Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Fair-play financier : voici à quelle sauce va être mangé le PSG
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 06/05/2014 à 09h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain fait partie des neuf clubs épinglés par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier. Contrôle de sa masse salariale, recrutement limité, lourde amende à régler… Découvrez à quelle sauce va être mangé le club de la capitale.

Fair-play financier : voici à quelle sauce va être mangé le PSG
Al-Khelaïfi et le PSG vont vivre un été compliqué...

Si elles ne seront dévoilées officiellement qu'en fin de semaine, les sanctions infligées au Paris Saint-Germain, et à huit autres clubs, pour non-respect du fair-play financier sont en réalité déjà connues et dévoilées par L'Equipe ce mardi. Et on peut dire que le champion de France n'est pas épargné par l'UEFA…

Comme prévu, le PSG aura une lourde amende à régler : 60 millions d'euros sur trois ans. Plus gênant, le club n'aura le droit d'inscrire que 21 joueurs pour disputer la prochaine Ligue des Champions, contre 25 pour les autres équipes… Plus gênant encore, le PSG verra sa masse salariale être placée sous contrôle. Si celle-ci augmente, l'UEFA pourrait demander de nouvelles compensations financières.

Il va falloir faire de la place pour les nouveaux

Enfin, Paris verra sa marge de manoeuvre être fortement réduite sur le marché des transferts cet été. Une seule star à 60 millions d'euros maximum sera autorisée (et non pas deux à 30 ou 3 à 20…) ! Le club francilien aura aussi l'obligation de vendre avant d'acheter. S'il ne veut pas voir sa masse salariale augmenter, le PSG devra faire de la place dans l'effectif cet été.

Edinson Cavani, Marco Verratti, Ezequiel Lavezzi et Javier Pastore pourraient notamment être «sacrifiés» au profit de nouveaux joueurs. Le seul moyen aujourd'hui pour le PSG de renforcer qualitativement son effectif en accueillant des joueurs comme Eden Hazard par exemple tout en se mettant en conformité avec le nouveau train de vie que s'apprête à lui imposer l'UEFA.

A noter que la nature de ces sanctions aurait été validée au préalable en accord avec la direction parisienne. Celui-ci peut toutefois se retourner vers le Tribunal arbitral du sport s'il les juge finalement trop sévères. Mais avec le risque à l'arrivée de voir l'addition s'alourdir encore. Même si le fair-play financier pourrait déjà avoir du plomb dans l'aile, comme nous vous l'indiquions hier lundi.

Que pensez-vous des sanctions à venir pour le PSG ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique Commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB