Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux rejoint Evian en finale ! - Débrief et NOTES des joueurs (Troyes 1-2 Bordeaux)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 14/05/2013 à 23h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bordeaux s'est imposé à Troyes (1-2) mardi soir et jouera la finale de la Coupe de France ! Cela n'a toutefois pas été une partie de plaisir pour les Girondins, rapidement menés au score et qui ont dû leur salut à des buts de Diabaté et Bréchet contre son camp...

Bordeaux rejoint Evian en finale ! - Débrief et NOTES des joueurs (Troyes 1-2 Bordeaux)
C. Diabaté entouré de G. Sertic et H. Saivet

L'affiche de la finale de la Coupe de France (le 31 mai au Stade de France) sera inédite cette année, elle mettre aux prises Evian TG et Bordeaux, qualifié après sa victoire (1-2) à Troyes mardi soir. Les coéquipiers de Carrasso rejoignent ainsi les Espoirs du club, qualifiés eux aussi pour la finale de la Gambardella !

Pour leur première confrontation face à une écurie de Ligue 1, tout n'a toutefois pas été comme sur des roulettes pour les Girondins qui ont une nouvelle fois (une constante depuis le début de la compétition) été menés au score avant de réagir...

Bordeaux joue mal mais s'en sort bien

L'ESTAC a lancé les hostilités d'entrée et ouvrait le score sur sa première occasion par Bahebeck (7e, 1-0) ! Pris à la gorge, les Bordelais ont souffert durant le premier quart d'heure. Endormis, trop attentistes, les Girondins faisaient pale figure face à des Troyens séduisants dans le jeu et emmenés par une paire Marcos - Bahebeck qui a malmené la défense adverse.

Malgré une légère réaction à la demi-heure de jeu, les Bordelais passaient près du gouffre sur un tir de Bahebeck stoppé par Carrasso (37e). Finalement, les Marine et Blanc se sont remis sur les rails grâce à un éclair de Diabaté (41e, 1-1), qui avait auparavant manqué une grosse occasion (14e).

Les Girondins haussent le ton, Bréchet conclut...

Après la pause, Bordeaux a haussé son niveau, pris le ballon et investi le camp champenois. Mais alors que Dreyer n'était pas vraiment inquiété, il a fallu un coup du sort, un but contre son camp de Bréchet, pour offrir l'avantage aux visiteurs (63e csc, 1-2). Soulagés, les Girondins n'étaient pas sereins pour autant. L'ESTAC est reparti de l'avant et Carrasso sauvait les meubles face à Marcos (73e). Finalement, malgré le baroud d'honneur des Troyens, les hommes de Gillot ont tenu bon dans le dernier quart d'heure et seront bientôt à Saint-Denis...

La note du match : 5,5/10

Un match assez moyen techniquement et en termes d'intensité. Si les Troyens ont été mordants en première mi-temps et courageux durant toute la partie, les Girondins ont globalement livré une prestation décevante, bien que couronnée de succès.

Les buts

- Nsakala adresse une ouverture enroulée du gauche, depuis la ligne médiane côté gauche. Sané apprécie mal la trajectoire et permet à Bahebeck de récupérer dans son dos, avant de venir ajuster Carrasso en toute tranquillité. (7e, 1-0)

- Obraniak décale Mariano sur l'aile droite. Le Brésilien centre au cordeau pour la reprise de volée du droit de Diabaté au premier poteau. Superbe geste de l'attaquant bordelais ! (41e, 1-1)

- Sur une longue ouverture de Mariano, Diabaté à la lutte avec Jarjat tente un crochet dans la surface. Bréchet arrive dans son dos pour lui subtiliser le ballon mais le malheureux le pousse finalement dans ses propres filets ! (63e, 1-2)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cheick Diabaté (7/10)

S'il n'a pas été transcendant, notamment sur sa tête manquée à la 14e, il a tiré Bordeaux d'une mauvaise passe en égalisant, avant de pousser Bréchet à la faute. Il a pesé sur la défense et n'a pas hésité à décrocher pour aider ses copains.

Troyes :

Matthieu Dreyer (5) : il n'a quasi rien eu à faire, si ce n'est aller chercher le ballon dans ses filets à deux reprises.

Maxime Colin (5) : de l'énergie dans son couloir et quelques montées intéressantes.

Florian Jarjat (4) : pris par Diabaté sur l'égalisation, il a été à la peine face au Malien durant tout le match.

Jérémie Bréchet (4) : son but contre son camp a fait très mal à Troyes. Avant cela, il avait plutôt bien assuré dans les duels.

Fabrice Nsakala (6) : passeur décisif pour Bahebeck, il a été très utile sur le côté gauche, bloquant bien son vis-à-vis et apportant son soutien offensivement. Remplacé à la 89e par Mohamed Yattara (non noté).

Xavier Thiago (4) : pas grand-chose à retenir. Il a fait ce qu'il a pu, mais ce n'était pas suffisant. Remplacé à la 64e par Fabien Camus (non noté) qui n'a pas réussi à trouver le bon tempo.

Quentin Othon (4) : assez discret tout au long du match.

Julien Faussurier (5) : il a tenté de déborder la défense et y est parvenu à quelques reprises en première mi-temps, avant de subir après la pause. Remplacé à la 77e par Stéphane Darbion (non noté).

Marcos (5,5) : il a fait mal à la défense bordelaise en première mi-temps avec des passes justes, notamment pour Bahebeck. Moins en vue en seconde période.

Eloge Enza Yamissi (5,5) : une belle activité dans l'entrejeu, il a été précieux à la récupération.

Jean-Christophe Bahebeck (6) : buteur sur sa première opportunité, il a posé de gros problèmes aux défenseurs adverses en première mi-temps. Le meilleur troyen sur la pelouse.

Bordeaux :

Cédric Carrasso (6) : laissé à l'abandon sur l'ouverture du score, il a réussi deux parades importantes, une par mi-temps.

Mariano (6) : du bon et du moins bon. Du bon offensivement avec des centres intéressants (dont un a été décisif) et une belle ouverture sur le deuxième but. Du moins bon dans les duels défensifs et à la relance avec des passes manquées, en particulier en première mi-temps.

Henrique (5) : moins fébrile que son compère de l'axe, il a remporté plusieurs duels importants.

Lamine Sané (3,5) : une grosse bévue sur l'ouverture du score et une première mi-temps très compliquée pour lui. Un peu mieux par la suite, mais loin de son meilleur niveau.

Benoît Trémoulinas (4) : assez timide dans l'ensemble, il a manqué de tranchant.

Jaroslav Plasil (4) : une prestation en demi-teinte du capitaine, il a donné l'impression de jouer au petit trot. Remplacé à la 82e par Nicolas Maurice-Belay (non noté).

Grégory Sertic (5,5) : il a tenté de réveiller son équipe avec plusieurs frappes de loin en première mi-temps. Une prestation honorable dans l'ensemble.

Henri Saivet (3,5) : il n'a pas du tout pesé offensivement, perdant l'essentiel de ses ballons.

Ludovic Obraniak (5) : pas mal de déchet et de mauvais choix, mais quelques fulgurances ont sauvé son match.

André Poko (3) : il a handicapé son équipe avec un placement hasardeux et des passes pour l'adversaire la plupart du temps.

Cheick Diabaté (7) : lire ci-dessus. Remplacé à la 80e par Julien Faubert (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe de France en cliquant ici.


Coupe de France / demi-finale
ESTAC Troyes - FC Girondins de Bordeaux : 1-2 (1-1)
Stade de l'Aube
Arbitre : Tony Chapron
But : Bahebeck (7e) - Diabaté (41e), Bréchet (63e csc)
Avertissements : Planus (29e, sur le banc)

Troyes : Dreyer - Colin, Jarjat, Bréchet, Nsakala (Yattara, 89e) - Thiago (Camus, 64e), Othon - Faussurier (Darbion, 77e), Marcos, Enza Yamissi - Bahebeck. Entraîneur : Jean-Marc Furlan.

Bordeaux : Carrasso - Mariano, Henrique, L. Sané, Trémoulinas - Plasil (Maurice-Belay, 82e), Sertic - Saivet, Obraniak, Poko - Diabaté (Faubert, 80e). Entraîneur : Francis Gillot.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB