Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Angleterre : le «choc-ice» de Ferdinand, sujet brûlant pour la FA
Par Maxime Deloffre - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 01/08/2012 à 12h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ulcéré par la décision du tribunal d'innocenter John Terry, Rio Ferdinand ne décolère pas et s'en est récemment pris au défenseur des Blues Ashley Cole sur Twitter. La Fédération anglaise a modérément apprécié…

Angleterre : le «choc-ice» de Ferdinand, sujet brûlant pour la FA
Ferdinand pourrait être sanctionné par la FA

Malheureux, Ashley Cole a eu l'outrecuidance de soutenir John Terry, accusé alors de propos racistes envers Anton Ferdinand des Queens Park Rangers. Le latéral gauche anglais s'est vu pris à partie par Rio Ferdinand sur Twitter, le comparant à un «choc-ice», noir à l'extérieur et blanc à l'intérieur, une injure qui pourrait coûter cher…

La Fédération anglaise monte au créneau

Suite à cette publication, la Fédération anglaise a rappelé à l'ordre le vétéran de l'arrière-garde de Manchester United. «Nous devons continuer de sanctionner durement les comportements inappropriés», a affirmé le président de la Fédération David Bernstein. «Quel que soit le lieu où ces abus ont lieu, il faut faire comparaître les fautifs pour qu'ils répondent de leurs actions. Cela vaut autant pour la twittosphère que pour le terrain et les tribunes.»

Ferdinand avait alors aussitôt tenté d'éteindre la mèche. «Ce n'est pas un terme raciste», assure-t-il. «C'est une sorte d'expression employée par plein de gens pour désigner un hypocrite, quelqu'un de faux. Voilà.»

Ferdinand risque de comparaître

Une justification insuffisante pour la FA qui a lancé une enquête pour «conduite inapproprié relative à des commentaires sur Twitter», faisant allusion à «des commentaires incluant des références à l'origine ethnique et/ou à la couleur (de la peau) et/ou à la race.» Ferdinand a jusqu'à jeudi 17h pour justifier ses propos, mais la sanction risque d'être lourde, financièrement ou sportivement.

Récemment, un joueur suisse a également été expulsé des Jeux Olympiques de Londres. Michel Morganella (23 ans) avait osé un commentaire déplacé sur Twitter. «Je défonce tous les Coréens, allez tous brûler bande de trisos», s'était-il révolté au lendemain de la victoire des Asiatiques (2-1) sur les Hélvètes dimanche dernier.

Selon vous, la Fédération doit-elle contrôler les publications qui fusent sur le net ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB