Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lens : Martel en a ras-le-bol mais continue de se battre pour sauver les Sang et Or

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/09/2014 à 16h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Alors que l'argent promis par Hafiz Mammadov se fait toujours attendre, Gervais Martel continue de se battre pour sauver le RC Lens. Son RC Lens. Mais le président du club artésien ne cache plus sa lassitude face à la situation préoccupante des Sang et Or.

Lens : Martel en a ras-le-bol mais continue de se battre pour sauver les Sang et Or
Gervais Martel ne cache plus sa lassitude.

Dans une situation inconfortable, entre un actionnaire qui ne verse pas l'argent promis (seulement 1,5 des 4 millions d'euros annoncés pour le moment) et des supporters qui ne lui font plus confiance, Gervais Martel ne cache pas sa lassitude dans les colonnes de France Football. Mais le président du RC Lens continue de se battre pour sauver son club de toujours.

«Quand je parle, on dit que je mens et quand je ne parle pas on me reproche de ne pas communiquer. On a une masse salariale de 6 M€, c'est incroyable ! Je me démène pour trouver de l'argent le plus vite possible et pour recruter des joueurs libres et un joker», explique le dirigeant artésien.

«J'ai passé l'âge de me démener comme ça»

«On ne pourra pas faire tout le temps des miracles sur le terrain, poursuit Martel. A bientôt 60 ans, j'ai passé l'âge de me démener comme ça. J'en ai marre de tout ça. Mais on va y arriver», promet le président lensois. Après 8 journées de championnat, le Racing occupe une inespérée 14e place au classement. Mais la situation des Sang et Or ne tient qu'à un fil.

Martel travaille notamment aujourd'hui pour convaincre l'Azerbaïdjan de se substituer à Mammadov. En cas de défaut de paiement de la Bank of Azerbaïdjan, l'état azéri pourrait verser les 4 millions d'euros réclamés par la DNCG en octobre et les 14 millions en janvier. Le gendarme financier du football français n'est toutefois pas au courant de la possibilité d'un tel accord. Mais si le Racing reçoit rapidement l'argent de Mammadov ou de l'état azéri, la DNCG pourrait accepter de lever l'interdiction de recrutement des Sang et Or.

Que pensez-vous des propos de Martel ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Si un Français devait gagner le Ballon d'Or, qui le mériterait le plus ?

Varane
Griezmann
Mbappé

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB