une soirée difficile en étant régulièrement dominé dans ses duels avec les attaquants adverses. Un match à oublier.

Jérémy Pied (5) : très en vue dans les premières minutes avec un notamment un bon centre pour Pléa, l'ancien Lyonnais a ensuite été beaucoup plus discret. Défensivement, il a effectué un match passable en récupérant 10 ballons.

Nampalys Mendy (3,5) : même si son match a été correct à la récupération, il s'est montré très décevant à la relance, perdant beaucoup de ballons évitables, notamment en début de seconde période lorsqu'il a incarné les difficultés niçoises. Sur le deuxième but de Bastia, le milieu de terrain a été particulièrement attentiste avant d'être enrhumé par l'enchaînement d'Ayité.

Vincent Koziello (4) : à l'image de ses partenaires dans l'entrejeu, le jeune milieu de terrain a été en souffrance ce vendredi. Imprécis dans ses transmissions, il a perdu bêtement certains ballons et a été rapidement averti pour une faute grossière. Au retour des vestiaires, le Niçois aurait dû être expulsé après avoir clairement annihilé un contre bastiais. Remplacé à la 52e minute par Jean Michaël Seri (3,5) qui n'a pas été à son avantage en étant très brouillon dans son jeu.

Rémi Walter (4) : préféré à Seri, il a eu beaucoup de mal à combiner avec Pied qu'il a systématiquement servi dans le dos, hormis sur la première occasion niçoise. Peu performant à la récupération, il n'a pas marqué des points ce soir. Remplacé à la 66e minute par Mahamane Traoré (non noté) qui a effectué un retour difficile.

Mathieu Bodmer (3) : une vraie déception sur cette rencontre ! De nouveau positionné au poste de meneur de jeu en l'absence de Ben Arfa, le capitaine du Gym a été très peu trouvé par ses partenaires et a eu du mal à distiller les bonnes passes. De retour en défense centrale après l'expulsion de Baysse, il n'a pas été particulièrement brillant.

Valère Germain (4) : discret en première période, l'attaquant a eu besoin de décrocher pour toucher quelques ballons sans pour autant être en grande réussite dans ses transmissions. Puis sur sa seule opportunité en fin de rencontre, le joueur prêté par l'AS Monaco a buté sur un excellent Leca.

Alassane Pléa (5,5) : l'attaquant monte clairement en puissance ! En difficulté depuis son retour de blessure, l'ancien Lyonnais a réalisé une performance encourageante avec notamment une énorme opportunité en début de rencontre bien détournée par Leca. Tranchant, il a été un véritable poison pour la défense adverse malgré un manque de lucidité dans le dernier geste.

BASTIA :

Jean-Louis Leca (7) : un grand match du portier corse ! Conspué sur chacune des prises de balle par le public niçois, qui n'avait pas oublié l'épisode du drapeau corse déployé à l'Allianz Riviera la saison passée, le gardien a été déterminant dans la victoire de son équipe en réalisant deux magnifiques parades face à Pléa, sur une frappe à bout portant, et Germain, lors d'un duel. Décisif.

Mathieu Peybernes (5,5) : même s'il n'a pas forcément été beaucoup sollicité par les attaquants adverses, le défenseur central a rendu une copie propre en étant l'auteur de plusieurs sauvetages, notamment de la tête. Une performance convaincante.

Sébastien Squillaci (7) : le défenseur a apporté beaucoup de sérénité dans une défense corse aux abois en début de match. C'est souvent l'ancien Monégasque qui est intervenu pour couper court aux offensives niçoises alors que ses coéquipiers pataugeaient. Un vrai patron.

Francois Modesto (5) : toujours à la limite de la rupture et souvent dépassé par la vivacité de Pléa, le défenseur n'a pas été à son avantage même s'il a limité la casse en ralentissant tant bien que mal les offensives niçoises. Dans ses relances, le Bastiais a été en difficulté en étant assez imprécis... Remplacé à la 78e minute par Abdoulaye Keita (non noté).

Alexander Djiku (6) : dans son couloir, le latéral a été particulièrement généreux ! Auteur de plusieurs montées offensives intéressantes en début de rencontre, il s'est ensuite concentré sur son travail défensif. Avec plusieurs belles interventions, notamment face à Pereira en fin de match, il a effectué un bon travail.

Mehdi Mostefa (6) : même s'il a multiplié les fautes en début de rencontre, le milieu de terrain a effectué un gros match à la récupération, permettant aux Corses d'asseoir leur emprise dans l'entrejeu. L'Algérien a été moins précis dans ses relances.

Yannick Cahuzac (5,5) : dans son style caractéristique, le capitaine corse a été un vrai problème pour les Niçois. Agressif, le milieu de terrain a été très actif à la récupération et a réalisé un énorme pressing sur ses adversaires. Limité techniquement, il a cependant manqué de justesse dans ses transmissions.

Florian Marange (5) : défensivement, la doublette Pereira-Pléa l'a beaucoup fait souffrir, mais il a tenu bon avec l'aide de ses partenaires. Offensivement, le latéral a proposé des solutions dans son couloir, même s'il a perdu beaucoup de ballons. Remplacé à la 61e minute par Gaël Danic (non noté).

Sadio Diallo (6,5) : un match contrasté pour le Guinéen, qui n'a pas toujours effectué les bons choix en contres. S'il est souvent descendu pour réaliser de bonnes interceptions, le milieu de terrain a peiné dans le jeu. Mais il a brillé sur coups de pied arrêtés puisque c'est lui qui a trouvé la faille sur coup-franc, avant d'être encore une fois aux manettes sur le deuxième but dans le même exercice. Remplacé à la 77e minute par Seko Fofana (non noté) qui s'est attiré les foudres de son entraîneur pour son individualisme.

Floyd Ayité (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Brandão (4) : à l'exception d'une frappe osée repoussée par Cardinale en première période puis d'une occasion où il est trop court dans les dernières secondes, le Brésilien a traversé un mauvais soir, notamment dès le début du match lorsqu'il a gâché une bonne opportunité. Sa puissance physique n'a posé des problèmes aux défenseurs niçois que par intermittence.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 0-2 BASTIA (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 28e journée
Stade : Allianz Riviera - 14.541 spectateurs - Arbitre : A. Gautier

Buts : - S. Diallo (61e) F. Ayité (64e) pour BASTIA
Avertissements : V. Koziello (17e), M. Le Marchand (56e), M. Traoré (67e), pour NICE - M. Mostefa (25e), F. Modesto (27e), Y. Cahuzac (57e), G. Danic (70e), A. Djiku (73e), pour BASTIA - Expulsions : P. Baysse (58e) , pour NICE

NICE : Y. Cardinale - Ricardo Pereira, P. Baysse, M. Le Marchand, J. Pied - N. Mendy - V. Koziello (J. Seri, 52e), R. Walter (M. Traoré, 67e) - M. Bodmer - V. Germain, A. Plea

BASTIA : J. Leca - A. Djiku, M. Peybernes, S. Squillaci, F. Marange (G. Danic, 62e) - F. Modesto (A. Keita, 79e) - Y. Cahuzac, M. Mostefa - S. Diallo (S. Fofana, 78e) - F. Ayité, Brandão

Pléa a donné le tournis à Modesto, mais ça n'a pas suffi…

La joie des Corses après l'ouverture du score

 Germain et les Niçois ont vraiment passé une mauvaise soirée…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le tirage le moins compliqué pour Monaco en 8es de Ligue des Champions ?

Benfica
FC Porto
FC Séville
Manchester City
Bayern Munich
Real Madrid

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2016
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
EURO
2016
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
Banc des remplaçants Bastia

B
A
S
T
I
A
carton rouge, 58e3Baysse
carton jaune, 56e3,5Le Marchand
>remplacé par Seri, 52ecarton jaune, 17e4Koziello
>remplacé par Traoré, 67e4Walter
carton jaune, 73e6Djiku
>remplacé par Danic, 62e5Marange
>remplacé par Keita, 79ecarton jaune, 27e5Modesto
carton jaune, 57e5,5Cahuzac
carton jaune, 25e6Mostefa
but, 61e >remplacé par Fofana, 78e6,5Diallo
but, 64e7,5Ayité


MASQUER LA PUB