Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2014

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 23/12/2014 à 18h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des pires transferts de l'été 2014.

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2014
Bastia s'est planté en beauté avec le Brésilien Brandao.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des pires recrues de l'été 2014. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des plus mauvaises opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A la fin de la saison, certains joueurs auront certainement quitté ce classement. A l'inverse, d'autres auront peut-être grimpé dans la hiérarchie, malheureusement pour leurs clubs et leurs supporters. Découvrez le top 10 des transferts ratés de l'été 2014.

1. Brandao (34 ans, de Saint-Etienne à Bastia, libre)

Arrivé au terme de son contrat à Saint-Etienne, Brandao s'engage l'été dernier pour deux ans en faveur de Bastia, où Claude Makelele, nouvel entraîneur du Sporting, compte sur lui pour emmener l'attaque du club corse. Mais le Brésilien ne disputera que 2 matchs sous ses nouvelles couleurs. Lors de la 2e journée de Ligue 1, l'ancien Marseillais craque et assène un coup de boule au Parisien Thiago Motta à l'issue du match. Bilan : une fracture du nez pour l'international italien, six mois de suspension pour l'avant-centre bastiais et même un mois de prison ferme prononcé à son encontre le 27 novembre dernier ! Privé de sa recrue phare de l'été, le SCB occupe la 19e place du classement à la trêve et Makelele a vite été prié de rendre son tablier...

2. Doria (20 ans, de Botafogo à Marseille, 5 millions)

Difficile de juger un joueur qui n'a pas encore disputé le moindre match sous ses nouvelles couleurs... Mais ce n'est pas la qualité du garçon de 20 ans qu'on remet ici en cause, mais son transfert. L'été dernier, l'Olympique de Marseille déboursait 5 millions d'euros, voire un peu plus même selon certaines sources, pour s'offrir Doria, capitaine des Espoirs brésiliens et présenté comme un futur grand. Oui mais voilà, l'ex-joueur de Botafogo ne faisait pas partie des cibles de Marcelo Bielsa, lequel ne s'est pas gêné pour le faire savoir publiquement peu après la clôture du mercato estival. Après six mois "blancs" , marqués seulement par quelques apparitions avec la réserve marseillaise qui n'ont semble-t-il pas convaincu Bielsa de lui donner une chance, Doria pourrait quitter l'OM lors du mercato hivernal.

3. Lucas Barrios (30 ans, du Spartak Moscou à Montpellier, prêt)

Le 12 août dernier, Lucas Barrios rejoignait Montpellier, prêté par le Spartak Moscou. Rolland Courbis n'était pas peu fier de son coup. Il faut dire que l'international paraguayen faisait le bonheur du Borussia Dortmund il n'y a pas si longtemps encore (35 buts en Bundesliga de 2009 à 2011). Mais dans l'Hérault, l'avant-centre du MHSC reste dans l'anonymat avec seulement 2 buts inscrits en 14 rencontres toutes compétitions confondues. Et même si ses 2 réalisations montpelliéraines sont récentes (17e et 18e journées de Ligue 1), Barrios devrait déjà changer d'air cet hiver. Un départ confirmé par Louis Nicollin le week-end dernier.

4. Michael Frey (20 ans, des Young Boys de Berne à Lille, 3 millions)

Après le départ du fer de lance de l'attaque lilloise, Salomon Kalou, transféré au Hertha Berlin, le LOSC a besoin de mettre la main sur un nouveau buteur. Le club nordiste utilise l'argent de la vente de l'Ivoirien pour s'offrir l'espoir des Young Boys de Berne, Michael Frey. Mais après 16 apparitions avec les Dogues, l'attaquant suisse n'a trouvé le chemin des filets qu'à 2 reprises. A 20 ans, celui qui avait été nommé espoir 2013 du championnat suisse peut encore se révéler. Mais avec le maillot lillois sur le dos, on n'a rien vu de probant jusqu'ici. Et le recrutement d'un nouvel avant-centre est aujourd'hui la priorité des dirigeants lillois...

5. Gaël Givet (33 ans, d'Arles-Avignon à Evian TG, libre)

En fin de contrat du côté d'Arles-Avignon, Gaël Givet reçoit l'été dernier un coup de fil d'Evian Thonon Gaillard qui lui propose de venir faire profiter le club haut-savoyard de son expérience en Ligue 1. Pour Pascal Dupraz, faire signer un ex-international tricolore (12 sélections) peut sentir le bon coup. Malheureusement pour lui, le nez de l'entraîneur évianais était bouché ce jour-là... L'ancien Monégasque, finaliste de la Ligue des Champions en 2004, ne disputera qu'un seul match avec l'ETG : contre l'OM le 14 septembre (1-3), au cours duquel il passe au travers. Dupraz ne renouvellera pas l'expérience. Résultat : résiliation de contrat et retour à l'envoyeur pour Givet, de nouveau propriété d'Arles-Avignon, qui file tout droit vers le National...

6. Dylan Gissi (23 ans, d'Olimpo Bahia Blanca à Montpellier, Libre)

En quête d'un nouveau défenseur, Montpellier mise l'été dernier sur un illustre inconnu : Dylan Gissi, capable d'évoluer en défense centrale comme au poste de latéral droit. Officiellement libre puisqu'il n'était plus sous contrat avec l'Olimpo Bahia Blanca depuis le 30 juin, il pourrait tout de même avoir coûté un peu d'argent au MHSC puisque le club argentin avait annoncé avoir levé l'option d'achat du joueur. Quoi qu'il en soit, Gissi ne s'éternisera pas dans l'Hérault. Un départ en janvier est déjà prévu pour le défenseur, qui n'aura été vu à l'oeuvre avec Montpellier que lors de la première journée de Ligue 1 contre Bordeaux (0-1). Auteur d'une première période désastreuse, il cèdera se place à la pause et ne sera plus jamais revu ensuite. «C'est une erreur de recrutement», a très vite reconnu Rolland Courbis.

7. Hervin Ongenda (19 ans, du Paris SG à Bastia, prêt)

Claude Makelele le souhaitait absolument au sein de son effectif pour sa première expérience au poste d'entraîneur. Grâce à ses bonnes relations avec le Paris Saint-Germain, le nouveau coach de Bastia convainc son ancien club de lui céder en prêt le jeune Hervin Ongenda, alors que le champion de France n'était pas prêteur à la base. Mais l'international Espoirs est loin d'éclater en Corse. Après 14 apparitions sous ses nouvelles couleurs, toujours pas le moindre but au compteur. Et la situation d'Ongenda ne risque pas de s'améliorer après la trêve, puisque le remplaçant de Makelele sur le banc du Sporting, Ghislain Printant, n'a pas l'air de lui accorder une grande confiance...

8. Abdelaziz Barrada (25 ans, d'Al Jazira à Marseille, 4,5 millions)

Avec la première moitié de saison canon de Dimitri Payet, Abdelaziz Barrada n'a eu que des miettes à se mettre sous la dent jusqu'ici : 10 apparitions toutes compétitions confondues, pour seulement 4 titularisations à Marseille. On l'a notamment vu à l'oeuvre sur le côté droit de l'attaque olympienne, fin novembre-début décembre, durant la blessure d'André Ayew. Et à ce poste, on n'a pas été emballé par les prestations du Marocain, timide et même parfois emprunté balle au pied. Alors certes, il ne fallait pas s'attendre à le voir débouler d'Al Jazira et casser la baraque à l'OM, mais jusqu'ici, Barrada n'a rien montré qui puisse nous amener à penser qu'il peut briller dans les mois à venir sur la Canebière. Pour 4,5 millions d'euros, les dirigeants olympiens pouvaient très probablement trouver mieux. Ou au moins plus utile pour l'équipe.

9. Ricky van Wolfswinkel (25 ans, de Norwich à Saint-Etienne, prêt)

En quête d'un buteur, l'AS Saint-Etienne se faisait prêter par Norwich l'été dernier Ricky van Wolfswinkel. Après une saison compliquée en Angleterre (1 seul but en 27 apparitions avec les "Canaries" ), le Néerlandais souhaitait relancer sa carrière, lui qui s'était fait remarquer précédemment au FC Utrecht (35 buts en 80 matchs de 2009 à 2011) et surtout au Sporting Portugal (45 buts en 88 matchs de 2011 à 2013). Mais dans le Forez, van Wolfswinkel, s'il a un peu rassuré après des premières semaines très compliquées, n'est, soyons clairs, pas le buteur tant désiré par Christophe Galtier. Avec 6 buts en 24 matchs toutes compétitions confondues, le Néerlandais sauve seulement la face. Il a encore cinq mois devant lui pour prouver qu'il vaut mieux que ça.

10. David Luiz (27 ans, de Chelsea au Paris SG, 49,5 millions)

Alors certes, David Luiz n'est pas le plus mauvais Parisien depuis le début de la saison, loin de là - même s'il est passé au travers lors des deux défaites des champions de France (contre le FC Barcelone et Guingamp). Mais quand même, pour près de 50 millions d'euros, n'y avait-il pas mieux à faire pour le Paris Saint-Germain sur le marché des transferts, sachant qu'en raison des sanctions liées au fair-play financier, une seule grande star était autorisée à signer, sans départ majeur de l'effectif ? Au sein de la rédaction de Maxifoot, on est persuadé que oui. Et nous ne sommes pas les seuls. Lors d'un récent sondage, 55% des supporters parisiens interrogés estimaient eux aussi qu'à ce prix-là, le PSG pouvait recruter une autre star qui serait plus utile à l'équipe sachant que le jeune Marquinhos présentait déjà de sérieuses garanties, pour ne pas dire toutes les garanties, pour donner satisfaction au côté de Thiago Silva au sein de la défense centrale. Pour 49,5 millions d'euros, on attend d'un joueur, qu'il ne soit pas seulement performant, mais qu'il apporte un réel plus à l'équipe. Or, ce n'est pas le cas de David Luiz aujourd'hui.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste :

Alors qu'il possède encore un an de contrat à Lille, Gianni Bruno, de retour de prêt de Bastia, s'engage à Evian, où on croit en lui, durant l'intersaison. Après cinq mois de compétition, le Belge n'a inscrit qu'un but en 16 apparitions sous ses nouvelles couleurs. On va commencer à se dire que la Ligue 1 est peut-être trop relevée pour lui... Outre Bruno, l'ETG misait également sur Nicki Bille Nielsen l'été dernier, recruté pour 2 millions d'euros tout de même à Rosenborg. Avec 1 but en 15 matchs, l'international danois (3 sélections) ne fait pas mieux que son coéquipier.

Débarqué à Rennes précédé d'une flatteuse réputation en Autriche (46 buts en 70 matchs de championnat en deux saisons avec l'Austria Vienne), Philipp Hosiner, qui a coûté 1,9 million d'euros aux Rouge et Noir, est à la peine en Bretagne avec 1 seul but en 12 apparitions toutes compétitions confondues, pour seulement 3 titularisations. Enfin, même si l'Olympique Lyonnais a déjà plaidé coupable en ayant fait savoir qu'il l'avait fait jouer en début de saison alors qu'il n'était pas encore totalement prêt après sa grave blessure au genou, Lindsay Rose, recruté pour 1,8 million d'euros, figure aujourd'hui au quatrième rang dans la hiérarchie des défenseurs centraux des Gones. S'il avait su, l'ancien Valenciennois, apparu à 6 reprises seulement avec l'OL, aurait peut-être rejoint Bordeaux durant l'intersaison...

Que pensez-vous de ce classement ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB