Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2012
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 26/12/2012 à 19h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des pires transferts de l'été 2012.

Le TOP 10 des transferts ratés de l'été 2012
Le Lillois Salomon Kalou arrive en tête de ce classement.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des pires recrues de l'été 2012. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des plus mauvaises opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A la fin de la saison, certains joueurs auront certainement quitté ce classement. A l'inverse, d'autres auront peut-être grimpé dans la hiérarchie, malheureusement pour leurs clubs et leurs supporters. Découvrez le top 10 des transferts ratés de l'été 2012.

1. Salomon Kalou (27 ans, de Chelsea à Lille, libre)

Même si Rudi Garcia affirme toujours compter sur lui, la direction du LOSC a déjà demandé à plusieurs agents de trouver un nouveau point de chute à Salomon Kalou. Autant dire que le club nordiste s'est bien planté avec l'attaquant ivoirien, qui venait pourtant de remporter la Ligue des Champions avec Chelsea. Certes, il se trouvait en fin de contrat avec les Blues. Mais pour convaincre Kalou de rejoindre ses rangs, Lille a tout de même dû lui verser une belle prime à a signature et lui promettre un salaire annuel net de 2 millions d'euros. Avec 3 petits buts inscrits en 21 matchs et des prestations la plupart du temps insignifiantes, l'Ivoirien n'en finit plus d'exaspérer les supporters lillois...

2. Marvin Martin (24 ans, de Sochaux à Lille, 10 millions)

Pour s'attacher les services de Marvin Martin l'été dernier, le LOSC n'hésitait pas à débourser 10 millions d'euros. C'est presque de l'argent jeté par les fenêtres au regard des prestations de l'ancien Sochalien avec les Dogues. 24 matchs toutes compétitions confondues à ce jour, pas le moindre but inscrit, 2 petites passes décisives en championnat, c'est dire si l'international tricolore, qui touche 200.000 euros brut mensuels, peine à trouver ses marques sous ses nouvelles couleurs.

3. Gregory Van der Wiel (24 ans, de l'Ajax Amsterdam au PSG, 6 millions)

Un bon match (sur 12 disputés avec le PSG), et c'est tout. C'est dire si l'erreur de casting semble bien réelle au sujet de Grégory Van der Wiel. Timide offensivement, régulièrement à la peine défensivement, Christophe Jallet a vite compris qu'il n'avait pas à s'en faire pour sa place de titulaire au sein de la ligne arrière du PSG, même si Carlo Ancelotti tente régulièrement de relancer le Néerlandais, recruté dans les dernières heures du mercato après le départ de Milan Bisevac à Lyon. Au fait, c'était quoi le problème avec Anthony Réveillère ?

4. Florian Raspentino (23 ans, de Nantes à Marseille, libre)

On se doutait qu'il n'allait pas faire un malheur à l'OM. Mais de là à ce que ce soit un bide total… Les chiffres : 14 apparitions (3 titularisations) sous le maillot olympien, aucun but. Les déclarations : Elie Baup estime qu'il n'a pas le niveau pour l'OM, Florian Raspentino songe lui à faire ses valises en janvier… Le fait : 18 novembre dernier, les Phocéens sont menés 1-0 à Bordeaux, à un quart d'heure du coup de sifflet final, l'entraîneur marseillais, privé d'André-Pierre Gignac, Loïc Rémy et Jordan Ayew, sort Mathieu Valbuena pour faire entrer l'inconnu, devenu célèbre depuis, Fabrice Apruzesse. L'ancien Nantais avale son chapeau sur le banc. Ah, et un surnom aussi : "Patatino", donné en début de saison par Louis Nicollin…

5. Daniel Congré (27 ans, de Toulouse à Montpellier, 6 millions)

Même s'il restait sur de bonnes saisons avec Toulouse, beaucoup n'ont pas compris pourquoi Montpellier a déboursé autant d'argent pour s'offrir Daniel Congré durant l'intersaison. Attendu au tournant, le défenseur n'a pas su se montrer à la hauteur. Car lors de ses 24 sorties sous ses nouvelles couleurs, l'ancien Toulousain s'est souvent montré décevant, coûtant même quelques points à son équipe. Tantôt dans l'axe, tantôt à droite, Congré n'a toujours pas trouvé ses marques dans l'Hérault.

6. Anthony Mounier (25 ans, de Nice à Montpellier, 3,5 millions)

Preuve que le garçon a la tête sur les épaules, il est le premier à reconnaître que sa première moitié de saison n'est pas satisfaisante. Auteur d'un seul but en 19 matchs, dont 12 titularisations, Anthony Mounier est loin du niveau qui était le sien à Nice la saison dernière (8 buts en L1 notamment), même s'il n'a pas été épargné par les blessures jusqu'ici. Si Montpellier n'avait pas hésité l'été dernier à débourser 3,5 millions d'euros pour s'offrir celui qui était alors l'un des meilleurs spécialistes du côté gauche de l'attaque, l'ancien Lyonnais ne fait pas partie aujourd'hui du onze de départ de René Girard.

7. David Jarolim (33 ans, de Hambourg à Evian Thonon Gaillard, libre)

Recrue vedette d'Evian Thonon Gaillard l'été dernier, David Jarolim n'aura pas fait de vieux os en Haute-Savoie. 6 petits matchs joués et puis s'en va. L'international tchèque (29 sélections) résiliait déjà son contrat le 20 novembre dernier pour des «raisons de convenances personnelles», selon un communiqué du club haut-savoyard, qui précisera également «regretter la décision» de l'ancien joueur du Hambourg SV. Une simple formule de politesse ?

8. Adrian Mutu (33 ans, de Cesena à Ajaccio, libre)

En faisant signer Adrian Mutu, même hors de forme, l'AC Ajaccio signait l'un des gros coups de l'été. Avec 4 buts inscrits en 13 sorties, le Roumain prouve qu'il possède encore de vraies qualités, d'autant qu'il n'a pas toujours été aidé par la chance jusqu'ici. Mais aussi les défauts qui ont marqué sa carrière : un professionnalisme pas forcément exemplaire et un comportement de diva parfois. Alex Dupont, qui sait que Mutu n'est pas étranger à son limogeage, se serait bien passé de sa venue en Corse. Ah, au fait, il lui reste une demi-saison pour rattraper Zlatan Ibrahimovic (18 buts contre 4) au classement des buteurs…

9. Emanuel Herrera (25 ans, de l'Union Espanola à Montpellier, 2,5 millions)

Désigné successeur d'Olivier Giroud, l'Argentin a encore du chemin à parcourir pour remplacer celui qui porte aujourd'hui le maillot d'Arsenal dans le coeur des supporters de Montpellier. Même si ses statistiques ne sont pas déshonorantes (6 buts en 23 apparitions), Emanuel Herrera tarde tout de même à trouver la bonne carburation dans l'Hérault. Mais cet attaquant recruté au Chili vaut-il mieux que ce qu'il a montré jusqu'ici ? Le MHSC, qui l'a tout de même payé 2,5 millions d'euros, pense que oui.

10. Arnold Mvuemba (27 ans, de Lorient à Lyon, 3 millions)

S'il avait su que Steed Malbranque évoluerait à un tel niveau, l'Olympique Lyonnais n'aurait probablement jamais déboursé 3 millions d'euros dans les toutes dernières heures du mercato estival pour s'offrir Arnold Mvuemba. Car dans le Rhône, l'ancien milieu de terrain du FC Lorient est loin d'être une priorité aux yeux de Rémi Garde, qui lui préfère même le jeune Gueïda Fofana lorsqu'il ne peut aligner la paire Gonalons-Malbranque dans l'entrejeu. Résultat, Mvuemba n'a porté qu'à 6 reprises le maillot des Gones jusqu'ici.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste :

D'autres joueurs auraient pu intégrer cette liste. On pense en premier lieu à Fabian Monzon, pour lequel l'Olympique Lyonnais déboursait 3 millions d'euros l'été dernier, et qui pourrait déjà changer d'air hiver, son nom circulant notamment du côté de l'Atletico Madrid. Censé amener un plus à Bastia, Ilan, même s'il n'a rien coûté, doit se contenter d'un statut de remplaçant. On ne reconnaît plus le Brésilien qui faisait le bonheur de Sochaux et Saint-Etienne par le passé. Enfin, à Rennes, Sadio Diallo ne répond pas aux attentes placées en lui par les dirigeants bretons (aucun but en 19 apparitions). Rappelons que l'ancien Bastiais, auteur de 8 buts en L2 la saison passée, a tout de même coûté 4 millions d'euros…

Quel est votre podium des transferts ratés de l'été 2012 à mi-saison  ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.

+VOIR AUSSI : Le TOP 10 des meilleurs transferts de l’été 2012 (diffusé le 28/12/2012)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens Transferts / Mercato


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Jean-Louis Leca doit-il être sanctionné pour avoir brandi un drapeau corse après Nice - Bastia ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato





 A SUIVRE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TOP 25
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2014
BRESIL
  Coupe du
Monde 2014

Résultats, les Stars,...


MASQUER LA PUB