Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison (2014-2015)

Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 22/12/2014 à 16h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Depuis le début de la saison, certains joueurs brillent de mille feux avec leur club. Et d'autres se sont révélés ou ont confirmé leur talent. Au terme de la phase aller du championnat, Maxifoot vous dévoile son effectif rêvé et son équipe type du début de saison.

Le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison (2014-2015)
Alexandre Lacazette, meilleur buteur de Ligue 1

Le meilleur effectif a été choisi selon les performances réelles des joueurs depuis le début de la saison 2014-15, et non selon leur valeur supposée. Au regard de la complémentarité des joueurs, voici le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison, réalisé par Maxifoot.

Dans cet effectif de rêve, vous pourrez noter la présence de six Parisiens, cinq Marseillais, quatre Lyonnais, trois Monégasques, deux Rennais, un Montpelliérain, un Stéphanois et un Evianais, choisis non pas selon leur valeur marchande ou leur statut, mais en fonction de leurs performances réelles.

Le meilleur effectif de Ligue 1 depuis le début de la saison
(hypothèse de 23 joueurs sous contrat)

Gardiens (3) : Steve Mandanda (Marseille), Salvatore Sirigu (Paris), Danijel Subasic (Monaco)

Sortir trois gardiens du lot a sans doute été le plus compliqué tant les candidats étaient nombreux. Difficile toutefois de ne pas retenir Steve Mandanda qui réussit l'une des meilleures saisons de sa carrière et fait l'unanimité. Les avis de la rédaction étaient plus partagés pour les deux autres lauréats mais Salvatore Sirigu et Danijel Subasic ont toutefois retenu l'attention. Le premier pour sa régularité et le second pour avoir rapporté des points à Monaco par ses arrêts de classe.

Défenseurs (7) : Christophe Jallet (Lyon), Laywin Kurzawa (Monaco), Maxwell (Paris), Mexer (Rennes), Nicolas Nkoulou (Marseille), Vitorino Hilton (Montpellier), Loïc Perrin (Saint-Etienne)

En défense centrale, Maxifoot a retenu trois joueurs d'expérience : Nicolas Nkoulou revenu à son meilleur niveau, Loïc Perrin qui n'est pas pour rien si les Verts possèdent la défense la plus hermétique (12 buts encaissés) et Vitorino Hilton. A 37 ans, le Montpelliérain n'a rien perdu de ses qualités, comme le prouvent ses 419 ballons gagnés, un record en Ligue 1 cette saison ! A ces trois joueurs s'ajoutent Mexer, véritable révélation. Arrivé à Rennes l'été dernier le Mozambicain s'est rapidement installé en défense centrale où sa puissance fait merveille.

A gauche, Maxwell demeure une valeur sure. Il n'a disputé que 11 matchs en championnat mais cela n'a rien à voir avec son talent. Sa grande expérience et ses qualités techniques ne sont plus à démontrer. Il est accompagné de Laywin Kurzawa qui, s'il est actuellement blessé, a prouvé auparavant que son avenir était tout tracé. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si Manchester City notamment fait déjà les yeux doux à l'explosif Monégasque.

Un seul latéral droit a été retenu car Wass est capable de doubler ce poste : Christophe Jallet. Poussé sur le banc au PSG, l'international français revit à Lyon, où il enchaine les bonnes prestations, avec une capacité remarquable à apporter offensivement en plus d'être solide défensivement.

Milieux (5) : Maxime Gonalons (Lyon), Giannelli Imbula (Marseille), Jérémy Toulalan (Monaco), Marco Verratti (Paris), Daniel Wass (Evian TG)

Comment se passer de Marco Verratti dans cet effectif de rêve ? Le milieu parisien ne cesse de progresser et sa capacité à se sortir de situations périlleuses en fait un joueur unique en Ligue 1. Giannelli Imbula aussi, brille depuis le début de la saison. Remis en confiance par Marcelo Bielsa, le Marseillais est devenu la plaque-tournante de son équipe grâce à ses qualités balle au pied qui lui permettent de faciliter la transition entre défense et attaque.

Leonardo Jardim a eu le tort de le pousser sur le banc en début de saison et les résultats s'en sont ressentis. Son retour dans le onze a stabilisé le jeu de l'ASM et son efficacité à la récupération (voire en défense centrale où il a été aligné ces derniers temps) fait toujours merveille. Vous l'aurez compris, il s'agit évidemment de Jérémy Toulalan.

Après un dernier exercice en demi-teinte, Maxime Gonalons a retrouvé des couleurs avec Lyon, où ses prestations ont été très solides et où son expérience s'avère très précieuse au sein d'un effectif très jeune. Enfin, si son club végète dans les bas-fonds du classement, Daniel Wass s'est distingué. Habituellement aligné au poste de latéral droit, le Danois a cette saison occupé les postes de milieu axial, milieu droit et meneur de jeu ! Très polyvalent, il a déjà marqué 8 buts et donné 2 passes décisives.

Milieux offensifs (5) : Nabil Fekir (Lyon), Lucas (Paris), Paul-Georges Ntep (Rennes), Javier Pastore (Paris), Dimitri Payet (Marseille)

La Ligue 1 compte dans ses rangs de nombreux talents offensifs et il a fallu faire des choix. Maxifoot a retenu cinq joueurs qui ont tiré leur équipe vers le haut, à commencer par Dimitri Payet. Depuis le départ de Mathieu Valbuena, le Marseillais donne la pleine mesure de son talent, il a été avec Gignac le maillon fort de l'OM avec une grande influence dans le jeu et un bilan de 5 buts et 7 passes décisives.

Longtemps critiqués, deux Parisiens ont trouvé le bon rythme depuis le début de la saison : Lucas et Javier Pastore. Le premier est capable de dynamiter n'importe quelle défense et se montre enfin décisif avec 6 buts (et 1 passe) à son crédit. S'il l'est moins (1 but et 2 passes), le second a toutefois retrouvé toute sa technique et enflammé les terrains avec des gestes de très grande classe, au point d'être titularisé à 16 reprises par Laurent Blanc.

Enfin, deux jeunes ont laissé éclaté leur talent au grand jour : Nabil Fekir et Paul-Georges Ntep. Capable de jouer à plusieurs postes (au milieu ou en attaque), le Lyonnais a déjà marqué 7 buts et donné 4 passes. Et ses dirigeants osent même le comparer à Lionel Messi. S'il ne faut pas s'emballer, ses qualités techniques font effectivement des ravages. Quant au Rennais, auteur de 6 buts et 4 passes, il a impressionné par son pouvoir d'accélération et ses qualités techniques indéniables.

Attaquants (3) : André-Pierre Gignac (Marseille), Zlatan Ibrahimovic (Paris), Alexandre Lacazette (Lyon)

Si la concurrence fait rage au poste de milieu offensif ou Yannick Ferreira-Carrasco ou Anthony Mounier n'auraient pas dépareillé, trois attaquants sont nettement sortis du lot lors de la phase aller. A commencer par Alexandre Lacazette, meilleur buteur du championnat avec déjà 17 buts au compteur (mais aussi 5 passes décisives) ! Un rendement impressionnant pour le Lyonnais qui lui permet de devancer nettement André-Pierre Gignac.

Joueur à avoir le plus tiré (76) et cadré (39) en Ligue 1, le Marseillais est pourtant incontournable cette saison avec 12 buts à son tableau. Enfin, comment ne pas retenir Zlatan Ibrahimovic ? Malgré sa longue absence sur blessure, le Parisien pointe à la 3e place du classement des buteurs avec 8 buts en 11 matchs, soit le 2eme meilleur ratio du championnat. Et son influence sur les performances du PSG n'est plus à démontrer.

Ils auraient également pu faire partie de l'effectif :

Sélectionner 23 noms n'a pas été facile et il a bien fallu faire des choix, parfois douloureux. Si des évidences apparaissent, d'autres joueurs auraient aussi pu intégrer cet effectif. On pense notamment aux gardiens lyonnais Anthony Lopes, nantais Rémy Riou, bordelais Cédric Carrasso, stéphanois Stéphane Ruffier, lillois Vincent Enyeama, rennais Benoît Costil ou encore guingampais Jonas Lössl. Un sacré réservoir !

En défense, le Bordelais Nicolas Pallois a payé sa baisse de régime ces derniers temps et son carton rouge face à Lyon, après un début de saison remarqué. Marquinhos aurait été un candidat très sérieux s'il n'était pas considéré comme un remplaçant au PSG. Papy Djilobodji, Ricardo Carvalho et même Jérémy Morel n'ont pas démérité eux non plus. De même que les latéraux Brice Dja Djédjé, Fabinho, Grégory van der Wiel, Franck Tabanou et Henri Bedimo.

Au milieu, Blaise Matuidi, le Rennais Abdoulaye Doucouré et le Toulousain Tongo Doumbia ont fait parler leur talent, mais quel joueurs fallait-il sacrifier pour les intégrer ? Encore plus problématique, Yannick Ferreira-Carrasco et Anthony Mounier ont posé un cas de conscience et échouent aux portes des 23 malgré des performances remarquables. En attaque, Wissam Ben Yedder et Cheick Diabaté se sont illustrés mais avec un rendement inférieur aux trois joueurs retenus.

Exemples d'équipe type à mi-parcours, 2014-15 :

Avec 23 joueurs de cette qualité, les combinaisons possibles sont nombreuses. Quel schéma tactique et quel onze adopter ? A chacun de se forger un avis. Maxifoot vous propose deux versions, la première en 4-3-1-2, la seconde en 4-2-3-1...

Et vous, quels joueurs vous ont impressionnés depuis le début de la saison ? Quel onze aligneriez-vous ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …

+ A REVOIR le meilleur effectif de Ligue 1 de la saison 2013/2014 (diffusé le 19.05.2014)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB