Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Rennes gâche (un peu) la fête parisienne - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-2 Rennes)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/05/2014 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Assuré d'être champion après le match nul de Monaco contre Guingamp (1-1), le PSG a fêté son titre par une défaite, la première de la saison à domicile en championnat, contre Rennes (1-2). Les Parisiens ont tout de même communié avec leurs supporters après le coup de sifflet final.

Rennes gâche (un peu) la fête parisienne - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-2 Rennes)
Pastore a beaucoup tenté ce soir, mais sans réussite.

Rennes a en partie gâché la fête parisienne en s'imposant 2-1 au Parc des Princes ce mercredi alors que le Paris Saint-Germain était déjà sacré champion de France, après le nul de Monaco contre Guingamp un peu plus tôt dans la soirée (1-1).

Cette rencontre ne pouvait pourtant pas plus mal débuter pour les Bretons. A la suite d'une erreur d'Armand, décidément en grosse difficulté en charnière centrale cette saison, Lavezzi trompait Costil (1-0, 3e). Au quart d'heure de jeu, suite à un mauvais alignement de la défense parisienne, Oliveira se présentait seul face à Sirigu, mais le portier parisien avait le dernier mot. Philippe Montanier pouvait se prendre la tête à deux mains devant son banc.

Les Parisiens sifflés à la pause…

Mais Kadir le soulageait un peu en trompant Sirigu d'une frappe à ras de terre (1-1, 23e). Le Parc, chauffé après ce titre déjà acquis, restait silencieux quelques secondes seulement. Mais était quand même calmé quand Sirigu, sur un coup franc de Ntep que personne ne touchait, était encore battu (1-2, 27e). Les hommes de Laurent Blanc n'y étaient plus après ce deuxième but et se mettaient à perdre beaucoup de ballons, même si Costil devait briller sur une frappe d'Alex. Même champions, les Parisiens avaient droit à quelques sifflets à la pause. Dur...

Penalty oublié par M. Gautier

Le Parc se réveillait en début de seconde période quand Ibrahimovic partait s'échauffer. Le Suédois exhortait d'ailleurs le public parisien à donner de la voix. Dans la foulée, Cavani gâchait une belle opportunité d'égaliser. A l'heure de jeu, Blanc décidait de lancer Ibra, de retour après sa blessure à la cuisse le 2 avril dernier, et Lucas. Le Suédois se montrait rapidement dangereux mais butait sur Costil. Dans la foulée, c'est Armand qui sauvait sur sa ligne, sur une frappe de Pastore, en jambes ce soir. Le PSG pensait obtenir ensuite un penalty pour une grosse faute d'Houtondji sur Matuidi, mais M. Gautier se faisait piéger en laissant l'avantage sans revenir à la faute ensuite.

Rennes assure son maintien

Dans le temps additionnel, Costil était sauvé par sa barre sur une tête d'Alex. Avec cette victoire, Rennes assure son maintien en Ligue 1. Le PSG, lui, peut quand même fêter son titre. Mais il aurait forcément préférer le faire avec une victoire... Alors que les Parisiens communiaient avec leurs supporters à l'issue du match, Ibra filait lui directement au vestiaire avec la tête des mauvais jours. Avant de ressortir un peu plus tard accompagné de ses enfants. La déception liée à cette défaite n'aura pas duré bien longtemps, même si le stade se vidait étrangement à vitesse grand V...

La note du match : 5,5/10

Un match un peu bizarre, avec des Parisiens jouant sur courant alternatif, mais un Parc des Princes chauffé par le titre déjà acquis avant le coup d'envoi et qui n'attendait qu'une chose : voir Ibrahimovic briller. A l'arrivée, un match sympa, sans plus, à regarder.

Les buts

- Sur une erreur d'appréciation d'Armand, Cavani lance Lavezzi qui s'en va tromper Costil sans problème (1-0, 3e). La joie des Parisiens après ce but était belle à voir.

- Après un gros travail de Ntep côté gauche, Kadir hérite du ballon dans la surface. Le joueur prêté par l'OM trompe Sirigu d'une frappe à ras de terre avec la complicité involontaire de Jallet (1-1, 23e).

- Sur un coup franc tiré depuis le côté gauche, Ntep centre dans la surface. Mais personne ne touche le ballon et Sirigu, surpris, est battu (1-2, 27e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Paul-Georges Ntep (7/10)

S'il a fini la rencontre péniblement sur son côté gauche, l'ancien Auxerrois a posé pas mal de soucis à la défense parisienne en première période. Passeur décisif pour Kadir et buteur, avec de la réussite, ensuite, on peut dire qu'il a réussi son match. Remplacé à la 82e minute par Romain Alessandrini (non noté).

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (4) : trop court sur la frappe de Kadir, l'Italien est ensuite surpris sur le coup franc de Ntep.

Christophe Jallet (non noté) : vite touché, au dos visiblement, il doit céder sa place à la 28e minute à Marquinhos (4), qui n'a rien apporté sur son côté droit. Dommage.

Alex (5,5) : une bonne intervention en début de match, une bonne frappe bien repoussée par Costil, mais un placement approximatif à plusieurs reprises ensuite. Une tête sur la barre dans le temps additionnel.

Thiago Silva (5) : pas plus rassurant que lors de ses dernières sorties, le capitaine parisien s'est encore montré fébrile à une ou deux reprises.

Maxwell (5) : le Brésilien débute bien la rencontre avant de rentrer rapidement dans le rang. Un match moyen à l'arrivée.

Yohan Cabaye (4) : prestation décevante de l'international tricolore. En plus d'avoir perdu quelques ballons en première période, il n'aura pas eu d'influence sur le jeu parisien.

Thiago Motta (4) : il a joué au petit trot au milieu et a, une fois n'est pas coutume, perdu beaucoup de ballons. Remplacé à la 57e minute par Lucas (non noté), qu'on n'a pas vu. La déception de cette non-sélection pour le Mondial était peut-être trop grande pour avoir la tête à jouer ce soir…

Blaise Matuidi (5,5) : du déchet dans ses passes et le dernier geste mais une vraie volonté d'aller de l'avant encore. Il aurait dû bénéficier d'un penalty en deuxième période mais M. Gautier en a décidé autrement...

Javier Pastore (6) : généreux dans l'effort, il n'a pas compté ses appels pour proposer des solutions à ses partenaires. L'Argentin a été à l'origine de plusieurs mouvements intéressants. Il pense marquer en deuxième période mais Armand sauve sur sa ligne. Il a baissé de pied en fin de match.

Edinson Cavani (5) : l'Uruguayen a proposé de nombreuses solutions à ses partenaires ce soir. Il a bougé sur tout le front de l'attaque, est passeur décisif pour Lavezzi, mais sa prestation est gâchée par cette belle occasion loupée en deuxième période.

Ezequiel Lavezzi (6) : buteur dès la 3e minute, l'Argentin, pas avare d'efforts, a débuté la rencontre pied au plancher. Moins en vue au fil des minutes et remplacé à la 57e minute par Zlatan Ibrahimovic (non noté), de retour après sa blessure à la cuisse le 2 avril dernier. Le Suédois se procure une bonne occasion mais il trouve un Costil inspiré sur sa route. Il réveille le Parc en fin de match en inquiétant Costil d'une frappe des 40 mètres.

RENNES :

Benoît Costil (7) : rapidement battu, le portier rennais se montre décisif ensuite en détournant brillamment une frappe d'Alex en première mi-temps puis en mettant Ibrahimovic en échec en fin de match. Sauvé par sa barre sur la tête d'Alex dans le temps additionnel.

John Boye (5,5) : aligné au poste d'arrière droit, il s'est montré solide et surtout appliqué notamment dans les moments chauds. Aucun apport offensif en revanche.

Cédric Houtondji (5) : quelques duels importants derrière, mais il aurait quand même dû être sanctionné d'un penalty pour une grossière faute sur Matuidi en deuxième mi-temps.

Sylvain Armand (4) : après un premier quart d'heure catastrophique et une grosse erreur sur le but de Lavezzi, il s'est bien repris. Plusieurs fois acclamé par le Parc, il repousse notamment sur sa ligne une frappe de Pastore en deuxième mi-temps.

Steven Moreira (5) : un peu de déchet dans ses passes mais il s'est battu lui aussi pour résister jusqu'au bout.

Vincent Pajot (6) : un gros travail dans l'entrejeu pour empêcher les milieux parisiens de trouver facilement leurs attaquants.

Tiemoué Bakayoko (5,5) : lui aussi n'a pas ménagé sa peine au milieu de terrain.

Abdoulaye Doucouré (6) : il s'est bien battu dans l'entrejeu, grattant pas mal de ballons.

Foued Kadir (5,5) : le joueur prêté par l'OM a passé le plus clair de son temps à défend. Remplacé à la 69e minute par Romain Danzé (non noté), précieux pour sa défense en fin de match.

Nelson Oliveira (4) : volontaire, il s'est battu devant, mais un déchet bien trop important. Remplacé à la 71e minute par Ola Toivonen (non noté), qui a la balle du 3-1 au bout du pied mais envoie le cuir dans les nuages...

Paul-Georges Ntep (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

Armand et Silva à la lutte

La joie de Lavezzi après l'ouverture du score

Ibrahimovic a renoué avec la compétition

La joie des Parisiens champions de Ligue 1 2014 malgré la défaite

La joie de Laurent Blanc et Cavani

Les joueurs fêtent le titre avec les virages du Parc des Princes !

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 36e journée
Paris SG 1-2 Rennes (1-2)
Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Antony Gautier
Buts : Lavezzi (3e) pour le PSG ; Kadir (23e), Ntep (27e) pour Rennes
Avertissements : Alex (18e), Matuidi (68e) pour le PSG

Paris SG : Sirigu – Jallet (Marquinhos, 28e), Alex, Thiago Silva (cap.), Maxwell - Cabaye, Thiago Motta (Lucas, 57e), Matuidi - Pastore, Cavani, Lavezzi (Ibrahimovic, 57e). Entraîneur : Laurent Blanc.

Rennes : Costil - Boye, Houtondji, Armand (cap.), Moreira - Doucouré, Bakayoko, Pajot – Kadir (Danzé, 69e), Oliveira (Toivonen, 71e), Ntep (Alessandrini, 82e). Entraîneur : Philippe Montanier.

 



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB