Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L1 : Caïazzo recadre Aulas et dédouane Thiriez !

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/05/2015 à 12h32
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vice-président de la Ligue de Football Professionnel, Bernard Caïazzo a décidé de taper du poing sur la table devant l'obstination de Jean-Michel Aulas concernant la réduction de la suspension de Zlatan Ibrahimovic. Selon lui, cette affaire est sordide et ridiculise le football français.

L1 : Caïazzo recadre Aulas et dédouane Thiriez !
Bernard Caïazzo juge que cette affaire ridiculise le foot français.

Trop c'est trop ! Bernard Caïazzo a décidé de dire ses vérités au sujet de la polémique créée par Jean-Michel Aulas concernant la réduction de la suspension de Zlatan Ibrahimovic. Pour le président de l'Olympique Lyonnais, Zlatan Ibrahimovic (33 ans) n'avait pas le droit de participer à la rencontre du Paris Saint-Germain face au FC Nantes dimanche (2-0).

D'après JMA, la réduction de suspension du Suédois de quatre à trois matchs par le CNOSF fait l'objet d'un problème de procédure. Agacé par l'obstination de son homologue lyonnais, le président de l'AS Saint-Etienne a tenu à recadrer Aulas tout en démontrant la gestion totalement légale de cette affaire par la Ligue.

Caïazzo critique Aulas

Pourtant, Bernard Caïazzo partage certaines idées défendues par Jean-Michel Aulas. Tout comme son collègue lyonnais, le président de l'ASSE pense également que les réductions des suspension de Zlatan Ibrahimovic et Dimitri Payet avaient pour but d'apaiser les tensions et de mettre un terme au boycott de Canal + par le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille.

Néanmoins, le vice-président de la LFP ne soutient pas Aulas dans son combat mené contre Frédéric Thiriez et la Ligue. En effet, Caïazzo a recadré le patron de l'OL en critiquant vivement son attitude et en jugeant cette affaire sordide. «Le foot se dispute sur le terrain, pas dans les tribunaux. On est ridicules avec cette histoire, c'est un combat d'arrière-garde», a regretté le président de l'ASSE dans les colonnes du quotidien Le Parisien.

Les vérités du dirigeant des Verts

Malgré les déclarations d'Aulas, Caïazzo persiste et signe : aucun vice de procédure n'est à constater dans cette affaire. D'après lui, Frédéric Thiriez a parfaitement suivi la réglementation dans la gestion des réductions des suspensions d'Ibrahimovic et Payet.

«Le jeudi après-midi, lors du conseil d'administration de la LFP, le dossier de la diminution des sanctions de Payet et Ibra a été évoqué lors des questions diverses, au cas où le CNOSF se prononcerait en faveur de cette réduction. Toutes les familles y étaient favorables. Aulas était déjà parti car il avait un rendez-vous, a précisé Caïazzo. Thiriez nous a dit qu'il nous demanderait le lendemain une confirmation. Il n'a commis aucune faute.»

Et pour définitivement se mettre à dos le président lyonnais, le dirigeant des Verts a même adressé une petite pique aux Gones. «L'OL est-il meilleur que le PSG ? S'il termine devant, oui. Mais si Paris peut être champion grâce au nul de Saint- Etienne à Lyon (2-2), je serai content», a reconnu le président de l'ASSE.

Bien déterminé à aller au bout de son combat, quitte à saisir le CNOSF après la fin de la saison, Jean-Michel Aulas va avoir du mal à démontrer un problème de procédure si les autres présidents de Ligue 1 soutiennent que le règlement a été respecté à l'image des propos de Bernard Caïazzo. Cette croisade du patron de l'OL contre la LFP risque bel et bien de remuer le football français pendant de longues semaines...

Que pensez-vous des déclarations de Bernard Caïazzo ? Comment jugez-vous l'attitude de Jean-Michel Aulas ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB