Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
EdF : la défense, la génération 87, le duo Nasri - Gourcuff… Le débrief après France - Islande !
Par Nicolas Lagavardan - Equipe De France, Mise en ligne: le 28/05/2012 à 09h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son premier match de préparation à l'Euro 2012, la France est péniblement venue à bout de l'Islande dimanche soir (3-2), après avoir été menée de deux buts à la mi-temps. Tout n'est pas à jeter, mais Laurent Blanc a à l'évidence du pain sur la planche. Le débrief des points négatifs…

EdF : la défense, la génération 87, le duo Nasri - Gourcuff… Le débrief après France - Islande !
Cabaye, Benzema et Nasri songeurs après les deux buts islandais

En alignant une équipe très offensive au coup d'envoi, en mettant la génération 87 aux manettes et en associant Samir Nasri et Yoann Gourcuff dans l'entrejeu, Laurent Blanc a-t-il voulu montrer aux yeux de tous ce qui n'était pas possible de faire lors de l'Euro 2012 ? Malgré la victoire (3-2) arrachée sur le fil dimanche soir face aux modestes Islandais, le sélectionneur devra à l'évidence trouver une autre formule...

Une défense en grande difficulté

Ce n'était pourtant «que» l'Islande. Qu'en sera-t-il face à des nations plus huppées et plus fortes lors de la phase finale ? Au vu des carences défensives affichées, cela fait peur ! La ligne arrière titularisée par le sélectionneur était pourtant celle qui devrait jouer l'Euro, avec Mathieu Debuchy (dépassé sur le second but), Adil Rami (qui a passé plus de temps à attaquer qu'à défendre), Philippe Mexès (en difficulté) et Patrice Evra (pris sur les deux buts, pas au niveau défensivement et faible offensivement).

Avec seulement deux occasions en première mi-temps, les Islandais ont réussi à tromper deux fois Steve Mandanda. Et si les Bleus ont réussi à tenir en seconde période, ils le doivent essentiellement à leur gardien qui a compensé de nouvelles errances inquiétantes de ses coéquipiers. Evidemment, la défense ne se résume pas aux quatre arrières. Blanc va donc surtout devoir s'atteler à trouver un équilibre d'équipe. Probablement en renforçant son milieu de terrain (deux milieux défensifs plutôt qu'une seule sentinelle ?) et en demandant aux ailiers de se replier, ce qui fut rarement le cas dimanche soir...

La génération 87 n'a pas le pouvoir

Avec Karim Benzema, Samir Nasri, Hatem Ben Arfa et Jérémy Ménez, la France dispose de jeunes joueurs offensifs de talent, mais leur maturité et leur entente sont loin d'être évidentes. Quelques bons échanges ont été vus entre Ben Arfa et Benzema, mais la complémentarité des quatre reste à prouver. A deux semaines du premier rendez-vous face à l'Angleterre, les Bleus n'ont pas le temps de régler le problème, il serait donc étonnant et même dangereux de voir les quatre larrons alignés ensemble en Ukraine et en Pologne. La génération 87 au pouvoir, ce sera donc pour plus tard…

La paire Nasri - Gourcuff ne fonctionne pas

Blanc aimerait jouer comme le Barça, avec une sentinelle postée derrière deux milieux très techniques afin d'avoir la possession de balle et développer un jeu léché à bases de passes courtes. Mais à l'évidence, son équipe n'en est pas capable. Une nouvelle fois, le sélectionneur a tenté de forcer le destin en alignant la paire Yoann Gourcuff et Nasri au coeur du jeu. Le résultat n'est toujours pas à la hauteur des espérances.

Pas assez efficace défensivement (pressing faible et peu de ballons récupérés dans les pieds) et non complémentaire offensivement (peu d'échanges entre les deux), le duo n'a pas rayonné. On est loin de la doublette Iniesta – Xavi... A l'Euro, les Bleus auront besoin de muscler leur jeu au milieu sous peine d'aller au devant de graves déconvenues. Les «artistes» devront donc probablement céder la place à des joueurs plus accrocheurs, plus bagarreurs, peut-être moins techniques mais plus solides et efficaces…

S'il est permis d'espérer une montée en puissance et des réglages bénéfiques lors des deux prochains matchs amicaux, si tout n'a pas été négatif et si le onze de départ va inévitablement évoluer dès le prochain rendez-vous jeudi face à la Serbie, la route est encore longue pour Blanc et les Bleus…

Quels enseignements tirez-vous du premier match amical remporté face à l'Islande dimanche soir ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB