Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Brésil évite un drame national ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 1-1 (3-2 tab) Chili)
Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 28/06/2014 à 21h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Brésil s'est fait très peur contre le Chili ! Au terme d'un suspense insoutenable, les Brésiliens ont décroché leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde grâce à la séance de tirs au but et un très grand Julio Cesar (1-1, 3-2 tab).

Le Brésil évite un drame national ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 1-1 (3-2 tab) Chili)
Le Brésil peut remercier Julio Cesar !

Pas vraiment convaincant lors de la phase de groupes, le Brésil affrontait le Chili dans le premier huitième de finale de la Coupe du monde ce samedi dans l'Estádio Mineirao (Belo Horizonte). Invaincus depuis treize matchs face aux Chiliens, les Brésiliens n'ont pas vraiment rassuré et ils ont dû aller jusqu'à la séance de tirs au but pour sortir vainqueurs (1-1, 3-2 tab) d'une rencontre d'une grande intensité. Le ton était d'ailleurs donné dès les hymnes avec les deux camps de supporters se faisant entendre par des sifflets dans les tribunes.

Jara donne un coup de main au Brésil

Sur le terrain, cela s'est traduit par un engagement de tous les instants avec deux équipes se rendant coup pour coup et des tacles assez rugueux. Les fans brésiliens retenaient d'ailleurs leur souffle lorsque Neymar sortait pour se faire soigner d'un coup reçu au genou. La star brésilienne revenait toutefois sur le terrain et se montrait une nouvelle fois décisif en frappant le corner sur l'ouverture du score avec un but contre son camp de Jara (1-0, 18e). Un but toutefois accordé à David Luiz, à la lutte avec le défenseur chilien sur l'action.

Sanchez relance le Chili

Alors que les Brésiliens semblaient un ton au-dessus, les Chiliens revenaient dans la partie en profitant d'une erreur de Hulk sur une touche près de son but. Vargas chipait le ballon à l'attaquant auriverde pour servir Sanchez, qui ne se faisait pas prier pour égaliser d'un tir du droit (1-1, 32e). Une grossière erreur à ce niveau de la compétition... Si le Brésil mettait ensuite la défense chilienne sous pression, les contres très dangereux adverses ne laissaient pas de répit aux hommes de Felipe Scolari jusqu'à la pause.

Julio Cesar sort le grand jeu

Moins bien entrés dans la seconde période, les Brésiliens pensaient pourtant reprendre l'avantage sur un but de Hulk, mais M. Webb le refusait pour un contrôle du bras sur l'action. Et peu à peu, ce sont les Chiliens qui prenaient l'ascendant sur des adversaires plus émoussés physiquement. Julio Cesar devait même sortir une grosse parade face à Aranguiz pour sauver son équipe à l'heure de jeu. Ensuite, les deux équipes ressentaient une grosse fatigue logique et le Brésil poussait en fin de match pour faire la différence.

Insuffisant pour éviter la prolongation, notamment à cause de Bravo, qui veillait au grain pour sauver les siens sur une frappe de Hulk. Si la Seleçao retrouvait ensuite un peu de couleurs, la demi-heure supplémentaire ne permettait pas de départager les deux équipes. Il fallait alors passer par la séance de tirs au but, et dans cet exercice, c'est le Brésil qui se montrait supérieur grâce à un Julio Cesar impérial qui stoppait les tentatives du malheureux Pinilla et de Sanchez, alors que Jara se loupait sur le dernier tir ! Les Auriverdes affronteront la Colombie ou l'Uruguay au tour suivant.

La note du match : 8/10

La rencontre a été marquée dès le coup d'envoi par un très gros engagement de la part des deux équipes. La première mi-temps a été très animée avec des Chiliens posant des problèmes à des Brésiliens tout de même un peu supérieurs. Après la pause, la fatigue a touché les deux formations et les erreurs techniques se sont multipliées, mais les deux équipes ont puisé dans leurs dernières ressources. Le suspense a été au rendez-vous avec une séance de tirs au but qui sauve la Seleçao !

Les buts :

- Sur un corner tiré par Neymar, Thiago Silva dévie de la tête au second poteau pour David Luiz, mais le défenseur brésilien est aidé par Jara qui pousse le ballon au fond de ses propres filets (1-0, 18e).

- Sur une touche près du poteau de corner, Hulk effectue une passe en retrait trop molle et se fait chiper le ballon par Vargas. Sanchez est servi dans la surface et trompe Julio Cesar d'une frappe croisée à ras de terre (1-1, 32e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Julio Cesar (8,5/10)

Très grosse prestation du gardien de la Seleçao ! Battu par Sanchez en première période, il sort un arrêt décisif face à Aranguiz après la pause et réalise une superbe séance de tirs au but en repoussant les tentatives de Pinilla et de Sanchez. Le Brésil peut dire lui dire merci !

BRESIL :

Julio Cesar (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Dani Alves (5) : un peu plus présent dans le jeu dans cette rencontre, il s'est notamment illustré par ses bonnes ouvertures en direction de Neymar. Il laisse tout de même souvent des espaces à ses adversaires en défense... Averti à la 105e pour une obstruction sur Pinilla.

Thiago Silva (6) : s'il est un peu en retard sur le but de Sanchez, le capitaine brésilien a livré un bon match avec des interventions autoritaires. Sa déviation de la tête amène l'ouverture du score pour le Brésil.

David Luiz (5,5) : toujours très présent dans les duels, il aurait marqué si Jara n'avait pas poussé le ballon au fond de ses propres filets. Des relances un peu hasardeuses en seconde période.

Marcelo (4,5) : beaucoup d'engagement en début de match, mais il a ensuite eu plus de mal au fil des minutes.

Fernandinho (4) : il a tenté de mettre de l'impact dans les duels au milieu de terrain mais il a provoqué beaucoup de fautes. Décevant alors que les supporters du Brésil avaient réclamé sa titularisation. Remplacé à la 72e par Ramires (non noté).

Luiz Gustavo (4) : dépassé par le pressing chilien dans l'entrejeu. Il laisse filer Sanchez sur le but. Averti à la 60e pour un tacle dangereux sur Vidal.

Hulk (6) : l'attaquant brésilien a été un peu plus en vue que lors de ses deux premiers matchs. Il a beaucoup tenté avec des accélérations et des frappes lointaines, mais il est tombé sur un excellent gardien chilien... Il se fait refuser logiquement un but pour un contrôle du bras, pour lequel il reçoit un carton jaune à la 55e. Il est cependant fautif sur l'égalisation de Sanchez.

Oscar (2) : beaucoup trop discret. Il n'a pas pesé face à l'engagement des Chiliens. Remplacé à la 116e par Willian (non noté), qui ne cadre pas sa tentative lors de la séance des tirs au but...

Neymar (6,5) : la star brésilienne a longtemps été le meilleur joueur de sa sélection dans ce match. Il a été l'un des seuls à faire la différence devant en première période grâce à sa vitesse et sa technique. Son corner amène l'ouverture du score et il n'est pas loin de redonner l'avantage à son équipe en fin de seconde période, mais sa tête est repoussée par Bravo.

Fred (2) : il n'a jamais pris le dessus sur les défenseurs chiliens dans ce match et rate une grosse occasion en fin de première période. Remplacé à la 63e par Jô (2), auteur d'un énorme raté et averti à la 93e pour une faute sur Bravo. On se demande ce qu'il fait là...

CHILI :

Claudio Bravo (7,5) : encore un très gros match du gardien chilien. Plusieurs très bons arrêts, notamment à la fin de la seconde période face à Neymar et Hulk. Il repousse le penalty de Hulk.

Francisco Silva (6) : il a eu du mal à démarrer son match face à la vitesse de Neymar, mais il pris l'ascendant petit à petit au fil des minutes. Averti à la 41e pour une faute sur Neymar.

Gary Medel (7) : impressionnant dans les duels, il s'est parfaitement occupé de Fred et Jô. Il était pourtant annoncé incertain pour ce match à cause d'une cuisse douloureuse. A bout physiquement, il est remplacé à la 108e par José Manuel Rojas (non noté).

Gonzalo Jara (5,5) : à l'image de ses deux compères de la défense centrale, il a livré un match solide. Malheureux sur le but contre son camp en début de rencontre.

Mauricio Isla (6) : perturbé au départ par le travail défensif de Hulk, il est monté en puissance au fil du match. Précieux défensivement et offensivement.

Charles Aranguiz (7) : énorme activité dans l'entrejeu. Il a ratissé un nombre incalculable de ballons et il a effectué un pressing d'enfer !

Marcelo Diaz (7) : comme Aranguiz, il a été omniprésent au milieu de terrain pour récupérer des ballons dans les pieds adverses et couper les transmissions. Un très gros match !

Arturo Vidal (6) : il a participé activement au pressing de son équipe et il a fait la différence par sa technique et ses passes sur les phases offensives. Remplacé à la 88e par Mauricio Pinilla (non noté), qui trouve la barre à la fin de la prolongation et voit son penalty repoussé par Julio Cesar. Averti à la 102e pour une faute sur David Luiz.

Eugenio Mena (5) : il a multiplié les montées dans son couloir gauche, mais il n'a pas toujours été très en réussite sur ses centres. Averti à la 16e pour une main.

Alexis Sanchez (7,5) : intenable devant, l'attaquant chilien a été un véritable poison pour la défense brésilienne. Dangereux sur chacune de ses touches de balle, le Barcelonais a fait admirer sa technique pour effacer à plusieurs reprises les défenseurs adverses. Il marque le but égalisateur.

Eduardo Vargas (4) : malgré sa passe décisive pour Sanchez, il a été un peu trop discret dans ce match. Il n'a pas réussi à prendre le dessus sur Thiago Silva et David Luiz. Remplacé à la 56e par Felipe Gutierrez (4), qui n'a pas fait mieux.

L'ouverture du score du Brésil (1-0, 18e)

Sanchez heureux après son égalisation (1-1, 32e)

Julio Cesar héros de la séance des tirs au but

La joie des Brésiliens qualifiés pour les quarts

Scolari et Neymar ont eu très peur...

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde - Huitième de finale
Brésil 1-1 (3-2 tab) Chili (1-1)
Estádio Mineirao, Belo Horizonte
Arbitre : M. Webb (ANG)
Buts : Neymar (18e) pour le Brésil - Sanchez (32e) pour le Chili.
Avertissements : Hulk (55e), Luiz Gustavo (60e), Jô (94e), Dani Alves (105e) pour le Brésil - Mena (16e), Silva (41e), Pinilla (102e) pour le Chili.

Brésil : Julio Cesar - Dani Alves, Thiago Silva, David Luiz, Marcelo - Fernandinho (Ramires, 72e), Luiz Gustavo - Hulk, Oscar (Willian, 106e), Neymar - Fred (Jô, 63e). Sélectionneur : Luiz Felipe Scolari.

Chili : Bravo - Silva, Medel (Rojas, 107e), Jara - Isla, Aranguiz, Diaz, Vidal (Pinilla, 88e), Mena - Sanchez, Vargas (Gutierrez, 56e). Sélectionneur : Jorge Sampaoli.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB