Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris entame sa moisson sans trembler - Débrief et NOTES des joueurs (Bastia 0-4 PSG)

Par Romain Rigaux - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 11/04/2015 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a remporté la cinquième Coupe de la Ligue de son histoire ! Les Parisiens se sont largement imposés (4-0) face à des Bastiais rapidement réduits à dix. Ibrahimovic s'offre un doublé et une passe décisive.

Paris entame sa moisson sans trembler - Débrief et NOTES des joueurs (Bastia 0-4 PSG)
La joie des Parisiens après leur victoire

Vingt ans après leur affrontement en finale de la première Coupe de la Ligue, le Paris Saint-Germain et le SC Bastia se retrouvaient sur la pelouse du Stade de France ce samedi soir. Il n'y a pas vraiment eu match puisque les Parisiens ont profité de leur supériorité numérique très tôt dans cette rencontre pour s'imposer assez facilement (4-0).

La double peine pour Bastia

Comme on pouvait s'y attendre, les Bastiais ont mis beaucoup d'engagement dans les duels dès le coup d'envoi et le premier quart d'heure était assez houleux. Les Parisiens avaient la maîtrise du ballon et les Corses montraient l'envie de bousculer cette équipe parisienne, sans toutefois parvenir à inquiéter Douchez. Mais après vingt minutes de jeu, la rencontre basculait totalement en faveur de Paris. Monsieur Bastien désignait le point de penalty pour une faute de Squillaci sur Lavezzi et sortait le carton rouge pour le défenseur bastiais ! Une décision un peu sévère à ce moment du match, même si l'arbitre expliquait aux Bastiais appliquer le règlement. Derrière, Ibrahimovic ne tremblait pas pour prendre Areola à contre-pied (0-1, 21e).

Ibrahimovic assomme un peu plus les Bastiais

Sur le bord du terrain, Ghislain Printant était fou de rage après cette décision de l'arbitre. Assommés par cette double peine, Bastia n'arrivait plus à exister dans cette partie et les Parisiens privaient leurs adversaires de ballons. Et quelques minutes avant la pause, Ibrahimovic profitait d'un ballon renvoyé par Peybernes plein axe pour contrôler de la poitrine à l'entrée de la surface avant d'enchaîner avec un tir du droit à ras de terre sur la droite d'un Areola sans réaction (0-2, 42e). Le Paris SG rentrait aux vestiaires avec une grosse confiance pour la suite de cette partie.

En début de seconde période, Lavezzi avait l'occasion de tuer tout suspense, comme avant la pause, mais l'Argentin se distinguait encore par son manque d'efficacité et son tir ne trouvait pas le cadre. Paris était rarement inquiété et gérait tranquillement son avantage en multipliant les passes. Laurent Blanc en profitait pour faire tourner son effectif en vue du quart de finale aller de Ligue des Champions de mercredi face au FC Barcelone en donnant du temps de jeu à Cavani, Lucas et Cabaye.

Cavani assure le succès parisien

Et après une frayeur sur un ballon repoussé sur sa ligne par Thiago Silva, le PSG s'assurait un succès logique grâce à Cavani. L'Uruguay profitait d'un bon centre d'Aurier pour battre Areola d'une tête décroisée (0-3, 80e), puis s'offrait un doublé dans le temps additionnel sur une passe d'Ibrahimovic (0-4, 90e+1). L'addition était lourde pour des Bastiais en quête d'un premier titre depuis 1981... Pour Paris, il s'agit du cinquième succès en Coupe de la Ligue et le deuxième titre de la saison - après le Trophée des Champions - pour une équipe encore présente sur tous les tableaux.

La note du match : 6/10

L'expulsion de Squillaci en début de match a certainement gâché d'une certaine manière le spectacle puisque les Bastiais n'ont jamais su réagir après ce coup du sort. Mais le Paris SG a fait le boulot et a tout de même inscrit quatre buts dans cette rencontre.

Les buts :

- Sur un penalty obtenu par Lavezzi, Ibrahimovic prend Areola à contre-pied d'un tir puissant dans la lucarne (0-1, 21e).

- Sur un centre d'Aurier, Peybernes repousse de la tête plein axe sur Ibrahimovic. Le Suédois contrôle de la poitrine et enchaine avec un tir du droit au ras du montant d'Areola (0-2, 42e).

- Sur un nouveau centre d'Aurier, Cavani se retrouve seul et décroise parfaitement sa tête pour envoyé le ballon dans le petit filet opposé d'Areola (0-3, 80e).

- Lancé dans la profondeur par Ibrahimovic, Cavani se présente face à Areola et ouvre parfaitement son pied droit (0-4, 90e+1).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Zlatan Ibrahimovic (8/10)

Suspendu quatre matchs jeudi, le Suédois avait certainement envie de s'illustrer ce soir. Et c'est ce qu'il a fait. Il ne tremble pas pour ouvrir le score sur penalty et fait le break sur un bel enchaînement contrôle poitrine-frappe, puis il délivre une passe décisive à Cavani en fin de match. Un Ibrahimovic taille patron ce soir !

BASTIA :

Alphonse Areola (4) : malgré de bons arrêts face à Lavezzi, Verratti et Marquinhos, le gardien bastiais est battu à quatre reprises dans ce match.

Gilles Cioni (4) : sur son côté droit, il a eu des difficultés à contenir Lavezzi puis Cavani.

Sébastien Squillaci (non noté) : son match n'a duré que vingt minutes puisque le défenseur bastiais est expulsé après avoir provoqué un penalty en accrochant Lavezzi dans sa surface.

François Modesto (4) : il a longtemps tenté de tenir la baraque en restant concentré, mais il craque comme toute son équipe en fin de rencontre.

Florian Marange (3) : des mauvais alignements et en difficulté durant tout le match face aux montées d'Aurier.

Yannick Cahuzac (3) : le milieu de terrain bastiais n'a pas ménagé ses efforts pour gratter des ballons, mais le capitaine corse n'était pas loin du pétage de plomb dans ce match.

Guillaume Gillet (4) : dépassé dans l'entrejeu et trop de déchet dans ses transmissions.

Julian Palmieri (4) : beaucoup de générosité mais un apport offensif assez décevant sur son côté gauche. Remplacé à la 67e par Floyd Ayité (non noté).

Ryad Boudebouz (3) : le meneur de jeu bastiais était en jambe en début de match, offrant notamment une talonnade inspirée. Mais après l'expulsion il a dû évoluer plus bas et n'a pas pu peser offensivement.

Gaël Danic (non noté) : une autre victime de l'expulsion de Squillaci puisqu'il doit céder sa place pour un réajustement tactique. Remplacé à la 22 par Mathieu Peybernes (3), qui renvoie le ballon sur Ibrahimovic sur le deuxième but parisien et oublie Cavani sur le troisième.

Giovanni Sio (2) : un début de match intéressant où il a réussi à s'imposer à plusieurs reprises dans les airs. Une fois son équipe réduite à dix, il s'est retrouvé trop esseulé devant pour pouvoir faire la différence. Remplacé à la 80e par Brandao (non noté), pour son premier match depuis son retour de suspension.

PARIS SG :

Nicolas Douchez (5,5) : il n'a quasiment rien eu à faire dans ce match. Mais heureusement que Thiago Silva était là en fin de match pour lui éviter de prendre un but.

Serge Aurier (7) : pour son retour de blessure, l'Ivoirien a livré une très bonne prestation. Solide défensivement, il a souvent pris son couloir pour se montrer dangereux offensivement. Ce sont ses centres qui amènent les deuxième et troisième buts parisiens.

Marquinhos (6) : le défenseur central n'a pas vraiment eu besoin de forcer son talent, même s'il n'était pas toujours très bien placé sur les centres bastiais en début de match. Il a fait frissonner le Stade de France sur une belle tentative de lob claquée par Areola.

Thiago Silva (7) : il a vécu un début de match douloureux en prenant les crampons de Squillaci sur la tête, mais il en fallait plus pour perturber le capitaine parisien encore une fois très propre dans ses interventions. Il réalise notamment un sauvetage sur sa ligne en seconde période alors que Douchez était battu.

Maxwell (5,5) : le latéral gauche a vécu un match relativement tranquille dans son couloir gauche. Il s'est autorisé des montées mais il a surtout bien maîtrisé ses adversaires.

Marco Verratti (6,5) : le milieu de terrain parisien a touché plus de 100 ballons dans ce match et affiche un taux de passes réussies de 90%. Propre et efficace, il a fluidifié le jeu au milieu de terrain et il n'est pas loin de marquer en seconde période mais bute sur Areola.

Adrien Rabiot (6) : préféré à Cabaye au poste de sentinelle, il a joué simple et a gratté des ballons. Proche de sa défense pendant près d'une heure, il s'est ensuite autorisé quelques montées. Remplacé à la 77e par Yohan Cabaye (non noté).

Blaise Matuidi (6,5) : toujours infatigable, le milieu français a couru partout. Très présent à la récupération, il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant pour apporter du soutien offensivement.

Ezequiel Lavezzi (6) : toujours très généreux sur son côté gauche, il a perturbé la défense corse par ses appels. Il provoque le penalty et l'expulsion de Squillaci en première période. Mais il a encore gâché en manquant deux grosses occasions. Remplacé à la 63e par Edinson Cavani (7), qui en plus de rassurer sur son état de forme physique, inscrit un doublé et se met en confiance à quatre jours du match contre le Barça, où il sera titularisé en pointe.

Zlatan Ibrahimovic (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Javier Pastore (6) : perturbé par l'engagement des Bastiais en début de match, il a eu plus d'espaces pour s'exprimer après l'expulsion de Squillaci. Il a encore offert de beaux gestes et des passes lumineuses, même si on a bien senti qu'il s'économisait un peu avant d'affronter le Barça. Remplacé à la 71e par Lucas (non noté), qui jouait pour la première fois depuis deux mois. Son entrée a été scandée par les supporters, mais il devrait encore être juste physiquement, et devrait débuter sur le banc contre le Barça.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

La faute de Squillaci sur Lavezzi, le tournant du match

Ibrahimovic a ouvert le score sur penalty (21e)

La joie d'Ibrahimovic et Verratti

Un doublé pour Cavani

Thiago Silva soulève le trophée

Ibrahimovic retrouve le sourire

Aurier a les bras chargés

Les Parisiens font la fête

FICHE TECHNIQUE
Coupe de la Ligue - Finale
SC Bastia 0-4 Paris Saint-Germain (0-2)
Stade de France
Arbitre : Benoît Bastien
Buts : Ibrahimovic (21e, 42e), Cavani (80e) pour le Paris SG.
Avertissements : Cahuzac (24e), Peybernes(86e), Cioni (88e) pour Bastia.
Expulsion : Squillaci (20e) pour Bastia.

Bastia : Areola - Cioni, Squillaci, Modesto, Marange - Cahuzac, Gillet - Danic (Peybernes, 22e), Boudebouz, Palmieri (Ayité, 67e) - Sio (Brandao, 80e). Entraîneur : Ghislain Printant.

Paris : Douchez - Aurier, Marquinhos, Thiago Silva (cap.), Maxwell - Verratti, Rabiot (Cabaye, 77e), Matuidi - Lavezzi (Cavani, 63e), Ibrahimovic, Pastore (Lucas, 71e). Entraîneur : Laurent Blanc.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB