Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
EdF : Carrasso, chasseur de primes
Par Pierre-Damien Lacourte - Equipe De France, Mise en ligne: le 26/05/2012 à 20h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A défaut de jouer, Cédric Carrasso sait se rendre utile en équipe de France. Le troisième gardien des Bleus fait partie des cinq joueurs désignés pour négocier les primes et nous explique comment ça marche.

EdF : Carrasso, chasseur de primes
Cédric Carrasso est plus qu'un simple 3e gardien pour les Bleus.

Avec Hugo Lloris, Philippe Mexès, Alou Diarra et Florent Malouda, Cédric Carrasso fait partie des cinq joueurs qui négocieront les primes pour l'Euro en début de semaine prochaine. A défaut de jouer, le troisième gardien de l'équipe de France se rend donc utile au groupe à travers différentes tâches. Un rôle qui lui plaît bien.

«Avec l'âge (Carrasso a aujourd'hui 30 ans), ça ne me dérange pas du tout de faire des choses pour le groupe en dehors du terrain, surtout pour décharger les autres... Tout ce qui se passe au niveau marketing ou sponsors notamment, tout ce qui concerne la vie de l'équipe de France en dehors des terrains. J'ai un rôle assez facile par rapport à ça, notamment lorsque l'on doit rencontrer le président (Noël Le Graët) puisque je l'ai côtoyé à Guingamp. Je connais plus ou moins tout le monde et ça facilite le dialogue», explique le Bordelais.

«Ça fait partie du jeu»

Carrasso fera donc partie des joueurs qui discuteront des primes avec le président de la FFF. «C'est normal que le grand public ait du mal à comprendre pourquoi l'équipe de France touche des primes. Mais l'histoire des primes, c'est tout simple. Des primes d'objectif, il y en a à tous les niveaux et dans toutes les sociétés», rappelle l'ancien Marseillais.

«C'est une négociation qui va durer cinq minutes. Il n'y a même pas à négocier, poursuit Carrasso. On sait ce qu'il y a à faire et on ne court pas après. Ça fait partie du système, du jeu, c'est comme ça. Il y a des primes d'objectif, que ce soit pour nous, pour eux, pour toutes les nations qui seront à l'Euro ou pour tout le monde. Et nous, c'est juste une négociation, mais très simple. On ne va pas chipoter pour quelque chose, ce n'est pas dans notre état d'esprit.»

Rappelons qu'en se qualifiant pour l'Euro, chaque joueur a déjà reçu 24.000 euros par match, qu'il l'ait joué ou non, de la part de la FFF, qui pour sa part a perçu 8 millions d'euros de l'UEFA. Présent lors des 10 rencontres des éliminatoires, Hugo Lloris a ainsi obtenu une juteuse prime de 240.000 euros. Djibril Cissé, présent deux fois dans le groupe tricolore, s'est vu quant à lui offrir 48.000 euros.

Comprenez-vous que les Bleus négocient des primes ? La FFF doit-elle négocier avec les joueurs ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Avec déjà 8 points d'avance sur Chelsea et Leicester, et 9 points d'avance sur Man. City, Liverpool sera t-il champion de Premier League cette saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB