Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille : l'impensable fracture avec le public
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 31/03/2014 à 10h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le comportement d'une partie du public lillois lors de la victoire de son équipe face à Guingamp (1-0) passe mal au sein du Lille OSC. Les Dogues n'ont pas hésité à pointer du doigt des supporters qui n'en sont pas vraiment pour l'entraîneur René Girard.

Lille : l'impensable fracture avec le public
Girard n'a pas aimé l'attitude de son public

Scène étonnante dimanche dans les tribunes du stade Pierre-Mauroy. Alors que Lille luttait pour décrocher face à Guingamp (1-0) sa 16e victoire de la saison en championnat - seuls le PSG (23) et Monaco (18) ont fait mieux - une partie du public s'est mise à scander les noms d'anciens joueurs ou de l'ex-entraîneur Rudi Garcia pour manifester son mécontentement après l'élimination en Coupe de France face à Rennes, la semaine passée.

Balmont remonté

Une attitude qui a eu le don de révolter Florent Balmont, parti discuter avec les ultras de la tribune des Dogues Virage Est. «Je suis remonté. Ils ont montré leur mécontentement, ont voulu nous piquer. Mais il fallait protéger ce groupe. Les jeunes ont besoin de notre soutien, de la solidarité des anciens. Je leur ai fait comprendre. La discussion a été respectueuse, mais ferme, a expliqué le milieu de terrain dans les colonnes de L'Equipe. J'espère qu'ils ont compris qu'on donnait tout.»

Les supporters n'ont en effet pas hésité à entonner des chants comme «Mouillez le maillot» durant la rencontre. Des reproches tout de même sévères puisque si l'on peut critiquer le jeu lillois loin d'être séduisant, les joueurs réalisent tout de même de gros efforts pour occuper actuellement la 3e place au classement malgré des moyens financiers limités et le départ de nombreux talents ces dernières années.

R. Girard - «ce ne sont pas des supporters»

Pour René Girard, ces supporters n'en sont d'ailleurs pas. «Le football est quelque chose de simple et quand on n'arrive pas à le reproduire c'est compliqué. Mais le jeu, je n'en ai rien à foutre quand je vois ce qu'il s'est passé ce soir, s'est emporté l'entraîneur lillois après le match. Public, c'est bien le mot. Ce ne sont pas des supporters. Ca me désole de voir ça et j'en suis déçu.»

L'ancien technicien de Montpellier est conscient que certains de ses joueurs ont été déstabilisés pendant la rencontre et sans doute surpris. «Le Nord est une région de gens humbles, et j'espère continuer à le penser...» , a-t-il indiqué. Le coach du LOSC n'a pas tort et l'on se souvient des encouragements des supporters lensois face à Monaco la semaine passée alors que leur équipe était balayée (6-0). Il aurait sans doute préféré une telle attitude de son public...

F. Paquet - «qu'ils restent chez eux»

Du côté des dirigeants, cet épisode passe mal également. «On a été clairs avec les supporters, notre équipe n'est pas celle des années passées. On ne triche pas, on fait le maximum. On a dit qu'on avait des difficultés financières, on n'a pris personne en traître. Si les gens ne comprennent pas ça, qu'ils restent chez eux» , a lancé directeur général adjoint du LOSC, Frédéric Paquet. Alors que Lille est toujours en course pour une qualification en Ligue des Champions à sept journées de la fin, le club aura bien besoin de ses supporters au cours des prochaines semaines, et des vrais...

Que pensez-vous de cette réaction des supporters lillois ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB