Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Succès de prestige pour un OM convaincant ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-0 Juventus)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/08/2015 à 21h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Opposé à la Juventus Turin lors du Trophée Robert Louis-Dreyfus, l'Olympique de Marseille s'est logiquement imposé au Vélodrome (2-0). Un succès de prestige pour le club phocéen, qui plus est avec la manière.

Succès de prestige pour un OM convaincant ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-0 Juventus)
Barrada a livré une excellente prestation.

Malgré des matchs de préparation plutôt mitigés et un mercato assez surprenant, l'Olympique de Marseille a attiré plus de 64 000 spectateurs au Vélodrome pour ce match de gala contre la Juventus Turin. De quoi mettre la pression sur les hommes de Marcelo Bielsa qui ont rassuré leurs supporters sur une pelouse indigne avant le début de la saison.

Et pourtant, on craignait le pire pour l'OM en début de match. Alignée en 3-3-3-1, l'équipe phocéenne semblait presque perdue, à tel point que les Bianconeri arrivaient facilement jusqu'au but de Mandanda à l'image du beau mouvement dont Khedira a profité pour se présenter seul face au gardien français, lequel a remporté son duel (11e). Pas de quoi éteindre le public du Vélodrome chaud bouillant, qui n'est sans doute pas étranger au réveil de ses idoles.

Le carton rouge qui change tout

En effet, au fil des minutes, l'OM prenait peu à peu le dessus grâce à un pressing efficace et des attaques incisives. Et ce n'est pas la bagarre générale qui a éclaté à la 20e minute qui a freiné l'envie marseillaise, récompensée par un but d'Alessandrini très chanceux (1-0, 35e). Un centre raté du droit, son mauvais pied… Qu'importe, Marseille menait assez logiquement et faisait même craquer Lichtsteiner dont les mots n'ont pas plu, mais alors pas du tout, à l'arbitre Tony Chapron : carton rouge (45e) !

Du coup, on a assisté à une deuxième période moins rythmée et de moins bonne qualité. Il faut dire que la Juve a multiplié les changements sachant que les Bianconeri n'en sont pas au même niveau dans leur préparation physique. Marseille a donc monopolisé le ballon malgré un bon Pogba en face, qui n'a rien pu faire pour empêcher les vagues olympiennes sur le but de Neto. L'international tricolore était tout de même tout proche d'égaliser après le repos mais son coup franc a fini sur le poteau.

C'est Barrada qui doublait finalement la mise, profitant d'une mauvaise relance d'un défenseur adverse (2-0, 84e). 2-0 score final, l'OM remporte «son» Trophée RLD et termine sa préparation sur une très bonne note avant de recevoir Caen samedi prochain en Ligue 1.

La note du match : 6/10

Quelle intensité pour un simple match amical ! Et ce n'était pas pour déplaire aux spectateurs qui ont assisté à un match de qualité et équilibré jusqu'à l'expulsion de Lichtsteiner. Dommage, on aurait aimé voir la réaction turinoise face à cette belle équipe marseillaise.

Les buts :

- Sur son côté droit, Alessandrini tente un centre spontané du droit (son mauvais pied) mais voit sa tentative d'offrande pour Batshuayi finir dans la lucarne de Buffon (1-0, 35e) !

- Après un centre de Dja Djédjé, la défense turinoise renvoie difficilement le ballon, ce qui profite à Barrada dont la reprise croisée termine dans le petit filet (2-0, 84e).

Les notes des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Abdelaziz Barrada 8/10

Et si le Franco-Marocain était le vrai successeur de Payet ? Une hypothèse crédible au vu de sa prestation ce samedi. Aligné au poste de meneur de jeu, il a su distribuer les bons ballons tout au long de la rencontre. Récompensé par un joli but, il n'a plus rien à voir avec le joueur timide arrivé l'été dernier. A noter que Bielsa voulait le faire sortir à la 72e mais s'est finalement ravisé. Bonne idée…

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : finalement, l'international français a passé un match assez tranquille. Seules quelques sorties bien négociées sont à noter. Rassurant. Il était tout de même battu sur le coup franc de Pogba.

Stéphane Sparagna (6) : grâce à sa bonne lecture du jeu, le jeune Marseillais a neutralisé pas mal d'actions de la Juve. Mais il a aussi commis trop de fautes, dont une grossière qui lui a valu un carton jaune. Remplacé à la 66e par Alaixys Romao (non noté), qui n'est pas passé loin d'une belle boulette à 2 mètres du but de Mandanda.

Nicolas Nkoulou (8) : le Camerounais était en démonstration ce soir ! Au-delà de ses nombreuses interventions dans les airs comme dans les pieds, son aisance balle au pied rendrait presque Mandzukic jaloux, lui qui a vu son coéquipier Morata se prendre un sombrero du défenseur central en pleine surface.

Karim Rekik (5) : autoritaire et dur sur l'homme, le Néerlandais est beaucoup moins à l'aise dans la relance. A noter également ses petits problèmes de placement dans cette défense à 3 à laquelle il devra vite s'habituer.

Brice Dja Djédjé (7) : le couloir droit était à lui, et à personne d'autre ! Intraitable en défense, l'Ivoirien a comme d'habitude apporté son soutien sur les phases offensives avec des centres précis. Son entente avec Alessandrini est très prometteuse. Remplacé à la 87e par Baptiste Aloé (non noté).

Mario Lemina (6,5) : aligné au poste de sentinelle, l'ancien Lorientais n'a pas coulé. Au contraire, il n'a jamais paniqué balle au pied et s'est sorti de situations périlleuses grâce à sa qualité technique. Son pressing incessant fait aussi beaucoup de bien à l'OM.

Benjamin Mendy (5,5) : moins en vue que Dja Djédjé, l'international Espoirs a encore un peu trop de déchet dans son jeu. Mais son soutien offensif aurait pu lui permettre de marquer, notamment sur une reprise de volée du droit, son mauvais pied.

Romain Alessandrini (6) : incontestablement le meilleur Marseillais en première période ! Percutant, l'ancien Rennais a été une menace constante pour la défense turinoise. Et même lorsqu'il rate son centre, celui-ci se transforme en but. Sorti en boitant et remplacé à la 54e par Bouna Sarr (non noté), qui a laissé Evra sur place avec un grand pont sur son premier ballon.

Abdelaziz Barrada (8) : voir commentaire ci-dessus.

Florian Thauvin (5,5) : positionné côté gauche, l'ancien Bastiais a montré une grosse motivation, notamment dans le repli défensif. Mais il n'est pas parvenu à faire la différence en un contre un. Remplacé à la 66e par Lucas Ocampos (non noté).

Michy Batshuayi (6,5) : très solide dos au but, le Belge est le pivot idéal pour ses coéquipiers. D'autant qu'il sait varier son jeu avec des appels en profondeur plein axe ou sur les côtés. Remplacé à la 87e par Georges-Kévin Nkoudou (non noté)

JUVENTUS TURIN :

Gianluigi Buffon (6) : difficile de lui en vouloir sur le but d'Alessandrini. D'autant que l'Italien a fait le boulot sur de belles frappes d'Alessandrini (encore lui), de Thauvin ou de Mendy. Remplacé à la 56e par Neto (non noté).

Stephan Lichtsteiner (2) : contrôlé par Thauvin sur toutes ses montées, l'ancien Lillois a trouvé le moyen de se faire expulser dans un match amical. En cause, des mots doux adressés à l'arbitre. Et quand on connaît la tolérance de Tony Chapron…

Leonardo Bonucci (5) : jusqu'à cette expulsion, le patron de la défense turinoise affichait une certaine sérénité. Il renvoyait de la tête tous les centres marseillais. Mais ça s'est compliqué lorsque les vagues olympiennes se répétaient après la pause.

Martin Caceres (4,5) : comme Bonucci, l'Uruguayen a été mis en difficulté pendant toute la seconde période, lui qui, dans l'axe, n'était pas à son poste de prédilection en tant que latéral de formation. Et cela s'est vu. Remplacé à la 77e par Simone Zaza (non noté).

Patrice Evra (5,5) : si Alessandrini et Sarr lui ont rappelé qu'il n'avait plus ses jambes de 20 ans, le latéral gauche a livré une prestation correcte. Son placement lui a permis de couvrir ses défenseurs centraux à plusieurs reprises. Remplacé à la 64e par Mauricio Isla (non noté).

Claudio Marchisio (6) : après le départ de Pirlo, c'est le vrai patron du milieu. Sobre mais efficace, à la fois défensivement et dans la construction.

Sami Khedira (non noté) : auteur d'un début de match encourageant avec son gros volume de jeu habituel, l'Allemand, qui a perdu un face à face avec Mandanda, s'est rapidement blessé à la cuisse. Remplacé dès la 26e par Stefano Sturaro (3), qui aurait pu quitter la pelouse sans que personne ne s'en aperçoive. C'est dire à quel point son influence dans l'entrejeu a été faible…

Paul Pogba (8) : quelle facilité technique ! Bousculé, accroché, tiré par le maillot… Rien n'a arrêté le Français dont la classe technique et la puissance ont impressionné les supporters marseillais... enfin si, le poteau de Mandanda. Remplacé sous l'ovation du Vélodrome à la 69e par Daniele Rugani (non noté).

Roberto Pereyra (5,5) : très actif dans l'entrejeu, l'Argentin a fait admirer ses qualités techniques sur un petit festival devant la surface olympienne. Remplacé à la pause par Simone Padoin (5), qui a bataillé au milieu.

Mario Mandzukic (4) : si l'on excepte une belle demi-volée qui a fini juste à côté en seconde période, l'ancien joueur de l'Atletico Madrid n'a pas été un danger pour l'OM et encore moins pour Nkoulou. Son entente avec Morata est loin d'être évidente. Remplacé à la 69e par Kingsley Coman (non noté), qui n'a rien pu faire pour aider son équipe à remonter d'un cran.

Alvaro Morata (3) : c'est simple, l'ancien joueur du Real Madrid a raté tout ce qu'il a tenté ! Frustré, il a donc multiplié les fautes inutiles. Remplacé à la 56e par Paulo Dybala (non noté).

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Trophée Robert Louis-Dreyfus
Marseille 2-0 Juventus Turin (1-0)
Stade Vélodrome
Arbitre : Tony Chapron
Buts : Alessandrini (35e), Barrada (84e)
Avertissements : Lemina (21e), Sparagna (62e)
Expulsion : Lichtsteiner (45e)

Marseille : Mandanda – Sparagna (Romao, 66e), Nkoulou, Rekik - Dja Djédjé (Aloé, 87e), Lemina, Mendy – Alessandrini (Sarr, 56e), Barrada, Thauvin (Ocampos, 66e) - Batshuayi (Nkoudou, 87e). Entraîneur : Marcelo Bielsa.
Juventus Turin : Buffon (Neto, 56e) - Lichtsteiner, Bonucci, Caceres (Zaza, 77e), Evra (Isla, 64e) - Marchisio, Khedira (Sturaro, 26e), Pogba (Rugani, 69e) – Pereyra (Padoin, 46e) – Mandzukic (Coman, 69e), Morata (Dybala, 56e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.

Les meilleurs moments du match OM-Juve (2-0) en vidéo

La célébration des Marseillais après le but d'Alessandrini

La joie de Barrada, auteur du deuxième but de l'OM

Pogba aura été le meilleur Turinois au Vélodrome

Margarita Louis-Dreyfus remet le trophée au capitaine Mandanda







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB