Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal : quand le calvaire de Wenger devient l'une de ses plus belles victoires
Par Romain Rigaux - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 31/10/2012 à 13h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Arsenal est revenu de nulle part face à Reading en League Cup (5-7), mardi soir. En plein cauchemar après un peu plus d'une demi-heure de jeu, Arsène Wenger a finalement assisté avec joie à l'incroyable remontée de son équipe.

Arsenal : quand le calvaire de Wenger devient l'une de ses plus belles victoires
Arsenal et Wenger sont passés tout près de la catastrophe

Il y a des matchs qui marquent les esprits. Le 4e tour de la League Cup entre Arsenal et Reading fait partie de ceux-là. Un match hallucinant avec douze buts inscrits (5-7) et un scénario totalement renversant (voir la vidéo des buts ici). Tous les ingrédients sont réunis pour laisser une trace dans l'histoire du football. Pour Arsène Wenger, cette rencontre a d'abord été un calvaire.

Loin de faire de cette compétition une priorité, le manager des Gunners avait décidé de faire tourner son effectif afin d'offrir du temps de jeu aux habituels remplaçants. Un choix pas vraiment payant en première période puisque son équipe se retrouvait menée 4-0 après 37 minutes. «Je ne me sentais pas bien. Je me disais juste "qu'est ce que je peux faire ?". Je commençais à préparer mon discours à la mi-temps. Ce n'était pas difficile de trouver l'inspiration, parce qu'il y avait plein de choses à revoir», a-t-il confié.

A. Wenger - «du désastre à la fierté»

Le but de Walcott avant la pause et le second souffle retrouvé par son équipe ne l'ont toutefois pas immédiatement rassuré. «A 4-0, tu penses quand même que tu peux gagner le match. A 4-1, tu le penses toujours. A 4-2, tu réalises soudainement que c'est fichu. Et là, la panique arrive chez l'adversaire. Et peu importe la qualité de tes joueurs, ça gagne toute l'équipe», explique le technicien alsacien.

Le club londonien égalisera finalement dans les arrêts de jeu avant d'inscrire trois autres buts durant les prolongations. «Nous sommes passés du désastre à la fierté», a réagi Wenger. Un miracle selon les termes du coach français qui estime avoir vécu «peut-être l'une de mes plus grandes victoires». Les Gunners peuvent donc savourer, mais la défense devra faire bien mieux le week-end prochain contre Manchester United, car il ne faudra pas compter sur un deuxième miracle contre les Red Devils...

Et vous, que pensez-vous de cette remontée d'Arsenal ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB